politique / Archives

Le projet de confier au secteur privé le démantèlement des aéronefs militaires en fin de vie a été « reconsidéré »

En 2014, la base aérienne 279 de Châteaudun (Eure-et-Loir) devenait un « Élément Air Rattaché » à celle d’Orléans. Étant donné sa vocation, il fut très vite question d’y implanter une filière industrielle privée de « déconstruction » des aéronefs militaires en fin de vie. Et ce projet fut confié au général de corps aérien Guy Girier, alors directeur

Le budget militaire de la Norvège est encore insuffisant

Pendant la crise économique et financière de ces dernières années, la Norvège a été l’un des rares pays européens a ne pas réduire drastiquement ses dépenses militaires, grâce en partie aux recettes tirées de l’exploitation de pétrole et de gaz naturel. En outre, environ 20% du budget norvégien de la Défense est destiné à l’acquisition

La Bulgarie va investir un peu plus de 1,2 milliard d’euros pour moderniser sa défense

Comme d’autres pays européens avant elle, la Bulgarie a baissé ses dépenses militaires après avoir intégré l’Otan, misant ainsi sur le principe de défense collective en cas d’attaque et aussi sur le « parapluie américain ». La situation économique n’a, par ailleurs, pas aidé à maintenir des dépenses militaires suffisantes pour disposer de forces armées performantes. Puis,

Plusieurs généraux polonais ont soudainement remis leur démission

Les forces armées polonaises sont manifestement en crise : ces derniers jours, au moins cinq de leurs généraux ont soudainement remis leur démission. L’information a été confirmée le 4 mars par Szczepan Gluszczak, le porte-parole du commandement général, qui n’a précisé ni leur noms, ni leur fonctions. Mais, selon la presse, le général Ireneusz Bartniak,

L’Australie prévoit une augmentation importante de ses dépenses militaires

Le troisième Livre blanc sur la défense australien en 7 ans, qui vient d’être rendu public, prévoit une hausse substantielle des dépenses militaires de Canberra dans les dix années à venir puisqu’il est question d’une rallonge de 29,9 milliards de dollars australiens (19,4 milliards d’euros). Dans le détail, le budget de la Défense australien passerait

Le contrôle politique de l’armée chinoise s’accentue

Depuis qu’il est arrivé au sommet du pouvoir, en 2012, le président chinois, Xi Jinping, fait le ménage dans les rangs de l’Armée populaire de libération (APL) et lancé une vaste réforme de structures en place depuis la création de la République populaire de Chine (RPC). Il s’agit ainsi d’avoir des troupes opérationnelles « capables de

A priori, M. Sarkozy n’a aucun regret sur la politique de défense menée durant son mandat

Le 25 janvier, Nicolas Sarkozy a publié, aux éditions Plon, un livre intitulé « La France pour la vie« , dans lequel il revient sur ses 5 années passées à l’Élysée. Un moyen, comme il l’explique en 4e de couverture, de faire le bilan de ses « erreurs » et de ses « réussites » de son mandat présidentiel. Au total,

Pour le général Pierre de Villiers, les forces françaises sont « au taquet »

À mesure qu’une solution politique s’éloigne, la perspective d’une éventuelle – et nouvelle – opération militaire se rapproche en Libye. En tout cas, il en est de plus en plus question. En effet, les rivalités libyennes, avec deux gouvernements – dont l’un est reconnu par la communauté internationale – qui s’affrontent, profitent à la branche

Un effort de défense qui atteindrait 2% du PIB avant 2025? Probable, pour le chef d’état-major des armées

Au sommet de l’Otan organisé à Newport (Pays de Galles) en septembre 2014, il a été fixé aux États membres l’objectif de consacrer à leur effort de défense 2% de leur PIB d’ici 2025. Et rares sont les pays à être actuellement dans les clous… S’agissant de la France, ses dépenses militaires, d’un montant total

La Belgique veut se doter d’une capacité de défense antimissile

En décembre dernier, Bruxelles a validé le plan stratégique pour sa défense, présenté par le ministre Steven Vandeput. Seulement, si les grandes lignes du document avaient été communiquées à cette occasion, il restait encore à en connaître les détails. Quelques semaines plus tôt, le gouvernement belge s’était dit « surpris » par une remarque de l’ambassadeur américain