budget / Archives

Importante hausse annoncée des dépenses militaires iraniennes

Entre 2006 et 2015, les dépenses militaires iraniennes ont baissé de 30%, sous l’effet des sanctions imposées à Téhéran par la communauté internationale en raison de son programme nucléaire. L’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) avait ainsi évalué, l’an passé, le budget militaire iranien à environ 10 milliards de dollars. Seulement,

Le président Hollande invite son successeur à porter le budget de la Défense à 2% du PIB d’ici 2022

Au début du quinquennat du président Hollande, il était prévu de geler le montant du budget de la Défense à hauteur de 31,4 milliards d’euros jusqu’en 2016. Or, cela équivalait à une baisse étant donné que l’inflation, toujours plus forte quand il s’agit de matériels militaires, n’était pas compensée. D’où, d’ailleurs, les suppressions de postes

M. Cazeneuve plaide pour des « choix budgétaires ambitieux et lucides » en matière de défense

Comme Paul Quilès, l’ancien ministre de la Défense, certains estimèrent que le général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées (CEMA), était sorti de son devoir de réserve en publiant une tribune dans les colonnes du quotidien Les Échos pour demander une hausse des crédits militaires afin de porter leur niveau à 2% du

En 2017, l’US Army devrait compter 16.000 soldats de plus que prévu

Encore récemment, certains s’inquiétaient, outre-Atlantique, de voir les effectifs de l’US Army (forces terrestres) tomber au niveau qui était le leur avant la Seconde Guerre Mondiale. En effet, selon les plans du Pentagone, il était prévu de les faire passer de 570.000 à 450.000 soldats d’ici la fin de l’année fiscale 2018. Soit une baisse

Une agence fédérale américaine propose d’arrêter le programme F-35

Le Bureau du Budget du Congrès américain (CBO), une agence fédérale américaine créée en 1974, vient de jeter un pavé dans la mare. Afin de réduire le déficit budgétaire des États-Unis d’ici 2026, cet organisme vient de publier une liste de 115 propositions qui risque d’en faire tousser plus d’un. Notamment au Pentagone et chez

Le budget militaire japonais va atteindre un nouveau record depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale

Le cabinet du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a adopté, ce 22 décembre, un budget pour l’année fiscale 2017/2018 d’un montant de 97.500 milliards de yens (795 milliards d’euros environ), en hausse de 0,8%. Alors que la politique de relance (Abenomics) n’a pas donné les effets escomptés jusqu’à présent, l’objectif est toujours de relancer l’économie

Général de Villiers : « On ne gagne pas une guerre sans effort de guerre »

Lors de ses précédentes prises de parole, devant un public au fait des questions militaires, le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (CEMA), n’a cessé de mettre en avant la nécessité de porter au plus vite, c’est à dire avant 2022, le budget de la Défense à 2% du PIB [contre 1,77%, pensions

Selon le GICAT, il est possible de faire gagner 7 ans au programme de modernisation de l’armée de Terre

Le programme SCORPION (Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation) est capital pour l’avenir de l’armée de Terre tout en étant un enjeu industriel majeur dans la mesure où il vise à renouveler une grande partie des véhicules blindés qui, utilisés quotidiennement en opérations, sont pour la plupart à bout de souffle. Ainsi,

Pour des responsables civils et militaires américains, la Russie reste la menace principale

Plusieurs responsables civils et militaires américains ont estimé, lors de la dernière édition du Reagan National Defense Forum, que le budget du Pentagone pour l’année fiscale 2018, et dont une première version sera disponible en février prochain, devra prendre en compte la menace que représente l’intensification des activités militaires de la Russie. L’on verra alors

Les militaires belges manquent de temps et d’argent pour s’entraîner

L’an prochain, les militaires belges seront à nouveau très sollicités, alors que leurs effectifs vont encore diminuer et atteindre les 30.130 personnels (dont 700 réservistes). Au chapitre des opérations extérieures, Bruxelles a en effet l’intention d’envoyer en Lituanie une compagnie de 90 soldats au titre du plan d’action pour la réactivité (Readiness Action Plan », RAP)