armée de terre / Archives

Le 1er Régiment de Tirailleurs remporte le challenge national des tireurs d’élite longue distance

En 2012, la Direction de l’entraînement et des évaluations au tir opérationnel [DEETO] fit le constat que le niveau des tireurs d’élite des différentes compagnies d’infanterie passées au Centre d’entraînement de l’infanterie au tir opérationnel [CEITO] pouvait – et devait – s’améliorer. Les compétences des tireurs n’étaient pas en cause. Seulement, il leur manquait du

Témoignage d’un chef de tir du 11e RAMa qui a dirigé des missions ayant neutralisé près de 150 jihadistes en Irak

La communication de l’État-major des armées [EMA] au sujet de la Task Force Wagram, c’est à dire le détachement d’artilleurs français déployé en Irak avec quatre CAESAr [Camions équipés d’un système d’artillerie] est relativement succinte. Chaque semaine, le compte-rendu des opérations se borne en effet à indiquer le nombre de missions de tir effectuées contre

Chammal/Irak : Les artilleurs français devront faire avec un canon en moins

Depuis le début de l’opération Roundup, qui vise à réduire les dernières poches de résistance de l’État islamique (EI ou Daesh) à la frontière irako-syrienne, les artilleurs français de la Task Force Wagram, dotés de 4 Camions équipés d’un système d’artillerie (CAESAr), ont été mis fortement à contribution, avec pas moins de 148 missions de

La Section technique de l’armée de Terre entame l’évaluation du VT4, le successeur de la Peugeot P-4

L’heure de la retraite va bientôt sonner pour les véhicules légers tactique tout-terrain (VLTT) Peugeot P4, utilisés par l’armée de Terre depuis plus de 35 ans. Aussi, ayant connu des générations de conducteurs, ces véhicules coûtent très cher à entretenir (comptez 27.000 euros et 300 heures de travail pour en « reconstruire » un). Et, par conséquent,

Les moyens de franchissement de l’armée de Terre vont être modernisés

Les moyens de franchissement mis en oeuvre par les régiments du Génie de l’armée de Terre sont généralement peu connus. Le rapport annexé de la Loi de programmation militaire (LPM) 2019-25 ne les évoque pas. Et ils ne figurent pas non plus dans les « Chiffres clés de la Défense », un document qui, publié tous les

Une feuille de route pour garantir la réactivité technologique du programme SCORPION a été validée

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le général Charles Beaudouin, chargé ds plans et des programmes au sein de l’état-major de l’armée de Terre [EMAT] avait évoqué l’élaboration du « feuille de route très novatrice » entre ses services et la Direction générale de l’armement [DGA] afin de mettre en place un processus nouveau visant à garantir

L’artillerie tient un rôle prépondérant dans l’opération visant à réduire les dernières positions de Daesh en Syrie

Le 3 juin, et avec le soutien de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, les Forces démocratiques syriennes [FDS], constituées par des milices kurdes et des groupes arabes armés, ont lancé la seconde phase de l’opération « Roundup », dont l’objectif est de réduire les dernières poches de résistance de Daesh [État islamique ou EI] à

Sophie Ultima, la jumelle conçue par Thales pour le combat collaboratif de jour comme de nuit

Le combat de nuit est susceptible d’altérer ce que l’on appelle les facteurs de supériorité opérationnelle [FSO] dans la mesure où il suppose, entre autres, une détection et une identification de l’ennemi à des distances plus courtes qu’en plein jour, une vitesse de progression réduite et une efficacité moindre des tirs directs (susceptible, par ailleurs,

Nexter développe « KATANA », la future munition des artilleurs

Après l’obus explosif modulaire Lu-211, le 155 MPM [Munition à précision métrique], l’obus antichar à détection de cible « BONUS », la fusée à correction de trajectoire en portée « SPACIDO » ou encore la la munition de 105mm à portée étendue ERG3, la division « Munitions » de Nexter [qui regroupe Nexter Munitions, Mecar et Simmel Difesa] conduit une politique

Avec la centrale inertielle Geonyx, Safran améliore la précision des artilleurs

De plus en plus, les forces armées tentent s’affranchir de plus en plus des systèmes de géolocalisation par satellite (GPS, Galileo) étant donné leur vulnérabilité au brouillage adverse, voire aux armes anti-satellites. Cependant, des solutions existent déjà, avec les centrales inertielles. Ainsi, le Camion équipé d’un système d’artillerie (CAESAr) est doté d’une centrale inertielle Sigma