budget / Archives

Avec les tensions en mer de Chine, les Philippines vont augmenter leur budget militaire de 25%

En avril, le président philippin, Benigno Aquino, a affirmé que les revendications territoriales chinoises sur la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale devraient « provoquer de la peur dans le reste du monde » et que « la possibilité qu’il y ait une escalade qui échappe au contrôle de tout le monde devrait rester au premier rang

Le Premier ministre britannique veut plus de drones, d’avions de renseignement et de forces spéciales

Selon des statistiques récemment publiées par le Treasury’s Public Expenditure and Statistical Analysis, les dépenses militaires du Royaume-Uni sont passées sous la barre des 2% du PIB au cours de ces 5 dernières années. Depuis 2010 et l’arrivée de David Cameron au 10 Downing Street, les forces armées britanniques ont dû se serrer le ceinturon,

L’US Army sabre à nouveau ses effectifs

En 2013, en raison des économies qui lui étaient demandées, l’US Army avait réduit ses effectifs de 80.000 personnels, ces derniers passant de 570.000 à 490.000 hommes. Dans le même temps, la dissolution de 12 brigades de combat (sur les 45 alors en ligne) fut annoncée. Deux ans plus tard, et toujours pour des raisons

Actualisation de la LPM : En commission, le Sénat « bétonne » le budget de la Défense

Chaque fin d’année, c’est la même histoire : Constatant que les 450 millions d’euros prévus pour couvrir les surcoûts des opérations extérieures (opex) ont été insuffisants, le gouvernement fait alors appel à la réserve de précaution interministérielle à laquelle contribue l’ensemble des ministères en fonction de leur poids budgétaire. Mais c’est aussi l’occasion de financer

La Belgique pourrait tripler ses dépenses militaires d’ici… 2030

Le ministre belge de la Défense, Steven Vandeput, prépare depuis maintenant plusieurs semaines un « plan stratégique » à 15 ans concernant l’avenir des forces armées du pays. Si son contenu devrait être dévoilé prochainement, la presse d’outre-Quiévrain (qui, au passage, illustre souvent ses articles avec une photographie du F-35) en a d’ores et déjà dévoilé quelques

Les députés ont voté des clauses de sauvegarde pour assurer la trajectoire financière de la LPM actualisée

Le projet d’actualisation de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 prévoit 3,8 milliards d’euros de crédits supplémentaires au bénéfice des armées. Et ce n’est pas un « cadeau », comme certains commentaires le suggèrent, étant donné que cette somme doit permettre de leur donner des pour assurer les nouvelles missions qui leur ont été données, comme

L’armée de Terre va faire les fonds de tiroirs pour boucler l’année

Le projet d’actualisation de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 prévoit donc 3,8 milliards d’euros supplémentaires qui serviront à financer la déflation moindre des effectifs du ministère de la Défense, et en particulier ceux de l’armée de Terre. Le format de la Force opérationnelle terrestre de cette dernière doit en effet passer de 66.000

Ce que prévoit l’actualisation de la Loi de programmation militaire en matière d’équipements

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a présenté le projet de loi visant à actualiser la Loi de programmation militaire 2014-2019 lors du Conseil des ministres de ce 20 mai. Conformément à aux annonces faites le 29 avril par le président Hollande (3,8 milliards d’euros de crédits supplémentaires, déflation moindre des effectifs, etc…),

Le montant des surcoûts des opérations extérieures atteindra probablement le milliard d’euros en 2015

Comme chaque année, les crédits budgétaires initialement prévus pour financer les surcoûts des opérations extérieures (soit les dépenses qui n’auraient pas été faites sans intervention) seront nettement insuffisants. En 2014, avec les opérations dans la bande sahélo-saharienne (Serval puis Barkhane), au Moyen-Orient (Chammal), au Liban (Daman) ou encore en Centrafrique (Sangaris), la note avait été

Le budget de la défense augmentera de 600 millions d’euros en 2016

À l’issue du conseil de Défense du 29 avril, le président Hollande a annoncé que les crédits militaires augmenteraient de 3,8 milliards d’euros d’ici 2019. « C’est un effort important, c’est même un effort considérable. Il tient compte aussi des économies que nous avons pu constater dans le ministère, mais il s’agit de crédits qui viennent