Moyen-Orient/ Archives

Chammal : Le jour où un drame a été évité in extremis sur le porte-avions Charles de Gaulle

Les comptes-rendus, diffusés chaque semaine par l’État-major des armées, donnent les bilans des missions assurés par les forces françaises sur des théâtres extérieurs ou intérieurs. Seulement, ils ne disent pas tout, dans la mesure où il faut garder une certaine confidentialité sur les opérations en cours. Ainsi en a-t-il été de l’incident qui s’est produit

Le nombre d’attaques de l’EI en Irak a atteint son plus bas niveau depuis juillet 2014

L’État islamique (EI ou Daesh) ne contrôle désormais plus de centres urbains en Irak. Pour autant, cela ne signifie pas la fin de sa présence. Ainsi, ce 23 novembre, les forces irakiennes ont lancé une nouvelle offensive afin de réduire les dernières poches jihadistes dans la région désertique d’al-Jazira, qui s’étend sur les province de

Fin du « califat » de l’EI : Bagdad ne veut pas crier victoire trop vite

Était-ce à lui de le faire? Toujours est-il que le président iranien, Hassan Rohani, dont le pays a envoyé des troupes en Syrie et soutenu les milices chiites en Irak, a proclamé la « fin de l’État islamique » (EI ou Daesh) à l’occasion d’un discours diffusé en direct par la télévision publique. Le général Qassem Soleimani,

Passe d’armes entre Paris et Téhéran au sujet du programme iranien de missiles balistiques

La résolution 2231 adoptée par le Conseil de sécurité des Nations unies pour entériner l’accord de Vienne relatif aux activités nucléaires iraniennes précise que l’Iran est « tenu de ne pas entreprendre d’activité liée à des missiles balistiques capables de transporter des armes nucléaires » et de s’abstenir de tout tir recourant la technologie des missiles balistiques

Le chef d’état-major israélien ouvert à l’idée de partager des renseignements avec les pays arabes

À plusieurs reprises, les autorités israéliennes ont mis en garde contre l’influence grandissante de l’Iran en Syrie, à la faveur de son soutien au régime de Bachar el-Assad. Qui plus est, le Hezbollah, décrit comme étant la menace la plus importante pour Israël, en a également profité pour pousser ses pions, tout en renforçant ses

Faute d’accord à l’ONU, les enquêtes sur l’usage d’armes chimiques en Syrie sont à l’arrêt

Le Joint Investigative Mechanism (JIM), c’est à dire le groupe d’experts des Nations unies et de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques chargé d’enquêter sur l’usage d’armes chimiques en Syrie, n’a plus de mandat pour continuer ses activités depuis quelques heures. Pourtant, deux projets de résolution pour permettre au JIM de poursuivre ses enquêtes étaient

Pour l’État-major des armées, la « bascule » de l’EI vers une « forme insurectionnelle » semble se confirmer

Après al-Qaïm, il restait aux forces irakiennes à reprendre une dernière localité à l’État islamique (EI ou Daesh) : celle de Rawa, située dans la vaste province d’al-Anbar, dans l’est de l’Irak. C’est désormais chose faite, à l’issue d’une ultime offensive qui aura duré quelques heures seulement. Les forces irakiennes et les unités paramilitaires tribales

L’État islamique a perdu 95% des territoires qu’il contrôlait depuis 2014

Après les revers successifs qu’il a subis tant en Irak et en Syrie, où il a été chassé de ses places fortes, comme Mossoul, Hawija, Raqqa ou encore Deir ez-Zor, l’État islamique ne contrôle plus que 5% du territoire qu’il avait conquis en 2014, année où son chef, Abu Bakr al-Bagdhadi, s’auto-proclama calife. « L’EI a

Selon l’État-major des Armées, la coalition était opposée à l’accord passé entre l’EI et les FDS à Raqqa

L’accord conclu entre les Forces démocratiques syriennes (FDS) et l’État islamique (EI ou Daesh) pour mettre fin à la bataille de Raqqa, le 17 octobre, aurait ainsi permis, selon un reportage de la BBC, à des jihadistes étrangers de s’exfiltrer de l’ex-capitale du « califat ». Et cela, alors qu’il n’était censé ne concerner que les civils.

La curieuse défection du porte-parole des Forces démocratiques syriennes en Turquie

Moins de 24 heures après les révélations de la BBC sur les dessous de la libération de Raqqa, ville tenue par l’État islamique (EI ou Daesh) jusqu’au 17 octobre dernier, le porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS), le général Talal Silo, a fait défection en Turquie le 15 novembre. Cet ancien chef de la brigade