Royaume-Uni / Archives

Irak : Le Royaume-Uni dope ses capacités en matière de renseignement

Dans le cadre de l’opération Shader, qui est le nom de sa participation à la coalition anti-EI (État islamique ou Daesh) emmenée par les États-Unis, le Royaume-Uni a déployé des moyens relativement importants à Chypre et au Koweït. Pour effectuer des frappes en Irak (et seulement en Irak), la Royal Air Force a envoyé 8

Les députés britanniques appellent à un sursaut en matière de défense

À quelle sauce seront mangées les forces armées britanniques après les élections générales de mai prochain? Après avoir leurs ressources diminuer de 8% depuis 2010, ce qui les a obligé à réduire leurs effectifs et à fermer bases et casernes, il se murmure que des économies supplémentaires pourraient leur être demandées prochainement. Le très sérieux

Londres renforce son dispositif militaire dans les îles Falkland/Malouines

L’Argentine fait-elle peser une menace sur l’archipel des Falkland/Malouines? Pour cela, encore faudrait-il qu’elle en ait les moyens militaires. Et, au vu, par exemple, de l’état de son aviation de combat, on peut nourrir quelques doutes, même si des discussions sont en cours pour acquérir une vingtaine d’appareils Chengdu FC-1 (l’équivalent chinois du JF-17 Thunder

Malgré les coupes budgétaires, l’armée britannique restera-t-elle un partenaire fiable?

Depuis 2010, les forces armées britanniques doivent faire face à de vastes coupes budgétaires, ce qui a eu pour conséquences une perte de certaines capacités clés et une réduction de leur format. Ainsi, les effectifs de la British Army retrouveront le niveau qui était le leur lors de la guerre des Boers, la Royal Air

Le Royaume-Uni va envoyer 75 conseillers militaires en Ukraine

Aux dernières nouvelles, le cessez-le-feu semble tenir dans le sud-est de l’Ukraine (Donbass) entre les forces gouvernementales et les séparatistes. Du moins depuis la prise par ces derniers de Debaltseve. Mais pour combien de temps? Lors d’une audition devant une commission parlementaire, le 25 février, le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, a accusé

Le Royaume-Uni et l’Espagne restent opposés à une aide militaire à l’Ukraine

Alors que, bien qu’une trêve négociée à Minsk venait d’entrer en vigueur, les forces ukrainiennes viennent de subir un revers à Debaltseve face aux séparatistes du Donbass soutenus par la Russie, le ministre britannique des Affaires étrangères, Philip Hammond affirmé que « nous ne pouvons nous permettre de laisser » ces dernières « s’effondrer même si je pense

Discrétion de mise pour les gardes royaux britanniques

En octobre dernier, le caporal Nathan Cirillo était assassiné par un individu se réclamant de l’État islamique (EI ou Daesh) alors qu’il montait la garde devant un monument commémoratif près du Parlement, à Ottawa (Canada). Visiblement, outre-Manche, l’on craint qu’un tel scénario puisse se produire avec les gardes royaux qui surveillent avec flegme et sérieux

Un rapport recommande de permettre aux femmes de servir au sein des unités de combat de la British Army

En mai dernier, le ministre britannique de la Défense d’alors, Philip Hammond (remplacé depuis par Michael Fallon), avait commandé un rapport sur la possible intégration de personnels féminins dans les unités de combat de la British Army. « Je pense que, à un moment où les Américains, les Canadiens, voire même les Français – et bien

La marine britannique disposera d’une base navale permanente à Bahreïn

Jusqu’à présent, la marine britannique dispose de facilités à Bahrein pour les escales de ses destroyers et autres frégates envoyés en mission dans le golfe arabo-persique. Et elle y a même affecté, en permanence, 4 chasseurs de mines. Seulement, à proprement parler, il ne s’agit pas d’une base navale. Mais les choses vont prochainement changer.

La réforme de la British Army menacée par la pénurie de réservistes

Pour faire des économies pour ensuite les réinvestir dans de nouveaux matériels, le ministère britannique de la Défense (MoD) a lancé la réforme « Army 2020″, qui consiste à réduire les effectifs des forces terrestres à 82.000 hommes (contre 102.000) tout en compensant par 30.000 réservistes, afin de permettre à des dernières de remplir au mieux