vente / Archives

L’Inde négocie l’achat de 31 cellules d’avions Jaguar ayant été en service dans l’armée de l’Air

En 2005, et après plus de 30 ans d’une riche carrière opérationnelle, l’armée de l’Air retirait ses derniers Jaguar, un robuste avion d’attaque au sol issu d’un programme franco-britannique. Pour autant, l’histoire de certains de ces appareils, qui ont connu les opérations en Afrique, au Moyen-Orient et dans les Balkans, n’est sans doute pas terminée.

Le Mirage F1 servira de plastron aux pilotes de chasse américains (MàJ)

Cette vente sera loin de compenser les 850 millions d’euros que devra trouver le ministère des Armées pour satisfaire aux exigences de Bercy mais elle mettra quand même un peu de beurre dans les épinards. Évoqué le mois dernier, ce dossier en effet de se concrétiser : la société américaine ATAC (Airborne Tactical Advantage Company),

L’administration Trump autorise une vente d’armes de 1,3 milliard de dollars à Taïwan

La Defense Security Cooperation Agency (DSCA), l’agence chargée des exportations de matériels militaires américains, a recommandé au Congrès d’accepter plusieurs ventes d’armes destinées à Taïwan. Le total s’élève à 1,3 milliard de dollars. Dans le détail, ces ventes portent sur 56 AGM-154 Joint Standoff Weapon [JSOW, une bombe guidée planante], des kits de conversion de

L’administration Trump approuve la vente de 22 drones MQ-9B « Guardian » à l’Inde

Alors que le Premier ministre indien, Narendra Modi, effectue actuellement une visite officielle à Washington, où il doit rencontrer le président Trump, le département d’État a approuvé la vente potentielle de 22 drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-9B « Guardian », une version non armée du MQ-9 Reaper conçue pour la surveillance maritime. Le montant total

L’administration Trump prête à autoriser la vente de 12 avions d’attaque A-29 Super Tucano au Nigeria

Durant les derniers mois de son mandat, l’ex-président Obama avait bloqué la vente d’équipements militaires à Bahreïn et au Nigeria en avançant des raisons liées au respect des droits de l’Homme. Mais son successeur à la Maison Blanche, Donald Trump, a une toute approche. Ainsi, fin mars, Washington a finalement levé son veto à la

L’administration Trump assouplit les conditions de la vente d’avions F-16 à Bahreïn

Depuis février 2011, Bahreïn connaît de fortes tensions internes liées à l’opposition entre chiites – majoritaires parmi la population – et le pouvoir sunnite, incarné par le roi Hamed ben Issa al-Khalifa. Cette crise a donné lieu à une vaste campagne d’arrestations d’opposants ainsi qu’à une violente répression, ce qui a valu au royaume d’être

Otan : L’Allemagne refuse de livrer des armes à la Turquie

La question des ventes d’armes est toujours sensible en Allemagne. En octobre 2016, un rapport ayant mis en lumière une hausse substantielles des exportations allemandes d’équipements militaires suscita ainsi une vive polémique outre-Rhin. Car, malgré les engagements pris par Sigmar Gabriel, alors ministre de l’Économie, plusieurs pays à la réputation sulfureuse figuraient en bonne place

En 2016, les ventes d’armes ont rapporté plus de 15 milliards de dollars à la Russie

En 2016, la Russie a conforté sa place de deuxième exportateur mondial d’armes derrière les États-Unis avec des livraisons ayant dépassé les 15 milliards de dollars. Ce montant est supérieur à celui qui avait été constaté un an plus tôt (14,5 milliards de dollars), alors que le secteur de l’armement est l’un des principaux visés

Renault Trucks Defense aiguise les appétits

Le groupe Renault Trucks Defense (RTD), qui contrôle Panhard et Acmat, est l’un des principaux fournisseurs du ministère français de la Défense, ce qui lui donne une importance d’autant plus stratégique que, aux côtés de Nexter et de Thales, il est impliqué dans le programme Scorpion, lequel vise à renouveler une grande partie des véhicules

Le groupe Volvo va officiellement se séparer de Renault Trucks Defense

Nouveau bouleversement en vue pour l’industrie française de l’armement terrestre. Après le rapprochement entre Nexter et l’allemand Krauss-Maffei Wegmann, le groupe suédois Volvo a annoncé, ce 4 novembre, son intention de se séparer de son activité de défense, appelée « Governement Sales », qui ne pèse que 2%, environ, de son chiffre d’affaires). Cette division « Governement Sales »