budget / Archives

Sans surprise, le projet de loi de finances 2015 prévoit 31,4 milliards d’euros pour la Défense

Conformément à la trajectoire financière fixée par la Loi de programmation militaire LPM 2014-2019 et à la loi de finances triennale 2015-2017, le projet de budget pour l’an prochain [.pdf] prévoit d’allouer 31,4 milliards d’euros au ministère de la Défense, hors pensions, comme les trois dernières années. En clair, cela veut dire que le budget de

Les opérations militaires américaines contre l’EI pourraient coûter jusqu’à un milliard de dollars par mois

Le 26 septembre, le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, a indiqué que les opérations menées par les États-Unis contre l’État islamique (EI, ou Daesh) en Irak et en Syrie depuis le 8 août coûtaient entre 7 et 10 millions de dollars par jour. Ces missions sont financées par le budget dit « Overseas Contingency

Parlement : Le débat sur l’intervention en Irak soulève la question du niveau du budget des armées

En juin dernier, le ministère de la Défense a dû consentir à une annulation de 350 millions d’euros de crédits dans le cadre de la dernière loi de finances rectificative. Ce montant est venu s’ajouter au 650 autres millions annulés en novembre dernier en fin d’exercice 2013. En théorie, des recettes exceptionnelles (REX), prélevées sur

Les Pays-Bas vont augmenter leurs dépenses militaires

En 2011, et afin de remettre à flot les finances publiques sur fond de crise de la dette et de l’euro, le gouvernement néerlandais décida de tailler à nouveau dans ses dépenses militaires, quitte à se priver ses forces armées de certaines capacités. Ainsi, il était question d’un plan d’économies d’un milliard d’euros d’ici 2014.

L’armée belge est sur « les rotules », selon son chef des opérations

De restructurations en coupes budgétaires, la Défense belge est bien malmenée depuis la fin de la Guerre froide, époque où des responsables politiques expliquaient qu’il fallait « récolter les dividendes de la paix ». Selon un article de la RTBF publié cet été, les militaires belges ont dû consentir à se passer de 140 millions d’euros supplémentaires,

L’Algérie augmentera ses dépenses militaires de 10% en 2015

Selon le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), l’Algérie est le pays africain qui investit le plus dans ses forces armées, loin devant l’Afrique du Sud, l’Égypte ou encore l’Angola. Et cela ne va changer dans l’immédiat étant donné qu’Alger va augmenter son budget militaire de 10% en 2015, ce qui portera ce dernier à

Le président ukrainien promet 2,2 milliards d’euros pour équiper les forces armées

Lors d’un discours prononcé lors d’un défilé militaire organisé sur la place Maïdan à Kiev, à l’occasion du 23e anniversaire de l’indépendance de l’Ukraine, proclamée à la chute de l’Union soviétique, le président Porochenko a promis d’investir plus de 2,2 milliards d’euros en faveur de l’équipement des forces armées ukrainiennes, lesquelles sont aux prises, depuis

La Bulgarie veut porter ses dépenses militaires à 2% du PIB d’ici 2020

Les événements dans l’est de l’Ukraine, où la Russie est accusée de soutenir les séparatistes qui défient l’autorité de Kiev après avoir annexé (*) la Crimée, ex-république autonome ukrainienne, poussent un certain nombre d’ex-pays ayant été les satellites de l’ex-Union soviétique à revoir leur politique de défense et, donc, à augmenter leurs budgets militaires. Cela

Budget/Défense : M. Le Drian considère qu’il n’a perdu que 350 millions d’euros en 2013-2014

En l’espace de quelques mois, le budget de la Défense a été amputé de 650 millions d’euros en novembre 2013, puis de 350 autres millions en juin dernier. L’addition est simple : cela fait 1 milliard de crédits annulés. Étant attendu que la provision prévues pour couvrir les surcoûts liées aux opérations extérieures (opex) en

Le report de charges, une bombe à retardement pour le budget de la Défense

Quand vous ne pouvez pas payer des factures dans les délais et avant la clôture des opérations de gestion, logiquement, vous en reportez le réglement à l’exercice suivant. C’est ce que l’on appelle un report de charges. Pour le ministère de la Défense, il était de 3 milliards d’euros en 2012. Et il était considéré