Nexter / Archives

Les premiers véhicules blindés Griffon et Jaguar ont été commandés par la DGA

Comme la commande des 5 Frégates de taille intermédiaire (FTI), celle portant sur la première tranche des véhicules blindés du programme SCORPION (Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation), crucial pour l’avenir de l’armée de Terre, était attendue avant la fin du quinquennat. Et elle vient d’être notifée par la Direction générale de

Le Danemark choisit la dernière version du CAESAR pour moderniser son artillerie

En 2015, le français Nexter avait perdu un gros marché au Danemark, son Véhicule Blindé de Comba d’Infanterie (VBCI) ayant été écarté au profit du Piranha 5 8×8 de Mowag/General Dynamics pour remplacer les blindés de transport de troupes M-113, entrés en service dans les années 1960. Moins de deux ans plus tard, Nexter, qui

Nexter livrera 18 systèmes d’artillerie CAESAR de plus à l’Indonésie

En 2012, l’armée nationale indonésienne (Tentara Nasional Indonesia) avait retenu le CAESAR (Camion équipé d’un système d’artillerie) de groupe français Nexter pour remplacer en partie ses obusiers AMX MK61 et FH-88. Un contrat portant sur la livraison de 37 exemplaires et d’une valeur de 115 millions d’euros fut alors signé. Cinq ans plus tard, Nexter

Renault Trucks Defense aiguise les appétits

Le groupe Renault Trucks Defense (RTD), qui contrôle Panhard et Acmat, est l’un des principaux fournisseurs du ministère français de la Défense, ce qui lui donne une importance d’autant plus stratégique que, aux côtés de Nexter et de Thales, il est impliqué dans le programme Scorpion, lequel vise à renouveler une grande partie des véhicules

Trois industriels en lice pour livrer 358 véhicules blindés multirôles légers à l’armée de Terre

Dans le cadre du programme SCORPION (Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation), il est prévu de moderniser le char lourd Leclerc et de remplacer les Véhicules de l’avant blindé et les AMX-10RC par les VBMR (Véhicules blindés multirôles) Griffon et les EBRC (Engin blindé de reconnaissance et de combat) Jaguar. Mais ce

Barkhane : Première mission des véhicules blindés Aravis au Mali

En 2009, alors que les troupes françaises engagées en Afghanistan faisaient face à la menace des engins explosifs improvisés (IED), il fut décidé de les doter de moyens nouveaux avec la commande de 15 blindés multimissions Aravis, offrant une protection de niveau 4, trois véhicules MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) de type Buffalo et deux

Au Yémen, le char Leclerc a fait forte impression

En janvier, une rumeur évoquait le possible achat, par l’Arabie Saoudite, d’une « quantité astronomique » de chars Leclerc, dont la production, assurée par Nexter, est désormais arrêtée. Info ou intox? En tout cas, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, Stéphane Mayer, le Pdg du groupe français spécaliste de l’armement terrestre, n’a pas démenti l’intérêt que suscite

Vers le retour d’une production française de munitions de petit calibre?

Depuis la fin des années 1990, la France ne produit plus de munitions de petit calibre et s’approvisionne désormais à l’étranger, ce qui a pu causer quelques problèmes par le passé, notamment quand il s’est agi d’utiliser les cartouches aquises auprès de la société ADCOM, implantée aux Émirats arabes unis. Pour autant, du point de

L’Arabie Saoudite voudrait acquérir « plusieurs centaines » de chars Leclerc

Les rumeurs vont bon train au sujet des intentions de l’Arabie Saoudite en matière d’achat d’armement. Récemment, il a ainsi été question d’un possible commande de 72 avions de combat Rafale auprès de la France, alors que les forces aériennes du royaume sont déjà dotées d’Eurofighter Typhoon et que Riyad a signé un contrat, en

Fruit de l’alliance entre Nexter et KMW, Honosthor est le nouveau leader européen de l’armement terrestre

Près de 18 mois après son annonce, le rapprochement entre le français Nexter Systems et l’allemand Krauss-Maffei Wegmann (KMW) a été finalisé, le 15 décembre, à Amsterdam. Comme convenu, ces deux spécialistes de l’armement terrestre travailleront désormais ensemble, au sein d’une holding, qui, appelée (provisoirement) Honosthor N.V, sera régie par le droit néerlandais. « Les actionnaires