Israël / Archives

Israël a mis sur orbite un nouveau satellite d’observation

A l’issue de 2 jours de discussions à Vienne (Autriche), l’Iran et le groupe 5+1 (les cinq membres du Conseil de sécurité de l’ONU et l’Allemagne) ont indiqué, le 9 avril, être prêts à lancer la rédaction d’un accord portant sur le programme nucléaire mené par Téhéran, soupçonné d’avoir une finalité militaire et pas uniquement

Golan : Israël a bombardé des sites militaires syriens

« Nous agirons avec force pour assurer la sécurité d’Israël », avait prévenu, le 18 mars, Benjamin Netanyahu; le Premier ministre de l’Etat hébreu, tout de suite après l’explosion d’une bombe artisanale sur le plateau du Golan ayant blessé 4 (et non 3 comme indiqué précédemment) militaires israéliens, dont un très gravement. Et il a tenu parole. Par

Des soldats israéliens blessés par un engin explosif sur le plateau du Golan

Cela faisait un petit moment que l’on n’avait plus entendu parler du plateau du Golan, arraché à la Syrie lors de la guerre des Six-Jours puis annexé, en 1981, par Israël. Les deux pays sont séparés par un No Man’s Land où sont déployés les casques bleus de la Force des Nations unies chargée d’observer

Nouveaux tirs israéliens contre une position du Hezbollah

Le 26 février dernier, après une frappe aérienne israélienne contre l’une de ses bases qui aurait abrité des missiles, le Hezbollah, la puissante milice chiite libanaise avait affirmé qu’il « ne ne restera[it] pas sans riposte » et qu’il « choisira le moment opportun, l’endroit approprié et la manière adéquate pour répondre ». Une semaine plus tard, par voie

Hausse sensible de l’activité opérationnelle des sous-marins israéliens

Il est rare de voir la marine israélienne communiquer sur les opérations de ses sous-marins de classe Dolphin, acquis à des conditions très avantageuses auprès de l’Allemagne au cours des 15 dernières années. En tout cas, c’est ce qu’elle a fait, la semaine passée… Ainsi, d’après un officier supérieur de la la marine israélienne, l’escadrille

La marine israélienne intercepte une cargaison d’armes destinée à la bande de Gaza

Au lendemain d’un raid aérien israélien contre un convoi d’armes destinées à la milice chiite du Hezbollah à la frontière libano-syrienne, le Premier ministre de l’Etat hebreu, Benjamin Netanyahu a déclaré, la semaine passée, faire « tout ce qui est nécessaire pour défendre la sécurité d’Israël ». Et d’ajouter, en réponse à une question concernant cette frappe

IAI a dévoilé une nouvelle version de son drone MALE Heron

A l’occasion du salon de Singapour, Israel Aerospace Industries a présenté le dernier né de ses drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance), à savoir le Super Heron HF (Heavy Fuel), avec le slogan « le meilleur vient de s’améliorer ». Ce nouveau drone présente des dimensions légèrement plus importantes et garde sensiblement la même ligne que le

Pourquoi Tsahal a échoué face au Hezbollah, en 2006?

Le 12 juillet 2006, une patrouille de l’armée israélienne tombait dans une embuscade tendue par des miliciens chiites du Hezbollah à la frontière israélo-libanaise. Huit soldats de Tsahal sont tués, deux autres sont faits prisonniers. Immédiatement, le gouvernement d’Ehud Olmert décide une opération militaire de grande ampleur pour laver cet affront. L’objectif assigné à Tsahal

Le ministère israélien de la Défense victime d’une attaque informatique

Selon la société de sécurité informatique israélienne Seculert, une quinzaine d’ordinateurs appartenant à des administrations et à des entreprises privées travaillant pour le ministère israélien de la Défense ont été piratés par des activistes très vraisemblablement d’origine palestinienne. Pendant 15 jours, ces derniers ont ainsi pu avoir accès à des données émanant notamment de l’Administration

Second essai réussi pour le système antimissile israélien Arrow 3

En février 2013, l’armée israélienne avait procédé, avec succès, à un premier test de son dernier système de défense anti-missile Arrow 3, développé conjointement par Israël Aerospace Industries (IAI) et le groupe aéméricain Boeing. A l’époque, il s’était agi de valider le contrôle de la trajectoire du missile intercepteur. Près d’un an plus tard, soit