Allemagne / Archives

Les Pays-Bas disent préférer l’Otan à une « armée européenne »

En parlant de la nécessité d’une « vraie armée européenne » pour protéger l’Europe de la Russie et de la Chine sans dépendre des États-Unis, le président Macron aurait sans doute dû préciser dans la foulée, ce qu’il avait exactement en tête. Ce qu’il a fait, le 14 novembre, en évoquant la constuction d’une « vraie capacité de

L’Allemagne veut un « conseil de sécurité européen » prenant des décisions sans appliquer la règle de l’unanimité

Au sein de la Royal Navy, pour lutter contre la déformation d’une cloison due à une voie d’eau à bord d’un bâtiment, l’épontillage bois lors des exercices de sécurité à bord des navires est toujours en vigueur alors que, pour la Marine nationale, l’épontillage est hydraulique. Ce type de détail illustre les difficultés à surmonter pour

Le futur char franco-allemand a encore de nombreux obstacles à surmonter

En février 1980, et après une première tentative infructueuse une vingtaine d’années plus tôt, la France et l’Allemagne signèrent un « accord de principe » pour développer, en commun, « l’Engin principal de combat » [EPC], c’est à dire un nouveau char destiné à remplacer l’AMX-30 et les Leopard 1/2, avec à la manoeuvre le Groupement industriel des armements

Ceux de 14 – Max Mader, un héros français de la Grande Guerre d’origine… allemande

En ce début d’août 1914, les ressortissants allemands engagés au sein de la Légion étrangère se trouvèrent devant un cas de conscience : prendre les armes contre le pays qui les avait vu naître ou pour celui qu’ils avaient choisi de servir? L’écrivain Ernst Jünger, qui relatera, en 1936, son expérience de légionnaire dans « Jeux

Berlin pourrait saborder le projet d’avion de combat franco-allemand de 6e génération

En apparence, le projet franco-allemand visant à mettre au point un Système de combat aérien futur [SCAF] est sur de bon rails. Une fiche commune d’expression des besoins a en effet été signée en avril, de même que, deux mois plus tard, une déclaration d’intention, laquelle précise que ce programme sera conduit par la France

Le général Lavigne envisage une coopération franco-allemande dans le domaine des hélicoptères de transport lourd

La Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25 n’a pas donné la priorité au renouvellement des hélicoptères utilisés par les forces armées, étant donné que les livraisons prévues dans le cadre du programme HIL [Hélicoptère interarmées léger] ont été reportées à 2028. S’agissant de nouvelles capacités, il n’est pas question non plus d’acquérir des hélicoptères de

Face à la Russie, M. Wauquiez propose de faire reposer la défense de l’Europe sur les forces armées françaises et allemandes

Sur les ondes d’Europe1, le 6 novembre, le président Macron a estimé qu’il faudrait une « armée européenne » pour faire « face à la Russie qui est à nos frontières et qui a montré qu’elle pouvait être menaçante. » Et d’ajouter : « on doit avoir une Europe qui se défend davantage seule, sans dépendre seulement des États-Unis et

Char de combat, doctrines… : La coopération avec l’Allemagne « ne va pas être forcément simple », affirme le général Bosser

Dans le domaine militaire, la France et l’Allemagne ont entamé une coopération depuis maintenant longtemps. Coopération qui se traduit, par exemple, par la Brigade franco-allemande [BFA]. Et il est question d’aller encore plus loin, notamment au niveau industriel, avec le développement conjoint d’un Système de combat aérien futur [SCAF] et un nouveau char de combat,

Frictions franco-allemandes au sujet du Système de combat aérien futur?

Ayant fait l’objet d’une lettre d’intention signée en juin dernier, la coopération franco-allemande au sujet du programme de Système de combat aérien futur [SCAF] traverserait une zone de turbulences, à en croire l’hebodmadaire Der Spiegel. Pour rappel, le SCAF  vise à développer un « système de systèmes » autour d’un avion de combat de nouvelle génération qui,

Pour le président Macron, l’Allemagne fait preuve de « démagogie » au sujet des ventes d’armes à l’Arabie Saoudite

« Le moine prêchait contre le vol quand il avait du boudin dans sa manche », dit un proverbe anglais. Ce qui donne une image de la politique allemande en matière de ventes d’armes. En décembre 2013, alors nouveau ministre allemand de l’Économie, le social-démocrate Sigmar Gabriel, s’était élevé contre toute exportation de matériels militaires en direction