NH-90 / Archives

La Norvège a des problèmes de disponibilité avec ses hélicoptères NH-90 « Caïman »

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, en juillet 2017, le chef d’état-major de la Marine nationale (CEMM), l’amiral Christophe Prazuck, s’était dit « pas satisfait de la disponibilité ni du coût d’entretien » de l’hélicoptère NH-90 « Caïman » NFH, pourtant récemment mis en service. Et de préciser qu’il fallait « plus de 30 heures d’entretien pour une heure de

Le Qatar confirme la commande d’hélicoptères NH-90 et H-125

En mars 2014, le Qatar signa une lettre d’intention en vue d’acquérir 22 hélicoptères NH-90, dont 12 en version terrestre (TTH) et 10 destinés à la lutte anti-sous-marine (NFH). Et puis ce projet fut éclipsé par les commandes d’avions Rafale (36 exemplaires au total) et par d’autres contrats d’armement. Finalement, quatre ans plus tard, à

Le commandant des opérations spéciales déplore le manque d’hélicoptères de transport lourd

Au début des années 2000, la France et l’Allemagne envisagèrent de développer conjointement un hélicoptère de transport lourd afin de remplacer les CH-53G Stallion de la Bundeswehr et de doter les forces françaises d’une capacité qui leur faisait alors défaut. Le principe de ce programme, appelé Heavy Transport Helicopter, fut ensuite confié à l’Agence européenne

Les nouveaux hélicoptères NH-90 NFH belges ne donnent pas satisfaction

Les hélicoptères NH-90 « Caïman » NFH (Nato frigate helicopter) de la Marine nationale ont régulièrement fait l’objet de critiques depuis leur entrée en service, en décembre 2011. Leur faible disponibilité, due à des « opérations de maintenance », a en effet suscité quelques commentaires parmi les parlementaires. Des problèmes ont également été constatés sur des machines neuves. « Cet

La Belgique envisage d’envoyer deux hélicoptères NH-90 Caïman au Mali en 2018

Dès le lancement, au Mali, de l’opération Serval, en janvier 2013, la Belgique avait mis à la disposition des forces françaises deux hélicoptères médicalisés de type Agusta A-109. Puis, quelques semaines plus tard, au moment de trouver les moyens nécessaires à la mission de l’Union européenne destinée à former les soldats de l’armée malienne (EUTM

La marine allemande envisage de remplacer ses hélicoptères Sea Lynx d’ici 2025

Actuellement, le marine allemande [Deutsche Marine, ndlr] dispose de 21 hélicoptères Westland Sea Lynx Mk88, utilisés pour des missions de lutte anti-sous marine depuis ses frégates. Ces appareils étant entrés en service dans les années 1980, la question de leur remplacement se pose. Et cela d’autant plus que, en 2014, ces hélicoptères furent cloués au

Les hélicoptères NH-90 Caïman de la Marine nationale affichent un taux de disponibilité désastreux

Il a beaucoup été question des problèmes de Maintien en condition opérationnelle (MCO) des hélicoptères de la Marine nationale et de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) lors de l’examen, en commission élargie, à l’Assemblée nationale, du budget qu’il est prévu d’allouer à la mission « Défense » en 2017. Le député Gwendal Rouillard, rapporteur pour

Le commandant des opérations spéciales a besoin de 24 hélicoptères NH-90 « Caïman »

En novembre 2014, l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) a engagé l’hélicoptère NH-90 Caïman TTH [Tactical Transport Helicopter, ndlr], alors récemment entré en service, dans la bande sahélo-saharienne (BSS). Et cela a ouvert de nouvelles options pour la force Barkhane dans la mesure où cet appareil tout temps et dispose d’une autonomie, d’une maniabilité

Commande de 6 hélicoptères NH-90 de plus pour l’Aviation légère de l’armée de Terre

Après avoir passé commande de 7 hélicoptères d’attaque Tigre en version HAD (appui et destruction) de plus, la Direction générale de l’armement (DGA) a indiqué, ce 7 janvier, avoir notifié un contrat au consortium NHI un nouveau contrat portant sur l’acquisition de 6 appareils de type NH-90 « Caïman » TTH (Tactical Transport Helicopter) supplémentaires. Cette annonce

Le taux de disponibilité technique des hélicoptères s’effrite

Lors de sa visite au 5e Régiment d’Hélicoptères de Combat (RHC) de Pau, le 29 juin le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a de nouveau souligné l’importance de l’aérocombat. « Cette composante est au coeur de toutes les opérations. Combinant l’action du renseignement, des feux et du mouvement, sa manoeuvre est étroitement intégrée à