Thalès / Archives

Le premier Engin blindé de reconnaissance et de combat « Jaguar » dévoilé

À moins d’un mois de l’ouverture du salon EuroSatory, dédié à l’armement terrestre et à l’occasion d’une journée ouverte à la presse, le groupe Thales a diffusé, via Twitter, les premières photographies « officielles » de l’Engin blindé de reconnaissance et de combat [EBRC] « Jaguar », qui, dans le cadre du programme Scorpion, remplacera les chars légers AMX-10RC

Thales a lancé la production du SEA FIRE, un radar numérique destiné à équiper les Frégates de taille intermédiaire

Le groupe Thales a annoncé, la semaine passée, avoir lancé la production du premier radar numérique SEA FIRE destiné à équiper les cinq futures Frégates de taille intermédiaire (FTI) de la Marine nationale. Bénéficiant de l’expertise de Thales en matière de Big Data et de cybersécurité, le SEA FIRE est le fruit de trois années

Le ministère des Armées lance une étude pour intégrer l’intelligence artificielle à l’aviation de combat du futur

La ministre des Armées, Florence Parly, en est convaincue : l’intelligence artificielle sera « bientôt dans toutes les casernes, sur tous les navires et dans tous les aéronefs » car « la navigation autonome, le combat collaboratif, la simulation et la maintenance prédictive seront le quotidien de nos soldats, marins et aviateurs ». Et « les algorithmes sont là, les

Les C-160 Gabriel seront remplacés par trois avions Falcon de guerre électronique

Actuellement, l’armée de l’Air dispose de deux Transall C-160 « Gabriel », spécialisés dans le recueil du renseignement d’origine électro-magnétique (ROEM). L’an passé, son chef d’état-major (CEMAA), le général André Lanata, avait insisté, auprès des parlementaires, sur la nécessité de lancer rapidement le programme de « Charge universelle de guerre électronique » (CUGE) avant de pouvoir remplacer, en 2023,

Thales signe un contrat de 777 millions d’euros pour la gestion de l’espace aérien civil et militaire australien

Ce 26 février, le groupe français Thales vient de remporter un nouveau succès en Australie, en signant un contrat dans le domaine de la gestion du trafic aérien (ATM), d’une valeur de 777 millions d’euros. Cette commande n’est pas une surprise puisqu’il avait déjà fait l’objet d’un accord-cadre en 2015. L’Australie a à gérer l’espace

Thales va concevoir le système sonar des futurs sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de 3e génération

Le groupe français Thales a indiqué, ce 7 février, que la Direction générale de l’armement (DGA) venait de lui notifier un contrat de 42 mois pour mener à bien des études ainsi que des développements technologiques dans le cadre de la préparation du système sonar devant équiper les futurs sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de troisième

La Turquie confirme le choix du consortium franco-italien Eurosam pour son futur système de défense aérienne

Après avoir annulé l’appel d’offres remporté par le groupe chinois CPMIEC (China Precision Machinery Export-Import Corporation) pour moderniser ses capacités de défense aérienne avec le système Hongqi-9/FD 2000, la Turquie a finalement signé un contrat avec la Russie pour la livraison de 4 batteries S-400 « Triumph » (code Otan : SA-21 Growler). Fin décembre, les autorités

Thales s’offre Gemalto pour créer un géant mondial de la sécurité numérique

L’entreprise Gemalto, spécialiste de la sécurité numérique, suscite les convoitises, d’autant plus qu’elle a connu une année difficile, avec une baisse de son chiffre d’affaires dans ses deux activités historiques (les cartes SIM et bancaires). En France, elle vient d’ailleurs d’engager un plan de suppression de 10% de ses effectifs. Ainsi, le 11 décembre, le

Dassault Aviation, Thales et Safran rattrapés par le contrat des Mirage 2000 taïwanais

Il y a quelques mois, le ministre taïwanais de la défense, Feng Shih-kuan, a assisté à une cérémonie officielle organisée sur la base aérienne de Hsinchu pour célébrer les 20 ans de service des 60 Mirage 2000-5 de la Force aérienne de la République de Chine. Ces appareils avaient été commandés auprès de la France

Le Pdg de Leonardo préoccupé par les projets franco-italiens en matière de construction navale militaire

Le ministre italien de l’Économie et des Finances, Pier Carlo Padoan, s’est voulu rassurant sur la prise de contrôle par Fincantieri du chantier naval STX France, objet d’un bras de fer entre Paris et Rome au cours de l’été dernier. Pour rappel, afin de ménager ses intérêts, l’actuel gouvernement français avait remis en cause un