défense / Archives

M. Le Drian souhaite renforcer la coopération militaire entre la France et les États-Unis

Qu’il est loin le temps où François Hollande défendait une motion de censure pour protester contre le retour de la France au sein du commandement militaire intégré de l’Otan. Décision « fâcheuse » et « inopportune » avait alors estimé le futur locataire de l’Élysée, pour qui ce retour était aussi « non seulement contraire à nos intérêts et aussi

Face à Boko Haram, la France et le Cameroun vont renforcer leur coopération

Depuis le début de ce mois, le groupe jihadiste Boko Haram, lié à l’État islamique (EI), a attaqué 6 localités et tué plus de 200 personnes, principalement dans l’État de Borno, dans le nord-est du Nigéria. L’organisation terroriste, qui a pourtant été mise sur la défensive ces dernières semaines, constitue toujours une menace non seulement

La vente de l’Îlot Saint-Germain rapportera-t-elle autant que prévu au ministère de la Défense?

En septembre, les services du ministère de la Défense auront pris leur quartier à l’Hexagone, son nouveau siège construit dans la cadre d’un partenariat public-privé sur le site de Balard, dans le XVe arrondissement de Paris. Ce projet devait permettre aux armées de récupérer de l’argent via la vente des emprises qu’elles occupaient dans la

Une sale affaire pour l’armée française

Le 30 juin, aux environs de 21h30, une dépêche AFP est diffusée : « Deux soldats français en mission au Burkina Faso ont été soupçonnés, hier (29 juin), de s’être livrés à des actes à connotation sexuelle sur deux enfants » apprend-on alors. L’information vient du ministère de la Défense, lequel n’a alors pas diffusé (du moins

UE : Pas d’avancée notable sur les questions de défense lors du dernier Conseil européen

Les affaires de défense étaient à l’ordre du jour du dernier Conseil de l’Union européenne [ndlr, qui réunit les chefs d'État et de gouvernement] et beaucoup attendaient quelques avancées en la matière. Et ils en ont été pour leurs frais au vue des conclusions publiées à l’issue. « La question du financement commun de la défense

Actualisation de la LPM : En commission, le Sénat « bétonne » le budget de la Défense

Chaque fin d’année, c’est la même histoire : Constatant que les 450 millions d’euros prévus pour couvrir les surcoûts des opérations extérieures (opex) ont été insuffisants, le gouvernement fait alors appel à la réserve de précaution interministérielle à laquelle contribue l’ensemble des ministères en fonction de leur poids budgétaire. Mais c’est aussi l’occasion de financer

La Belgique pourrait tripler ses dépenses militaires d’ici… 2030

Le ministre belge de la Défense, Steven Vandeput, prépare depuis maintenant plusieurs semaines un « plan stratégique » à 15 ans concernant l’avenir des forces armées du pays. Si son contenu devrait être dévoilé prochainement, la presse d’outre-Quiévrain (qui, au passage, illustre souvent ses articles avec une photographie du F-35) en a d’ores et déjà dévoilé quelques

Le moral des troupes reste un « sujet majeur de préoccupation » pour le chef d’état-major des armées

Lors de son passage devant la commission des Affaires étrangères et des Forces armées du Sénat, dans le cadre de l’examen du projet d’actualisation de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019, le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (CEMA) a fait part de trois « points d’attention » concernant la préparation de l’avenir, le

Opérations extérieures : Un bilan globalement positif sur le plan militaire mais mitigé au niveau politique

Comme les années précédentes, on n’échappera pas au sempiternel débat sur le sous-financement des surcoûts liés aux opérations extérieures menées par la France quand on arrivera à la fin de l’exercice budgétaire. En 2015, il faudra puiser dans la réserve de précaution interministérielle pour combler la différence, laquelle devrait être de l’ordre de plus de

Le projet d’actualisation de la Loi de programmation militaire 2014-2019 adopté par l’Assemblée nationale

Les députés ont adopté, ce 9 juin, à une majorité relativement large, le projet d’actualisation de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 présenté lors du Conseil des ministres du 20 mai dernier. Les délais pour en examiner les détails ont donc été très courts, ce que n’ont pas manqué de souligner quelques parlementaires, qui