Mer noire / Archives

La marine russe a lancé un exercice en mer Noire, où l’US Navy se prépare à envoyer un navire

L’information était passée inaperçue en raison des tensions entre la Russie et l’Ukraine en mer d’Azov, le 25 novembre. Ce jour-là, la presse d’outre-Quiévrain a révélé que, trois jours plus tôt, le navire de commandement et d’appui logistique belge A960 « Godetia » avait été survolé à basse altitude par deux bombardiers tactiques russes Su-24 Fencer armés,

Tensions avec la Russie : Pour l’Allemagne, l’Ukraine doit se « montrer raisonnable »

Après la capture de trois de ses navires par la garde-côtière russe, le 25 novembre, l’Ukraine craint que la Russie aille encore plus loin en prenant le contrôle de son littoral donnant sur la mer d’Azov, dont l’accès passe par le détroit de Kertch, situé entre la Crimée et la péninsule de Taman [Russie]. D’où

Mer d’Azov : Kiev appelle les Occidentaux à former une « coalition claire pour résister aux actes d’agression de la Russie »

Pour entrer en mer d’Azov afin d’accoster au port ukrainien de Marioupol, un navire doit d’abord franchir le détroit de Kertch, lequel sépare la Crimée de la péninsule de Taman, en Russie. Jusqu’en mars 2014, la navigation maritime y était garantie. Mais cela n’est plus tout à fait le cas désormais. En effet, en annexant

Incident entre la marine ukrainienne et la garde-côtière russe près du pont de Kertch

La mer d’Azov est bordée au nord-ouest par l’Ukraine, à l’est par la Russie et au sud par la Crimée, laquelle est reliée à la mer Noire par le détroit de Kertch, lequel est passé sous le contrôle russe, depuis l’annexion de la Crimée, en mars 2014. Et, dans cette région, la tension entre Kiev

Les États-Unis cherchent à étendre leur présence militaire en Grèce

Affaire du pasteur américain Andrew Brunston, soutien de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis aux milices kurdes syriennes dans leur combat contre l’État islamique, achat de systèmes russes de défense aérienne S-400 « Triumph », restriction sur les livraisons d’avions de combat F-35A, refus de l’extradition du prédicateur Fethullah Gülen qui, vivant en Pennsylvanie, est accusé

L’Allemagne douche les espoirs de la Géorgie d’intégrer « rapidement » l’Otan

Cela fait maintenant un moment que la Géorgie toque à la porte de l’Union européenne et de l’Otan. Sans succès pour le moment, même si elle a envoyé des troupes en République centrafricaine pour démontrer ses bonnes dispositions quand la plupart des pays membres de l’UE regardaient ailleurs quand il était question de lancer l’opération

Mer Noire : La Royal Air Force dit avoir intercepté 6 bombardiers Su-24 russes; Moscou dément

Le 15 août, la Royal Air Force [RAF] que deux Eurofighter Typhoon déployés sur la base roumaine « Mihail Kogalniceanu » de Constanta ont décollé en alerte deux jours plus tôt pour intercepter une formation de 6 bombardiers tactiques russes de type Su-24 « Fencer » en approche de l’espace aérien de l’Otan, au-dessus de la mer Noire. Puis,

Otan/Russie : La marine américaine a envoyé deux destroyers patrouiller dans les eaux de la mer Noire

Depuis quelques jours, deux destroyers américains de la classe Arleigh Burke patrouillent dans les eaux de la mer Noire. En effet, le 17 février, l’USS Carney y a rejoint l’USS Ross pour, a expliqué l’US Navy, « mener des opérations de sécurité maritime. » Il s’agit de répondre au renforcement des moyens militaires russes dans cette partie

La Russie assume les manoeuvres aériennes dangereuses lors d’interception d’avions de l’Otan

Des avions Su-24 « Fencer » qui enchaînent les passes à basse altitude au-dessus de destroyers américains, des chasseurs Su-30 et Su-27 qui effectuent des manoeuvres dangereuses près des appareils de l’Otan qu’ils viennent d’intercepter… Ces dernières années ont été riches d’incidents de ce type, que ce soit en Baltique, en mer Noire, voire en Syrie. Au

Mer Noire : L’US Navy dénonce l’interception « dangereuse » de l’un de ses avions par un Su-27 russe

Le 29 janvier, un avion de renseignement EP-3E Aries II de la marine américaine, qui effectuait une « mission de routine », a été intercepté par chasseur SU-27 « Flanker » russe alors qu’il se trouvait dans l’espace aérien international, au-dessus de mer Noire, avec son transpondeur allumé. Il n’y aurait rien à eu à dire de cette interception