budget / Archives

L’armée portugaise va vendre une partie de ses casernes et de ses bases pour se moderniser

Quand les moyens financiers manquent ou, surtout, quand on ne veut pas payer le prix qu’il faudrait, il devient compliqué de moderniser les capacités de forces armées qui doivent par conséquent faire plus avec moins. La recette généralement retenue est de vendre une partie des emprises militaires, de diminuer les effectifs, voire de revendre certains

Budget/Défense : Un rapport très critique sur les sociétés de projet

En 2015, le budget de la Défense doit bénéficier de 2,4 milliards de recettes exceptionnelles (REX) pour atteindre les 31,4 milliards d’euros, soit le même montant depuis 2012. Seulement, et comme l’on pouvait s’en douter compte tenu de la nature de ces ressources exceptionnelles, par essence incertaine, ce ne sera pas possible, la vente aux

Armées : Combien va coûter le maintien de 7.500 postes?

Un peu plus d’un an après avoir adoptée par le Parlement, la Loi de programmation militaire 2014-2019 est quasi-morte étant donné que, conformément à ce qu’a décidé le président Hollande, elle sera révisée non pas avant la fin de cette année (la clause de « revoyure »), comme cela avait été prévu, mais d’ici l’été prochain. Cette

Budget/Défense : Les sociétés de projets au menu de la loi Macron pour la croissance et l’activité

Du travail le dimanche à la dérèglementation de certaines professions, en passant par le développement de l’épargne salariale, l’encadrement des « retraites chapeaux » ou encore la privatisation d’aéroports et le secret des affaires, le projet de loi pour la croissance et l’activité (dit « Loi Macron ») est un inventaire à la Prévert. Et cela d’autant plus que

Budget : Le ministère de la Défense envisage la création de 2 sociétés publiques de projet

L’argent est le nerf de la guerre, dit-on. Mais dans son communiqué publié le 21 janvier pour annoncer que les armées supprimeront finalement moins de postes que prévus d’ici 2019, le président Hollande n’en a pas parlé. Normalement, les effectifs du ministère de la Défense devaient diminuer de 7.500 personnels en 2015. Après l’annonce présidentielle,

Les armées supprimeront 7.500 postes en moins que prévu

D’ici 2019, le ministère de la Défense devait supprimer 34.000 postes au total, dont 10.000 au titre de la précédente Loi de programmation militaire (LPM). Mais ça, c’était avant les attentats commis en France entre les 7 et 9 janvier par des terroristes appartenant à la mouvance jihadiste et à la décision de déployer 10.500

Budget : 500 millions d’euros de plus pour les armées?

Lors de ses voeux aux armées, le 14 janvier, le président Hollande a annoncé son intention de « revoir » et « d’ »adapter le rythme de réduction » des effectifs militaires en raison de la « situation exceptionnelle que nous connaissons », après les récents attentats qui ont endeuillé la France. Et cela, en tenant compte des « nécessités budgétaires », c’est à

Le Japon porte ses dépenses militaires à niveau inégalé depuis 1945

L’année 2015 sera celle du 70e anniversaire des bombardements d’Hiroshima et de Nagazaki. Elle sera aussi celle où les dépenses militaires japonaises auront atteint leur plus haut niveau depuis la fin de Seconde Guerre Mondiale, avec un budget alloué aux forces d’autodéfense du pays d’un montant de 4.980 milliards de yen (soit 36 milliards d’euros).

L’Otan souhaite que l’Allemagne augmente ses investissements en matière de défense

Lors du dernier sommet de l’Alliance atlantique, il a été convenu que les pays membres mettent un terme à la baisse de leurs dépenses militaires. Pour rappel, la règle de l’Otan veut que ces derniers consacrent 2% de leur PIB à leur outil de défense. Or, pour beaucoup d’entre eux, on est loin du compte.

Des industriels de l’armement inquiets pour la bonne exécution de la Loi de programmation militaire en 2015

L’équation du budget de la Défense pour 2015 est connue. Seulement, elle est très compliquée à résoudre… Selon la trajectoire financière fixée par la Loi de programmation militaire 2014-2019, il est prévu, pour cette année, d’abonder les ressources allouées aux armées de 2,4 milliards de recettes exceptionnelles (REX), en particulier grâce à la vente aux