L’Autriche met une partie de ses chars lourds au rancart