budget / Archives

Budget/Défense : Des sociétés de projet qui sont loin de faire l’unanimité… Et des sénateurs qui s’interrogent

L’année 2015 sera cruciale pour la bonne exécution de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019, dans la mesure où plusieurs programmes d’armement majeurs et structurants devront être lancés et confirmés. Le problème est que le budget de la Défense s’appuie sur 2,3 milliards de recettes exceptionnelles (ou REX) pour rester au niveau de 31,4

La Belgique aura-t-elle encore une défense dans 5 ans?

Il y a quelques jours, la Belgique s’est payé une polémique sur le nom de la commission parlementaire chargée des affaires militaires, avec l’idée de supprimer le terme « nationale », accolé à celui de défense. Mais d’ici 5 ans, une structure existera-t-elle encore? Depuis le 11 octobre, un nouveau gouvernement, emmené par le libéral Charles Michel,

Budget 2015 : 100 millions de moins pour la Défense, compensés par des recettes exceptionnelles

Avec 19 voix d’écart, l’Assemblée nationale a adopté budget 2015 lors de la séance du 18 novembre. Seulement, la copie est légèrement différente par rapport au projet de Loi de finances initiale du gouvernement puisqu’au cours des trois semaines de débats, les députés ont ainsi voté la création de 50.000 emplois aidés pour 182 millions

Le recadrage de Jean-Yves Le Drian sur le surcoût des opérations extérieures

Comme l’on pouvait s’y attendre, la provision de 450 millions d’euros initialement prévue dans le budget de la Défense pour financer les surcoûts des opérations extérieures sera largement insuffisante pour 2014. Et pour cause, il manquera 605 millions d’euros. Cela étant, il y avait quelque chose d’indécent dans certains commentaires faits le 11 novembre, journée

Le ministère de la Défense se voit annuler 572 millions d’euros de crédits en 2014

Lors du collectif budgétaire annoncé à la fin du printemps dernier, les crédits du ministère de la Défense avaient été amputés de 330 millions d’euros (plus 20 millions en prenant en compte le budget des Anciens combattants). Mais il fut annoncé que cette somme allait être partiellement compensée par la mobilisation de 250 millions de

Un député veut lancer un contrôle parlementaire sur les ressources exceptionnelles promises aux armées

Lors de son audition devant une commission élargie de l’Assemblée nationale, le 23 octobre, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a évoqué à plusieurs reprises l’idée de créer des « sociétés de projet », laquelle est loin de faire l’unanimité chez les parlementaires. Afin que les armées puissent disposer des crédits prévus par la Loi

Les dysfonctionnements de Louvois coûteront 150 millions en 2014 et… autant l’an prochain

Le prototype du successeur du Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) devrait être connu d’ici la fin de cette année. Si tout se passe comme prévu, ce nouveau programme, désormais géré comme un programme d’armement par la DGA, pourrait commencer à être mis en oeuvre dans le courant de l’année 2015, avec

Un député déplore un Hémicycle vide pour le débat portant sur le budget de la Défense

Le contraste est saisissant. Lors des questions au gouvernement du 29 octobre, l’Hémicycle de l’Assemblée nationale était plein. À peine 20 minutes plus tard, il est était quasiment vide, alors même que devaient être discutés les crédits du ministère de la Défense, dans un contexte international pour le moins tendu. Il est vrai que l’essentiel

Le surcoût prévisionnel des opérations extérieures estimée à 1,128 milliard d’euros pour 2014

Chaque année, c’est la même chose : en fin d’exercice budgétaire, la question du financement des opérations extérieures, dont le montant a été, comme d’habitude, sous évalué en loi de finances initiale, se pose. Qui va payer? Pour l’année 2014, et selon le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, « le surcoût prévisionnel total pour

Grosses tensions sur les véhicules de l’armée de Terre

Avec la multiplication des interventions extérieures au cours de ces dernières années, il ne faut pas sortir de Saint-Cyr pour comprendre que les véhicules de l’armée de Terre ont été mis à rude épreuve. Et cela d’autant plus que la tendance est à un durcissement des engagements. Ainsi, d’après les chiffres donnés par le général