Allemagne / Archives

La très récente frégate Bade-Württemberg déçoit la marine allemande

En 2007, le ministère allemand de la Défense a confié au consortium ARGE F125, emmené par TKMS et comprenant les chantiers navals Blohm+Voss et Lürrsen, le soin de construire quatre nouvelles frégates de type F-125 afin de remplacer les 8 navires de type 122 alors en service au sein de la Deutsche Marine. Le tout

La diplomatie allemande veut un mandat pour une force de maintien de la paix de l’ONU en Ukraine d’ici mars

Depuis avril 2014, au moins 10.000 personnes ont perdu la vie dans la Donbass (sud-est de l’Ukraine), théâtre de combats opposants des séparatistes pro-russes aux forces gouvernementales ukrainiennes. Les accord de Minsk 2, négociés par l’Allemagne, la France, l’Ukraine et la Russie, devaient mettre un terme aux violences. Seulement, le cessez-le-feu a été maintes fois

L’Allemagne a lancé une procédure pour acquérir jusqu’à 60 hélicoptères lourds américains

Si le Fonds européens de défense avait été mis sur pied dix ans plus tôt, peut-être qu’Airbus Helicopters serait en mesure, aujourd’hui, de proposer un hélicoptère lourd, comme il en avait été question en 2009 avec le projet franco-allemand HTH [Heavy Transport Helicopter, HTH, ndlr] Mais avec des « si », on pourrait mettre Paris (et Berlin)

Avion de combat franco-allemand : Le chef d’état-major des armées évoque une coopération « déséquilibrée »

Depuis que le ministère allemand de la Défense a demandé des informations à Boeing et à Lockheed-Martin au sujet des avions F-15, F/A-18 Super Hornet et F-35A en vue de remplacer les Panavia Tornado de la Luftwaffe, le directeur d’Airbus Defense & Space, Dirk Hoke, ne compte pas ses efforts pour plaider la cause de

L’Eurofighter Typhoon a les faveurs du gouvernement allemand pour succéder au Tornado

Les négociations pour former une nouvelle coalition gouvernementale après les élections législatives organisées en septembre peinent à avancer en Allemagne. Et le gouvernement sortant, conduit par la chancelière Angela Merkel, gère les affaires courantes. Et le remplacement des chasseurs-bombardiers Panavia Tornado de la Luftwaffe à l’horizon 2025 fait partie de ces dernières. S’il ne faut

L’officier allemand soupçonné d’avoir préparé un attentat a été libéré, faute de charges

L’affaire fit grand bruit. Fin avril, un lieutenant du Jägerbatallion 291, une unité de la brigade franco-allemande (BFA) basée à Illkirch-Graffenstaden, près de Strasbourg, fut arrêté en Bavière car il était alors soupçonné de préparer un attentat… avec l’intention d’en faire porter le chapeau aux migrants. L’affaire du lieutenant Franco Albrecht avait en réalité commencé

Les difficultés pour former un gouvernement mettent la politique de défense allemande dans le flou

Pour former un nouvelle coalition gouvernementale dominée par les conservateurs de la CDU/CSU (33% des voix aux dernières élections législatives), la chancelière allemande, Angela Merkel, comptait trouver un accord avec le Parti libéral-démocrate (10,7%) et les Verts (8,9%). Les pistes pour arriver à un compromis ne sont pas nombreuses : les sociaux-démocrates du SPD ont

L’armée allemande ne dispose que de 95 chars de combat opérationnels

Actuellement, l’armée allemande dispose officiellement de 244 chars lourds de type Leopard 2 en service. Mais si la situation internationale se dégrade subitement et qu’elle doit faire manoeuvrer ses unités blindés, la Bundeswehr ne pourrait en aligner que 95 aptes au combat, soit l’équivalent de deux bataillons (et un taux de disponibilité de 38%). Cette

L’Allemagne en pince de plus en plus pour l’avion de combat américain F-35A

Il n’y a pas de fumée sans feu, dit-on. Aussi, quand, la semaine passée, Dirk Hoke, le Pdg d’Airbus Defence & Space, a pris sa plume pour faire valoir qu’acquérir des avions de combat auprès des États-Unis [sous-entendu, des F-35] « pourrait affaiblir l’industrie européenne de la défense et la rendre de plus en plus tributaire

Airbus veut diriger le programme d’avion de combat franco-allemand

En juillet, le président Emmanuel Macron et la chancelière allemande, Angela Merkel, ont créé la surprise en annonçant pour 2018 une « feuille de route » visant à développer un « système de combat aérien » franco-allemand afin de remplacer les flottes d’avions de combat à long terme. Pour l’Allemagne, il s’agit de trouver un successeur aux Panavia Tornado,