Asie-Pacifique / Archives

Pékin est sur le point de terminer l’aménagement de récifs à des fins militaires en mer de Chine méridionale

À en croire le centre Asia maritime transparency initiative (AMTI) qui dépend du centre de réflexion Center for Strategic and International Studies (CSIS), Pékin aurait quasiment terminé l’aménagement, à des fins militaires, de plusieur récifs situés en mer de Chine méridionale, un région stratégique à plus d’un titre qui fait l’objet de contentieux territoriaux avec

L’administration Trump autorise une vente d’armes de 1,3 milliard de dollars à Taïwan

La Defense Security Cooperation Agency (DSCA), l’agence chargée des exportations de matériels militaires américains, a recommandé au Congrès d’accepter plusieurs ventes d’armes destinées à Taïwan. Le total s’élève à 1,3 milliard de dollars. Dans le détail, ces ventes portent sur 56 AGM-154 Joint Standoff Weapon [JSOW, une bombe guidée planante], des kits de conversion de

La Chine a lancé son nouveau et imposant destroyer de type 055

Alors qu’un 13e destroyer lance-missiles de type 052D, appelé Qiqihar, vient d’être lancé au chantier naval Dalian [nord de la Chine], un autre navire, plus imposant et aux capacités accrues, a été mis à l’eau, le 28 juin, à Shanghaï, près de 8 ans après le début de son développement. Affichant un déplacement d’environ 10.000

Un drone présumé nord-coréen a photographié le système anti-missile américain THAAD

Un drone, supposé appartenir à la Corée du Nord, a été retrouvé, ces derniers jours, sur une colline de la province sud-coréenne du Gangwon, située à 100 km au nord-est de Séoul. D’une longueur d’environ 3 mètres, cet appareil ressemble à celui avait été récupéré par les forces sud-coréennes sur l’île de Baengnyeong, en 2014.

La Corée du Sud suspend le déploiement du système antimissile américain THAAD

Alors que les condamnations internationales se suivent sans avoir aucun effet sur le rythme des tirs de missiles nord-coréens, le nouveau président sud-coréen, le progressiste Moon Jae-in, a décidé de suspendre, le 7 juin, le déploiement, dans le comté de Seongju, du système antimissile américain THAAD (Terminal High Altitude Area Defense), dont deux lanceurs ont

Des informations sur le système antimissile THAAD ont été cachées au nouveau président sud-coréen

En juillet 2016, dans un contexte marqué par la multiplication de tirs de missiles balistiques nord-coréens, Washington et Séoul trouvèrent un accord pour déployer, en Corée du Sud, le système anti-missile THAAD (Terminal High Altitude Area Defense). Cette annonce fut vivement critiquée par la Chine et la Russie, pour qui cela risquait de porter atteinte

La Corée du Nord va lancer la production en série de son missile balistique Pukguksong-2

Pendant que le Conseil de sécurité des Nations unies se réunissait, la semaine passée, pour encore évoquer son cas (et la condamner pour énième fois), la Corée du Nord préparait un nouveau lancement de missile. C’est ainsi que, le 20 mai, depuis sa base de Pukchang [province du Pyongan du Sud], elle a procédé au

Un avion « renifleur » américain intercepté par l’aviation chinoise

Il est devenu relativement fréquent d’apprendre que l’aviation de chasse chinoise a intercepté des avions américains de patrouille maritime (P-3 Orion, P-8 Poseidon) ou de renseignement (EP-3E Aries II) en mission au-dessus de la mer de Chine méridionale, dont la quasi-totalité est revendiquée par Pékin, même si la Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye

Pour un amiral américain, la Corée du Nord est aussi une menace pour la Chine et la Russie

Comme à chaque tir de missile ou essai nucléaire nord-coréen, la Chine et la Russie font les gros yeux à Pyongyang, avant d’en appeler à la « retenue », voire à s’attacher à limiter des sanctions prises à l’égard de la Corée du Nord par le Conseil de sécurité des Nations unies. Au cours de ces dernières

L’Australie va investir près d’un milliard d’euros dans ses chantiers navals pour moderniser sa marine

En août 2015, l’Australie avait dévoilé un ambitieux programme de modernisation de ses forces navales qui, doté de 89 milliards de dollars australiens (60 milliards d’euros), devait permettre le renouvellement de ses sous-marins, frégates et autres patrouilleurs. Moins de deux ans plus tard, ce plan a été d’autant plus confirmé que le dernier Livre blanc