budget / Archives

L’Inde augmente ses dépenses militaires d’environ 11%

Le budget de la défense indien pour la prochaine année fiscale – qui commence le 1er avril en Inde – était attendu. Et il intéresse particulièrement la France étant donné que New Delhi négocie actuellement l’achat de 126 avions Rafale dans le cadre de son programme M-MRCA (Medium Multi-Role Combat Aircraft), dont certains verraient d’un

Malgré leurs engagements, plusieurs pays de l’Otan s’éloignent de l’objectif de consacrer 2% de leur PIB à leur défense

Lors du dernier sommet de l’Otan, qui s’est tenu à Newport (Pays de Galles) en septembre 2014, les pays membres ont convenu d’ »inverser la tendance à la baisse que connaissent les budgets de défense, d’utiliser de la manière la plus efficace possible les fonds à notre disposition et de favoriser une répartition plus équilibrée des

Où vont atterrir les A400M belges?

Si le calendrier est tenu, la composante aérienne de la Défense belge commencera à recevoir ses 7 avions de transport A400M « Atlas » en 2019 afin de remplacer ses C-130 Hercules. Mais, pour le moment, aucune base aérienne n’est en mesure d’accueillir ces nouveaux appareils. Logiquement, la base de Melsbroek, qui est celle des C-130 belges,

Budget/Défense : Bercy travaille à une alternative aux sociétés de projet

« À ce stade, je n’ai pas de plan B. Mon problème est d’avoir les 31,4 milliards d’euros pour mener à bien mes missions, et ce, avant le 1er juillet, pour pouvoir les dépenser », confiait récemment le général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées, lors d’une audition devant la commission des Affaires étrangères de

Le recours à l’article 49.3 pour la loi sur l’activité et la croissance était nécessaire pour le budget de la Défense

Pour faire passer le projet de loi « Macron » sur l’activité et la croissance, le Premier ministre, Manuel Valls, a donc engagé la responsabilité de son gouvernement en ayant recours à l’article 49.3 de la Constitution. En clair, il s’est agi d’imposer l’adoption de ce texte par l’Assemblée nationale sans que les députés aient à le

M. Le Drian appelle les pays membres de l’UE à faire plus d’efforts pour la sécurité de l’Europe

On le sait, les forces françaises sont extrêmement sollicitées actuellement, avec l’opération intérieure Sentinelle et les interventions au Sahel, en Centrafrique, en Irak, sans oublier sa participation à la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul). S’agissant des opérations menées en Afrique, il a souvent été dit que les membres de l’Union européenne n’ont

Les députés ont adopté l’amendement sur les sociétés de projet, mais avec des réserves

Le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, a défendu non sans mal devant les députés, le 12 février, l’amendement, qui déposé par le gouvenernement dans le cadre du projet de loi sur la croissance et l’activité, vise à permettre la mise en place de « sociétés de projet » afin de remédier aux recettes exceptionnelles qui manqueront au

Budget/Défense : Les industriels français de l’armement soutiennent la création de sociétés de projet

L’amendement au projet de loi sur l’activité et la croissance déposé par le gouvernement afin de permettre la création de sociétés de projet sera examiné le 12 février à l’Assemblée nationale. Il s’agit ainsi de remédier à l’absence des recettes exceptionnelles qui devaient être obtenues par la vente de fréquences 700 MHZ aux opérateurs de

Budget de la Défense : Bercy est loin d’avoir dit son dernier mot

Si l’on pouvait avoir encore quelques doutes sur la position de Bercy à l’égard des sociétés de projet, Christian Eckert, le secrétaire d’État au Budget, les a définitivement balayés lors d’une audition devant la commission des Finances, à l’Assemblée nationale, ce 11 février. Pour rappel, la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 avait prévu 2,2

Comment gagner du temps et de l’argent? : La base aérienne d’Evreux a trouvé une solution

Depuis que les forces armées sont devenues professionnelles, certaines tâches, comme l’entretien de espaces verts et des locaux, voire même le gardiennage, ont dû être confiée au secteur privé. Il s’agit ainsi de permettre aux militaires de se concentrer sur leur « coeur de métier ». Et pour qu’une externalisation soit décidée, elle doit « assurer dans la