budget / Archives

Les dépenses militaires japonaises annoncées en hausse de 2,3%

Pour la prochaine année fiscale, qui commencera en avril 2017, le ministère japonais de la Défense devrait demander une hausse de 2,3% de son budget, ce qui portera ce dernier à 51,5 milliards de dollars (46 milliards d’euros). Jamais, depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les dépenses militaires nippones n’ont atteint un tel

70% des Français se disent favorables à une hausse des dépenses de défense et de sécurité

L’élection présidentielle arrive à grand pas et, à n’en pas douter, les affaires de défense en seront l’un des enjeux importants alors que, jusqu’à présent, elles ont plutôt reléguées au second rang lors des précédentes campagnes. Et, comme le nerf de la guerre reste l’argent, la question du budget des forces armées se posera aux

Les dépenses militaires des pays de l’Union européenne repartent à la hausse

Une compilation des indicateurs financiers des ministères de la Défense de 27 des 28 pays membres de l’Union européenne confirme la tendance constatée par des études précédentes : les dépenses militaires sont reparties à la hausse en 2014 sur le Vieux Continent, après 6 ans de recul ininterrompu. Ainsi, l’Agence européenne de défense (AED), qui

La Norvège annonce un effort de défense sans précédent depuis la fin de la Guerre froide

Après avoir annoncé, en octobre 2015, un budget de la Défense de 5,45 milliards d’euros (soit une hausse de 9,8% en octobre 2015 pourtant jugée encore insuffisante, d’après le dernier apport annuel des forces armées norvégiennes), Oslo va de encore augmenter significativement ses dépenses militaires dans les années qui viennent. Ainsi, selon une loi de

Désaccord entre M. Obama et le Congrès sur l’aide financière destinée à la défense antimissile d’Israël

Chaque année, dans le cadre d’un accord signé en 2007, les États-Unis abondent le budget militaire d’Israël à hauteur d’environ 3 milliards de dollars. À ce moment, il faut ajouter les financements américains pour le développement des systèmes isréaliens antimissiles Iron Dome, Arrow et Fronde de David. En avril, et comme l’accord signé en 2007

Le ministère du Budget gèle 470 millions d’euros de crédits destinés à la Défense

  Le ministère de la Défense, bien que fortement sollicité depuis les attentats commis à Paris en janvier 2015, n’est pas épargné par les mesures visant à maîtriser la dépense publique. En effet, Bercy a décidé de geler 470 millions d’euros de son budget. Cette décision va essentiellement affecter, comme d’habitude, le programme 146 « Équipement

M. Sarkozy veut augmenter les dépenses militaires de 32 milliards lors du prochain quinquennat

L’élaboration du dernier budget de la Défense du quinquennat de Nicolas Sarkozy avait été compliquée. Pourtant annoncé en hausse de 1,8%, il dut subir plusieurs coupes avant même d’entrer en vigueur. Ceux qui ont de la mémoire se souviendront sans doute que Gérard Longuet, alors ministre, s’était rendu au moins à deux reprises (et à

Le budget militaire de la Norvège est encore insuffisant

Pendant la crise économique et financière de ces dernières années, la Norvège a été l’un des rares pays européens a ne pas réduire drastiquement ses dépenses militaires, grâce en partie aux recettes tirées de l’exploitation de pétrole et de gaz naturel. En outre, environ 20% du budget norvégien de la Défense est destiné à l’acquisition

La Bulgarie va investir un peu plus de 1,2 milliard d’euros pour moderniser sa défense

Comme d’autres pays européens avant elle, la Bulgarie a baissé ses dépenses militaires après avoir intégré l’Otan, misant ainsi sur le principe de défense collective en cas d’attaque et aussi sur le « parapluie américain ». La situation économique n’a, par ailleurs, pas aidé à maintenir des dépenses militaires suffisantes pour disposer de forces armées performantes. Puis,

Le président Hollande annonce un effort supplémentaire en faveur des armées

Jusqu’à l’automne 2014, les chefs d’état-major invités à s’exprimer devant les commissions parlementaires faisaient le même constat : ils s’arrachaient les cheveux pour identifier les postes qui leur restaient encore à supprimer. Après les « saignées » des années précédentes, l’exercice devenait ainsi de plus en plus compliqué alors que la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019