Allemagne / Archives

Otan : L’Allemagne refuse de livrer des armes à la Turquie

La question des ventes d’armes est toujours sensible en Allemagne. En octobre 2016, un rapport ayant mis en lumière une hausse substantielles des exportations allemandes d’équipements militaires suscita ainsi une vive polémique outre-Rhin. Car, malgré les engagements pris par Sigmar Gabriel, alors ministre de l’Économie, plusieurs pays à la réputation sulfureuse figuraient en bonne place

Le président turc menace : « Demain, aucun Européen ne pourra faire un pas dans la rue en sécurité »

Les relations entre la Turquie et l’Allemagne sont tendues depuis plusieurs mois, notamment après la reconnaissance du génocide arménien par le Parlement allemand. Mais elles se sont dégradées davantage après la décision de Berlin de pas autoriser des meetings électoraux favorables au président turc, Recep Tayyip Erdogan, sur son territoire. Les Pays-Bas ont pris la

L’Allemagne veut d’autres critères pour évaluer l’effort de défense au sein de l’Otan

Depuis l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche, la pression est forte sur les membres européens de l’Otan pour qu’ils augmentent leurs dépenses militaires afin de les porter à 2% de leur PIB, comme ils s’y étaient d’ailleurs engagés lors du sommet de Newport, en septembre 2014. Selon l’Otan, seul cinq Alliés ont atteint

L’Allemagne veut garder la Turquie au sein de l’Otan

Pour avoir empêché plusieurs ministres turcs de venir sur leur territoire pour des meetings électoraux en vue du référendum visant à renforcer les prérogatives de l’exécutif turc, l’Allemagne et les Pays-Bas ont suscité la colère d’Ankara. Le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, n’y est pas allé de main morte, en accusant Berlin d’utiliser

L’Allemagne reporte l’achat du système de défense aérienne MEADS

En juin 2015, Berlin annonça son intention d’acquérir le système de défense aérienne MEADS (Multinational Extended Air Defense System) dans le cadre du programme TLVS [Taktisches Luftverteidigungssystem, ndlr], visant à remplacer les batteries Patriot de la Bundeswehr, acquises dans les années 1980. Le montant du contrat était alors estimé à plus de 4 milliards d’euros.

L’Allemagne envisage d’acquérir des drones américains MQ-4 Triton

On reprend presque les mêmes et on recommence… En mai 2013, l’Allemagne dut renoncer à se doter de 5 drones HALE (Haute Altitude Longue Endurance) EuroHawk, un type d’appareil développé conjointement par le groupe américain Northrop Grumman et Cassidian (Airbus Group) sur la base du RQ-4 Global Hawk afin de remplacer les derniers Bréguet Atlantic

L’Europe est-elle prête à voir le budget militaire allemand être porté à 60 milliards d’euros?

En mai dernier, Nicolas Sarkozy avait critiqué la politique de défense menée par son successeur, François Hollande, en soulignant que le budget militaire de l’Allemagne dépassait celui de la France.  » « Le budget est actuellement de 32 milliards d’euros. Pour la première fois depuis 1945, la France dispose d’un budget de la défense inférieur à

Un pirate informatique interpellé pour l’attaque des réseaux de Deutsche Telekom

En novembre 2016, les routeurs Deutsche Telekom furent la cible d’une attaque informatique, ce qui priva près 900.000 de ses clients d’accès à Internet. L’opérateur avait indiqué, à l’époque, que les interruptions de service semblaient « liées à une tentative ratée de prise de contrôle des routeurs des clients pour perturber le trafic internet. » Ce que

Berlin décide une hausse de ses effectifs militaires plus importante que prévu

En mai 2016, Ursula von der Leyen, la ministre allemande de la Défense, avait annoncé une hausse relativement importante des effectifs de la Bundeswehr [armée allemande, ndlr], avec le recrutement de 14.300 soldats et de 4.400 personnels civils supplémentaires. Il s’agissait alors de permettre à Berlin de remplir ses « obligations internationales », revues à la hausse

La République tchèque envisage de louer des avions de transport A400M à l’Allemagne

La mésaventure vécue par Ursula von der Leyen, la ministre allemande de la Défense, en Lituanie, la semaine passée, a « choqué » Airbus. En effet, l’A400M à bord duquel elle était arrivée à Kaunas n’avait pas pu repartir, à cause, a priori, d’une fuite d’huile découverte sur l’un de ses quatre turbopropulseurs TP-400. Ce « désagrément » est