Allemagne / Archives

Boeing serait prêt à participer au projet d’avion de combat britannique

Présenté au premier jour du salon aéronautique de Farnborough par Gavin Williamson, le ministre britannique de la Défense, le projet d’avion de combat « Tempest », confié à BAE Systems, l’italien Leonardo, MBDA et à Rolls Royce, risque de concurrencer le programme SCAF (Système de combat aérien futur) lancé par la France et l’Allemagne avec l’idée, entre

Airbus salue l’engagement britannique pour le financement d’un futur avion de combat

Est-ce un coup de bluff pour s’inviter dans le programme « SCAF » [Système de combat aérien futur] franco-allemand, avec Dassault Aviation comme chef de file et Airbus Defence & Space? Ou bien s’agit-il d’une initiative concurrente dont la conséquence sera de reproduire les erreurs du passé? Toujours est-il que, lors du salon de Farnborough, le ministre

Que retenir du dernier sommet de l’Otan?

Le sommet de l’Otan, qui s’est tenu à Bruxelles les 11 et 12 juillet, s’annonçait orageux, avec un président américain décidé à obtenir des Alliés une hausse significative de leurs dépenses militaires. Comme il l’avait déjà fait en mai dernier, Donald Trump a en effet parlé d’un effort pouvant aller jusqu’à 4% du PIB. Le

Otan/Russie : M. Trump met l’Allemagne devant ses contradictions

À la veille du sommet de l’Otan, qui se tient à Bruxelles, ce 11 juillet, le président du conseil Européen, Donald Tusk, a tenu à mettre les choses au point avec Donald Trump, le chef de la Maison Blanche, lequel ne cesse de reprocher aux membres de l’Otan la faiblesse de leurs dépenses militaires. « Chère

Voici à quoi pourrait ressembler le successeur du Rafale

Le 19 juin, le programme d’avion de combat franco-allemand, appelé à succéder au Rafale et à l’Eurofighter Typhoon, a franchi une nouvelle étape avec la signature d’une lettre d’intention concernant son développement. Pour le moment, on ne sait que très peu de choses sur ce futur appareil, qui constituera l’élément central du Système de combat

Otan : L’Allemagne va finalement augmenter son budget militaire de 4 milliards d’euros en 2019

En mai, lors de sa première participation à la conférence de la Bundeswehr depuis 2012, la chancelière allemande, Angela Merkel, avait assuré que les dépenses militaires de son pays seraient équivalentes à 1,5% de son PIB d’ici 2025. Et le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, s’en était félicité, même si cet objectif ne correspondait

L’Espagne est intéressée par le futur avion de combat franco-allemand

Le 19 juin, la France et l’Allemagne ont signé une lettre d’intention concernant le développement d’un futur avion de combat. Auparavant, Dassault Aviation et Airbus Defence & Space avait conclu un accord industriel afin de préciser leurs rôles respectifs dans ce programme – d’origine française – appelé SCAF [Système de combat aérien futur]. Cet appareil

Otan : Le Pentagone examinerait l’éventualité d’un retrait ou d’un transfert de ses troupes basées en Allemagne

Le prochain sommet de l’Otan, qui aura lieu les 11 et 12 juillet prochains à Bruxelles, s’annonce « animé ». Après la « guerre commerciale » déclenchée par l’imposition de taxes sur les importations américaines d’acier et d’alumunium en provenance de l’Union européenne et du Canada, au nom de la « sécurité nationale », le président Trump abordera certainement la question

Selon son chef d’état-major, la force aérienne allemande est aux abois

Il n’y a pas que l’équipe nationale allemande de football qui est aux abonnés absents : la Luftwaffe n’est pas en meilleur état, à en croire son nouvel « inspecteur » [équivalent de chef d’état-major outre-Rhin], le général Ingo Gerhartz. Cela étant, ce n’est guère une surprise : plus tôt, cette année, le rapport rendu par le

La frégate allemande « Sachsen » victime d’un sérieux incident lors du tir d’un missile surface-air

Le 21 juin, la frégate de défense aérienne allemande « Sachsen », entrée en service en 2003, devait réaliser un exercice prévoyant le tir (réel) d’un missile surface-air SM-2, alors qu’elle naviguait, avec la frégate anti-sous-marine « Lübeck », au nord du cercle polaire, dans une zone d’essais norvégienne. Normalement, un tel exercice aurait dû se dérouler sans histoire.