L’armée ukrainienne a retiré ses chars M1A1 Abrams de la ligne de front

Sur les 31 chars M1A1 Abrams SA [Situational Awareness] livrés par les États-Unis en septembre dernier, l’armée ukrainienne en a déjà perdu au moins 5 depuis février, à en croire des sources militaires américaines récemment citées par le New York Times. En outre, trois autres chars ont été endommagés. En clair, un quart du parc reçu a été mis hors de combat en deux mois, que ce soit définitivement ou temporairement.

Normalement, aux côtés des Leopard 2 cédés par plusieurs membres de l’Otan, les M1A1 Abrams SA auraient dû permettre aux forces ukrainiennes de briser la ligne de front lors de leur contre-offensive lancée il y a près d’un an. Seulement, celle-ci n’a pas donné les résultats espérés par Kiev.

D’autant plus que, au-delà des considérations logistiques [notamment l’approvisionnement en carburant], ces chars de facture américaine n’ont pas pu être engagés immédiatement, la 47e brigade mécanisée ukrainienne ayant dû renforcer leur protection en les dotant d’un blindage réactif explosif [ERA – Explosive Reactive Armor].

Les Abrams SA ont donc été envoyés au combat dans le secteur d’Avdiïvka [région de Donetsk, Donbass], où l’armée russe concentre actuellement ses efforts. Mais la prolifération de drones dits « kamikazes » [ou munitions téléopérées, MTO] a conduit les Ukrainiens à les retirer de la ligne de front. C’est en effet ce qu’ont confié deux responsables militaires américains à l’Associated Press [AP], ce 26 avril.

La « transparence » du champ de bataille fait que les chars sont « rapidement détectés et traqués par les drones et l’artillerie russes », a expliqué l’un de ces responsables à la presse. « Il n’y a pas de terrain découvert que l’on puisse traverser sans crainte d’être détecté », a-t-il insisté.

Les Ukrainiens « n’ont pas adopté les tactiques qui auraient pu rendre les chars plus efficaces », en mettant notamment de côté l’approche « interarmes », a aussi estimé un second responsable, cité par l’AP.

Le chef d’état-major interarmées adjoint, l’amiral Christopher Grady, a confirmé le retrait des M1A1 Abrams ukrainiens de la ligne de front.

« Le combat a évolué. Les blindés peuvent être en danger dans un environnement où les drones sont omniprésents », a-t-il dit, avant d’estimer que les chars restent encore « importants ». Aussi, a-t-il conclu, « nous travaillerons avec nos partenaires ukrainiens pour les aider à réfléchir sur la manière dont ils pourraient les utiliser » dans un tel contexte.

En attendant, selon une synthèse du renseignement militaire britannique, « l’avancée des forces russes à l’ouest d’Avdiïvka s’est accélérée au cours de la semaine écoulée ». Et d’ajouter que les Russes ont « créé un saillant étroit en territoire ukrainien, en direction de la localité d’Ocheretyne », située 15 km plus au nord.

« Depuis que les forces russes ont pris le contrôle d’Avdiïvka, en février, cette zone est restée l’une de leurs principales zones d’opérations », a-t-il relevé.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

256 contributions

  1. ADC dit :

    Drones drones drones :
    Les pertes russes : Tanks (2930, of which destroyed: 1956, damaged: 156, abandoned: 304, captured: 514)
    Les pertes ukrainiennes : Tanks (795, of which destroyed: 537, damaged: 68, abandoned: 59, captured: 131)

    Pour moi qui est fait plus de 20 ans dans les blindés, j’ai un gros doute sur leur avenir !! En Birmanie les forces coalisées anti-junte utilisent aussi des drones ……..

    • San Antonio dit :

      ADC : vos chiffres de « pertes » russes – supputées-auriez- vous du dire, au moins !
      Oulala !
      Des chiffres tirés de quoi, d’où ? du tirage de l’Euromillions ? de votre facture EDF post-sanctions contre la Russie ? de votre dernier bulletin médical ?
      20 ans dans les blindés, de toute façon, ça ne vous a pas donné la science infuse, ni diffuse : je dirais plutôt : la science confuse !
      allez ! on vous pardonne pour cette fois-ci : 20 ans enfermé dans un blindé, et sans ouvre- boîtes, c’est quand même dur !

      • ADC dit :

        Les chiffres viennent d’un site bien connu qui répertorient à base de preuves photographiques.

        Je m’étonne de la mansuétude envers les trolls russes ou pro-russes et de leurs insultes

        • Bazdriver dit :

          @ADC. Le site dont vous parlez, ORIX, est une source ouverte utile certe. Mais voyez-vous, je préfère écouter le patron militaire de L’OTAN concernant les chiffres.. Qui ne sont pas les mêmes que ceux déclaré sur votre fameux site…

        • Ion 5 dit :

          Quand le fameux site, aura terminé de prendre des chars ukrainiens détruits pour des chars russes, vous reviendrez…

      • Pirlouis dit :

        La vérité des chiffres vous fait mal. vous devriez vous habituer, ça va empirer au fil des mois.

      • Vno dit :

        Manifestement vous avez juste atteint le niveau appelé coco ! oryx cela vous parle ? Pas au programme ?

      • yakavodka dit :

        de l’OSINT, le troll

      • crysos_mortug dit :

        Non, simplement des chiffres vérifiés par des open source donc indépendant des appareils de proagande des différents gouvernements… Dommage

      • Raoul volfoni dit :

        Dans les années 80, on estimait à 24H la survie d’un char Amx 30 en combat. Rien d’étonnant à ce que de nos jours ils soient si vulnérables face aux nouvelles menaces. Ce sont des armes d’un autre temps justes bonnes à disperser les manifestations étudiantes

        • Bazdriver dit :

          @Raoul. Aucune statistique n’a jamais gagné une guerre… Laissez donc les statisticiens se livrer leur inoffensive et inutile guerre des chiffres, et les militaires faire la guerre au prix de leur sang…

      • Omama dit :

        Ça paie bien être un troll pro russe ?

      • Boumeur dit :

        @ADC,@ SAntonio,
        Vieil argument méprisant que j’ai moi-même beaucoup trop entendu : « vous les militaires, après 20 ans d´un métier aussi con, vous êtes forcément atteints.
        Je n´ai jamais cru à la blindaille ni été attiré par elle (j´étais dans l´infanterie d´assaut)mais je n´ironise pas sur mes camarades des blindés.
        Excepté quand, à la popote et entre nous, on joue à la guerre des boutons.
        .
        Ici, Santonio, nous sommes en public et même en www.
        Vous feriez bien de vous auto-modérer.

      • Oryctérope dit :

        Tirés d’Oryx.

        Oryx ! Oryx ! Oryx !

        Allez, grognez et aboyez, les trolls pro-russes !

        • Rebel44CZ dit :

          Faudrait vous bancher les gars ! Oryx, émanation de l’opération anglaise de désinformation Bellincat, a « jeté l’éponge » depuis déjà un bout. J’invite les anglophones à lire la larmoyante lettre d’adieu des fondateurs :

          https://www.oryxspioenkop.com/2023/08/putting-down-pen-reflecting-on-oryxs.html

          Je m’excuse de ne pas en mesure de retrouver le lien, mais une analyse de la base de donnée OSINT d’Onyx avait été faite à partir d’un échantillon aléatoire des cas « confirmés » individuels et il s’est avéré que 70 % des attributions étaient fausses ou invérifiables. Pour certaines, le matériel OSINT déposés en référence était inexploitable, pour d’autres, le compte de pertes russes ne correspondait tout simplement pas à ce que montrait les preuves photographiques. Mais le comble, c’est lorsque des chars clairement identifiables comme ukrainiens étaient désignés comme russes. J’invite les courageux clamant ORYX ! ORYX ! ORYX ! à en avoir le cœur net par eux-mêmes, ne serait-ce que pour se démontrer leur probité :

          https://www.oryxspioenkop.com/2022/02/attack-on-europe-documenting-equipment.html

          Bonne chance pour démêler ce fouillis ! Je vous aurais bien aidé, si je pouvait vivre 500 ans…

          D’ailleurs, c’est quand même un particulier que l’Ukraine, qui pourtant selon les données d’Oryx a capturé davantage de chars russes qu’elle en disposait dans ses arsenaux avant le début de cette guerre, continue pourtant d’en réclamer corps et âme, préférant même reléguer loin de front ceux qu’elle dispose encore en attendant on ne sait quoi… Je pense qu’il s’agit d’un de ces cas où l’application du principe du rasoir d’Ockham est pertinent : Pluralitas non est ponenda sine necessitate (!)

          • ADC dit :

            salut super menteur, que 2 participants est jeté l’éponge c’est la vie des sites. oryxspioenkop est toujours alimenté en données sinon comment expliquez-vous ceci : 2 Beriev A-50: (1, destroyed) (2, destroyed) 3 Tu-22M3 strategic bomber: (1, destroyed) (2, destroyed) (1, damaged on the ground)
            https://twitter.com/RALee85/status/1781182577925124138

          • Leboeuf dit :

            c’est comme dernierement ou sur lci je les ai entendu dire que finalement les russe avaient perdu si mes souvenirs sont bon 50 000 homme alors qu’il y a quelques semaines ils balancaient encore des 100 ene de millier de perte pour les russes, tres peu pour les urkainiens tout en se foutant de la tronche des russes en nous expliquant qu’ils etaient nul alcoolique etc.

            c’est fou comme finalement les mecs sont oblige un jour ou l’autre de dire un peu de verité. seul hic ils ont tellement menti qu’ils sont tous grillés aujourd’hui.

          • ADC dit :

            salut super menteur, qu’un participant ait jeté l’éponge c’est la vie des sites. oryxspioenkop est toujours alimenté en données sinon comment expliquez-vous ceci : 2 Beriev A-50: (1, destroyed) (2, destroyed) 3 Tu-22M3 strategic bomber: (1, destroyed) (2, destroyed) (1, damaged on the ground)
            https://twitter.com/RALee85/status/1781182577925124138

          • C'est quoi que je vous cause en rapport avec dit :

            Reléguer loin de front ceux DONT elle dispose.

      • Multipseudo dit :

        Bérurier, San Antonio, Pinuche… vous devriez panacher avec des références littéraires diversifiées (Gaston, Obélix, Lefuneste, Bibi Fricotin, Meursault…) sinon c’est trop facile pour les Sherlock / Colombo / Dupondt qui croient faire avancer le schmuilblick en détectant les multipseudos.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        Iiens, un p’tit nouveau………….pro russe! »20 ans enfermé dans un blindé, et sans ouvre- boîtes, c’est quand même dur ! » S’il dit vrai et pour quoi ne pas le croire il a………………..servi! Et vous, pourriez vous nous affranchir sur votre « vécu », technicien de surface au 40-50 Boulevard Lannes, sans doute!

        • Qui qu'ils fussent dit :

          Pourquoi ne pas le croire ? Pas « pour quoi ne pas le croire ».

          « Pourquoi » pose la question de la cause. On y répond habituellement par « parce que ». Pourquoi ne pas le croire ? Parce qu’il semble peu crédible*.
          « Pour quoi » pose la question du but. On y répond habituellement par « pour ». Pour quoi ne pas le croire ? Pour pouvoir essayer de le discréditer*.

          https://www.academie-francaise.fr/pourquoi-et-pour-quoi

          * Ce sont des exemples sans aucun lien avec les propos du contributeur @ADC.

    • Renard dit :

      Donc c’est bien ça, les russes perdent la guerre et les ukrainiens la gagne?
      Bordel, j’y comprends rien dans cette affaire!!! Cela dit ça fait 2 ans que les ukrainiens volent de victoires en victoires c’est vrai.

      • Stilgar dit :

        Comme quoi il y a des renards pas très futés visiblement

      • nomade64 dit :

        ça fait deux ans que l’opération spéciale victorieuse de 72h de Poutine conquiert un village de l’est ukrainien! sans oublier de le raser avant et de le fertiliser avec les corps ses troupes d’assaut…Moi non plus je n’y comprends rien aux victoires de la grande ruSSie….

      • blavan dit :

        Vous avez raison, certains devraient regarder un peu moins une chaine d’info en continu qui a fait de cette guerre son fond de commerce en boycottant tous ceux qui ne sont pas dans la ligne éditoriale pour ne garder que les biens pensants.

        • rainbowknight dit :

          La meilleure solution consiste à porter un regard objectif sur les listes de l’ état civil dans la Fédération de Russie…
          Vous pouvez également vous pencher sur la demande surmutipliée des prothèses dans les hôpitaux et accessoirement voir dans les faits divers les plus sordides des preuves que cette Opération Militaire Spéciale apporte beaucoup à la Sainte Russie…. la psychiatrie va faire des merveilles.
          Pour l’heure l’attention se focalise sur une vieille problèmatique russe, à savoir : la Tchétchénie car il apparait que la volonté du Maître d’imposer son nervi n’emporte pas l’enthousiasme général.
          Faudra t il des troupes « russes » pour mater une énième rébellion dans la république caucasienne ? Même en jetant d’un point haut l’engeance Kadyrov vous ne résoudrez pas les emmerdes à venir…..
          La désagrégation de la Tchétchénie ne manquera pas d’avoir des conséquences dans les pays occidentaux où la présence communautaire est importante. La France en première ligne…..
          Soyez rassuré vous trouverez l’information auprès de vos sources préférées….

        • Courmaceul dit :

          @ blavan

          « en boycottant tous ceux qui ne sont pas dans la ligne éditoriale »

          LCI invite régulièrement le porte parole de l’ambassade de Russie. Toujours ce narratif vs les faits.

          Au fait, le porte parole de l’ambassade de France à Moscou, est-il régulièrement invité sur les médias russes ?

        • RomeoTango dit :

          Et vous, vous devriez essayer de soigner votre dépendance aux organes de propagande russe.

      • ADC dit :

        Cela fait DEUX ans et DEUX mois et toujours pas de victoire pour la pitoyable armée russe !

        • Leboeuf dit :

          il me semble qu’avec quelques bombes sur kiev la guerre auraient ete vite arrêter sauf qu’a prioris les Russes en ont decidé autrement.

          doucement mais surement et puis plus ca dur plus ca montre le niveau réel des usa et des autres pays suceurs de ricains au yeux du monde entier et ca ca vaut 1000000 milliard pour la suite.

          le monde change les ricains sont finito et ceux qui les ont suivi aveuglement se sont grillé au eyx du reste du monde egalement, pour le business c’est pas ce qu’il y avait de mieux a faire.

      • tow dit :

        On sent votre empressement à vouloir voir les Russes « gagner » cette guerre.
        Mais de toute évidence cette guerre n’est pas terminée et s’il fallait revoir l’ensemble des guerres au rythme des tendances d’un moment ou de quelques batailles.
        En 1918 les Allemands lançaient de grandes offensives contre les alliés en France, ils perçaient, ils avançaient. En face ça contenait les assauts, ça reculait sur la défensive. Les Allemands ayant conquis des territoires, occupant depuis 4 ans plusieurs zones étaient donc en train de gagner la guerre?
        Comprenez que c’est bien plus complexe que ça, vous êtes aujourd’hui à vous rassurer de croire que vous assistez à une domination russe et qu’ils sont sur le chemin de la victoire, car c’est votre souhait.

        Dans une guerre il y a des hauts et des bas, dans les deux côtés. Mais ce n’est pas parce que les Russes vont prendre un bout de forêt, un mini village ou un champ de quelques km² que c’est la preuve que la Russie va gagner la guerre. Il faut comprendre que dans la guerre, on est dans un jeu entre un attaquant et un défenseur, que ces rôles peuvent s’inverser. Les Ukrainiens sont depuis au moins 8 mois dans une posture strictement défensive, les Russes sont dans une posture offensive. Vous ne le comprenez pas et pour vous, le fait que les Russes puissent avancer, ça serait le signe que ça va bien pour eux, qu’ils gagnent, qu’à contrario voir des Ukrainiens qui n’avancent pas ou qui vont parfois se retirer de certaines zones, c’est le signe qu’ils perdent. Non c’est le jeu de l’attaque et de la défense, c’est le jeu qui a par exemple vu les Russes perdre plus de 600 véhicules pour prendre Advivka quand du côté ukrainien on en est à 50 véhicules. C’est logique qu’en ce moment les Russes qui tiennent le rôle de l’attaquant avancent et que les Ukrainiens qui tiennent la défense vont chercher à fixer les Russes sur des points le plus longtemps possible pour user leurs moyens.
        Le monde pro-russe semble se contenter de peu pour se rassurer d’une victoire finale russe. La vérité c’est qu’on est sur une guerre très équilibrée, une guerre qui n’est pas écrite d’avance, une guerre loin d’être la blitzkrieg espéré par Poutine.
        Là en ce moment le monde pro-russe est agacé de voir que l’occident va redonner du potentiel aux ukrainiens, donc on va continuer de se rassurer. Mais comme je le disais, la guerre est une tendance, pendant encore 2-3 mois on va rester sur une configuration offensive russe, puis il y aura un basculement, la Russie va préparer à se défendre et les Ukrainiens vont réenclencher une stratégie offensive. Les Russes seraient idiots de ne pas exploiter encore la situation actuelle ou l’Ukraine est encore dans une forme de repli défensif, par contre ils seraient également idiots de foncer aveuglément au point d’user leurs moyens de manière inconsidéré quand derrière on aura une Ukraine qui va retrouver des moyens.

        • Leboeuf dit :

          « La vérité c’est qu’on est sur une guerre très équilibrée, une guerre qui n’est pas écrite d’avance, une guerre loin d’être la blitzkrieg espéré par Poutine. »

          votre verite alors parce que la mienne c’est que pour l’ukraine c’est finito quand dans un pays personne ne veut se battre c’est deja qu’a la base personnes ne voulaient que leur president envoit du monde a la mort.

          et puis comme on dit plus c’est long plus c’est bon et ici je suis ravis de voir les pays de l’otan passer pour des bon a nip face a un seul pays puisqu’ils n’arrivent pas, malgre toutes les sanctions et autres a mettre la Russie à genou.

      • Barfly dit :

        Et puis la fameuse « opération spéciale » qui s’embourbe dans une guerre de tranchée infame. Au delà des partis pris et de la propagande bidon, bien malin qui peut prédire l’issue de ce conflit.

      • dolgan dit :

        Vous trouvez que cela se passe bien pour les russes?

        Je vous invite a changer de source d information. Par exemple, rybar . agent de propagande moscovite vous prouvera par ses cartes la réalité du conflit.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Cela dit ça fait 2 ans que les ukrainiens volent de victoires en victoires c’est vrai. » N’inversez pas, l’opération spéciale devait être « pliée » en même pas un mois! C’est étonnant, dans ses fables ce bon Monsieur Jean de La Fontaine faisait passer Maître Goupil pour une créature……………….intelligente! Comme quoi il y a toujours une exception qui confirme la règle

    • UnKnown dit :

      Les chars peuvent continuer à être utile mais uniquement en interarmes, dilués au milieu d’autres outils capables de les couvrir. Si cet environnement est impossible à obtenir, autant se passer de char.

    • Être et avoir dit :

      Tout à votre comptage des pertes dans chaque camp, vous en confondez les verbes « être » et « avoir ».

      « Pour moi qui ‶est″ fait plus de 20 ans dans les blindés », c’est un emploi déplacé de l’auxiliaire « être ».
      « Pour moi qui ai fait plus de 20 ans dans les blindés », c’est l’usage approprié de l’auxiliaire « avoir ».

    • Olivier C dit :

      Si les système hard-kill arrivent à détruire une roquette de RPG, ils peuvent détruire un drone en approche. Il faut juste l’adapter

    • Trollmalpayé dit :

      Devine qui a la plus grosse capacité de production de drone au niveau industriel 🙂

  2. XM dit :

    L’avancée des forces russes s’est accélérée ? Je croyais que la ligne de front était stabilisée ( dixit zelensky).

    • Bérurier dit :

      ah bon ! Je croyais que les forces Russes étaient détruites ( dixit Zelensky)

    • LucienB dit :

      Je suis un Français stupide et je pensais que les Ukrainiens encerclaient Moscou.

      • BulienC dit :

        Je suis encore plus stupide puisque je pensais que les russes encerclaient Kiev et maîtrisaient l’Ukraine qui n’existe pas, dans une guerre, provoquée par l’OTAN, qui n’existe pas toussa toussa.
        Chuicon.

      • Vno dit :

        Impossible les américains protègent le pouvoir russe !

      • Pascal, (l'autre) dit :

        @Lucien Bérurier aka XM Vous pouvez toujours manier (mal) l’ironie mais une simple petite remarque : »PUTAIN, DEUX ANS ET DEUX MOIS »! Mais je vais quand même vous mettre un peu de baume au cœur « Tout se déroule selon le plan (c’est juste un peu plus long)!

    • Benoit dit :

      Une dizaines de km en 2 mois.
      Oui c’est vrai que ca avance.
      Plus que quelques siècles avant Kiev et Odessa

      • ADC dit :

        3 commentaires pro-russe, c’est un déferlement !!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • XM dit :

        Je doute qu’il reste assez de combattants ukrainiens d’ici la. Dixit zaloujny. Il faut suivre un peu !!!

        • Pascal, (l'autre) dit :

          On se rassure comme on peut! Pour info cette remarquable analyse date déjà depuis……………PUTAIN, DEUX ANS ET DEUX MOIS! On ne change pas un argument (prière?) qui fait mouche (à m****)!
          « l faut suivre un peu !!! » Oui, suivez le joueur de pipeau du Kremlin!

        • Matriochka dit :

          Je doute que la Russie ait suffisamment d’hommes aussi, ils cherchent des volontaires, vous voulez l’adresse?

      • MAS 36 dit :

        Pour l’ex 2° armée du monde….quand même.

      • Trollmalpayé dit :

        Plusieurs siecles mdr la France va financé les salaires ukrianiens alors 🙂

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « la France va financé les salaires ukrianiens alors » A priori elle ne vous a pas payé de Bescherelle ni le Bled!
          Petite question : le smiley, c’est le modèle………….niais où i*******e?

        • Rémunération au mérite dit :

          C’est probablement parce que vous massacrez la langue française que vous êtes mal payé.

      • SCAPEGOAT dit :

        Guderian n’a rien lu du tout.
        L’appui aérien dans les éditions des années 30 de « vers l’armée de métier » est tout bonnement absent.
        Guderian a étudié les assauts combinés des alliés de l’été et de l’automne 1918 et en a tiré les leçons
        Nos états majors eux ont tout oublié et n’ont retenu de la première guerre mondiale que la période 1914/1917.
        Enfin Guderian a construit sa doctrine des blindés en allant s’entraîner chez les soviétiques sur la période 1928-1933.
        Échanges militaires rendus possible par le traité de Rapallo de 1922.
        Traité qui sera dénoncé par les nazis à leur arrivée au pouvoir (Et non par les soviétiques…)
        De Gaulle n’a fait que pomper les idées du Général Delestraint pour écrire un livre sans grande nouveauté destiné à lui attirer les faveurs des politiques.
        Il faut arrêter avec cette légende mille fois débunkées de de Gaulle inspirateur de la Blitzkrieg.

    • yakavodka dit :

      avec 2 ans de retards, le troll n°2

  3. Monbars dit :

    Les chars sans l’appui aérien… On le sait depuis juin 1940 après la percée des Ardennes. Guderian avait lu  » Vers l’armée de métier » et l’a amélioré à nos dépends.

    • jyb dit :

      @Monbars
      et…les chars sans fantassins débarqués…on le sait depuis falloujah.

    • JDLF dit :

      Aux dépens de.

      Expression qui a plus à voir avec le mot dépense qu’avec le verbe dépendre.

      Guderian l’a amélioré à nos dépens.
      Être condamné aux dépens.
      Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.

  4. Speedbird 101A dit :

    et en plus ils ont dit sur LCI que les Abrams étaient fragiles…..pour un soit disant super char ça la fout mal….faut que les ricains arrêtent leur char….

    • anti-troll dit :

      Formel, après recoupement de ses nombreuses interventions et l’analyse de ses contenus, le diagnostic est formel : Speedbird 101A est un agent d’influence RUSSE, alias TROLL du FSB…..encore un sur Opex360……Comme aleksandar et bien d’autres….

      • Chimou dit :

        C’était assez évident. Il a suivi la même évolution que Vincetoto ou Sylvain

      • olivier 15 dit :

        Formel: Après analyse de votre com et de votre nom, il semble que votre cerveau, s’il y en avait un, soit resté en arrière.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « s’il y en avait un, soit resté en arrière. » En tout cas pas à……………….Moscou!

      • KEL-TO dit :

        les « services » embauchent candidatez .

        sauf erreur de ma part nous sommes chez Mr Lagneau , vous voudrez bien le laisser seul juge , de qui peu ou ne peu s’exprimer ici .La majorité d’entre vous est plus équipé que moi en  » connaissances militaires » ce qui me rend d’autant insupportables les reductio ad troll .

        • Jean-Marie H. dit :

          « reductio ad troll » : expression très bien trouvée, KEL-TO.

        • Peu, peuh, peut, peux dit :

          Qui peut ou ne peut pas.

          Je peux, tu peux, il peut.
          Un peu de miel dans mon lait chaud.

      • speedbird101A dit :

        @ anti troll……………..DA !!! Je suis un troll Gaulliste antiwokiste qui soutient Trump de l’Atlantique à L’Oural ! mais pas dans le meme S.A.C que Poutine…

        • dolgan dit :

          Merci d éviter au moins d insulter De Gaulle.

          • speedbird101A dit :

            @ Dolgan ….Mais De Gaulle voulait faire l’Europe de l’Atlantique à l’Oural…..ce qui est trés noble donc rien de grossier…

          • Van de Walle dit :

            Charles de Gaulle.

      • Vichy dit :

        anti-troll : vous travailliez aussi pour la Kommandantur, autrefois ? vous avez conservé le béret et la francisque ?

      • Citator dit :

        Ou alors il est juste con.

        « Il faut toujours préférer l’hypothèse de la connerie à celle du complot. La connerie est courante. Le complot demande un esprit rare. » (Michel Rocard)

      • aleksandar dit :

        Aleksandar n’est pas un troll.
        Ici, il fait du social.
        Dirigeant sur sa modeste personne le flot d’agressivité des frustrés.
        Ainsi, ils ne cognent ni leurs épouses, ni leurs mômes.
        Bienfaiteur de l’humanité je suis.

        • takadesinuks dit :

          et pendant que tu fais du social, je m’occupe de ta femme… et il faut que je sois courageux lol à social, social et demi!

          • aleksandar dit :

            Peu me chaut.
            J’ai divorcé il y a 10 ans.

            Perdu !
            Vous pouvez rejouer.

        • Matriochka dit :

          Vous devriez aller oeuvrer en Russie alors, je pense que l’alcool et la violence y font plus de ravages qu’ici, le grand Poutine étant trop occupé à « protéger » les russophones (tousse tousse) ailleurs qu’en Russie.

        • rainbowknight dit :

          C’est fort gentil à vous de vouloir épargner à nos familles le sort fait quotidiennement aux familles russes….
          Notez cependant que dans mon pays les politiques publiques visent à endiguer le phénomène des violences conjugales en se montrant répressives mais aussi très dissuasives envers le fléau que constitue l’alcoolisme.
          L’alcoolisme est un pilier significatif sur lequel repose ces violences. Gorbatchev l’avait bien compris en essayant de conduire une politique sanitaire visant à éradiquer cette plaie.
          Putin lui au contraire a mis sur le devant de la scène sa célébre vodka. Boire la Putinka vodka c’est être déterminé à taper sur la …. de ses proches mais aussi de ses voisins. Où va donc se nicher le courage chez les russes ?
          Pas de Putinka vodka , pas de guerre ….

    • benoit dit :

      la qualité des Abrahams est connu depuis que les saoudiens ont attaqué le yemen

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « et en plus ils ont dit sur LCI que les Abrams étaient fragiles » Tiens pour une fois LCI n’est pas cette infecte officine qui colporte la propagande otanienne? Quand ça arrange en fait!

      • speedbird101A dit :

        @ Pascal…pour une fois qu’ils avouent enfin leurs conneries je ne vais pas m’en plaindre…et en plus çà m’arrange !

        • Ceci cela dit :

          Ni le pronom démonstratif « cela » ni sa version familière « ça » ne prennent d’accent.

          Et en plus, ça m’arrange.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « pour une fois qu’ils avouent enfin leurs conneries » Décidemment L.C.I. c’est votre chaîne favorite, vous vous référez (et pas que vous) sans cesse à elle!
          « et en plus çà m’arrange ! » Vous m’en voyez ravi, on se contente avec ce qu’on peut!

    • KOUDLANSKI Romain dit :

      @Speedbird 101A les chars donnés par les Américains sont d’anciens modèles , gros rigolo va au moins ils ont été au feu et plus d’une fois . C’est bizarre quand on à entendu parler que les Russes ne mettraient pas leur super char de la mort T 14 Armata , on ne vous à pas trop entendu .

      • speedbird101A dit :

        …………@ koudlanski, le spécialiste en vente de chars d’occasion : euhhh c’est pas à moi qu’il faut traiter de rigolo mais à tes copains de LCI….

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « mais à tes copains de LCI…. » C’est vraiment une……………..fixette!

        • C'est quoi que je vous cause en rapport avec dit :

          C’est pas moi qu’il faut traiter de rigolo mais tes copains.

    • Quant-à-soi dit :

      Soi-disant.
      Avec un trait d’union et surtout sans « t » à « soi » (il s’agit du pronom personnel).
      Littéralement : disant de soi-même. Faisant état d’une qualité qu’on s’attribue soi-même.

      Pour un soi-disant super-char, ça la fout mal.

      De plus, « soi-disant » ne devrait en toute rigueur être employé que pour un sujet doué de la parole, ce qui n’est pas le cas d’un char. À défaut, il est préférable d’employer « prétendu ».

      Pour un prétendu super-char, ça la fout mal.

  5. Jean Claude Dusse dit :

    eh oui …..
    pendant plus de 30 ans les occidentaux se sont moqué des T 72 et certains continus …. la vérité (qui prend les escaliers) c’est que les chars occidentaux se font décapsuler comme les chars russes, mais pour beaucoup plus cher, quant ils se font moucher. Mais pour le savoir, certains ont du attendre de les engager au combat.
    in fine le T 72 (bvm, b3 et T 90…) fait son office pour pas cher et disponnible en quantité et fiable. Pour sûr le 72 n’est pas un tueur de char au sommet de la chaine alimentaire blindée, mais il occupe le terrain lui ….

    • Bazdriver dit :

      @Jean Claude Dusse.. Les T-72 se sont fait decapsuler, massacrer en 1991 par les M1….les Ukrainiens n’avaient que 31 M1…. Combien d’objectifs russes ont-ils détruits ??? Ensuite, que disent les militaires US??? Quand depis de leurs conseils, les Ukrainiens les ont mal utilisé/ déployé…. Et de toute façon, c’est la guerre… Et à la guerre on perd du matériel et des hommes…bienvenu dans le monde de la réalité…..

      • T'as raison fonce... dit :

        @ J.C.Dusse
        Oublie que tu n’as aucune chance… continu à foncer… sur un malentendu… ça peut marcher…

      • Caen, camp, quand, quant, qu'en dit :

        Qu’en dépit de leurs conseils.

    • Cortex, brain freeze dit :

      De qui vous moquez-vous ? Les chars russes se font bousiller par dizaines chaque jour et vous nous les vantez face aux 5 Abrams perdus ? n’importe quoi….

      • Cortanal dit :

        par dizaines ? non, par milliers, voyons ! vous ne regardez donc pas LCI ? ( Les Comiques Impayables)

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « vous ne regardez donc pas LCI ? » Speedbird sort de ce corps!

      • Vinz dit :

        Par centaines, faut jamais lésiner.

        • PK dit :

          Allez, je fais une moyenne des deux réponses : une centaine de milliers (confirmée par les autorités anglaises, une référence).

    • tschok dit :

      @ Dusse,

      On ne découvre pas le char Abrams. Tu te fais un char chéri. Quant au T72, c’est une bonne bête. Lui aussi on le connaît bien. Mais il constitue le gros des pertes.

      • jyb dit :

        @tschok
        – sauf que c’est la première fois que les chars lourds modernes dont l’abrams se retrouvent dans un environnement contesté dans ce qui est doctrinalement leur raison d’être – rompre par la puissance – un front.
        Depuis la première guerre du golfe ( qui a probablement participé a surdeterminer le role des blindés ) les chars ont été employé dans des conflits asymétriques ( israel compris) dans des missions de contre-guerilla et là aussi avec les limites rencontrées en particulier en combat en zone urbaine et en terrain montagneux en afgha.
        ce conflit, quand la fumée sera dissipée, permettra de dresser un perimètre assez exhaustif de l’emploi des chars lourds sur l’ensemble de ses missions ( dela contre insurrection au combat ssymétrique et conventionnel )
        – on s’arrete à juste titre sur le nombre de chars hs, mais on ne parle pas des missions non réalisées par manque d’autonomie des abrams qui n’ont pas l’autonomie suffisante pour se projeter et combattre, c’est peut etre aussi la vraie raison de son retrait…parce que 5 tanks hs, c’est peanuts vu l’intensité des engagements ( l’autre question intéressante est quel impact de l’abrams sur le terrain par rapport a un T72 ukrainien ou un leopard x.

        • aleksandar dit :

          La question se pose de la même façon pour le Challenger des anglois très très discret sans cette guerre.

          Reste une interrogation.
          Soit les ukrainiens ont encore assez de chars soviétiques en réserve pour se permettre de retirer les Abrams.
          Soit le mode tactique actuel de défense ferme ne nécessite pas l’emploi des chars.

          • jyb dit :

            @aleksandar
            – les challenger sont quasi inaptes au combat essentiellement à cause du canon rayé 1 il n’y a pas assez de mun pour son calibre.
            2 il y a un bidouillage que je n’ai pas bien compris ( en anglais c’est  » slip obturator ») qui permet au challenger d’utiliser des obus standards, mais qui use prématurément les canons et en plus diminue considérablement la précision.
            – je ne vois pas bien comment avec des fronts qui sont par endroit en limite de rupture, les ukrainiens feraient l’économie des chars. ne serait ce que pour allonger ponctuellement la zone de front active et soulager les défenseurs.

          • PK dit :

            « Soit le mode tactique actuel de défense ferme ne nécessite pas l’emploi des chars. »

            de ce char. Je pense à un mixte de vos deux réponses, jyb et vous. L’emploi du char est constant et indispensable en Ukraine, à 99% comme automoteur d’artillerie de soutien d’infanterie. Mais cet emploi est aisé seulement par des chars rustiques et robustes, comme les chars russes et à peine faisable par des chars occidentaux, à cause de leur MCO. Surtout pour le M1, ce gouffre à budget, qui on le rappelle était encore il y a peu le premier budget de dépense de la MCO de TOUTE l’armée américaine.

          • aleksandar dit :

            @Jyb
            A priori, on désolidarise le sabot de la flèche ce qui diminue la rotation de celle ci.
            La rotation résiduelle est compatible avec l’utilisation des ailettes des obus standards.
            Cette bague  » slip obturateur  » provoque une usure prématurée des rayures par friction.
            Ce n’est pas la précision qui diminue mais la vitesse et l’énergie à l’impact à cause de la perte d’énergie initiale due à cette friction.

      • Barfly dit :

        La seule fois où les T72 ont affronté le M1, on a vu le résultat. Les irakiens se souviennent encore de la bataille du « 73 Easting ». Après rien n’est indestructible dans ce bas monde, faut être un doux rêveur pour penser le contraire. Et demain les russes peuvent ramener leur char Armata, vous verrez des vidéos de destruction comme les autres. A moins de le protéger avec une maison en rondin de bois.

    • Grosminet dit :

      Ben Hur,arrêtes ton…..

      AUCUN char n’est indestructible,ni Russe,ni « occidental »,ni même Israëlien….
      Et on le savait déjà bien avant cette guerre qui n’ose dire son nom (deuxième guerre d’Irak avec destruction d’Abrams en tirs amis,lors de l’intervention de la coalition arabe contre les Houtis au Yemen,ou même les « deutsch qualität » Leo 2 (Turcs,certes,mais Leo 2 quand même!) en Syrie,voire les tant vantés Merkava…..

      Côté Russe,si nous parlions un peu de ces NOMBREUX et « tant vantés par les pro-poutiniens » T72,T80 et T90 perdus en Tchétchénie (2x! ) ou CE conflit actuel?

      SURTOUT si ce char est employé SANS couverture aérienne (que les Ukrainiens n’ont pas,contrairement aux Russes) ni défense aérienne anti-drones (que les Ukrainiens n’ont pas spécialement plus que les Russes),le tout avec des tactiques disons……Suicidaires (les mêmes où ils utilisaient les AMX 10 RC comme « char d’assault » alors qu’ils ne sont pas conçus pour! )

      • Robert Collins dit :

        Je m’suis trompé de mot, c’est la faute à Dassault.

        Les anglophones montent à l’« assault », les francophones montent à l’assaut.

    • Jean Louis Riquois dit :

      Sur que si on peut en sacrifier 4 pour 1, le T72 fait le job…les équipages sont moins d’accord mais ils sont priés de la fermer !

    • Pascal, (l'autre) dit :

      Tien, un « expert » en arme blindée! Bon, maintenant sur un malentendu ça peut passer!

    • Vno dit :

      c’est juste une question d’œuvre boîte. Le problème, c’est l’état des petits poix après ouverture. il vaut mieux avoir une boîte de qualité…

    • KOUDLANSKI Romain dit :

      @Dusse sur un malentendu ça peut marché , c’est bizarre quand on à appris que les Russes ne mettraient finalement pas , sur le terrain leur super char de la mort qui tue T 14 Armata , on ne vous pas entendu le troll à deux Rouble .

    • Cantatrice dit :

      S’il vous plaît. Quand. Avec un d. Pas un t.
      Quand = Lorsque.
      Quand ils se font moucher.

  6. Yohoho dit :

    Flash info : les tanks d’origine Russe ou soviétique n’ont PAS été retirés du front.
    Que ceux qui ont au moins la moitié d’un cerveau en tirent les conclusions.

    • Cortex, brain freeze dit :

      je vais vous faire la même réponse que l’autre troll un peu en haut:
      De qui vous moquez-vous ? Les chars russes se font bousiller par dizaines chaque jour et vous nous les vantez face aux 5 Abrams perdus ? n’importe quoi….

      • Yohoho dit :

        Hé bien les Ukrainiens ont et utilisent des T-72, des T-64 et des Abrams, et puis vu les résultats et après reflexion et alors qu’ils sont quelque peu en difficulté, ils prenent la décision de ne plus utiliser les Abrams en se plaignant de leur vulnérabilité. Je persiste et signe, c’est bien la preuve que les Abrams sont moins bons. Pure logique objective et très simple. Vous êtes complètement hors-sujet en citant ce qui se passe chez les Russes !

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « Pure logique objective et très simple.  » Peut êre faut il voir le problème des………………pièces détachées! L’arme blindée ukrainienne a longtemps œuvré avec du matos russe!

    • tschok dit :

      Effectivement, ils y sont encore, à l’état d’épave, pour beaucoup d’entre eux, et ce n’est pas fini puisque les Russes ont des stocks assez inépuisables, il faut bien le reconnaître.

      Je ne sais pas exactement quelles conclusions en tirer. Peut-être que les belligérants font la guerre avec les armes qu’ils ont sous la main?

    • Benoit dit :

      La Russie se moquent de ses pertes en matériel tout comme en homme?

      • Vinz dit :

        Oui bien sûr ; ils savent qu’ils peuvent compter sur un réservoir humain inépuisable. Ne pas oublier que la Russie a une population presque quinze fois supérieures à celle de l’UE.
        Source ALALOUCHE.

      • rainbowknight dit :

        Une Opération Militaire Spéciale minutieusement préparée depuis des lustres….
        La vérité sur la face cachée de la Lune où des troupes fraîches et des matériels rutilants sont prépositionnés depuis des mois… les cons de ricains n’ont rien vu venir et les européens moins encore….
        Maintenant il faut convaincre les groupies du Kremlin que tout se déroule selon le plan prévu…. en russe l’expression est « crevez braves gens mes poches se remplissent.. »

        • Lémurien officiel dit :

          Non. La face cachée de la Lune, c’est nous qui l’occupons.

    • Desty dit :

      Les Russes en ont des quantités gargantuesques et peuvent se permettent d’en perdre beaucoup plus, d’autant que les servants sont considérés par leur hiérarchie comme de la bidoche à canon remplaçable et sacrifiable à foison ? J’ai bon ?

      • Yohoho dit :

        Non, au contraire, vous avez tout faux. Ce qui se passe chez les Russes est hors sujet, voir plus haut ma réponse à Cortex. Bien entendu, quand je parle des T-72 non rétirés du front, je parle des T-72 Ukrainiens, que les Ukrainiens continuent à utiliser. Cette fois vous y êtes ?

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « les tanks d’origine Russe ou soviétique n’ont PAS été retirés du front. » Pour l’Armata c’est certain du fait qu’il n’a pas été déployé! Votre neurone a « capté »?

      • KOUDLANSKI Romain dit :

        @Pascal, (l’autre) c’est bizarre on ne les à jamais entendus , quand on à appris que finalement les T 14 Armata ,ne seraient pas déployés .

      • Yohoho dit :

        A ma connaissance les Ukrainiens n’ont pas d’Armata à leur disposition… Lisez mes 2 réponses ci-dessus. Vous captez ?

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « Lisez mes 2 réponses ci-dessus. Vous captez ? » Les Ukrainiens retirent leurs Abrams de la première ligne et gardent leurs chars russes et vousd en concluez de suite que l’Abrams est mauvais! Combien d’Abrams déployés et combien de chars russe encore en service dans l’arme blindée d’Ukraine? Les pièces détachées pour assurer la maintenance, le dépannage, la remise en état éventuelle, quelle quantité! Vous ne captez toujours pas?
          « Ukrainiens n’ont pas d’Armata à leur disposition » Je mentionnais que les Russdes ne pouvaient pas retire leurs Armata partant du fait qu’ils ne l’ont pas déployé! Peur du « combat proven »?

      • Baveux dit :

        Pascal : votre manière d’insulter est déployée, elle , depuis bien trop longtemps. Normal quand on n’a même pas UN neurone

        • Pascal, (l'autre) dit :

          @Baveux Merci pour ce moment « arbitre des élégances »! Cela vous donne l’impression que vous existez, c’est bien! En attendant changez de bavoir, il est…………….détrempé!

        • Bavoir dit :

          Allez plutôt dire ça à Yohoho, qui a de gros problèmes salivaires depuis qu’il abuse du rhum.

    • yakavodka dit :

      Mettez vous à la page, ils sont retirés du front par les ukrainiens. Les mecs partent à l’assaut sans plus de soutien blindé.

    • dolgan dit :

      Flash info: chaque unité qui se retire du front le fait avec son équipement

  7. Rakam dit :

    Des 2 côtés de la ligne de front les chars sont à la peine…repensez complètement la stratégie reste une gageure, drones, artillerie, et rarement les hélicoptères, encore moins la chasse,bref percé reste une affaire d’hommes et là les Russes y vont sans état d’âme quoiqu’il en coûte, côté Ukraine ont économise la masse (intelligemment) et ont investis dans de la contre-mesures (drones) artillerie pour fixez et ont attend…
    Quoi,qui,là….

  8. peterr dit :

    >> Les Ukrainiens « n’ont pas adopté les tactiques qui auraient pu rendre les chars plus efficaces », en mettant notamment de côté l’approche « interarmes »

    En se servant d’une couverture aérienne (que les ukrainiens n’ont pas) par exemple, à l’aide de missiles de DA (qu’ils réclament à cor et à cri) ??

    • benoit dit :

      parfaitement les Ukrainiens sont à poil face aux ruSSes parce qu on chipote depuis des mois…

      c est beau de critiquer mais ils meurent au front….

      d ailleurs tout le monde sait que 30 Abrahams ça ne sert à rien …

      ce char en Ukraine est un nid à problèmes… logistique carburant et turbine hyper fragile…

    • Marinus dit :

      Exact.

      Ce « second responsable cité par l’AP » est d’une mauvaise foi invraisemblable

  9. Auguste dit :

    Après les Challenger,les Abrams et bientôt les Leopard?.L’aide est déjà à minima,si en plus elle ne sert pas….

  10. Christophe dit :

    pour info. nous parlons de 5 chars Abrams détruits par rapport aux milliers de chars russe détruits.

    • aleksandar dit :

      En guerre, ce qui compte ce n’est pas ce que vous perdez.
      Ce qui compte, c’est ce que vous êtes capable de remplacer.
      Que reste il des 2659 chars ukrainiens + 642 livrés par les occidentaux ?

      • rainbowknight dit :

        Si vous tenez ce genre de raisonnement vous incitez à la mobilisation générale chez l’un ou l’autre des protagonistes. Néanmoins ni la victime ni l’agresseur ne parait disposé à cet ultime effort….
        En guerre ce qui compte c’est le degré d’acceptation d’une Nation à consentir à sacrifier ce qui lui est le plus précieux, le plus cher, avec l’idée que c’est le prix à payer pour sa Liberté….
        Le « réservoir » russe aurait dû écraser sans l’ombre d’un doute l’Ukraine si la cause semblait juste et nécessaire pour la Russie. Manifestement la foule russe ne témoigne pas de son enthousiasme à cette idée…..
        Vous faites passer les russes pour des charlots car si vos chiffres sont véridiques il faut s’interroger sur les raisons pour lesquelles ils n’ont pas encore fait plier ou soumise l’ Ukraine….

      • rainbowknight dit :

        Le Vikhr se trouve chez tout bon apothicaire mais c’est un produit coûteux pas goûteux et qui demande une véritable posologie adaptée au besoin du patient….
        Fumer près du produit peut tuer…
        La guerre de Putin est une illusion, ouvrez les yeux….

  11. Amiral dit :

    ils n’ont perdu que 5 Abrams

    • Vinz dit :

      5/30. On parle de véhicules irréparables. Ca fait déjà 17% depuis que les Ukrainiens les engagent, c’est-à-dire depuis fin février.
      Si c’est si peu pourquoi les enlèvent-il de la zone des combats, au pire moment du conflit ? Un char de combat c’est fait pour combattre a priori.

      • aleksandar dit :

        Parce que à ces 5 détruits il faut ajouter une dizaine en panne ou en réparation en Pologne.
        On est donc plus près des 50%.

      • dolgan dit :

        5 chars en 2 mois par une unité au coeur des points chauds du front. C est peu.

        Et l unité en question fait une rotation vers l arrière. elle part donc avec ses chars.

        Tout cela est vraiment du vent.

  12. Pinuche dit :

    Mais où est donc cette nombreuse aviation de combat Ukrainienne, si nombreuse, si efficace, si victorieuse, si pleine d’avions d’appui-sol, d’hélicoptères de combat, de chasseurs ? pourquoi les chars ne sont pas appuyés par cette aviation d’élite qu’on voit partout , en plus ?

    • Green dit :

      Les ukrainiens n’ont qu’une poignée d’avions. C’est censé être drôle?

    • SimLabeng dit :

      Ils sont bons tes hallucinogenes?

    • Vno dit :

      Imaginez qu’elle soit en train de s’entraîner à utiliser du matériel et de l’armement dont elle n’avait même pas connaissance ?

    • Objets perdus dit :

      Il y a bien un endroit où vous pourriez chercher, mais le nommer ici nuirait à la bonne tenue du blog de M. Lagneau.

      • Vert-de-gris dit :

        Si ça pouvait lui permettre d’expulser son fécalome, il serait moins grognon. C’est ça, aussi de manger les prunes avec les noyaux…

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @Pinuche Ne seriez vous pas le nouveau……………….Coluche? Je ne voudrais pas vous décevoir mais il y a du……………………..boulot, beaucoup de boulot!

    • rainbowknight dit :

      Pour les « malheureux » russes qui prennent sur la …même un seul avion ukrainien dans le ciel c’est déjà trop voire un drone…..
      Derrière votre raillerie, une réalité bien différente sans doute par le fait que SCALP et STORM SHADOW demandent une attention pointilleuse pour donner le sourire à qui vous savez….

  13. Dimitri dit :

    On va finir par inventer des drones chasseurs de drones et réinventer la guerre aérienne. Les avions ne volent plus car trop de défenses aérienne, les hélicoptères tombent comme des mouches, les tanks ne peuvent plus sortir le bout de leurs canons sans attirer les drones suicides comme des mouches… toutes les armes les plus coûteuses d’une armée vont rester au garage et cette guerre va se finir a coup de lances pierres.

  14. Clavier dit :

    Le char de bataille doit être utilisé comme de la cavalerie lourde en se déplaçant rapidement pour ouvrir le chemin à l’infanterie mécanisée, le tout survolé par les éléments aériens, drones, hélicoptères ou aviation d’assaut et avec appuis d’artillerie.
    Ce qui implique un savoir faire tactique et un courage que visiblement l’armée ukrainienne ne possède pas…contrairement à ce qu’on raconte sur les plateaux télé !

    • Grosminet dit :

      SI les Ukrainiens manquaient de courage comme vous l’affirmez, »l’opération spéciale » commencée le 24 Février 2022 n’aurait duré que quelques jours…

      Nous sommes 26 mois après le début de cette « opération spéciale de qelques jours »….
      Toute l’Ukraine est occupée par les Russes….
      Toute? Non!
      PLUSIEURS villes peuplées d’irréductibles Ukrainiens résistent encore et toujours à l’envahisseur,et la vie n’est pas facile pour les garnisons de « soldats » (mouais,je reste poli quand même pour désigner ces barbares! ) Russes :p :p :p

    • Thierry le plus ancien dit :

      l’armée ukrainienne a été à la même école soviétique que l’armée russe avec des concepts périmés, et des 2 protagoniste c’est la Russie qui a perdu le plus de chars grâce aux armes occidentales.
      Mais les ukrainiens sont plus près de se convertir à la doctrine occidentale que les russes qui rejettent tout en bloc, d’où leur enlisement et progrès insignifiant d’un village à l’autre.
      Il y a plus de chance de trouver un Patton ou un Napoléon chez les ukrainiens que les russes, convenez au moins de cela, jamais Poutine ne laisserait un général compétent s’approcher du front car il lui ferait politiquement de l’ombre, comme l’autre demeuré de Prigojine qui est tombé avec son avion…

    • Foxhound dit :

      Comme d’habitude beaucoup de blabla et divagatione, loin du sujet.

      @Clavier Merci, enfin une reflexion explicite pertinente concernant cet article: ‘Les Ukrainiens « n’ont pas adopté les tactiques qui auraient pu rendre les chars plus efficaces », en mettant notamment de côté l’approche « interarmes », a aussi estimé un second responsable, cité par l’AP.’

      • sentinelle dit :

        bravo on est las des bavardages balancez vos chiffres avec les sources et chacun peut se faire une idée

    • nomade64 dit :

      si l’armée ukrainienne n’a pas « un savoir faire tactique et un courage  » comme vous dites ils ont au moins l’intelligence ne ne pas envoyer a la boucherie par vagues entières leurs soldats , dans les champs de mines et avec des kalash dans le dos. Être un soldat russe c’est être un soldat mort…

    • whatever dit :

      Les tenants du débat sont relativement simples.
      Les chars occidentaux sont plus sophistiqués et plus chers que les chars russes/soviétiques.
      Ils sont notamment conçus pour vaincre les chars soviétiques dans de la guerre de mouvement en terrain ouvert.
      Ça s’est notamment vu en Irak qui était un peu le terrain parfait et où le kill-ratio était délirant. Les iraquiens se faisait descendre par des tanks, voire des APC qu’ils n’ont jamais vu…
      Le T72 en soit n’est pas une mauvaise bête de somme : armement/blindage/motorisation correcte, il lui manque surtout les gadgets. Ceux détruits en Irak étaient là version export, downgradés, mais surtout ce qui pêchait c’était le C3I et les tactiques… Ils se faisaient même dégommer par des AMX-10…
      Maintenant revenons à l’Ukraine… Pour diverses raisons les chars ne sont pas utilisés dans le rôle d’outils de choc/percée discuté plus haut et où les tanks occidentaux sont censés briller : trop de mines, de drones, d’artillerie, de fortifications, de surveillance, pas assez de compétence… Et donc ils se retrouvent dans des rôles de support à l’infanterie ou de (mauvaise) artillerie. Dans ces rôles ils sont peut être légèrement meilleurs mais sans que ça justifie tous les autres désavantages: beaucoup plus chers, besoin d’une logistique spécifique, propagande ennemie dès qu’ils en détruisent un… Donc pas illogique qu’ils les retirent soit définitivement, soit pour recréer des réserves de choc pour des tentatives de percée…

      • Soi soie soient sois soit dit :

        Soit le T72 en soi est une mauvaise bête de somme, soit le T72 en soi n’est pas une mauvaise bête de somme, mais quoi qu’il en soit, c’est avec le pronom personnel « soi » que s’écrit « en soi ».

    • Green dit :

      Alors que vous, du courage, vous en avez a revendre. Cuistre!

    • Pierrot dit :

      Je doute que le courage soitla ressource qui leur manque le plus dans votre énumération… plutôt l’aviation d’assaut si vous voulez mon avis.

    • yen24 dit :

      Voilà un commentaire réaliste. Effectivement, un char lourd ne peut travailler seul sur un terrain dominé dans les airs par les russes. Les ukrainiens s’en donnent à cœur joie dans la destruction des chars russes. Le paramètre environnemental est essentiel avant d’utiliser les chars lourds. Fini les charges dans les plaines immenses, comme c’est le cas en Ukraine, compartimentées par des bandes boisées très longues, mais peu larges. Les chars lourds ne peuvent mener leurs missions qu’appuyer dans les airs comme en amont (aériens, drones, hélicoptères ou aviation d’assaut et avec appuis d’artillerie).

    • Écran dit :

      Le savoir-faire tactique ils ne l’ont peut-être pas, mais du courage, ils n’en manquent pas. Ce qui leur fait défaut, c’est le soutien aérien.

    • Trollmalpayé dit :

      Wow tu es un génie toi sur un front de 1200km tu fait comment ? Champ de mine et drone ? Déminage ? Il y a des obus qui remine apres un déminage.

    • Edgar dit :

      @Clavier Vous récitez là la théorie de l’armée soviétique, tirée des enseignements de 1941-45. Cette manière de procéder a parfaitement fonctionné pour briser le mur de brique érigé par les troupes de l’Axe en 44 et 45. Mais face à la couche épaisse de polystyrène opposée par l’armée ukrainienne, cette tactique impressionnante ne marche plus: les chars lourds tombent dans de meurtrières embuscades antichars, l’infanterie mécanisée se fait démolir par des tirs précis d’artillerie, les « éléments aériens » sont descendus par la DCA et l’artillerie n’est pas capable de se concentrer, harcelée qu’elle est à coups de HIMARS et de CAESAR… Fin d’une époque.

    • SCAPEGOAT dit :

      Pour pouvoir masser des forces mécanisées importantes sans se les faire écraser avant même le début de l’offensive, il faut disposer de la maîtrise absolue du ciel, ce dont aucun des belligérants de cette guerre ne dispose.
      Le courage n’a rien à voir là dedans et votre commentaire propos de comptoir contre propos de plateaux télé en somme.

    • KEL-TO dit :

      « faire tactique et un courage que visiblement l’armée ukrainienne ne possède pas »

      heu rien que pour entrer dans la tranchée ou dans le blindé de mon modeste avis il en faut du courage alors d’en sortir sous les balles …. J’aurais plutôt cru que c’était d’effectifs que manquait l’armée ukrainienne et peut être leurs généraux ont ils été un peu faible de céder aux politiques qui exigeaient sous la pression occidentale des résistances héroïques dans des chaudrons gaspillant leurs meilleures troupes .Mais bon moi je suis juste un peu courageux qui serrait parfois les fesses en montant dans nos VAB peints en blanc

    • rainbowknight dit :

      Savez vous ce qu’est un Ukrainien ? C’est un russe mais dans une forme plus intelligente, plus évoluée et plus aboutie de l’espèce humaine, en vérité les russes rêvent tous un jour d’être ukrainiens. Enfin ceux pour qui il reste un peu d’espoir…
      Je conçois parfaitement que votre stade évolutif vous prédispose à prendre fait et cause pour les russes….

  15. Thierry le plus ancien dit :

    Excellente décision qui aurait dû être prise plus tôt, mais vaut mieux tard que jamais, ce qu’il faut à tout prix éviter c’est des chars isolés et immobile sur la ligne de front qui deviennent des cibles. De ce fait l’unité d’Abrams aurait pu être décimé avant même d’avoir participé à la moindre attaque. Sur le front ne conserver dans un rôle d’appui que des blindés léger rapide avec une capacité antichar lourd par missiles.

    En revanche une unité de char lourd qui avance en permanence, rien que par le mouvement va déjà déjouer énormément d’armes anti-char qui ont d’abord besoin de localiser leur cible pour se trouver sur leur trajectoire avant de les atteindre. Même l’artillerie aura toute les peines à régler ses tirs sur une cible hautement mobile (qui ne reste pas que sur les routes comme ces cons de planificateur russe l’ont décidés, les chenilles c’est pas pour les chiens !!!).

    Pour les chars, quand ils attaquent en fer de lance il ne faut pas y aller sur la pointe des pieds, il faut foncer, bousculer et enfoncer les défenses adverse pour laisser finir le travail aux troupes de seconde ligne et continuer d’aller de l’avant encore et encore. C’est plus difficile qu’il n’y parait car le ravitaillement doit suivre en permanence (grosse logistique) mais c’est imparable et c’est de cette manière qu’aurait dû être faite la précédente offensive ukrainienne qui s’est enlisé faute de stratégie et de soutient.

    Vous arriverez ainsi sur les opérateurs de drone épouvanté avant même qu’ils aient pu vous neutraliser…car ils ne sont jamais bien loin derrière la ligne de front…

    Il faut aussi des officiers qui en veulent et n’ont pas froid aux yeux, la vitesse est une arme aussi efficace que l’armure, qu’ils apprennent à s’en servir, les russes eux sont toujours complètement dans les choux et n’ont rien compris, engoncé dans leur vieille doctrine soviétique…

    • aleksandar dit :

      12 KA-52 avec des 9K121 Vikhr capables de taper à 12 km et votre offensive se termine en cimetière de chars avant même qu’ils aient vu leur ennemi.

      • Thierry le plus ancien dit :

        Vos KA852 supportent trop mal des missiles de type Stinger ou Mistral, si le pilote en réchappe il va rentrer chez lui en courant avec la chiasse au cul…
        les ukrainiens refont leur stock de missiles, vos hélicos resteront au hangar.

        • aleksandar dit :

          Décidément vous ne pouvez pas vous empêcher d’être grossier.
          Dommage, cela nuit grandement à la qualité de vos interventions.

      • PK dit :

        Cela me rappelle qu’une escadrille de Gazelle Hot avaient détruit une division blindée iranienne en 100 minutes dans les années 80 🙂

        • aleksandar dit :

          Oui.
          Aujourd’hui il suffit de regarder le carnage réalisé par le KA en Syrie ou en Ukraine pendant la contre offensive du sièle.

      • rainbowknight dit :

        Le Vikhr se trouve chez tout bon apothicaire mais c’est un produit coûteux pas goûteux et qui demande une véritable posologie adaptée au besoin du patient….
        Fumer près du produit peut tuer…
        La guerre de Putin est une illusion, ouvrez les yeux….

    • Tiens tient tien dit :

      Quand on a une stratégie de soutien, on soutient ses troupes.

  16. GBU12 dit :

    Si on regroupe les infos des deux cotés, c’est le Leopard 2 A6 qui s’en sort le mieux, également mal utilisé … Le T80 russe modernisé spé front Ukr, se débrouille pas mal également.

  17. Jean Claude Dusse dit :

    Suite de dialogues entendus a Kiev :
    – Engager le M1 abrahms « On sait jamais, sur un malentendu ça peut peut-être marcher. »

    – Le président Z demandant plus de matériel : « Bon, dans une demie heure je nous considère comme définitivement perdus. »

    – Toujours Z et concernant les territoires perdus : « Quand te reverrais-je ? Pays merveilleux ! Où ceux qui s’aiment, vivent à deux ! »

    il me semble avoir deja entendu tout ça dans une comédie burlesque.

    Bisous les chéris

  18. Alain dit :

    La principal problème de l’Abrams est sa turbine qui nécessite du carburant d’aviation, alors gérer un tel approvisionnement pour la quantité ridicule de 31 chars … Le col Mac Gregor qui a commandé une unité d’Abrams en Irak estime qu’il serait bien mieux de l’équiper d’un bon moteur diesel comme le Léopard

  19. Hd55 dit :

    ce conflit fais de plus en plus penser au  »grignotage » de Joffre en 1915 avec des gains territoriaux ridicules et des pertes importantes, cela de part et d’autre sans réelles avancées. Les deux côtés cherchent ou annoncent des solutions (tanks occidentaux, drones divers,..) sans réels succès militaires sur le terrain. Quel sera le  » game changer » ? politique, militaire, ou humain?

    • aleksandar dit :

      De part et d »autre ?
      Depuis un an seuls les russes « grignotent ».
      Et le rythme s’accélère.
      Orechetyne le 25 avril.
      Soloviove et Kislivka le 26.
      Keramic et Novokalinove le 27
      Arkangelske devenue indéfendable cette nuit ou demain.
      Kalynove par les hauts dans les jours qui viennent.
      Le tout formant une magnifique ligne d’attaque vers le nord sur les arrières de Chaziv Yar.
      Grignotage ?
      Non.

      • PK dit :

        « Grignotage ? »

        Disons que ce n’est pas faux. En termes de gains territoriaux globaux, c’est encore du grignotage.

        Mais c’est à relativiser. On a un excellent point de comparaison avec le conflit gazaoui. Israël a une armée prête et entraînée pour un conflit urbain. Pourtant, elle n’a presque rien gagné en plusieurs mois de conflits. Dans le même temps et dans des conditions infiniment plus difficiles puisqu’en face, il y a une vraie armée soutenue par tout le camp occidental, l’armée russe avance bien plus vite.

        Donc, c’est du grignotage en terme de pourcentage de l’Ukraine, mais c’est drôlement efficace en terme de résultats.

        Enfin, cela signifie quand même que malgré tous les moyens, l’Ukraine commence à ployer, car c’est quand même leur ligne de défense principale, fortifiée depuis 10 ans, qui cède, morceau par morceau, alors qu’eux-même ont été incapables de forcer la ligne de défense russe, érigée à la va-vite en quelques mois.

        Notons ce qui est quand même le plus important : le concept d’attaque à 5 à 10 contre 1 pour devoir gagner vole en éclat tous les jours.

        • aleksandar dit :

          Correct pour le ratio 5/1 d’autant que les russes sont en infériorité numérique depuis le premier jour.
          J’accepte  » grignotage  » ,à la limite, bien que militairement le terme soit faux.
          C’est une guerre d’attrition, la conquête terrain n’est qu’une conséquence pas un objectif.
          Mais pas le ‘ de part et d’autre »

      • rainbowknight dit :

        Vous pensez que le « grignotage » sera suffisant pour envahir toute l’Ukraine, faire plier le régime néo nazi et soumettre le peuple ? Objectif initial rempli ?
        Le Maître va t il devoir prononcer la mobilisation générale et sacrifier ses loyaux sujets ou lui faudra t il renoncer et nourrir ses frustrations. Arrestations, répressions, exécutions sont déjà programmées pour assouvir les colères du despote ?
        Cette guerre « fratricide » n’a pas de sens sinon que de mener la Fédération de Russie à sa fin. L’attrition n’est pas sans conséquence sur le destin de la « nation » russe. Les idées et les forces qui travaillent la société « russe » sont autrement plus puissantes qu’une simple armée…

      • Courmaceul dit :

        Si si, c’est du grignotage. En six mois d’offensive, l’armée russe a conquis 260 km², si ma mémoire est bonne.

        Sauf si le front ukrainien craque, pour compléter les 4 oblasts revendiqués (au moins) par les Russes, ça nous emmène en 2035.

        Si les matériels et les munitions US et EU arrivent à temps, on passe du grignotage à la diète.

        Poutine devra attendre 2025 pour se refaire au casino.

        • PK dit :

          C’est complètement con d’extrapoler le nombre de mètres-carrés actuels sur le long terme.

          Si vous ne tenez compte que d’un paramètre quand vous « raisonnez », vous n’allez pas aller très loin.

  20. Sylvain dit :

    même raison qui a conduit la Russie à désengager le T14 ARMATA. Trop lourd, trop lent, trop inadapté à un conflit figé

  21. Kardaillac dit :

    Les chars lourds sont une arme de rupture sous couverture aérienne.
    Les Ukrainiens les ont engagé dans une autre configuration (artillerie mobile d’accompagnement de l’infanterie ?) sous un ciel ouvert ; ce que sembleraient leur reprocher les Américains.
    Le front actuel ne permet pas de les engager donc ils les stockent.
    Enfin, vu de mon fauteuil 😉

  22. Vno dit :

    Pas du courage, simplement le manque de moyens et de cadres formés.

  23. Joël Cambre dit :

    C’est curieux quand même. Les responsables occidentaux nous disent que les Russes tirent 6 obus quand les Ukrainiens en tirent 1, et dans certaines zones que c’est même du 10 contre 1, et en même temps, si j’ose dire, ils nous disent que les pertes russes sont largement supérieures aux ukrainiennes. Et encore on ne parle pas de l’aviation russe qui bombarde aussi à coup de bombes planantes guidées. Nous prendrait-on pour des truffes?

  24. Donc, si je comprends bien certains commentaires ,concernant la destruction des AMX10,Léopards,Abrams…, c est la faute des équipages. Pour rappel formés par des militaires occidentaux.

    En gros ils utiliseraient leurs chars de combat sur un théâtre de guerre pour lequel ils ne seraient pas conçus, ou de façon inappropriée. Mince alors!

    Parce qu’ à les lire il y a quelques mois en arrière ces mêmes blindés devaient changer la donne y compris l AMX10; alors que certains ( dont je faisais partie) disaient qu’ il connaitrait un sort des plus funeste.

    Et si tout simplement ils n étaient, en fait ,que les victimes d une guerre de haute intensité; comme ils n avaient, pour la plupart de ces matériels ,jamais connu?

  25. KOUDLANSKI Romain dit :

    Les Abrams sont retirés de la ligne de front , je pense pour que les Ukrainiens fassent des adaptations en terme de protection anti drone et de trouvé le bon concept d’emploi ,pour le rendre plus efficace .

  26. rakotomanga dit :

    Arretez vos salades! Les russes n’ont pas perdu des dizaines de milliers de blindés et les ukrainiens seulement quelques uns, c’est plutôt l’inverse. C’est pourquoi ils se disent en difficulté.
    65% des pertes sur un champ de bataille sont dus à l’artillerie (revoyez vos manuels) et le ratio en artillerie de 7 contre 1 d’il y a un an en faveur des russes est maintenant passé à 10 contre 1 (c’est Zelenski qui l’affirme, pas moi). Donc forcément, les pertes ukrainiennes sont supérieures à celles des russes, et vos partis pris ne peuvent rien y changer.
    Quand le conseiller spécial Sullivan disait que les russes ont eu 350 000 morts, il voulait dire 350000 UKRAINIENS tués.
    Maintenant, l’important c’est d’arrêter le massacre. Il faut finir tout de suite cette guerre! Rappelez-vous l’histoire, même si Napoléon a pris Moscou, ce sont les russes qui ont paradé à Paris en 1814.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Quand le conseiller spécial Sullivan disait que les russes ont eu 350 000 morts, il voulait dire 350000 UKRAINIENS tués. » Il vous l’a dit?
      « Il faut finir tout de suite cette guerre! » Tout à fait d’accord mais que les troupes russes repassent la frontiète telle qu’elle était le 24 février 2022 avant le début de « l’opération spéciale »! Qu’en pensez vous?

    • Franco-belge dit :

      Vous devriez lire moins de (rakoto)mangas.

  27. Edgar dit :

    Au sujet de ces chars M-1, la 47e brigade de l’armée ukrainienne semble avoir une opinion : https://t.me/brygada47/661 (« Tanks do a great job on the battlefield, and we’re definitely not going to hide from the enemy what usually makes them hide themselves. And even more so — to leave our infantry without such powerful fire support.

    But for what purpose, where and what are transferred by the Armed Forces of Ukraine is not something we will comment on publicly.

    We ask you to trust only verified information and BEFORE publishing materials, contact the press service for official comments! (https://www.facebook.com/profile.php?id=100017175129967) » ) Telegram 26.4.2024 10h52

  28. Jean-Marie H. dit :

    @ tous ceux qui voudraient que la Russie gagne,
    @ tous ceux qui voudraient que l´Ukraine gagne.
    Expliquez-nous, s´il vous plaît, le pourquoi de votre préférence. Au regard de l´intérêt de la France bien entendu.
    Merci.

    • Davy Cosvie dit :

      Ils devraient aussi nous expliquer ce qu’ils entendent par « gagner ».

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @Jean-Marie H. Que la Russie se retire du territoire ukrainien tel qu’il est reconnu internationalement!
      Si la Russie gagne c’est donner un blanc-seing a tout dirigeant qui voudra mener une guerre d’invasion à l’égard de son voisin!

      • sentinelle dit :

        Ca fatigue de lire des avis qui nous assènent les mêmes mensonges depuis des mois

    • Edgar dit :

      @Jean-Marie H. Je vais essayer de vous donner mon avis « Au regard de l´intérêt de la France bien entendu. »
      1) En pénétrant les armes à la main sur le territoire de la République d’Ukraine, en 2022, l’Etat russe a réintroduit en Europe le principe que les différents doivent être tranchés par l’épée. C’est le retour – sanglant et destructeur – de la guerre entre Etats. Etes-vous sûr que le retour de ce principe soit, demain, nécessairement favorable à la France (pays envahit en 1814, 1815, 1870, 1914, 1940) ?
      2) Le motif de cette invasion russe est la volonté de récupérer des territoires peuplés de gens dont la langue principale est le russe. La France, donc, doit se préparer, à l’avenir, à des revendications étrangères sur ses territoires dont les langues originelles ne sont pas le français (de Paris) ; Alsace, Nice, Corse, Bretagne, banlieues peuplées de gens venus d’Afrique, … La politique russe vis-à-vis de l’Ukraine va t’elle dans le sens des intérêts futurs de la France ?
      3) Une légende qui courre dans les milieux nationaliste français présente la Russie (de Moscou) comme une alliée traditionnelle de la France. C’est faux. Sous les derniers Valois, les alliés de la France, à l’Est, étaient le Royaume de Suède et la République polono-lithuanienne. Certainement pas la lointaine Moscovie des tsars, semi-asiatique et mal connue. Sous Richelieu et Louis XIV, il en sera de même. Après la Révolution et l’Empire, la Russie prendra presque systématiquement le parti des ennemis de la France (campagnes de Souvorov en Italie et en Suisse, Austerlitz, campagne de 1807, invasion de la Russie par Napoléon, campagnes de 1813, invasion de la France en 1814, occupation de la France après 1815). Après 1815, les alliés de la Russie furent l’Autriche et la Prusse, ennemis principaux de la France. Napoléon s’alliera à l’Angleterre pour mener sa Guerre de Crimée. Il faudra attendre la toute fin du XIXe siècle pour voir Paris et St Petersbourg se rapprocher face au péril Allemand. Mais la révolution bolchevik de 1917 refera de la Russie une ennemie idéologique. La France et l’Etat bolchevik s’affronteront en Roumanie, Crimée, Pologne dans l’immédiat après-guerre, puis par Finlande interposée (1940), Moscou fera alliance avec l’Allemagne nazie (1939), cette alliance permettra à l’URSS de frapper dans le dos la Pologne, alliée de la France. Ce n’est qu’en 1941 que l’URSS, bien malgré elle, se retrouvera dans le même camp que la France. La lutte entre les deux Etats reprendra en 1946 dans les colonies (Vietnam, Laos, Cambodge, zone du canal, Algérie, Guinée, Mali, …). Après la fin de l’empire colonial français, ce combat se poursuivra dans les Etats indépendants d’Afrique et d’Asie. C’est la chute de l’URSS en 1991 qui permettra une réelle détente. Elle n’aura pas durée longtemps: aujourd’hui Moscou combat l’influence française partout où elle le peut, comme en Afrique.
      4) Une dernière chose : pendant des siècles la noblesse française fut réputée en Europe pour son courage, son sens de l’honneur, sa combativité et son esprit de sacrifice. Ce qui implique de savoir reconnaitre de telles qualités chez ses partenaires ou même ses ennemis. Aujourd’hui, les combattants ukrainiens sont très « français ».

    • Citator dit :

      « Ma grand-mère disait toujours ‶à sotte question, point de réponse″. »
      (Valery Giscard d’Estaing (à Christine Ockrent))

  29. Vinz dit :

    L’Abrams est sans doute bien trop lourd pour la topologie de ce théâtre. Si immobilisé sur le champs de bataille, un cauchemar pour l’évacuer.
    Il nécessite une empreinte logistique énorme, en partie à cause de sa motorisation (consommation et entretien), pour un avantage tactique pas évident. Rappelons qu’ils sont équipés du canon RheinMetall du Leopard II de conception classique.

    Par ailleurs tous les belligérants cherchent encore la martingale de l’emploi de cette arme sur ce théâtre, où se trouvent des champs ouverts sur des dizaines de kilomètres, survolés en permanence par des moyens d’observations diverses. Donc on se rabat sur du fondamental, l’appui feu infanterie, ce qui était à l’origine la raison d’être de ce véhicule.

  30. Eric dit :

    propagande pro-russe, le problème c’est que certains y croient vraiment…
    Bref, j’ai démarré dans la logistique aéroportée, puis le plus gros de mon temps je l’ai fait dans l’anti-char, et enfin j’ai fini sur Leclerc.
    Pour moi il est clair que le char a encore largement son mot à dire. le problème c’est surtout la doctrine d’emploi. Fut un temps le char avait un rôle précis et quasi unique, c’était une arme destinée à franchir les tranchées, les barbelés et les lignes de mitrailleuses. Sans le char, la 14-18 n’aurai peut-être jamais fini et on serait encore en train de se battre dans des tranchées et des tunnels…
    Pour en venir à l’Ukraine, déjà faut voir ce qu’on envoie en Ukraine… 30 chars ! ? Alors oui ce sont des chars ultra moderne mais pour rappel, aucune arme de dernière génération n’a été envoyé en Ukraine, de peur que ça tombe entre les mains des russes… Et non, même les césar ne sont pas le top de ce que l’on a, encore un exemple, la défense anti-aerienne israélienne à comparer avec la défense ukrainienne, certe aucune défense n’est 100% hermétique, mais la différence est assez nette.
    Donc, d’une part rien d’étonnant pour les abrams, 30 chars, si on en perd 5, ça fait un gros trou, si on en a 300 et qu’on en perd 50… ça se ressent moins. faut relativiser les choses, ils ont presque 1000kms de front, tu fais quoi avec 30 chars ?
    Du reste, le drone est certes un problème mais ils le sont aussi pour les bradley par exemple. Hors je n’ai pas entendu dire que les ukrainiens retiraient ces derniers du Front?
    Un Leclerc vaut facilement 6 chars russe, y compris le T90. Certains disent que de rester dans un blindé n’apprend rien, c’est peut-être justement parce qu’ils n’y ont jamais mis les pieds. j’ai vu une vidéo de la « thermique » d’un T-14 armata… je crois que la castor de l’amx 30 déjà était meilleure… les mecs se battent dans l’armata sur des tablettes !
    les lacunes des chars russes sont absolument dingue ! malgré le temps qui passe, les russes persistent à faire des chars avec munitions et charges en fond de tourelle ! Et je ne parle là que du plus évident, je pourrais en parler des heures des chars et matériel russe, depuis des années que je disais qu’on les surestimait largement trop…
    ce qui ne veut pas dire que l’armée russe n’est pas dangereuse, les russes misent sur la masse, et là idem, quand j’entends les pro Poutine dire que non y a pas eu tant de pertes… ça prouve juste que ces gens vivent dans un autre monde, si, les russes ont énormément de pertes tant humaine que matériel, vu que c’est leur doctrine ! ils n’ont pas évolué depuis la seconde guerre mondiale ou que de peu ! même la Tchétchénie ne leur a rien appris à priori !
    aujourd’hui nous sommes face à une nouvelle doctrine d’emploi à mettre en oeuvre pour faire face aux drones. sauf que ça fait déjà quelques temps qu’on en parlait déjà de notre côté! Les ukrainiens ont de très bons combattants et fantassins, mais niveau logistique c’est un cauchemar… des abrams, des léopards 1 et 2, sans compter les différentes versions, bradley, vab, marder… Vous imaginez les problèmes de stocks de pièces qu’il faut ? si en plus ça vient de 36 pays, avec certains qui traînent les pieds… Et les munitions, du standard otan au standard Varsovie, personnellement je ne trouve rien de très étonnant à ce qui se passe en Ukraine! On donne l’impression d’aimer l’ukraine mais dans les faits… ça se limite à une apparence. Les hommes fatiguent mais ils ne peuvent pas faire tourner non plus le personnel, c’est le même problème, des gens formés sur abrams, en Ukraine, ils vont pouvoir éventuellement passer sur T-72… mais l’inverse est juste impossible! donc, si on envoi un escadron de T72 au repos, ça peut tourner, mais pas un escadron d’Abrams ! Et en plus 30 chars c’est même pas un bataillon…
    Je veux dire, là on nous donne juste de quoi radoter… croyez bien que ce qui se passe en Ukraine fait l’objet de toutes les attentions en Europe, aux US et même en Chine. Poutine fait son cinoche, il fait tuer des russes par wagons entier par pure idéologie égocentrique… pure connerie.
    Et il démontre en plus ne rien apprendre, même si je ne connais pas son véritable projet derrière, épargnez moi les histoires de libérer l’ukraine des nazis, Poutine a envoyé plus de nazis en ukraine que ce qu’ils leur reprochaient… idem, non ce n’est pas par peur de l’otan, ça fait plus de 30 ans que l’otan laisse faire Poutine de la Tchétchénie, la Géorgie, on pourrait parler de la Syrie et j’en passe… chaque fois que Poutine part en guerre, tout le monde détourne le regard… regardez donc Israël! oui y aurai peut-être à dire sur leur manière de faire à Gaza, mon frère était au Liban il les a vu à l’oeuvre les israéliens… n’empêche que, ils se défendent… tu remplaces Israël par Poutine, on n’en parlerait même pas… qui plus est, jamais l’OTAN ne s’est portée si bien que depuis son opération spéciale à la con…
    Bref, désolé c’est long mais, le char aura sa place sur le champ de bataille aussi longtemps que l’infanterie aura la sienne. autant dire que c’est pas pour demain la fin. Et detrompez vous, dézinguer les drones, on sait déjà faire. c’est juste que l’Ukraine n’a pas reçu cette capacité. certes je parle de systèmes qui avaient à la base une autre fonction, mais ça se convertit très bien en anti-drone. j’ai l’impression que de maintenir le conflit ukraine dans cet espèce de statut co est plus l’objectif que de règlement les aider. parce qu’on pourrait donner à l’Ukraine les moyens de gagner cette guerre bien avant la fin de cette année… Mais Poutine a la bombe… Et surtout, nous on a les gens qui pensent que Poutine est le bon dans l’histoire, alors que non, Poutine n’aime pas son peuple, oui l’ukraine connaît la corruption mais ce n’est certainement pas à la Russie de venir donner des leçons en la matière! ni nous d’ailleurs, avec macron je pense qu’on atteint des sommets en la matière… certains pensent que Poutine aura recours à la bombe seulement si on aide trop l’ukraine… detrompez-vous, si Poutine a l’occasion d’utiliser des armes nucléaires tactiques… il le fera et il sait que nos pays sont tellement à vif que d’un rien il peut faire tout péter chez nous sans avoir à envoyer le moindre missile ou soldat ici…
    ok encore une fois désolé c’est long mais j’en aurai tellement à dire…

    • Rakam dit :

      Assez long en effet, mais pas inintéressant…en espérant que sur certains point vous vous trompiez…

    • Rectificator dit :

      Quel pavé de mensonge…

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Quel pavé de mensonge… » Dans ce cas argumentez à moins que vous soyez satisfait de la petite crotte que vous avez déposé! Lâchez vous T2000!

        • sentinelle dit :

          dans mon unité on disait qu’on ne discute pas avec les tambours c’est ce que je pense de tous ces commentateurs

      • Courmaceul dit :

        Comme je vous comprends, c’est pour cela que vous avez voulu faire court.

    • Conjonction dit :

      Conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car.
      Or, pas hors.
      Or, je n’ai pas entendu dire. Pas « Hors je n’ai pas entendu dire ».
      Merci.

    • Les statuts, c’est un ensemble de textes qui régissent une situation.
      Les statues, c’est ce sur quoi se posent les pigeons dans les parcs.
      Les stats tues, ce sont des chiffres que l’on ne révèle pas.
      Les stats tuent, c’est la raison pour laquelle on ne les révèle pas.
      Les Status Quo, c’est un groupe de rock.
      Le statu quo, c’est du latin pour dire que rien ne change.

      Maintenir le conflit ukrainien dans cette espèce de statu quo.

  31. Alain d dit :

    L’un des raisons pour lesquelles les américains ont livré peu de chars Abrams, et que très tardivement, c’est bien son incompétence à percer dans la haute intensité sans supériorité aérienne.
    Sa mobilité est moyenne, et sa capacité à tirer en roulant, juste sur des chemins légèrement accidentés est nulle.
    Donc ce char, hors routes et belles pistes, est nulle.
    L’Ukraine, n’est pas l’Irak ni l’Afghanistan, pas de supériorité aérienne, et des milliers de drones qui frappent directement ou facilitent l’artillerie ennemie.
    Vitesse, mobilité, capacité à tirer en roulant hors piste, l’Abrams affiche 00/20 au compteur.
    Mais c’est un char d’une autre époque, il a donc un mot d’excuses, contrairement à l’Armatarte-clafourbis.
    Mais défaut de conception tout de même pour ce char US, le gendarme du monde, exporté à des milliers d’exemplaires.
    Les couillons, comptez-vous.
    Cocorico, parce que le Leclerc, pensé moins de 10 années après l’Abrams, est d’un niveau largement supérieur, sur les volets vitesse, manœuvrabilité, franchissement et tir stabilisés !

    • Eric dit :

      Ca c’est du très grand n’importe quoi… Tout d’abord, l’Abrams est contemporain du Leopard 2 (les deux chars dérivent en fait d’un projet germano-américain avorté, le MBT-70), du Merkava israélien et du Challenger britannique. Sa mobilité, ses capacités hors-piste sont tout à fait similaires à celles de ces blindés et absolument comparables à celles du Leclerc (lequel est un peu moins lourd par ailleurs). Il possède bien évidemment la capacité de tir en mouvement, surtout dans ses dernières versions M1A1 SA et M1A2 : et puis quoi encore ??? D’ailleurs la guerre du Golfe l’a amplement démontré !
      Pour le reste, il serait bon que vous compreniez que aucun char au monde, Abrams, Leclerc ou T-90 n’a la capacité de « percer sans supériorité aérienne » : le char fait partie d’un écosystème, il n’est rien sans le soutien de véhicules tels que les VCI, l’artillerie automotrice, les blindés du génie et surtout les systèmes SAM mobiles. L’armée de Poutine en particulier a payé au prix fort l’incompétence crasse de ses cadres qui ont envoyé leurs chars au massacre en 2022 sans ce soutien. Il se trouve que ça n’a pas été le cas de Tsahal à Gaza : les Merkava sont appuyés par des VCI lourds de type Namer et des engins blindés du génie, ce qui explique l’absence de pertes. Même chose pour l’US Army qui appuie ses Abrams par tout un écosystème (qui commence à dater un peu néammoins)… En revanche, le Leclerc est plutôt isolé au sein de l’Armée Française : le VBCI est bien trop légèrement blindé et incapable de suivre en tout-terrain, le Caesar a le même problème, et l’EBG dérivé de l’AMX-30 commence à faire son âge. Nous n’avons pas cet écosystème qui permet au char lourd de survivre et d’accomplir sa mission : et notre armée risque de le payer au prix fort dans un avenir proche.

      • Alain d dit :

        L’Abrams et le Chalenger sont des efficaces comme de limaces en déambulateurs, le Léopard approche les performances du Leclerc.
        Ceci étant comme le front est figé, et que les ukrainiens manquent de moyens, autant qu’ils préservent leurs chars, quelques soient leurs niveaux, occidentaux ou soviétiques, en attendant de retrouver plus de puissance en artillerie.
        Comme nos foireux d’alliés américains n’ont même pas livré une quarantaine d’Abrams à Kiev, même pas pour une sérieuse brigade lourde, ce sont des branquignols, des traites, des lâcheurs, des menteurs, donc ils doivent bien avoir les chars qu’ils méritent !
        « évidemment la capacité de tir en mouvement », comme indiqué par ma gueule : « ce char, hors routes et belles pistes, est nul » et  » Vitesse, mobilité, capacité à tirer en roulant hors piste, l’Abrams affiche 00/20 au compteur »
        Montrez donc une vidéo d’un Abrams qui cartonne bien en crapahutant à vitesse correcte sur un terrain accidenté et non pas sur un terrain plan (goudron, terre ou sable).

  32. lxm dit :

    A l’origine un char c’est fait pour passer par dessus des tranchées, des barbelés et détruire des positions fortifiées en accompagnant directement l’infanterie, sans attendre la longueur et l’imprécision de l’artillerie qui était enterrée.
    Et ensuite, comme pour les avions, on a conçu des chars pour viser d’autres chars, les tueurs de chars, puis les MBT en standardisant pour créer un effet de masse.
    Ce concept est simplement devenu obsolète.
    L’artillerie en temps réel, la puissance de calcul, les satellites, le char n’a plus d’intérêt, l’artillerie est devenue mobile et peut le remplacer en précision et tirer à 40kms. L’armement personnel antichar est devenu lui aussi « trop performant ».
    Faut voir les chars comme les chevaliers français qu’on voit arriver de très loin, et qui se font défoncer par les long archers anglais. L’Ukraine nous prouve cela depuis 2 ans.
    Ce qui compte maintenant, ce sont les blindés agiles qui vont « protéger » physiquement l’infanterie et recueillir du renseignement tactique pour l’artillerie.

  33. leo dit :

    Il ressort des commentaires dont ceux d experts un grand scepticisme sur la pertinence des chars. Il me semble que des engins autonomes télécommandés, plus compacts donc furtifs, pourraient constituer une alternative. Certes, une percée de chars a aussi un impact psychologique, mais un risque élevé de perte dans un habitacle confiné a aussi un impact psychologique négatif chez les tankistes. (et l état major, du moins en dehors de la Russie).
    La sté US EOS Defense semble avoir conçu un produit satisfaisant pour du 30mm. Ne pourrait on pas faire la même chose avec un calibre plus élevé? Par ex le mortier 120 RT (que réclamait par ailleurs un officier ukrainien sur le terrain)? Que donnerait il en tir direct? En le montant sur un robot, cela ferait à la fois une arme d artillerie de défense et un simili tank d accompagnement d infanterie; on pourrait certainement en produire beaucoup pour le prix d un seul tank(prix intégrant le coût du soutien logistique).
    Certes, robot veut dire vulnérabilité de la liaison opérateur-engin. Mais la solution préconisée pour sauver le char de l intégrer dans un système d armes sophistiqué implique aussi le même genre de vulnérabilité, peut être même plus.
    En tout cas il faut probablement apprendre à raisonner autrement plutôt que de vouloir coûte que coûte essayer d adapter un type d arme dépassé.

  34. Scalp dit :

    Vous qui passez votre temps à repondre et à systématiquement accuser de troll quiconque n’est pas aveuglément pro Ukraine, vous me faites penser à des trolls justement… Curieux non?