US Marine Corps / Archives

Japon : Un F/A-18 et un KC-130 Hercules américains sont entrés en collision lors d’un ravitaillement en vol [MàJ]

Dans la nuit du 5 au 6 décembre, un F/A-18D Hornet biplace et un KC-130J Hercules de l’US Marine Corps [USMC] sont entrés en collision lors d’une phase de ravitaillement en vol, alors qu’ils évoluaient à environ 300 km au large des côtes japonaises. Les deux membres de l’équipage du F/A-18 ont a priori pu

Après 50 ans de service, l’avion de guerre électronique EA-6B Prowler va passer la main

En 2015, l’US Navy retira du service ses derniers avions de guerre électronique EA-6B Prowler, leur mission étant reprise par des E/A-18 Growler. Toutefois, l’US Marine Corps [USMC] en conserva quelques exemplaires, réunis au sein du Marine Tactical Electronic Warfare Squadron 2 [VMAQ-2], basé à Cherry Point, en Caroline du Nord. En 2016, des EA-6B

Pour la première fois, un F-35B a transmis des données tactiques à un système d’artillerie HIMARS afin de détruire une cible

Le 11 octobre, le Pentagone a décidé de clouer temporairement au sol l’ensemble de ses avions de combat F-35 afin d’inspecter leurs circuits d’alimentation en carburant. Cette décision a été prise après la perte de l’un de ces appareils – un F-35B de l’US Marine Corps – lors d’un vol d’entraînement à Beaufort, en Caroline

Pour la première fois depuis 1945, l’infanterie de marine japonaise débarque aux Philippines

Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Forces navales spéciales de débarquement [Kaigun Tokubetsu Rikusentai] eurent un rôle important dans l’invasion et l’occupation des Philippines par les forces impériales japonaises. Cet épisode, qui fit au moins 500.000 tués parmi les civils, laissa un fort sentiment anti-nippon chez les Philippins. Cependant, Manille et Tokyo rétablirent leurs relations

Un F-35B de l’US Marine Corps s’est écrasé en Caroline du Sud

Un F-35B, c’est à dire la version à décollage court et atterrissage vertical [STOVL] de l’avion développé par Lockheed-Martin, s’est écrasé lors d’un vol d’entraînement, le 28 septembre, à environ 8 km de la base de Beaufort, en Caroline du Sud. Le pilote a pu s’éjecter à temps. Récupéré sain et sauf, il a été

Baptême du feu pour les F-35B de l’US Marine Corps

Plus de trois après avoir atteint sa capacité opérationnelle initiale, le F-35B, la version à décollage court et à atterrissage vertical [STOVL pour short take off vertical landing] de l’avion développé par Lockheed-Martin, a effectué sa première mission de combat, ce 27 septembre, en Afghanistan. « Pendant cette mission, les F-35B ont mené une frappe aérienne

L’US Marine Corps a commandé des paratonnerres pour protéger ses F-35B basés au Japon

En 2013, il était apparu que l’avion de combat de 5e génération F-35, développé par Lockheed-Martin, pouvait être vulnérable à la foudre. Ce problème concernait en particulier la version B de cette appareil, c’est à dire celle dite STOVL [Short Take Off Vertical Landing / décollage court et à atterrissage vertical], utilisée par l’US Marine

Un escadron de F-35B de l’US Marine Corps est en route vers le Moyen-Orient

Alors que les F-35I israéliens ont déjà été engagés dans des opérations de combat, les F-35B de l’US Marine Corps [USMC] vont-ils, à leur tour, connaître l’épreuve du feu? En effet, et bien que cela ait été annoncé en janvier dernier, le Marine Fighter Attack Squadron [VMFA] 211, dont les F-35B sont habituellement basés à

Le renforcement éventuel de la présence militaire américaine en Norvège préoccupe la Russie

Quand, le 12 juin, Oslo a fait part de son souhait d’avoir une présence militaire américaine accrue sur son territoire, la ministre norvégienne des Affaires étrangère, Ine Eriksen Søreide, a estimé que cela ne constituerait pas une « raison sérieuse » susceptible de motiver une réaction de la part de la Russie. Depuis janvier 2017, et à

La Norvège veut une présence militaire américaine accrue sur son territoire

Depuis janvier 2017, environ 300 soldats du corps américain des Marines sont déployés, par rotation, à Vaernes, dans le centre de la Norvège. Pour Oslo, ce déploiement avait pour objectif, selon un porte-parole du ministère norvégien de la Défense, d’avoir « plus de formation, plus de stockage [d’équipements militaires, ndlr] et ce genre de choses. » Dans