Ukraine / Archives

Une entreprise ukrainienne développe un drone armé d’un lance-roquette

Alors que les services de sécurité s’inquiètent de possibles attaques terroristes réalisées avec des drones chargés d’explosifs ou dotés de grenades, à l’image de ceux mis au point et utilisés par l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak et en Syrie, une entreprise ukrainienne, Matrix UAV, est en train de développer un tel engin armé

Des systèmes de guerre électronique de conception russe repérés par l’OSCE dans le sud-est de l’Ukraine

Signés en février 2015 sous l’égide la France et de l’Allemagne, les accords de Minsk 2 prévoyaient le retrait d’armes dites lourdes d’une zone tampon devant séparer les rebelles pro-russes du Donbass [sud-est de l’Ukraine] et les forces gouvernementales ukrainiennes. Étaient cités dans l’article 2 du texte les systèmes de de lance-roquettes multiples [MLRS] Tornado-S,

Le président russe donne le nom de régions et de villes d’Europe de l’Est à des unités blindées

Le 30 juillet, le président Poutine a signé un décret visant à réactiver le contrôle politique des forces armées russes, via la réactivation de la « direction politico-militaire », créée un siècle plus tôt par le pouvoir bolchevik et disparue lors de l’implosion de l’Union soviétique, en 1991. Mais telle n’est pas le seule décision prise par

Les États-Unis accordent une aide supplémentaire de 200 millions de dollars aux forces ukrainiennes

Qu’ont pu se dire Donald Trump et Vladimir Poutine lors de leur rencontre en tête-à-tête, à Helsinki, le 16 juillet? Pour le moment, l’on sait que les propos tenus à l’issue par le chef de la Maison Blanche ont déclenché une vive polémique outre-Atlantique dans la mesure où il a semblé remettre en cause le

Un employé des chemins de fer lettons condamné pour espionnage au profit de la Russie

Il se passe des choses curieuses dans l’est de l’Europe. Ainsi, des dépôts gouvernementaux de munitions explosent régulièrement en Ukraine où, dans le même temps, des responsables du renseignement et des chefs séparatistes pro-russes du Donbass sont assassinés. Et il arrive même que d’assister à des résurrections… ou du moins à celle du journaliste et

Une unité anti-aérienne russe aurait abattu le vol MH-17 au-dessus de l’Ukraine, en juillet 2014

Assurant la liaison Amsterdam/Kuka Lumpur [vol MH-17], un Boeing B-777 de la Malaysia Airlines, avec 298 passagers, fut abattu alors qu’il survolait l’est de l’Ukraine, région en proie à des combats entre forces gouvernementales et séparatistes pro-russes. Très vite, les Occidentaux affirmèrent que le B-777 avait été atteint par un missile de facture russe Buk

Paris demande à Moscou de « reprendre en main fermement » les armes chimiques « qui n’auraient pas été déclarées »

Ces derniers jours, la Russie a répondu aux sanctions prises à son endroit par le Royaume-Uni dans le cadre de l’affaire Skripal, en expulsant à son tour 23 diplomates britanniques, en ordonnant l’arrêt des activités du British Council sur son territoire et en retirant un accord relatif à l’ouvertue d’un consulat à Saint-Pétersbourg. Pour rappel,

La diplomatie allemande veut un mandat pour une force de maintien de la paix de l’ONU en Ukraine d’ici mars

Depuis avril 2014, au moins 10.000 personnes ont perdu la vie dans la Donbass (sud-est de l’Ukraine), théâtre de combats opposants des séparatistes pro-russes aux forces gouvernementales ukrainiennes. Les accord de Minsk 2, négociés par l’Allemagne, la France, l’Ukraine et la Russie, devaient mettre un terme aux violences. Seulement, le cessez-le-feu a été maintes fois

La question ukrainienne est un « obstacle » à la normalisation des relations entre Washington et Moscou

Alors qu’une enquête sur les interférences russes dans la dernière élection présidentielle américaine et visant l’entourage de Donald Trump est en cours, il ne faut guère s’attendre à une éventuelle amélioration des relations entre les États-Unis et la Russie. Du moins dans un avenir proche. À l’occasion du réunion des ministres des Affaires étrangères et

Les forces ukrainiennes affaiblies par l’explosion de leurs dépôts de munitions

Pour la seconde fois depuis le début de cette année, un important dépôt de munitions appartenant aux forces armées ukrainiennes a été la proie d’un incendie ayant provoqué, comme l’on peut s’y attendre en pareil cas, des explosions en chaînes. Un premier entrepôt a ainsi été détruit en mars. Implanté à Balakliïa, près de Kharkiv,