Royaume-Uni / Archives

Boeing serait prêt à participer au projet d’avion de combat britannique

Présenté au premier jour du salon aéronautique de Farnborough par Gavin Williamson, le ministre britannique de la Défense, le projet d’avion de combat « Tempest », confié à BAE Systems, l’italien Leonardo, MBDA et à Rolls Royce, risque de concurrencer le programme SCAF (Système de combat aérien futur) lancé par la France et l’Allemagne avec l’idée, entre

Le Pdg de Dassault Aviation charrie les Britanniques avec leur projet de nouvel avion de combat

L’avion de combat « Tempest », dévoilé le 16 juillet par Gavin Williamson, le ministre britannique de la Défense, est-il un coup de bluff pour forcer la porte du programme franco-allemand SCAF [Système de combat aérien futur] ou traduit-il la volonté de Londres de porter un projet concurrent en y association l’Italie, voire la Suède et le

Airbus inaugure un site pour la production en série du drone stratosphérique Zephyr

En 2014, un rapport parlementaire incitait le ministère des Armées (ou de la Défense à l’époque) à regarder de près les applications militaires potentielles des drones stratosphériques, comme le Zephyr, un appareil initialement imaginé par le britannique Qinetiq, avant d’être repris à son compte par Airbus. « Une réflexion pourrait être lancée pour évaluer le besoin

Airbus salue l’engagement britannique pour le financement d’un futur avion de combat

Est-ce un coup de bluff pour s’inviter dans le programme « SCAF » [Système de combat aérien futur] franco-allemand, avec Dassault Aviation comme chef de file et Airbus Defence & Space? Ou bien s’agit-il d’une initiative concurrente dont la conséquence sera de reproduire les erreurs du passé? Toujours est-il que, lors du salon de Farnborough, le ministre

BAE Systems s’allie avec Leonardo pour developper le « Tempest », le futur avion de combat britannique

Le projet de Système de combat aérien futur [SCAF] porté par la France et l’Allemagne devrait s’ouvrir à d’autres partenaires une fois que ses bases auront été consolidées. Seulement, l’on sait désormais que le Royaume-Uni et l’Italie n’en feront pas partie, du moins pour ce qui concerne la partie « avion de combat » de ce programme.

Otan : Le Royaume-Uni confirme son intention d’envoyer des renforts en Afghanistan

Menacé de perdre son statut de plus proche allié des États-Unis dans un courrier adressé par James Mattis, le chef du Pentagone, au ministre britannique de la Défense, Gavin Williamson, le Royaume-Uni a confirmé, ce 11 juillet, son intention de renforcer ses troupes actuellement déployées en Afghanistan, dans le cadre de la mission Resolute Support,

Le Royaume-Uni pourrait perdre sa place de plus proche allié des États-Unis au profit de la France

Un peu moins d’un mois avant le sommet de l’Otan, qui aura lieu les 11 et 12 juillet à Bruxelles, le président américain, Donald Trump, a envoyé une lettre à 9 membres de l’Alliance (Belgique, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, le Luxembourg, et les Pays-Bas, Norvège et Canada) pour leur demander d’augmenter leurs dépenses militaires,

Les arsenaux nucléaires se maintiennent ou se réduisent… sauf en Asie

Le 7 juillet 2017, l’Assemblée générale des Nations unies a voté le Traité sur l’intediction des armes nucléaires [122 pays sur 192 l’ont approuvé, ndlr]. Et, étant donné que plus de 50 États l’ont ratifié (dont le Vatican), ce texte, qui préconise une interdiction totale du développement, du stockage et de la menace d’utilisation d’armes

L’espionnage chinois s’intéresserait-il aux technologies des avions à décollage court et à atterrissage vertical?

Drones, avions furtifs, canon électro-magnétique, armes hypersoniques, nouveaux missiles, etc… Les progrès de la Chine en matière d’armement n’auraient très probablement pas été aussi rapide sans un sérieux coup de pouce de ses services de renseignement, lesquels arrivent à obtenir des secrets industriels en pratiquant le cyberespionnage ou en ayant recours aux anciennes méthodes –

Barkhane : L’arrivée au Mali de trois hélicoptères CH-47 Chinook de la Royal Air Force est imminente

Lors de l’opération Serval, lancée le 11 janvier 2013 au Mali, les Britanniques appuyèrent les militaires français en mettant à leur disposition un avion de transport C-17 ainsi que l’un de leurs cinq appareils de surveillance Sentinel R1 [opération Newcombe, ndlr]. En janvier dernier, peu avant le sommet franco-britannique de Sandhurst, Londres annonça le déploiement