Renseignement / Archives

Un avion espion américain a survolé la Suède illégalement pour éviter l’aviation russe

L’espace aérien de la mer Baltique est très fréquenté par les avions militaires, en particulier par les appareils spécialisés dans la collecte du renseignement d’origine électronique. Si l’aviation russe y est présente (avec ses Iliouchine II-20M Coot et Beriev A-50 Mainstay ainsi que ses bombardiers), celle de l’Otan l’est aussi… Parmi les pays riverains de

Les sanctions de l’UE contre les chefs des services de renseignement russes sont-elles pertinentes?

Après l’affaire du Boeing de la Malaysia Airlines abattu avec 200 personnes à bord alors qu’il survolait l’est de l’Ukraine et pour laquelle la Russie est soupçonnée d’y avoir des responsabilités en raison de son soutien aux séparatistes pro-russes, l’Union européenne est décidée à durcir le ton face à Moscou et à adopter de nouvelles

Le gouvernement met en place une inspection des services du renseignement

En juin 2013, le président Hollande avait annoncé la création prochaine d’une « inspection des services de renseignement » afin de permettre au « gouvernement de consolider le contrôle et l’évaluation sur la politique du renseignement et les services qui en ont la charge ». Il était aussi question de renforcer les prérogatives de la Délégation parlementaire au renseignement.

Londres va investir 1,1 milliard de livres pour renforcer ses capacités militaires

« Nous équipons nos forces armées pour les conflits de ce siècle, pas ceux du précédent (…). L’ennemi peut être visible ou invisible », a écrit David Cameron, le Premier ministre britannique, dans les colonnes du Daily Telegraph, le 14 juillet. « Au 21e siècle, on ne peut défendre le royaume depuis les falaises blanches de Douvres. Les

Berlin expulse le représentant du renseignement américain en Allemagne

L’an passé, l’Allemagne avait été « stupéfaite » d’apprendre qu’elle était le pays de l’Union européenne le plus surveillé par la National Security Agency (NSA, les grandes oreilles américaines), suite aux révélations d’Edward Snowden, un ancien consultant du renseignement américain (passé depuis chez les Russes, qui doivent en faire tout autant dans ce domaine…). « S’il est confirmé

La filière jihadiste irako-syrienne concerne au moins « 870 individus venant de France »

Invité à s’exprimer devant les députés de la commission de la Défense nationale et des Forces armées, le 1er juillet dernier, Alain Zabulon, le coordonnateur national du renseignement, a donné des chiffres très précis concernant les filières de recrutement jihadistes à destination de la Syrie et de l’Irak. Ainsi, il est estimé que le nombre

Le général Jean-François Hogard prendra les rênes de la Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense (DPSD)

Un « para colo » remplace un « para colo ». Appelé à devenir le prochain chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), le général Jean-Pierre Bosser, qui était jusqu’à présent Directeur de la protection et de la sécurité de la Défense (DPSD) après avoir accompli l’essentiel de sa carrière opérationnelle au sein du 8e Régiment de Parachutistes d’Infanterie

Bob Maloubier distingué dans l’ordre de l’Empire britannique par Elizabeth II

Qu’ont en commun le journaliste et animateur de télévision Stéphane Bern et Robert (« Bob »‘) Maloubier, un ancien agent du Special Operation Executive (SOE) pendant la Seconde Guerre Mondiale? Pas grand chose, si ce n’est que les deux hommes ont été distingués dans l’ordre de l’Empire britannique par Elizabeth II, le 5 juin, venue en France

Un avion SU-27 russe a intimidé un appareil de reconnaissance américain

Un peu plus d’un mois après les faits, le Pentagone rendu public, le 3 juin, un incident aérien ayant eu lieu le 23 avril dernier, au-dessus de la mer d’Okhotsk, bordée au nord par la presqu’île du Kamchatka, au sud par l’île japonaise d’Hokkaïdo et fermée par l’archipel des Kouriles, lequel fait l’objet d’un contentieux

Quand un ancien chef de la CIA rend « hommage » à l’efficacité des services de renseignement français

Dans les années 1950-1960, le Service 7, dirigé par le colonel Leroy-Finville, s’occupait au sein du SDECE (Service de documentation extérieure et de contre-espionnage)d’intercepter tous les courriers qu’il jugeait utile à l’insu, bien évidemment, des destinataires. Ce type d’action était délicat, dans la mesure où, pour les missives diplomatiques, il était nécessaire de briser les