Royaume-Uni / Archives

Quelles conséquences aura le Brexit sur la politique de défense britannique?

Les électeurs britanniques l’ont décidé : le Royaume-Uni quittera l’Union européenne (UE). Il est compliqué d’en tirer immédiatement les conséquences, les effets de ce « Brexit » devant être évalués à plus long terme. Toutefois, en matière de défense, l’on peut se risquer à dire que cela ne changera pas grand chose, du moins au niveau opérationnel.

Des forces spéciales britanniques impliquées dans un combat contre l’EI en Libye

L’on sait que des commandos des forces spéciales américaines se trouvent actuellement en Libye, où les effectifs État islamique (EI ou Daesh) sont désormais évalués à 6.000 combattants (estimation haute). La France ne serait pas en reste mais il est difficile d’en parler : une enquête pour compromission du secret défense a été demandée par

Les pilotes britanniques bientôt formés sur des hélicoptères H-135 et H-145 d’Airbus

Au Royaume-Uni, la formation initiale des pilotes militaires se fait dans le cadre d’un partenariat public privé (outre-Manche, on dit « Private Finance Initiative ») qui, appelé UK Military Flying Training System (UKMFTS), a été confié au consortium Ascent Flight Training, formé par Lockheed-Martin et Babcock International. C’est ainsi que ce dernier a retenu, le 20 mai,

Le groupe français iXBlue fournira 70 systèmes de navigation inertielle à la Royal Navy

Pour naviguer, le système GPS est généralement utilisé, tant par les civils que les militaires. Seulement, il présente quelques défauts dans la mesure où ses signaux, peuvent être brouillés, voire piratés. En outre, il ne fonctionne pas sous l’eau. Et comme il n’est pas question pour un sous-marin de faire surface pour capter un signal

Des militaires britanniques sont arrivés en Somalie pour soutenir la force de l’Union africaine

Le ministère britannique de la Défense (MoD) a annoncé, le 2 mai, l’arrivée en Somalie d’un premier détachement de la British Army dont la mission sera d’appuyer l’AMISOM, la force de l’Union africaine qui, soutenue par les Nations unies, est aux prises avec les jihadistes des milices shebab, liées à al-Qaïda. Ce détachement fournira à

Les F-22 Raptor sont de retour en Europe

En août 2015, quatre avions de combat de type F-22 Raptor avaient été déployés en Europe pour la première fois depuis leur entrée en service, en 2005. Ces appareils, arrivés dans un premier temps en Allemagne, participèrent à une série d’exercices en Pologne et dans les pays baltes, au titre des mesures de réassurance prises

L’administration américaine donne son accord pour la vente de 9 avions P-8A Poseidon à Londres

En 2010, Londres fit le choix d’arrêter le programme d’avion de patrouille maritime (PATMAR) Nimrod MRA4 après avoir consenti un investissement de 4 milliards de livres sterling pour 9 exemplaires (développement et achat). Dans le même temps, les appareils Nimrod MR2, de conception plus ancienne, étaient retirés du service, ce qui eut pour conséquence de

Des soldats britanniques pour aider la Tunisie à protéger sa frontière avec la Libye

Le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, a annoncé, le 29 février, l’envoi en Tunisie d’une équipe de 20 militaires pour aider ce pays à protéger sa frontière avec la Libye, où l’expansion de l’État islamique (EI ou Daesh) préoccupe les autorités tunisiennes. L’an passé, la Tunisie a été le théâtre de trois attentats

Hausse des incidents sur les réacteurs nucléaires des sous-marins Astute de la Royal Navy

En 2015, le nombre d’incidents signalés sur les réacteurs nucléaires des sous-marins d’attaque de type Astute, mis en oeuvre par la Royal Navy, a quasiment doublé par rapport à l’année précédente, passant de 12 à 21. Au total, en 4 ans, ce sont 69 incidents qui ont été constatés, soit une moyenne de 17 par

La Royal Navy va mettre plus de moyens à la disposition de l’Otan en 2016

Le ministère britannique de la Défense (MoD) a annoncé, le 10 février, que la Royal Navy doublerait quasiment ses déploiements dans le cadre de l’Otan en 2016, en particulier dans la région de la Baltique. « L’augmentation de nos déploiements dans le cadre de l’Otan envoie un message fort à nos ennemis que nous sommes prêts