budget / Archives

Ce que prévoit l’actualisation de la Loi de programmation militaire en matière d’équipements

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a présenté le projet de loi visant à actualiser la Loi de programmation militaire 2014-2019 lors du Conseil des ministres de ce 20 mai. Conformément à aux annonces faites le 29 avril par le président Hollande (3,8 milliards d’euros de crédits supplémentaires, déflation moindre des effectifs, etc…),

Le montant des surcoûts des opérations extérieures atteindra probablement le milliard d’euros en 2015

Comme chaque année, les crédits budgétaires initialement prévus pour financer les surcoûts des opérations extérieures (soit les dépenses qui n’auraient pas été faites sans intervention) seront nettement insuffisants. En 2014, avec les opérations dans la bande sahélo-saharienne (Serval puis Barkhane), au Moyen-Orient (Chammal), au Liban (Daman) ou encore en Centrafrique (Sangaris), la note avait été

Le budget de la défense augmentera de 600 millions d’euros en 2016

À l’issue du conseil de Défense du 29 avril, le président Hollande a annoncé que les crédits militaires augmenteraient de 3,8 milliards d’euros d’ici 2019. « C’est un effort important, c’est même un effort considérable. Il tient compte aussi des économies que nous avons pu constater dans le ministère, mais il s’agit de crédits qui viennent

Un emprunt pour trouver les 2,2 milliards d’euros manquants au budget de la Défense?

Le Premier ministre, Manuel Valls, a envoyé les « lettres de cadrage » aux différents ministères pour leur demander de faire de nouveaux efforts budgétaires afin de trouver 2,8 milliards d’euros économies en plus d’ici 2016. D’après le quotidien Les Echos, les ministères de l’Éducation, de la Justice, de l’Intérieur et de la Culture en seraient dispensés

Le Canada va augmenter ses dépenses militaires de 11,8 milliards de dollars sur 10 ans

Depuis l’arrivée au pouvoir du Parti conservateur, emmené par Stephen Harper, les forces armées canadiennes n’ont pas toujours été à la fête s’agissant de leurs moyens financiers. Ainsi, le Canada a dépensé, pour sa défense, l’équivalent de 1,1% de son PIB 2013, soit le plus bas niveau depuis 25 ans. Et cela, alors que les

La Suède va augmenter ses dépenses militaires de 1,1 milliard d’euros sur la période 2016-2020

Bien avant les récentes tensions avec la Russie, nées avec la crise ukrainienne, le chef d’état-major suédois, le général Sverker Göranson, avait, en 2013, suscité la polémique en affirmant que la Suède ne tiendrait pas plus d’une semaine en cas d’une attaque limitée de son territoire. Dans un premier temps, le gouvernement de centre-droit balaya

Budget de la Défense : Un recours à l’emprunt pour financer les sociétés de projet?

Le 8 avril dernier, Patricia Adam, qui préside la commission de la Défense à l’Assemblée nationale, a effectué, avec plusieurs deputés de toutes tendances, un contrôle sur pièce et sur place à l’Agence des participations de l’État (APE) et à la Direction générale de l’armement (DGA) pour faire le point sur les sociétés de projet.

Selon une étude du Sipri, les dépenses militaires mondiales ont diminué de 0,4% en 2014

Selon une étude du Stokholm International Peace Research Institute (Sipri), les dépenses militaires mondiales ont de nouveau diminué en 2014, et cela pour la troisième année consécutive. Toutefois, la baisse de 0,4% constatée l’an passé est près de 5 fois moindre par rapport à celle de 2013 (-1,9%). Le Sipri y voit une « stabilisation ». Les

Budget/Défense : Le retard des recettes exceptionnelles va mettre en péril l’existence de nombreuses PME

L’équation est connue : pour boucler son budget 2015, d’un montant de 31,4 milliards d’euros, le ministère de la Défense doit trouver au moins 2,2 milliards d’euros de recettes exceptionnelles (REX). Or, ces dernières devaient provenir de la vente aux enchères de fréquences de la bande 700 MHZ, laquelle n’aura pas lieu dans les délais.

Le gouvernement portugais va négocier l’achat du TCD Siroco, bientôt désarmé par la Marine nationale

En octobre dernier, le couperet est tombé : dans le cadre des restructurations du ministère de la Défense, il a été décidé, pour la Marine nationale, de désarmer, en 2015, le transport de chalands de débarquement Siroco, le pétrolier-ravitailleur Meuse, le patrouilleur austral Albatros ainsi que les deux patrouilleurs de surveillance de site Athos et