défense / Archives

M. Le Drian pointe les « menaces de la force »

Depuis janvier 2013, rares sont ses discours dans lesquels de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, n’évoque pas le Mali et, plus généralement, la bande sahélo-saharienne (BSS) et la lutte contre le terrorisme. Mais, le 20 novembre, étant donné que le colloque où il devait s’exprimer portait sur la dissuasion nucléaire, il a

La Belgique aura-t-elle encore une défense dans 5 ans?

Il y a quelques jours, la Belgique s’est payé une polémique sur le nom de la commission parlementaire chargée des affaires militaires, avec l’idée de supprimer le terme « nationale », accolé à celui de défense. Mais d’ici 5 ans, une structure existera-t-elle encore? Depuis le 11 octobre, un nouveau gouvernement, emmené par le libéral Charles Michel,

Budget 2015 : 100 millions de moins pour la Défense, compensés par des recettes exceptionnelles

Avec 19 voix d’écart, l’Assemblée nationale a adopté budget 2015 lors de la séance du 18 novembre. Seulement, la copie est légèrement différente par rapport au projet de Loi de finances initiale du gouvernement puisqu’au cours des trois semaines de débats, les députés ont ainsi voté la création de 50.000 emplois aidés pour 182 millions

60 à 70% des bus de l’armée française ne passeront pas l’année 2015

Le renouvellement des Véhicules de l’avant blindé (VAB) est attendu non sans impatience par l’armée de Terre. Même chose pour les aviateurs, qui disposent d’avions ravitailleurs datant de l’époque où le général de Gaulle était président de la République. Il est souvent question de ces programmes dans la mesure où ils sont d’une importance cruciale

Le recadrage de Jean-Yves Le Drian sur le surcoût des opérations extérieures

Comme l’on pouvait s’y attendre, la provision de 450 millions d’euros initialement prévue dans le budget de la Défense pour financer les surcoûts des opérations extérieures sera largement insuffisante pour 2014. Et pour cause, il manquera 605 millions d’euros. Cela étant, il y avait quelque chose d’indécent dans certains commentaires faits le 11 novembre, journée

Le ministère de la Défense se voit annuler 572 millions d’euros de crédits en 2014

Lors du collectif budgétaire annoncé à la fin du printemps dernier, les crédits du ministère de la Défense avaient été amputés de 330 millions d’euros (plus 20 millions en prenant en compte le budget des Anciens combattants). Mais il fut annoncé que cette somme allait être partiellement compensée par la mobilisation de 250 millions de

L’armée de Terre n’est pas certaine pouvoir réduire ses effectifs dans le temps imparti

En 2015, les effectifs du ministère de la Défense devront être réduits, à nouveau, de 7.500 personnels, la Loi de programmation militaire (LMP) 2014-2019 ayant prévu la suppression de 23.500 postes supplémentaires. Ayant les effectifs les plus nombreux, les forces terrestres seront évidemment les plus touchées. « Cette deuxième année de la LPM marque une rupture

Un député veut lancer un contrôle parlementaire sur les ressources exceptionnelles promises aux armées

Lors de son audition devant une commission élargie de l’Assemblée nationale, le 23 octobre, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a évoqué à plusieurs reprises l’idée de créer des « sociétés de projet », laquelle est loin de faire l’unanimité chez les parlementaires. Afin que les armées puissent disposer des crédits prévus par la Loi

Les dysfonctionnements de Louvois coûteront 150 millions en 2014 et… autant l’an prochain

Le prototype du successeur du Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) devrait être connu d’ici la fin de cette année. Si tout se passe comme prévu, ce nouveau programme, désormais géré comme un programme d’armement par la DGA, pourrait commencer à être mis en oeuvre dans le courant de l’année 2015, avec

La Finlande, autre marché potentiel pour le Gripen NG de Saab

Après la Seconde Guerre Mondiale, la Finlande, qui avait à se faire pardonner son alliance avec l’Allemagne nazie, vit ses capacités militaires amoindries, notamment dans le domaine aérien. Et Helsinki tenta d’équilibrer ses acquisitions entre l’Ouest et l’URSS afin de mécontenter personne. D’où l’achat d’Iliouchine Il-28 et de Draken de Saab. Avec la fin la