défense / Archives

Les Pays-Bas vont augmenter leurs dépenses militaires

En 2011, et afin de remettre à flot les finances publiques sur fond de crise de la dette et de l’euro, le gouvernement néerlandais décida de tailler à nouveau dans ses dépenses militaires, quitte à se priver ses forces armées de certaines capacités. Ainsi, il était question d’un plan d’économies d’un milliard d’euros d’ici 2014.

Airbus Group fait le ménage dans son activité « Défense »

Après l’échec de sa fusion avec le britannique BAE Systems, le groupe européen Airbus Group s’est réorganisé en s’appuyant sur trois pôles de compétence : l’aviation commerciale (Airbus),  les hélicoptères (avec Airbus Helicopter), la défense et l’espace, avec le regroupement au sein d’Airbus Defense & Space (ADS), de Cassidian, Astrium et Airbus Military. Cette branche

L’armée belge est sur « les rotules », selon son chef des opérations

De restructurations en coupes budgétaires, la Défense belge est bien malmenée depuis la fin de la Guerre froide, époque où des responsables politiques expliquaient qu’il fallait « récolter les dividendes de la paix ». Selon un article de la RTBF publié cet été, les militaires belges ont dû consentir à se passer de 140 millions d’euros supplémentaires,

Dassault, Safran et Thales financent une chaire « Défense et aérospatial » à Bordeaux

Pour certains industriels de l’armement, il apparaît nécessaire de développer les connaissances en matière de défense et de sensibiliser aux enjeux propres à ce secteur alors que les contraintes budgétaires sont actuellement fortes. Pour Éric Trappier, le Pdg de Dassault Aviation, qui s’en est ouvert au blog Supersonique, il s’agit « de réaffirmer l’intérêt sur les

L’Algérie augmentera ses dépenses militaires de 10% en 2015

Selon le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), l’Algérie est le pays africain qui investit le plus dans ses forces armées, loin devant l’Afrique du Sud, l’Égypte ou encore l’Angola. Et cela ne va changer dans l’immédiat étant donné qu’Alger va augmenter son budget militaire de 10% en 2015, ce qui portera ce dernier à

Que pèsent les exportations d’armement dans l’économie française?

Comme attendu, l’année 2013 aura été un bon cru pour les exportations françaises d’armement. Selon les chiffres officiels rendu publics ce 9 septembre, ces dernières ont progressé de 43% pour s’établir à 6,87 milliards d’euros. « Ces résultats, qui sont exceptionnels au regard de ces derniers années, mais surtout prometteurs, permettent à la France de figurer

M. Le Drian se montre évasif sur la participation française à la coalition contre l’État islamique

Dans un entretien donné au quotidien Le Figaro et sur les ondes d’Europe1, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a largement évoqué la menace que représente le groupe terroriste qui « s’est autoproclamé État islamique » en Irak et en Syrie. Ce dernier, a-t-il souligné, dispose de moyens financiers – grâce au pétrole – et

Pour le ministre allemand de l’Économie, les exportations d’armes ne sont pas une priorité

Vice-chancelier et ministre de l’Économie, Sigmar Gabriel, qui est aussi le chef de file des sociaux-démocrates, n’est pas à l’aise avec les ventes d’équipements militaires à l’étranger. Or, il joue un rôle déterminant pour délivrer les licences d’exportation, ce qui n’est pas sans inquiéter les dirigeants de l’industrie de défense outre-Rhin. Lors d’un rencontre, le

La Bulgarie veut porter ses dépenses militaires à 2% du PIB d’ici 2020

Les événements dans l’est de l’Ukraine, où la Russie est accusée de soutenir les séparatistes qui défient l’autorité de Kiev après avoir annexé (*) la Crimée, ex-république autonome ukrainienne, poussent un certain nombre d’ex-pays ayant été les satellites de l’ex-Union soviétique à revoir leur politique de défense et, donc, à augmenter leurs budgets militaires. Cela

Les États-Unis vont renforcer leur présence militaire en Australie

En novembre 2011, Canberra et Washington avaient convenus de renforcer leur coopération militaire, ce qui passait par l’installation de militaires américains (notamment de l’US Marine Corps) à Darwin, la capitale du Territoire du Nord, en Australie, ainsi que par des facilités accordés aux navires de l’US Navy. Jusqu’alors, l’Australie accueillait sur son sol un détachement