vente / Archives

L’administration Trump prête à autoriser la vente de 12 avions d’attaque A-29 Super Tucano au Nigeria

Durant les derniers mois de son mandat, l’ex-président Obama avait bloqué la vente d’équipements militaires à Bahreïn et au Nigeria en avançant des raisons liées au respect des droits de l’Homme. Mais son successeur à la Maison Blanche, Donald Trump, a une toute approche. Ainsi, fin mars, Washington a finalement levé son veto à la

L’administration Trump assouplit les conditions de la vente d’avions F-16 à Bahreïn

Depuis février 2011, Bahreïn connaît de fortes tensions internes liées à l’opposition entre chiites – majoritaires parmi la population – et le pouvoir sunnite, incarné par le roi Hamed ben Issa al-Khalifa. Cette crise a donné lieu à une vaste campagne d’arrestations d’opposants ainsi qu’à une violente répression, ce qui a valu au royaume d’être

Otan : L’Allemagne refuse de livrer des armes à la Turquie

La question des ventes d’armes est toujours sensible en Allemagne. En octobre 2016, un rapport ayant mis en lumière une hausse substantielles des exportations allemandes d’équipements militaires suscita ainsi une vive polémique outre-Rhin. Car, malgré les engagements pris par Sigmar Gabriel, alors ministre de l’Économie, plusieurs pays à la réputation sulfureuse figuraient en bonne place

En 2016, les ventes d’armes ont rapporté plus de 15 milliards de dollars à la Russie

En 2016, la Russie a conforté sa place de deuxième exportateur mondial d’armes derrière les États-Unis avec des livraisons ayant dépassé les 15 milliards de dollars. Ce montant est supérieur à celui qui avait été constaté un an plus tôt (14,5 milliards de dollars), alors que le secteur de l’armement est l’un des principaux visés

Renault Trucks Defense aiguise les appétits

Le groupe Renault Trucks Defense (RTD), qui contrôle Panhard et Acmat, est l’un des principaux fournisseurs du ministère français de la Défense, ce qui lui donne une importance d’autant plus stratégique que, aux côtés de Nexter et de Thales, il est impliqué dans le programme Scorpion, lequel vise à renouveler une grande partie des véhicules

Le groupe Volvo va officiellement se séparer de Renault Trucks Defense

Nouveau bouleversement en vue pour l’industrie française de l’armement terrestre. Après le rapprochement entre Nexter et l’allemand Krauss-Maffei Wegmann, le groupe suédois Volvo a annoncé, ce 4 novembre, son intention de se séparer de son activité de défense, appelée « Governement Sales », qui ne pèse que 2%, environ, de son chiffre d’affaires). Cette division « Governement Sales »

La France a proposé des Mirage F1 à l’Argentine pour 40 millions d’euros

Pour financer les mesures annoncées par le président Hollande suite aux récents attentats, comme, notamment, la fin des déflations d’effectifs au sein des armées, le ministère de la Défense aura besoin de 775 millions d’euros supplémentaires par rapport à la trajectoire financière prévue par la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 actualisée l’an passé. Aussi,

Les Balkans restent une source d’approvisionnement en armes pour la Syrie et le Yémen

En mars 2013, un article du journal croate « Jutarnji List » affirmait que Zagreb était l’un des principaux « points de transit » de cargaisons d’armes et de munitions destinées aux rebelles syriens et collectées par les États-Unis, avec un financement saoudien. « Des responsables américains ont engagé des partenaires – la Croatie, l’Arabie saoudite, la Jordanie et la

Par « solidarité » après les attentats de Paris, la Suède accepte de vendre des munitions à la France

Au lendemain des attentats de Paris et de Saint-Denis, commis le 13 novembre 2015, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a invoqué l’article 42.7 du Traité de l’Union européenne, lequel invite les États membres à apporter, « par tous les moyens nécessaires », une assistance militaire à l’un des leurs s’il fait l’objet d’une

La Chine affirme avoir vendu des drones militaires à plus de dix pays

Selon une récente étude du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), les ventes d’armes chinoises ont bondi de 88% entre les périodes 2006-2010 et 2011 et 2015 (hors armes légères), ce qui place la Chine au troisième rang des exportateurs d’équipements militaires, avec 5,9% de parts de marché. Parmi les matériels chinois exportés, les drones