Asie-Pacifique / Archives

L’Australie et le Japon parlent de nouer un « pacte de défense »

En 2014, l’Australie et le Japon avaient convenu de renforcer leurs liens militaires, en particulier dans le domaine des équipements. À l’époque, Canberra songeait à acquérir 12 sous-marins de la classe Sōryū auprès des industriels nippons Mitsubishi Heavy Industries et Kawasaki Shipbuilding Corporation. Finalement, le choix du ministère australien de la Défense se porta sur

Le Japon proteste contre l’incursion d’un sous-marin nucléaire chinois près des îles Senkaku

Depuis le début des années 2010, la dispute territoriale entre le Japon et la Chine au sujet des îles Senkaku a repris de la vigueur, l’Armée populaire de libération (APL) ayant multiplié les incursions dans les eaux de cet archipel nippon. Et cela a donné lieu à des incidents sérieux, comme en 2013, quand le

Bientôt le baptême du feu pour les avions F-35B des Marines américains?

L’année 2018 sera marquée par le premier déploiement opérationnel à bord d’un navire d’assaut amphibie du F-35B, c’est à dire la version STOVL (short take off vertical landing / décollage court et à atterrissage vertical) de l’avion de 5e génération développé par Lockheed-Martin. Et ce sera, peut-être, l’occasion de son baptême du feu. Ainsi, l’US

Il n’y aura pas d’exercice militaire en Corée du Sud pendant les J.O d’hiver de Pyeongchang

Alors que certains observateurs ont dit craindre le pire pour la péninsule coréenne, l’année 2018 a commencé par un développement inattendu : la reprise du dialogue entre Séoul et Pyongyang. En effet, les deux capitales ont rétabli, le 3 janvier, leur ligne téléphonique directe (coupée en 2016) et convenu d’organiser, le 9 janvier prochain et

Pour un ex-chef d’état-major américain, les États-Unis et la Corée du Nord « n’ont jamais été aussi proches » d’une guerre nucléaire

Si, lors de ses voeux, s’est montré plutôt conciliant à l’égard de la Corée du Sud en disant espérer « sincèrement que les Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang seront menés avec succès », le chef du régime nord-coréen, Kim Jung-Un a une nouvelle fois affirmé les ambitions de son pays dans le domaine du nucléaire. En 2017,

La Corée du Sud et le Japon songent à doter leurs bâtiments d’assaut amphibie d’avions F-35B

À quelques années d’intervalle, le Japon et la Corée du Sud ont commandé, auprès des États-Unis, respectivement 42 et 40 avions de combat dits de 5e génération F-35A, c’est à dire la version « classique » de l’appareil développé par Lockheed-Martin. Seulement, avec les tensions dans la péninsule coréenne et les ambitions chinoises, en particulier dans le

Les exercices militaires chinois représentent une « énorme menace » pour Taïwan

Mouvement d’humeur par rapport à un éventuel changement de doctrine à l’égard de Taipeh de la part de l’administration américaine? Conséquence de l’arrivée au pouvoir de la présidente Tsai Ing-wen, élue sur la base d’un programme en rupture avec la politique pro-Chine menée par son prédécesseur? Ou préparation d’une possible invasion? Toujours est-il que depuis

L’aviation militaire chinoise enchaîne les exercices près de Taïwan

En 2016, les avions militaires chinois ont volé dans la zone d’identification de la défense aérienne (ADIZ) de Taiwan à seulement 8 reprises. Depuis le début de cette année, au moins 20 cas ont déjà été recensés, dont 6 rien que pour le mois en cours, ont indiqué, ce 20 décembre, les autorités taïwanaises. « Les

La Chine ne tolérera pas la présence de navires de l’US Navy à Taïwan

L’an passé, alors qu’il ne s’était pas encore approprié le bureau ovale de la Maison Blanche, Donald Trump avait suscité la colère des autorités chinoises après avoir fait état d’un entretien téléphonique avec Tsai Ing-wen, la présidente taïwanaise. Pour Pékin, ce contact était de nature à remettre en cause le principe de « Chine unique » (ou

Face à la Corée du Nord, le Japon songe à se doter d’une capacité de frappe à longue distance

En raison de sa Constitution pacifiste, le Japon ne dispose actuellement pas de capacité de frappe à longue distance, la portée des missiles en dotation au sein de ses Forces d’autodéfense n’excédant pas 300 km. Jusqu’à présent, la question sur ce sujet ne se posait pas vraiment, Tokyo se reposant sur le Traité de défense