MCO / Archives

Un rapport pointe les causes de la (très) faible disponibilité des hélicoptères de l’armée de Terre

Que ce soit sur le territoire national ou en opérations extérieures, l’armée de Terre ne peut pas se passer d’hélicoptères. « Il y a donc un lien très fort entre l’aéromobilité et l’opérationnel », a même souligné son chef d’état-major, le général Jean-Pierre Bosser, lors de sa dernière audition devant les députés de la commission de la

Les hélicoptères NH-90 Caïman de la Marine nationale affichent un taux de disponibilité désastreux

Il a beaucoup été question des problèmes de Maintien en condition opérationnelle (MCO) des hélicoptères de la Marine nationale et de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) lors de l’examen, en commission élargie, à l’Assemblée nationale, du budget qu’il est prévu d’allouer à la mission « Défense » en 2017. Le député Gwendal Rouillard, rapporteur pour

La politique d’emploi et de gestion des véhicules de l’armée de Terre va évoluer

Depuis 2006, l’armée de Terre a progressivement mis en place une Politique d’emploi et de gestion des parcs (PEGP) dont l’objectif était d’optimiser l’utilisation des véhicules tout en rationnalisant leur maintien en condition opérationnelle (MCO) afin de dégager quelques économies. C’est ainsi que quatre parcs, organisés selon des « pôles », ont été crées (Entraînement, Alerte, Gestion

Coup de sang du ministre de la Défense au sujet de l’indisponibilité des hélicoptères et de l’Atlantique 2

La situation des avions de patrouille maritime Atlantique 2 est toujours préoccupante. Alors qu’ils sont sollicités pour des missions de renseignement au Sahel et au Levant (opérations Barkhane et Chammal), ces appareils sont aussi essentiels à la dissuasion nucléaire, en asurant la sécurité des approches de la base de l’Île-Longue, qui abrite les sous-marins nucléaires

La disponibilité des hélicoptères de l’armée de Terre est encore loin d’être satisfaisante

Rapporteur de la commission des Finances pour le budget de la Défense, le député (LR) François Cornut-Gentille dénonce régulièrement sur son blog ses difficutés pour obtenir, de la part du ministère de la Défense, les taux de disponibilités des différents matériels utilisés par les forces armées. Lors de son audition devant les députés de la

Le manque de pièces détachées affecte la disponibilité des avions de patrouille maritime de la Marine

  Le faible taux de disponibilité des avions de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2) est un sujet non seulement récurrent mais aussi et surtout préoccupant. Préoccupant dans la mesure où ce type d’appareil est indispensable pour assurer la protection des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) ainsi que pour effectuer des missions de renseignement et des

Pourquoi le taux de disponibilité des hélicoptères de l’ALAT est-il si bas?

Selon les chiffres communiqués l’an passé par le ministère de la Défense au député François Cornut-Gentille (LR), les taux de disponibilité des hélicoptères de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) ont légèrement diminué en 2014. Déjà qu’ils n’étaient pas très élevés, (sauf, évidemment, en opération) cela pose évidemment quelques questions alors que de nouveaux

Un règlement de l’Union européenne risque de coûter cher aux armées

REACH, pour Registration, Evaluation, Authorization and Restriction of Chemicals. Cet acronyme désigne un règlement de l’Union européenne qui, adopté en 2006, vise à « assurer un niveau élevé de protection de la santé humaine et de l’environnement, ainsi qu’à renforcer la compétitivité du secteur des substances chimiques et l’innovation ». Pour cela, le texte – 800 pages

Les opérations extérieures mettent la maintenance du matériel à rude épreuve

Actuellement, les forces françaises sont engagés dans quatre opérations extérieures (OPEX) majeures, dont Sangaris en Centrafrique, Barkhane au Sahel, Chammal en Irak et en Syrie et Daman au Liban, dans le cadre de la Finul. Comme le souligne la députée Marie Recalde (PS), qui redigé un rapport sur les conséquences des OPEX sur le Maintien

La maintenance des simulateurs de la Marine nationale confiée à Thales

Les simulateurs sont devenus essentiels pour la Marine nationale, dans la mesure où ils lui permettent d’optimiser la formation et l’entraînement de ses équipages en lui évitant de mobiliser un ou plusieurs navires à cette fin. En outre, grâce à ces simulateurs, il est possible de confronter les équipages à des situations inédites qu’il serait