Royaume-Uni / Archives

Le conseiller juridique du gouvernement britannique justifie les frappes préventives contre des chefs de l’EI

Étant donné que les actes terroristes relèvent du droit pénal, pour certains juristes, l’élimination de jihadistes français lors de frappes aériennes pourrait être assimilée à une « exécution extra-judiciaire » alors même que la peine de mort a été abolie en France. Et, selon eux, cela pourrait ouvrir la voie à d’éventuelles plaintes de leurs familles. Et

Londres redoute une attaque chimique de l’EI

Dans le rapport sur les « conditions d’emploi des armées lorsqu’elles interviennent sur le territoire national pour protéger la population » remis aux parlementaires français en mars 2016, l’hypothèse d’un attaque chimique lancée par l’État islamique (EI ou Daesh) en France était jugée « peu probable à ce stade compte-tenu des risques inhérents » au transport d’agents chimiques (conditionnement

La British Army va réduire le nombre de ses chars Challenger 2

L’actualité des opérations en cours le montre : les chars de combat restent nécessaires quand il s’agit de mener des actions offensives ou quand l’usage de la force est déterminant. C’est ainsi le cas au Yémen, où l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis ont respectivement déployés des M1 Abrams et des Leclerc, dans le

Le ministre russe de la Défense compare les forces britanniques à l’armée nazie

Le ministère britannique de la Défense a lancé, en mars dernier, un programme visant à rénover le camp de Salisbury Plain afin de permettre aux unités de la British Army de s’entraîner dans des conditions très proches de la réalité. Jusqu’à disposer de chars et d’uniformes russes pour simuler des combats? À vrai dire, on

Londres est prêt à renforcer ses liens militaires avec les monarchies du Golfe face à « l’agressivité de l’Iran »

Alors que la prochaine administration américaine ne sera visiblement pas disposée à faire la moindre concession à l’égard de l’Iran, le Royaume-Uni pourrait suivre la même ligne. Du moins, c’est que laissent penser les propos tenus par Theresa May, qui aura été la première femme et le premier chef du gouvernement britannique à participer, ce

Le Royaume-Uni veut jouer un rôle militaire dans la région Asie-Pacifique

Pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, des avions de combat britanniques, en l’occurrence 4 Eurofighter Typhoon du 2 Squadron de la Royal Air Force (RAF), se sont mesurés à des Mitsubishi F-2 et des F-15 japonais, dans le cadre de l’exercice Guardian North 16, organisé en octobre depuis la

Les destroyers de la Royal Navy privés de missiles anti-navires en 2018?

C’est ce que l’on appelle une « rupture temporaire de capacité » : faute de moyens, les destroyers et autres frégates de la Royal Navy ne pourront plus compter sur leurs missiles anti-navires en cas de nécessité. En effet, affirme le quotidien britannique « The Telegraph« , les RGM-84 Harpoon, actuellement en dotation au sein de la Royal Navy,

Les épaves de navires de guerre néerlandais et britanniques coulés en mer de Java ont disparu

Le 27 février 1942, les forces navales néerlandaises, britanniques, australiennes et américaines, placées sous le commandement de l’amiral Karel Doorman, ancien pionnier de l’aviation au Pays-Bas, subissaient une cuisante défaite face à la marine impériale japonaise en mer de Java. Au cours de cette bataille, le destroyer britannique HMS Electra fut coulé en raison de

La coopération franco-britannique dans le domaine des missiles continue d’avancer

Brexit ou pas, la coopération entre le Royaume-Uni et la France dans le domaine militaire, et en particulier dans celui de l’armement, continue à aller de l’avant. C’est ce qu’ont tenu à souligner Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, et son homlogue britannique, Michael Fallon, à l’occasion de la 6e conférence de

Le Royaume-Uni et la Norvège renforcent leur coopération militaire

En septembre 2014, le Royaume-Uni, le Danemark, les trois pays baltes et la Norvège signèrent une lettre d’intention afin de créer une force expéditionnaire commune devant être pleinement opérationnelle d’ici 2018 pour des missions menées au profit de l’Otan et des Nations unies. Alors que la Grande-Bretagne s’apprête à quitter l’Union européenne, le ministre britannique