France / Archives

La France et l’Allemagne vont adopter une clause de défense mutuelle

Si, ce 14 janvier, à Mérignac, elle n’a pas parlé du futur char de combat franco-allemand [parce que ce n’était pas le sujet, ndlr], la ministre des Armées, Florence Parly, a revanche longuement abordé le programme de Système aérien de combat futur [SCAF], mené conjointement avec l’Allemagne. « Il y a peu encore, lorsque j’ai annoncé

Si Paris persiste à protéger les milices kurdes syriennes, alors ce « ne sera bénéfique pour personne », prévient Ankara

Si le ministère des Armées rechigne à le reconnaître officiellement en raison de la confidentialité qui entoure leurs missions [*], les forces spéciales françaises sont présentes aux côtés des milices kurdes syriennes, qui sont à la pointe du combat contre l’État islamique [EI ou Daesh]. Cette présence a été attestée par un certain nombre de

Les Forces démocratiques syriennes demandent un soutien diplomatique et militaire à la France

Après l’annonce de Donald Trump relative au retrait des forces américaines de Syrie, les Forces démocratiques syriennes [FDS], une alliance arabo-kurde, ont dit vouloir poursuivre leurs opérations contre l’État islamique [EI ou Daesh], en particulier dans la poche de Hajine, sur la rive orientale de l’Euphrate. « Les combats s’arrêteront toutefois en cas d’offensive turque contre

Après la décision de M. Trump, la France reste « pour le moment » militairement engagée contre l’EI en Syrie

Pour Paris, le combat contre l’État islamique [EI ou Daesh], qui a préparé et revendiqué plusieurs attentats en France, n’est pas encore terminé, même si l’organisation jihadiste a perdu le contrôle des territoires sur lesquels elle avait proclamé son « califat » en juillet 2014. Et il reste « l’absolue priorité », en encore répété Jean-Yves Le Drian, le

L’allemand Rheinmetall viserait 75% des parts de KNDS, l’alliance formée par Nexter et Krauss-Maffei Wegmann

Actuellement, la famille Bode Wegmann, via Wegmann & Co Gbh, et l’État français, via Giat Industries, sont actionnaires à parts égales de KMW+Nexter Defense Systems [KNDS], une co-entreprise franco-allemande dans le domaine de l’armement terrestre. Cette opération avait été facilitée par le fait que les deux entités avaient chacune un périmètre similaire. Cet équilibre risque

Alors que la tension monte entre Belgrade et Pristina, la France pourrait s’impliquer davantage dans les Balkans

Début septembre, lors d’une visite assez tendue à Mitrovica, dans le nord du Kosovo, le président serbe, Aleksandar Vučić, a rendu hommage Oliver Ivanović, un homme politique en vue, assassiné le 16 janvier dernier. Réputé modéré et pourfendeur de la criminalité, ce dernier était considéré comme l’un des rares responsables à pouvoir établir des liens

L’Espagne veut s’inviter dès maintenant dans le développement du système de combat aérien futur franco-allemand

En décembre 2017, l’Espagne avait alors fait savoir qu’elle souhaitait prendre part au développement du Système de combat aérien futur [SCAF], conduit par la France et l’Allemagne. Mais elle n’obtint qu’un statut d’observateur, étant donné que Paris et Berlin s’étaient mis d’accord pour établir d’abord un « socle franco-allemand bien solide » avant d’envisager d’ouvrir ce programme

La France exclut de céder son siège de membre permanent au Conseil de sécurité de l’ONU au profit de l’Union européenne

En juin, la chancelière allemande, Angela Merkel, avait émis l’idée que les pays européens ayant l’opportunité de sièger au Conseil de sécurité des Nations unies s’en fissent les porte-paroles de l’Union européenne. Et il n’était pas dans ses intentions de demander à la France de renoncer à son siège de membre permanent. Or, c’est ce

Le vice-chancelier allemand estime que le siège permanent de la France à l’ONU devrait revenir à l’Union européenne

Il est souvent dit que les réticences de Berlin pour s’engager militairement sur la scène internationale remontent à la Seconde Guerre Mondiale. Et c’est à l’issue de cette dernière qu’a été institué le Conseil de sécurité des Nations unies, avec quatre de ses cinq membres permanents (France, Royaume-Uni, États-Unis, Russie, Chine) ayant vaincu l’Allemagne nazie.

La France a livré 10 VAB et 96 missiles anti-char HOT au Liban

À l’origine, le Liban devait recevoir une aide militaire conséquente grâce un financement saoudien d’une valeur de 3 milliards de dollars, dans le cadre du contrat DONAS [Don Arabie Saoudite], attribué à la France. À l’époque, il était question de livrer aux forces armées libanaises trois patrouilleurs, des véhicules blindés, des missiles MILAN, des hélicoptères