aviation / Archives

La coalition frappe les installations pétrolières contrôlées par l’EI

En prenant le contrôle de plusieurs régions en Syrie et en Irak, l’ »État islamique » (EI ou Daesh) a mis la main sur des installations pétrolières, ce qui lui permet d’assurer une partie de son financement en produisant jusqu’à 100.000 barils de brut par jour, selon une estimation de l’Agence d’information sur l’énergie (AIE). « L’EI dispose

Quand l’émission Spécial Investigation, de Canal Plus, multiplie les erreurs et les approximations sur le Rafale

Extrait – Cocorico…Couac : quand la France torpille ses contrats – Le Rafale   Le 15 septembre, l’émission de Canal Plus « Spécial Investigation » proposait un documentaire censé expliquer les ratés de la France en matière de gros contrats à l’exportation. Il y aurait certes beaucoup à dire sur ce sujet. Mais encore aurait-il fallu faire

Des avions américains seront basés à Erbil, capitale du Kurdistan irakien

Quand, le 8 août, le président Obama a autorisé les frappes aériennes contre les jihadistes de l’État islamique (EI), ces derniers se trouvaient à une quarantaine d’Erbil, la capitale du Kurdistan irakien, où se trouve, par ailleurs, un consulat américain. Jusqu’à présent, les chasseurs-bombardiers et les appareils de reconnaissance américains viennent du porte-avions USS George

L’Inde mécontente de sa coopération avec la Russie pour le développement de l’avion furtif T-50 PAK FA

Quand, suite aux troubles de l’été 2013, Washington décida de suspendre ses livraisons d’armes à l’Égypte, personne ne s’était demandé de savoir si cela allait avoir un impact sur les contrats à l’exportation en cours de négociation par les industriels américains de l’armement, même si ce cas de figure était particuliers (Le Caire bénéficie d’une

La Suisse pourrait acquérir de nouveaux avions de combat d’ici 2025

Lors d’une votation organisée en mai, les électeurs suisses ont retoqué le projet visant à acquérir 22 avions de combat Gripen E/F destinés à remplacer les 54 F-5 Tiger des forces aériennes de la Confédération. Et ces dernières ne disposeront plus, à partir de 2016, que de 32 F-18 Hornet livrés dans les années 1990,

Prague autorise la vente de 15 avions de combat légers L-159 à L’Irak

Cela fait plus de deux ans qu’il est question d’un achat par l’Irak de 28 avions d’entraînement L-159 Alca, du constructeur tchèque Aero Vodochody. En décembre 2013, l’on pouvait penser que cette affaire n’était plus d’actualité, étant donné que Bagdad venait de commander 24 exemplaires du FA-50 Golden Eagle, un appareil destiné à la formation

Italie : Deux avions Tornado sont entrés en collision

Deux avions de l’aeronautica militare de type Tornado sont entrés en collision, ce 19 août, alors qu’ils étaient en mission dans le centre de l’Italie. Les quatre membres d’équipage (2 pilotes et 2 navigateurs) sont portés disparus. « L’Aeronautica Militare confirme que deux appareils Tornado qui effectuaient une mission d’entraînement ont été impliqués dans l’accident aérien

Le premier vol d’essai de l’avion furtif japonais ATD-X prévu pour janvier 2015

Même si l’on entend très peu parler (moins, en tout cas, que le F-35 américain, le T-50 russe ou encore les J-20 et J-31 chinois), le programme japonais Advanced Technology Demonstrator – X (ATD-X) « Shinshin » (le « dieu de l’esprit »), qui consiste à développer un prototype d’avion de combat furtif, avance lentement mais sûrement. Ainsi, la presse

La Défense belge précise les modalités de l’appel d’offres visant à remplacer ses avions F-16

La Défense belge a donné, la semaine passée, le calendrier de la procédure qui aboutira au remplacement des 54 avions de combat F-16 que sa composante « Air » met actuellement en oeuvre, sans pour autant préciser le nombre d’appareils qui seront acquis et, par conséquent, l’évaluation du montant de ce programme appelé « Belgian Defence – Air

Le Gripen forfait pour la succession des F-16 danois

En 2005, le Danemark lança un appel d’offres pour préparer remplacer ses 48 F-16 et acquérir ainsi 48 nouveaux avions de combat. Finalement, le processus avait été interrompu pour des motifs budgétaires. Ce n’est que l’an passé que Copenhague a repris le dossier en main et sollicité des informations auprès des principaux constructeurs aéronautiques, tout