Pentagone / Archives

Washington pourrait stocker des chars « Abrams » et des blindés « Bradley » en Europe de l’Est

En mars dernier, à l’occasion de l’arrivée de 3.000 soldats de la 3e division d’infanterie américaine à Riga avec leurs 750 chars et véhicules blindés pour une série de manoeuvres dans les États baltes, le général John O’Connor, alors en charge de cette opération logistique, avait indiqué que ces équipements – ou du moins une

Irak/EI : Le Pentagone veut appliquer la stratégie du nénuphar

Cette semaine, le president américain, Barack Obama, a annoncé l’envoi en Irak de 450 instructeurs militaires supplémentaires afin de former essentiellement des combattants sunnites pour reprendre le terrain conquis par les jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh). Ces instructeurs, qui s’ajouteront aux 3.100 déjà déployés en Irak, devraient être affectés à la base aérienne

Irak : Washington va envoyer 450 instructeurs supplémentaires pour former des combattants sunnites

Comme il n’est pas question pour le président Obama – comme d’ailleurs les autres pays de la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) – d’envoyer des forces terrestres pour contrer l’avancée des jihadistes, la solution passe par la formation des troupes combattantes irakiennes. Actuellement, plus de 3.000 instructeurs américains ont été envoyés à cette fin

La société SpaceX peut désormais prétendre à lancer des satellites militaires américains

En avril 2014, Elon Musk, l’ex-patron de Paypal et fondateur des sociétés SpaceX et Tesla, avait engagé une action en justice pour dénoncer l’attribution en bloc à la co-entreprise United Launch Alliance (ULA), détenue par Lockheed-Martin et Boeing, de contrats portant sur le lancement de satellites militaires dans le cadre du programme EELV (Evolved Expendable

Le chef du Pentagone critique sévèrement l’attitude des forces irakiennes à Ramadi

La semaine passée, la ville de Ramadi, capitale de la province d’al-Anbar, en Irak, tombait aux mains des jihadistes du groupe État islamique (EI ou Daesh) à l’issue de combats ayant fait au moins 500 tués (y compris parmi les civils). Pour le général Martin Dempsey, le chef d’état-major interarmées américain, les forces irakiennes « n’ont

Le général Joseph F. Dunford sera le prochain chef d’état-major des armées américaines

Le général Martin Dempsey ayant fait son temps en qualité de chef d’état-major interarmées (l’équivalent français du chef d’état-major des armées), le président Obama a désigné, ce 5 mai, le général Joseph F. Dunford, dit « Fighting Joe », pour le remplacer. Actuellement commandant de l’US Marine Corps, le général Dunford, 59 ans, a notamment commandé la

L’US Army va réduire le nombre de ses hélicoptères en Europe

L’annonce peut paraître paradoxale alors que l’armée américaine envoie désormais régulièrement des troupes en Europe centrale et de l’Est au titre de l’opération « Atlantic Resolve », dans le cadre des mesures de « réassurance » prises par l’Otan au lendemain de l’annexion de la Crimée par la Russie. Ainsi, le Pentagone a décidé de réduire singnificativement le format

La marine iranienne a détourné un navire marchand au niveau du détroit d’Ormuz

Le porte-conteneurs Maersk Tigris, battant pavillon des îles Marshall, a été contraint, ce 28 avril, par la marine iranienne de se diriger vers l’île de Larak, alors qu’il naviguait au niveau du détroit d’Ormuz, apparemment pour rejoindre le port de Jebel Ali, aux Émirats arabes unis. Le Maersk Tigris a été escorté par 5 navires

La fiabilité du moteur de l’avion F-35 mis en cause

Les rapports au sujet de l’avion dit de 5e génération F-35 Lightning II, en cours de développement chez Lockheed-Martin, se suivent et se ressemblent. Dans l’un d’entre eux,  publié le 14 avril par le Government Accountability Office (GAO), l’équivalent américain de la Cour des comptes, la fiabilité du moteur F-135, conçu par Pratt & Whitney,

Les bombardiers stratégiques américains mis dans le même sac

Le Strategic Air Command (SAC) regroupait l’ensemble des bombardiers stratégiques ainsi que les missiles balistiques nucléaires mis en oeuvre par l’US Air Force au cours de la Guerre froide. La fin de cette dernière sonna le glas de ce commandement majeur de l’aviation américaine et il fut scindé en trois en 1992. D’un côté, ses