Pentagone / Archives

Le Pentagone a ouvert une enquête sur l’accident qui a coûté la vie à un soldat français au Niger

Dans le communiqué annonçant le décès, au Niger, du brigadier-chef Karim El-Arabi [2e Régiment de Hussards], le ministère des Armées a seulement précisé que le militaire avait été victime d’un accident sur la base d’Aguelal, alors qu’il n’était « pas engagé dans une activité opérationnelle ». Plus tard, le New York Times et l’Army Times ont donné

Le prochain chef d’état-major interarmées américain devrait être le général Mark Milley

Contrairement à ce qu’aurait souhaité James Mattis, le secrétaire américain à la Défense, ce ne sera pas le général David Goldfein, l’actuel chef de l’US Air Force qui succédera au général Joseph Dunford, lequel quittera prochainement ses fonctions de chef d’état-major interarmées [l’équivalent du CEMA français, ndlr]. En effet, ce 8 décembre, à l’occasion d’une

Syrie : Les États-Unis demandent une enquête « juste et transparente » sur l’attaque chimique présumée d’Alep

Le 24 novembre, plusieurs dizaines de personnes souffrant de troubles respiratoires ont été hospitalisées à Alep [Syrie] à la suite d’une attaque chimique présumée contre trois quartiers résidentiels de cette ville. Dans la foulée, les médias d’État syrien ont accusé les « groupes terroristes » présents dans la province d’Idleb d’en avoir été à l’origine. La Russie,

Les États-Unis vont réduire leurs effectifs militaires de 10% en Afrique

Le principe avait été adopté. Restait à en connaître l’ampleur. Ce qui est désormais chose faite. Ainsi, le 15 novembre, les États-Unis ont annoncé leur intention de réduire leurs effectifs militaires déployés dans différents pays africains d’environ 10% « au cours des prochaines années ». Actuellement, 7.200 soldats américains sont présents en Afrique, en particulier au Niger,

Le président Trump évoque le départ possible de James Mattis, l’actuel chef du Pentagone

Depuis que Donald Trump est à la Maison Blanche, plusieurs responsables liés de près ou de loin au renseignement, à la défense et à la diplomatie, ont été remplacés ou mutés. Ainsi, le poste de conseiller à la sécurité a changé quatre fois de titulaire (le général Flynn a été remplacé par le général Kellogg

Le Pentagone retient Blue Origin, Northrop Grumman et le consortium ULA pour ses prochains lancements de satellites

Les temps sont difficiles pour Elon Musk. En indélicatesse avec la SEC, le « gendarme » de Wall Street, en difficulté avec son entreprise Tesla, qui produit des voitures électriques haut de gamme, l’entrepreneur vient de subir un échec avec SpaceX, qui développe les fusées réutilisables Falcon. Pourtant, le 8 octobre, SpaceX a réussi une prouesse technologique

Selon un rapport, les systèmes d’armes américains sont trop vulnérables au risque d’attaques informatiques

Pour ses opérations dans le cyber-espace, le Pentagone dispose d’un commandement dédié, l’US Cyber Command, lequel fédère les activités des structures mises en place par chaque branche des forces armées américaines (à l’exception de l’US Coast Guard). Cette organisation est devenue opérationnelle en 2010. Aussi, l’on pourrait penser que les États-Unis ont un coup d’avance

Terres rares, électronique : Le Pentagone s’inquiète de sa trop grande dépendance à l’égard des importations chinoises

Lors de sa rencontre, le 2 octobre, avec Florence Parly, la ministre française des Armées, le chef du Pentagone, James Mattis a discuté de la norme appelée « International Traffic in Armes Regulations » [ITAR] qui, permettant à Washington de contrôler les exportations de matériels militaires américains, pose un problème à Paris pour vendre à l’Égypte des

Le président Trump dit étudier de près l’idée d’une présence militaire américaine permanente en Pologne

Le 27 août, lors de la conférence des ambassadeurs, le président Macron avait affirmé que l’Europe ne pouvait « plus remettre sa sécurité aux seuls États-Unis ». Visiblement, ce message n’est pas parvenu à Varsovie. Lors d’une conférence de presse donnée à Washington, à l’issue d’une rencontre avec son homologue américain, Donald Trump, le président polonais, Andrzej

La création de la force spatiale américaine devrait au moins coûter 13 milliards de dollars

En août, le vice-président des États-Unis, Mike Pence, avait estimé que la création d’un 6e branche des forces armées américaines dédiées uniquement aux opérations spatiales allait coûter environ 8 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. Cette évaluation était un peu trop optimiste. En effet, selon un mémo intitulé « proposition pour une organisation