Europe/ Archives

L’Allemagne a levé l’interdiction de vol visant ses hélicoptères d’attaque Tigre

Les hélicoptères d’attaque Tigre de la Bundeswehr vont pouvoir reprendre les airs : le 22 septembre, un responsable du ministère allemand de la Défense a indiqué à des parlementaires que l’interdiction de vol qui frappait ces appareils depuis la perte de l’un d’entre eux lors d’une mission au Mali, en juillet, avait été levée. Suite

La Slovaquie va pratiquement doubler ses dépenses militaires d’ici 2024

Membre de l’Otan depuis 2004, la Slovaquie dépense actuellement 1,16% de son PIB pour ses forces armées. Ce niveau est insuffisant pour moderniser ses capacités militaires, qui reposent encore largement sur des matériels soviétiques et tchécoslovaques. Par exemple, la Slovaquie avait envisagé, il y a trois ans, de louer des avions de combat Gripen auprès

Le secrétaire général de l’Otan se dit favorable à l’envoi d’une force de l’ONU dans l’est de l’Ukraine

Début septembre, le président russe, Vladimir Poutine, a surpris tout le monde en se disant favorable à une mesure qu’il avait jusqu’à présent toujours refusée, à savoir le déploiement d’une force de maintien de la paix des Nations unies dans le sud-est de l’Ukraine (Donbass), théâtre depuis plus de trois ans de combats entre des

Un hélicoptère d’attaque russe impliqué dans un incident de tir lors d’un exercice

Les images sont impressionnantes. Le site russe 66.ru a diffusé une vidéo sur laquelle on voit un hélicoptère d’attaque Kamov Ka-52 Alligator tirer au moins une roquette S-8 non pas sur une cible mais à proximité de spectateurs et de véhicules apparemment civils. Citant une « source bien informée », 66.ru a avancé que cet incident, qui

Si elle obtient son indépendance, la Catalogne veut créer sa propre armée

Nul ne sait si le référendum sur l’indépendance qu’entend organiser le gouvernement régional de la Catalogne, emmené par Carles Puigdemont, aura bel et bien lieu le 1er octobre prochain. Comme l’on pouvait s’y attendre, Madrid s’y oppose fermement et le Tribunal constitutionnel espagnol a suspendu la loi catalane précisant les modalités de cette consultation. Mais

Avec Zapad 2017, la Russie se prépare « pour une grande guerre », dit un responsable militaire de l’Otan

Le général tchèque Petr Pavel, le président du comité militaire de l’Otan, ne passe pour être alarmiste. Ainsi, en juin 2016, lors d’une audition devant la commission sénatoriale des Affaires étrangères et des Forces armées, il avait estimé que la Russie « ne présentait pas une menace imminente » tout n’écartant pas la volonté de son président,

En alerte maximale après l’attentat de Londres, le Royaume-Uni déploie des militaires sur les sites sensibles

Dans la soirée du 15 septembre, l’État islamique (EI ou Daesh) a revendiqué l’attentat commis quelques heures plus tôt à la station de métro Parsons Green, situées dans un quartier huppé de Londres. Cette attaque a été commise avec un « engin explosif artisanal » qui, s’il n’a heureusement pas fonctionné comme il aurait dû, a blessé

Un escadron français de défense sol-air participe à un exercice militaire suédois d’une ampleur inédite

En raison de l’activité militaire russe dans la région de la Baltique, qu’elle perçoit comme une menace, la Suède, qui n’est pas membre de l’Otan, a commencé par revoir sa politique de défense, en revenant sur des décisions prises avant l’annexion de la Crimée par la Russie. Et cela d’autant plus que, en 2013, le

La participation de soldats moldaves à un exercice en Ukraine provoque une crise politique

Depuis 1996, l’armée moldave participe à l’exercice « Rapid Trident », organisé au Centre international de sécurité de Yavoriv [Ukraine] sous l’égide de l’US Army. Il s’agit de développer l’interopérabilité entre l’Ukraine, les États-Unis et les pays alliés et « partenaires » (ceux du Partenariat pour la paix – PPP) de l’Otan. Et, cette année, le ministère moldave avait

Vers le déploiement d’une force de maintien de la paix en Ukraine?

En février 2015, alors que les accords de Minsk 2 étaient en train d’être négociés entre l’Ukraine, la Russie, la France et l’Allemagne (format dit de « Normandie ») en vue d’instaurer un cessez-le-feu dans le Donbass, le président ukrainien, Petro Porochenko avait affirmé que le déploiement, dans la zone de conflit, d’une « mission policière de l’Union