aviation / Archives

Les études industrielles pour le futur drone aérien de combat franco-britannique sont lancées

Lors du sommet de Brize-Norton, en janvier, le Royaume-Uni et la France avaient pris l’engagement de développer en commun un drone aérien de combat. Ce projet, appelé  Système de Combat Aérien Futur (SCAF), avait fait l’objet d’une lettre d’intention signée en 2012 par les deux pays, avec des études préliminaires confiées à BAE Systems et

Le F-35C a réussi son premier appontage

Le F-35C, la version navale de l’appareil développé par Lockheed-Martin, revient de loin. Fin 2011, l’on apprenait que cet avion « furtif » était incapable de se poser sur un porte-avions en raison d’un mauvaise position de sa crosse d’appontage, laquelle était alors placée trop près du train d’atterrissage. Aucune des 8 simulations tentées à l’époque n’avaient

La Finlande, autre marché potentiel pour le Gripen NG de Saab

Après la Seconde Guerre Mondiale, la Finlande, qui avait à se faire pardonner son alliance avec l’Allemagne nazie, vit ses capacités militaires amoindries, notamment dans le domaine aérien. Et Helsinki tenta d’équilibrer ses acquisitions entre l’Ouest et l’URSS afin de mécontenter personne. D’où l’achat d’Iliouchine Il-28 et de Draken de Saab. Avec la fin la

Ceux de 14 (3) : Le lieutenant Marcel Brindejonc des Moulinais, un pionnier de l’aviation oublié

À la veille de la Première Guerre Mondiale, Marcel Brindejonc des Moulinais était une célébrité. On mesure mal l’engouement de l’époque pour l’aviation. Prendre un vol commercial, de nos jours, est devenu tellement banal que l’on en oublie les exploits réalisés au debut du siècle dernier. Et, par conséquent, ceux qui les ont réalisés. Né

Bien que retiré du service en 2008, l’avion furtif F-117 vole encore

Développé dans le plus grand secret à partir de la fin des années 1970, le F-117A Nighthawk, un avion furtif aux lignes pour le moins inhabituelles, ne fut présenté au public qu’en novembre 1988, soit 7 ans après son premier vol et 2 ans après sa mise en service au sein du 37th Tactical Fighter,

L’aviation irakienne a ravitaillé par erreur les jihadistes de l’EI

Cet épisode aurait pu faire partie de la série « j’ai glissé chef » si la situation en Irak n’était pas aussi préoccupante. Le 19 septembre, un appareil des forces aériennes irakiennes, dont le type n’a pas été précisé – elles disposent d’avions de transport C-130 Hercules et Antonov An-32 – devait ravitailler en munitions et en

L’Allemagne suspend la réception des avions Eurofighter en raison d’un défaut de fabrication

Que la France a bien fait de lancer le programme « Rafale »! Car l’Eurofighter, l’avion de combat développé par le consortium du même nom réunissant BAE Systems, Airbus Defense & Space et Finmeccanica, connaît un gros coup dur : les forces aériennes autrichiennes, qui disposent de 15 appareils, ont détecté un défaut de fabrication, lequel a

La coalition frappe les installations pétrolières contrôlées par l’EI

En prenant le contrôle de plusieurs régions en Syrie et en Irak, l’ »État islamique » (EI ou Daesh) a mis la main sur des installations pétrolières, ce qui lui permet d’assurer une partie de son financement en produisant jusqu’à 100.000 barils de brut par jour, selon une estimation de l’Agence d’information sur l’énergie (AIE). « L’EI dispose

Quand l’émission Spécial Investigation, de Canal Plus, multiplie les erreurs et les approximations sur le Rafale

Extrait – Cocorico…Couac : quand la France torpille ses contrats – Le Rafale   Le 15 septembre, l’émission de Canal Plus « Spécial Investigation » proposait un documentaire censé expliquer les ratés de la France en matière de gros contrats à l’exportation. Il y aurait certes beaucoup à dire sur ce sujet. Mais encore aurait-il fallu faire

Des avions américains seront basés à Erbil, capitale du Kurdistan irakien

Quand, le 8 août, le président Obama a autorisé les frappes aériennes contre les jihadistes de l’État islamique (EI), ces derniers se trouvaient à une quarantaine d’Erbil, la capitale du Kurdistan irakien, où se trouve, par ailleurs, un consulat américain. Jusqu’à présent, les chasseurs-bombardiers et les appareils de reconnaissance américains viennent du porte-avions USS George