politique / Archives

Malgré des réticences, le Sénat a voté le budget des Armées pour 2018

Cette semaine, par la voix de son président, Christian Cambon, la commission sénatoriale des Affaires étrangères et des Forces armées, a fait savoir qu’elle s’abstiendrait lors du vote sur le budget 2018 du ministère des Armées, lequel doit augmenter de 1,8 milliard d’euros. En cause : les 700 millions d’euros de crédits du budget en

Les enjeux de la prochaine Loi de programmation militaire : L’armée de l’Air

L’armée de l’Air a dû consentir de gros efforts lors des deux dernières Lois de programmation militaire (LPM). Ce qui s’est traduit par la fermeture de 17 bases aériennes, la suppression de la moitié de ses commandements et de ses directions, une déflation importante de ses effectifs et le décalage de certains programmes majeurs sur

Comment le ministère des Armées a perdu plus d’un milliard d’euros au cours des cinq dernières années

  Aussi incroyable que cela puisse paraître, il y a des économies qui coûtent cher. Tel est l’enseignement que l’on peut tirer du référé sur la mise en oeuvre de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019, que la Cour des comptes vient de rendre public. En effet, les magistrats de la rue Cambon n’ont

Les enjeux de la prochaine Loi de programmation militaire : l’armée de Terre

La trajectoire financière de la prochaine Loi de programmation militaire (LPM), en cours d’élaboration, est d’ores et déjà connue. Après une hausse de 1,8 milliard d’euros en 2018, le budget du ministère des Armées augmentera en effet de 1,7 milliard par an jusqu’en 2022, avec une prise en charge de plus en plus importante du

Les difficultés pour former un gouvernement mettent la politique de défense allemande dans le flou

Pour former un nouvelle coalition gouvernementale dominée par les conservateurs de la CDU/CSU (33% des voix aux dernières élections législatives), la chancelière allemande, Angela Merkel, comptait trouver un accord avec le Parti libéral-démocrate (10,7%) et les Verts (8,9%). Les pistes pour arriver à un compromis ne sont pas nombreuses : les sociaux-démocrates du SPD ont

Mme Parly ne se risque pas à dire que les Armées échapperont à d’autres annulations « brutales » de crédits

Il a beaucoup été question de l’annulation de 850 millions euros de crédits dans le budget de la mission Défense lors de l’audition de Mme le ministre des Armées, Florence Parly, par la commission sénatoriale des Affaires étrangères et des Forces armées, le 7 novembre. Pour rappel, ces annulations de crédits, décidées en juillet, ont

L’offensive médiatique du général Pierre de Villiers, ex-chef d’état-major des armées

Alors que le Parlement débat actuellement des crédits de la mission Défense pour l’année 2018, le général (2S) Pierre de Villiers vient de lancer une offensive médiatique pour s’expliquer sur les raisons qui l’ont conduit à démissionner de ses fonctions de chef d’état-major des armées (CEMA) en juillet dernier. Pour rappel, lors d’une audition à

Le chef d’état-major des armées dit ne pas être un « otaniste forcené »

Si, lors de son audition, au début de ce mois, devant les députés de la commission de la Défense, le chef d’état-major des armées (CEMA), le général François Lecointre, a cité le général de Gaulle à deux reprises, ce n’était pas pour parler de l’Otan mais pour donner plus de force à son propos sur

La Norvège augmente son budget militaire et renforce la protection de sa frontière avec la Russie

En 2016, le budget militaire de la Norvège s’était élevé à 40,2 milliards de couronnes (soit un peu plus de 4 milliards d’euros au taux actuel), dont 12,6 milliards furent alloués à l’ Agence norvégienne du matériel de défense (NDMA), créée le 1er janvier de cette année-là. Puis, en juin 2016, Oslo annonça une hausse

Revue stratégique : La Marine nationale n’aura pas de second porte-avions

Un peu plus de trois mois après avoir été commandée par le président Macron à un comité de 16 personnalités présidé par le député européen (LR) Arnaud Danjean, la Revue stratégique qui servira de ligne directrice lors de l’élaboration de la prochaine Loi de programmation militaire (LPM) vient d’être rendue publique, ce 13 octobre [.pdf].