Nexter / Archives

La Belgique veut commander 477 véhicules blindés auprès de la France pour 1,1 milliard d’euros

Le ministère belge de la Défense a annoncé, ce 22 juin, son intention d’acquérir, auprès de la France, 417 Véhicule blindé multi-rôles (VBMR) « Griffon » et 60 Engins blindés de reconnaissance et de combat (EBRC) « Jaguar », dans le cadre de son programme « Camo » [capacité motorisée, ndlr]. Le montant de cette opération, qui passera par un accord

Au moins trois candidats sont sur les rangs pour reprendre Renault Trucks Defense

En novembre 2016, le groupe suédois Volvo a annoncé son intention de se séparer de sa division Governement Sales, qui réunit Volvo Defense, l’américain Mack Defense, l’australien VGGS Océanie et surtout le français Renault Trucks Defense (RTD). Évidemment, à Paris, cette affaire est suivie de très près dans la mesure où RTD, avec ses filiales

Nexter va livrer des tourelles navales télé-opérées Narwhal à la marine albanaise

Le 22 mai, Nexter, qui fait désormais partie du groupe franco-allemand KNDS, a signé, comme attendu, le contrat portant sur la fourniture de 15 systèmes CAESAR 8×8 (camion équipé d’un système d’artillerie) à l’armée danoise. Mais le spécialiste français de l’armement terrestre ne s’est pas arrêté là car, selon un communiqué diffusé ce 26 mai,

Les premiers véhicules blindés Griffon et Jaguar ont été commandés par la DGA

Comme la commande des 5 Frégates de taille intermédiaire (FTI), celle portant sur la première tranche des véhicules blindés du programme SCORPION (Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation), crucial pour l’avenir de l’armée de Terre, était attendue avant la fin du quinquennat. Et elle vient d’être notifée par la Direction générale de

Le Danemark choisit la dernière version du CAESAR pour moderniser son artillerie

En 2015, le français Nexter avait perdu un gros marché au Danemark, son Véhicule Blindé de Comba d’Infanterie (VBCI) ayant été écarté au profit du Piranha 5 8×8 de Mowag/General Dynamics pour remplacer les blindés de transport de troupes M-113, entrés en service dans les années 1960. Moins de deux ans plus tard, Nexter, qui

Nexter livrera 18 systèmes d’artillerie CAESAR de plus à l’Indonésie

En 2012, l’armée nationale indonésienne (Tentara Nasional Indonesia) avait retenu le CAESAR (Camion équipé d’un système d’artillerie) de groupe français Nexter pour remplacer en partie ses obusiers AMX MK61 et FH-88. Un contrat portant sur la livraison de 37 exemplaires et d’une valeur de 115 millions d’euros fut alors signé. Cinq ans plus tard, Nexter

Renault Trucks Defense aiguise les appétits

Le groupe Renault Trucks Defense (RTD), qui contrôle Panhard et Acmat, est l’un des principaux fournisseurs du ministère français de la Défense, ce qui lui donne une importance d’autant plus stratégique que, aux côtés de Nexter et de Thales, il est impliqué dans le programme Scorpion, lequel vise à renouveler une grande partie des véhicules

Trois industriels en lice pour livrer 358 véhicules blindés multirôles légers à l’armée de Terre

Dans le cadre du programme SCORPION (Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation), il est prévu de moderniser le char lourd Leclerc et de remplacer les Véhicules de l’avant blindé et les AMX-10RC par les VBMR (Véhicules blindés multirôles) Griffon et les EBRC (Engin blindé de reconnaissance et de combat) Jaguar. Mais ce

Barkhane : Première mission des véhicules blindés Aravis au Mali

En 2009, alors que les troupes françaises engagées en Afghanistan faisaient face à la menace des engins explosifs improvisés (IED), il fut décidé de les doter de moyens nouveaux avec la commande de 15 blindés multimissions Aravis, offrant une protection de niveau 4, trois véhicules MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) de type Buffalo et deux

Au Yémen, le char Leclerc a fait forte impression

En janvier, une rumeur évoquait le possible achat, par l’Arabie Saoudite, d’une « quantité astronomique » de chars Leclerc, dont la production, assurée par Nexter, est désormais arrêtée. Info ou intox? En tout cas, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, Stéphane Mayer, le Pdg du groupe français spécaliste de l’armement terrestre, n’a pas démenti l’intérêt que suscite