Royaume-Uni / Archives

Armement terrestre : Rheinmetall et BAE Systems veulent créer une co-entreprise au Royaume-Uni

Après avoir fait part de son intention d’entrer au capital de son concurrent bavaoirs Krauss-Maffei Wegmann [KMW] via la holding KNDS formée par ce dernier et le français Nexter Systems, le groupe allemand Rheinmetall a annoncé, le 21 janvier, la création d’une co-entreprise avec BAE Systems au Royaume-Uni. Concrètement, Rheinmetall a l’intention de prendre une

Un membre présumé du Special Air Service a permis de sauver de nombreuses vies lors d’une attaque terroriste au Kenya

En septembre 2013, un commando des milices Shebab somaliennes, liées à al-Qaïda, lança une attaque contre un centre commercial Westgate, à Nairobi [Kenya], tuant une soixantaine de personnes. Plus de cinq ans après, la même organisation jihadiste s’en est pris à un complexe hôtelier [DusitD2], selon un mode opératoire identique. Ainsi, au moins quatre hommes

Les F-35B britanniques ont atteint leur capacité opérationnelle initiale

Un peu plus de trois ans après l’US Marine Corps [USMC], la Royal Air Force [RAF] a annoncé, le 10 janvier, que ses F-35B Lightning II, c’est à dire la version STOVL [pour décollage court et atterrissage vertical] ont atteint leur capacité opérationnelle initiale [IOC], lors d’une cérémonie organisée à la base aérienne de Marham,

Environ 20% des soldats de la British Army seraient inaptes pour être déployés sur un théâtre extérieur

Une British Army réduite mais plus réactive : tel a été le pari fait par Londres en 2010, en décidant de porter les effectifs des forces terrestres britanniques à seulement 82.000 soldats professionnels, comme au temps de la guerre des Boers [1899-1902]. Certains généraux exprimèrent leurs doutes au sujet de cette politique, estimant qu’elle allait

Deux militaires britanniques auraient été gravement blessés lors d’une attaque de Daesh en Syrie

Selon plusieurs sources, deux militaires des forces spéciales britanniques auraient été gravement blessés lors d’une attaque de l’État islamique [EI ou Daesh] dans la province syrienne de Deir ez-Zor, où les Forces démocratiques syriennes [FDS, alliance arabo-kurde] mènent une offensive contre les dernières positions encore tenues par les jihadistes. « Deux soldats britanniques de la coalition

La Royal Navy mobilisée pour dissuader les migrants de traverser la Manche

Ces dernières semaines, la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord a fait état de plusieurs opérations de sauvetage lancées pour porter assistance à des migrants ayant pris place à bord de petites embarcations pour se rendre au Royaume-Uni. Ainsi, depuis le 23 décembre, près d’une centaine de migrants ont été

Le Royaume-Uni envisage d’établir des bases militaires dans les Caraïbes et en Asie du Sud-Est

À la fin des années 1960, sous l’impulsion du Premier ministre travailliste Harold Wilson, le Royaume-Uni décida d’abandonner la plupart des bases militaires dont il disposait de par le monde, en particulier celles situées à « l’est de Suez » [un « mot » emprunté à l’écrivain Rudyard Kipling, passé désormais dans le langage courant pour désigner cette politique

Après la décision de M. Trump, la France reste « pour le moment » militairement engagée contre l’EI en Syrie

Pour Paris, le combat contre l’État islamique [EI ou Daesh], qui a préparé et revendiqué plusieurs attentats en France, n’est pas encore terminé, même si l’organisation jihadiste a perdu le contrôle des territoires sur lesquels elle avait proclamé son « califat » en juillet 2014. Et il reste « l’absolue priorité », en encore répété Jean-Yves Le Drian, le

Washington accuse Damas et Moscou d’avoir « mis en scène » l’attaque chimique présumée d’Alep

Le 24 novembre, les médias d’État syrien affirmèrent que plusieurs dizaines de personnes avaient été hospitalisées pour des troubles respiratoires après une attaque présumée chimique menée par des rebelles contre trois quartiers résidentiels de la ville d’Alep. Puis, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme [OSDH] évoqua à son tour « 94 cas de suffocation » ainsi qu’une

Le chef de la British Army affirme que la menace russe est « bien plus grande » que celle des groupes jihadistes

Alors désigné pour devenir le prochain chef d’état-major interarmées américain, le général Joseph Dunford avait affirmé, lors d’une audition au Sénat pour confirmer sa nomination, que la Russie posait « la plus grave menace, à court terme, pour la stabilité du monde entier ». Et d’expliquer qu’il s’agissait d’une « puissance nucléaire » qui n’hésitait pas à de « violer »