Royaume-Uni / Archives

Affaire Skripal : L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques confirme les analyses britanniques

Le 3 avril, Gary Aitkenhead, le directeur du Defence Science and Technology Laboratory, installé à Porton Down [Angleterre], a donné quelques détails sur la substance utilisée lors de la tentative d’assassinat du colonel Sergueï Skripal, un ancien officier du renseignement russe, et de sa fille, à Salisbury, un mois plus tôt. « Nous avons été capables

Le Royaume-Uni confirme le choix du véhicule blindé ARTEC Boxer pour son infanterie mécanisée

À la fin des années 1990, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne envisagèrent de développer conjointement un programme de véhicule blindé modulaire destiné à équiper les unités d’infanterie mécanisée. Puis, en 1999, et devant la difficulté à faire converger les exigences et les besoins, comme c’est d’ailleurs souvent le cas dans les coopérations européennes, Paris

Affaire Skripal : La France expulse quatre diplomates russes

La semaine passée, les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne ont condamné « dans les termes les plus forts possibles » l’empoisonnement, le 4 mars dernier, du colonel Sergueï Skripal, un ancien du renseignement militaire russe, et de sa fille Youlia, à Salisbury, dans le sud de l’Angleterre. Dans leur texte commun, ils ont également

Obtenir un consensus sur une doctrine stratégique commune à la France et l’Allemagne sera long et compliqué

Le président Macron fait de la coopération avec l’Allemagne une priorité, notamment en matière de défense. Il est ainsi question de programmes d’armement mener en commun (drone MALE RPAS, successeur des chars Leclerc et Leopard, futur avion de combat, etc). Mais pas seulement puisque le domaine opérationnel est aussi concerné, via l’initiative européenne d’intervention, qu’il

La patrouille acrobatique britannique « Red Arrows » endeuillée

Le 20 mars, un avion Hawk T.1 appartenant à la patrouille « Red Arrows », de la Royal Air Force, s’est écrasé peu après avoir décollé de la base aérienne de Valley [Anglesey, Pays de Galles] pour rejoindre celle de Scampton [Angleterre]. Le Flight Lieutenant David Stark [Red 3], qui était aux commandes, a réussi à s’éjecter

Pour le chef du Pentagone, la Russie se pose en « adversaire stratégique »

L’affaire du Boeing B-777 de la Malaysia Airlines, abattu en juillet 2014 au-dessus du Donbass (sud-est de l’Ukraine), avait donné lieu à des accusations mutuelles entre Moscou et Kiev. Près de quatre ans plus, celle de l’empoisonnement du colonel Sergueï Skripal [un ancien officier du renseignement russe, ndlr] et de sa fille, le 4 mars,

Brexit : Le général Lanata n’a aucune inquiétude sur l’avenir des relations entre l’armée de l’air et la Royal Air Force

Brexit ou pas, il n’est pas question pour le Royaume-Uni de se désintéresser de la sécurité européenne. Ainsi, en février, Theresa May, Mme le Premier ministre britannique, plaida pour un « partenariat intense et privilégié » avec l’Union européenne en matière de sécurité et de défense. Et lors de la conférence de Munich sur la sécurité, Mme

L’Otan ne veut pas « d’une nouvelle Guerre froide » avec la Russie

Les relations entre l’Otan et la Russie, en particulier depuis le début des années 2000, ont toujours été compliquées, Moscou reprochant à l’Alliance de vouloir déployer en Europe une défense antimissile. Toutefois, les deux parties arrivaient à se parler, notamment parce qu’elles avaient des intérêts communs, comme par exemple la stabilité de l’Afghanistan et la

Affaire de Salisbury : Londres expulse 23 diplomates russes et gèle ses contacts avec Moscou

Le 12 mars, Mme le Premier ministre britannique, Theresa May, a indiqué que le colonel Sergueï Skripal, un ancien officier du renseignement russe « retourné » par le MI-6 et réfugié au Royaume-Uni, sa fille Ioulia ainsi qu’un policier, avaient été empoisonnés une semaine plus tôt, à Salisbury, par un gaz innervant de « qualité militaire », appartenant au

L’Arabie Saoudite envisage d’acquérir 48 avions Eurofighter Typhoon supplémentaires

Dans la brouille qui oppose le Qatar aux autres monarchies sunnites du golfe arabo-persique (GAP), les Occidentaux se gardent bien de prendre parti pour l’un ou l’autre camp. Tel est le cas du Royaume-Uni. En décembre, et alors que BAE Systems venait d’annnoncer la suppression de 1.400 emplois dans ses activités liées à l’aéronautique en