Renseignement / Archives

Selon le renseignement irakien, le chef de l’État islamique se ferait soigner en Syrie

La semaine passée, les autorités irakiennes ont diffusé une liste de terroristes activement recherchés, à commencer par Abou Bakr al-Baghdadi (alias Ibrahim Awad Ibrahim Ali al-Badri al-Samarraï), le chef de l’État islamique (EI ou Daesh), qui s’était autoproclamé « calife » en juillet 2014, lors d’un prêche dans la Grande mosquée d’Al-Nouri, à Mossoul. La grande question

La LPM 2019-2025 va faciliter les prélèvements biologiques sur des individus suspects lors d’opérations extérieures

En mai 2007, un décret publié au Journal Officiel indiquait que la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) ne pouvait pas avoir le moindre droit de regard sur 8 bases de données gérées par les services de renseignement. Et cela, au nom de la sûreté et de la raison d’État. Depuis, la liste

Renseignement : Le « Five Eyes », un club fermé… mais ouvert à la France

En décembre dernier, le ministère des Armées a démenti une information selon laquelle la France s’apprêterait à rejoindre les « Five Eyes », une alliance formée après la Seconde Guerre Mondiale et réunissant les services de renseignement américains, britanniques, canadiens, australiens et néo-zélandais. « Le ‘5 eyes’ constitue un club historique et fermé qui comporte des avantages (mutualisation

Face à l’inflation des données, la Direction du renseignement militaire mise sur l’intelligence artificielle

Collecter des flux toujours plus importants de données grâce à une multitudes de capteurs dont la qualité ne cesse de s’améliorer n’est pas très utile si l’on ne dispose des moyens nécessaires pour trouver, vérifier et recouper la bonne information au moment opportun. Cela peut même « paradoxalement devenir un handicap », a souligné le général (air)

La Russie assume les manoeuvres aériennes dangereuses lors d’interception d’avions de l’Otan

Des avions Su-24 « Fencer » qui enchaînent les passes à basse altitude au-dessus de destroyers américains, des chasseurs Su-30 et Su-27 qui effectuent des manoeuvres dangereuses près des appareils de l’Otan qu’ils viennent d’intercepter… Ces dernières années ont été riches d’incidents de ce type, que ce soit en Baltique, en mer Noire, voire en Syrie. Au

Le renseignement néerlandais aurait infiltré les serveurs du groupe russe suspecté d’avoir piraté le Parti démocrate américain

En juin 2016, l’entreprise de sécurité informatique CrowdStrike fit état d’une attaque informatique ayant visé les serveurs du comité national du Parti démocrate américain, alors que la course à la Maison Blanche allait entrer dans la dernière ligne droite. Mieux même : les experts de cette société donnèrent même des précisions sur l’origine des intrusions

Le Royaume-Uni accuse la Russie d’espionner ses infrastructures stratégiques

À plusieurs reprises, ces derniers mois, des responsables britanniques ont dénoncé les activités de la Russie au Royaume-Uni. Ainsi, lors d’un entretien inédit donné à la presse, en novembre 2016, Andrew Parker, le patron du contre-espionnage (MI-5), avait insisté sur la présence importante d’agents des services russes en Grande-Bretagne, tout en soulignant la nécessité de

Le mystérieux satellite américain Zuma aurait été perdu

Le 7 janvier, la société SpaceX a fait décoller une fusée réutilisable Falcon 9 depuis Cape Canaveral (Floride) pour mettre en orbite le mystérieux satellite Zuma pour le compte d’une administration ou agence américaine non précisée. De telles missions sont plutôt rares : deux ont été conduites au cours de ces dernières années, vraisemblement pour

SpaceX s’apprête à mettre sur orbite le mystérieux satellite ZUMA

Si tout se passe bien d’ici le 9 janvier, la société SpaceX fera décoller une fusée Falcon 9 depuis le Space Launch Complex 40 de Cape Canaveral [Floride] pour mettre sur orbite une charge utile appelée « Zuma ». Après un lancement annulé, en novembre dernier, cette dernière fait l’objet de spéculations dans la mesure où quasiment

La Chine aurait mis au point un missile doté d’un planeur hypersonique

Au début des années 2000, les États-Unis ont lancé le programme Prompt Global Strike afin de développer des armes hypersoniques devant leur permettre de disposer d’une capacité de frappe rapide contre des cibles de haute valeur située n’importe où dans le monde. D’autres pays ont des projets similaires, dont la France (le futur missile ASN-4G