Renseignement / Archives

DCNS victime d’une fuite massive de documents concernant son sous-marin Scorpène

L’affaire est pour le moins troublante. Ainsi, le quotidien The Australian a révélé que le constructeur naval français DCNS, qui a remporté l’appel d’offres de la marine australienne pour la livraison de 12 sous-marins à propulsion classique Shortfin Barracuda, a été victime d’une fuite massive de documents concernant les 6 submersibles de type Scorpène destinés

Le préfet Yann Jounot sera le prochain coordonnateur national du renseignement

En juillet, Didier Le Bret, l’actuel coordonnateur national du renseignement (CNR), a fait savoir qu’il quitterait prochainement ses fonctions pour se présenter, sous les couleurs du PS, aux élections législatives de 2017 dans la 9e circonscription des Français de l’étranger. Restait alors à savoir qui allait le remplacer. La réponse a été donnée le 22

Les effets des frappes aériennes contre l’EI ont été volontairement surestimés

Il y a près d’un an, l’on apprenait que l’Inspecteur général du Pentagone venait d’ouvrir une enquête pour vérifier les affirmations d’un analyste civil de la Defense Intelligence Agency (DIA), à qui il avait été demandé, entre 2014 et 2015, de manipuler les renseignements sur l’État islamique (EI ou Daesh) afin d’édulcorer la situation et

Selon le général Favier, il sera difficile d’en demander plus à la Gendarmerie

La gendarmerie est actuellement très sollicitée. Outre ses missions habituelles (sécurité routière, police judiciaire, maintien de l’ordre, sauvetage, etc), elle est aussi mobilisée pour assurer la protection des personnes sur fond de menace terroriste. Et période estivale oblige, elle « connaît dans son secteur de fortes affluences saisonnières », a souligné son chef (le DGGN), le général

L’actuel coordonnateur national du renseignement est sur le départ pour se lancer en politique

Nommé en juin 2015 au poste de coordonnateur national du renseignement (CNR) pour remplacer Alain Zabulon, Didier Le Bret va quitter ses fonctions en novembre prochain afin de préparer les prochaines élections législatives, auxquelles il se présentera sous les couleurs du Parti socialiste. « C’est bien l’orientation que je prends, décidée conjointement avec le président de

Le service Action de la DGSE utilisé « au plein de ses capacités »

Unité militaire, le service Action (SA) de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) est chargé des opérations clandestines, lesquelles vont du recueil de renseignements d’origine humaine (ROHUM) à la libération d’otages, en passant par l’exfiltration de personnels et la « neutralisation » d’individus. Lors de son audition devant la commission d’enquête parlementaire relative aux moyens

Un navire espion russe repéré près d’Hawaï, où a lieu l’exercice RIMPAC 2016

Organisé tous les deux ans à cette période de l’année par l’US Pacific Command depuis 1971, Rim of the Pacific (RIMPAC) est l’exercice aéronaval le plus important du monde, avec la participation 45 navires de surface, plus de 200 avions et 25.000 militaires venus de 27 pays. En 2014, alors que, pour la première fois,

L’Otan va se doter d’une unité dédiée au partage de renseignements

Lors de son prochain sommet , qui se déroulera les 8 et 9 juillet à Varsovie, l’Otan confirmera plusieurs décisions, dont le renforcement militaire sur son flanc oriental, avec le déploiement de 4 bataillons dans les États baltes et en Pologne. Une autre a été annoncée ce 4 juillet par Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Alliance.

La DPSD suit « en priorité » une cinquantaine de cas de radicalisation dans les armées

En 2009, l’armée de Terre confirmait que 5 soldats avaient refusé de partir en Afghanistan pour des « raisons confessionnelles ». Et d’expliquer alors que ces cas traduisaient « une « erreur de compréhension du sens de leur engagement qui consiste à porter les armes de la France pour défendre ses intérêts et ses valeurs en tous temps et

La DGA a commandé 2 avions légers de surveillance auprès de Thales et Sabena Technics

La Loi de programmation militaire 2014-2019 prévoit l’acquisition de trois avions légers de surveillance et de reconnaissance (ALSR) devant être mis en oeuvre par l’armée de l’Air au profit de la Direction du renseignement militaire (DRM) et de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Il s’agit d’une capacité essentielle pour l’armée de l’Air,