Russie / Archives

Selon M. Poutine, les exportations russes d’équipements militaires ont dépassé les 15 milliards de dollars en 2014

Les sanctions qui visent Moscou pour le rôle qui lui est prêté en Ukraine et l’annexion de la Crimée n’ont apparemment pas eu d’impact sur les exportations d’équipements militaires russes en 2014. « Le montant total des ventes a dépassé 15 milliards de dollars, et des contrats ont été signés pour presque 14 milliards de dollars »,

Ukraine : Après l’aéroport de Donetsk, les séparatistes s’attaquent au port stratégique de Marioupol

Après avoir contraint les forces gouvernementales ukrainiennes à se retirer de l’aéroport de Donetsk après 242 jours de combats, les séparatistes pro-russes du Donbass (sud-est de l’Ukraine) ont lancé une autre offensive sur le port stratégique de Marioupol, qui est aussi la dernière grande ville de la région encore contrôlée par Kiev. Située au bord

Les responsables militaires de l’Otan souhaitent reprendre contact avec leurs homologues russes

C’est reparti comme en (20)14 en Ukraine! Depuis l’offensive victorieuse lancée par les séparatistes pro-russes de la République autoproclamée de Donetsk sur les positions que tenaient les forces ukrainiennes sur le site de l’aéroport de la ville, les « combats se sont intensifiés pour revenir au niveau d’avant le cessez-le-feu conclu lors des accords de Minsk

Les forces ukrainiennes perdent le contrôle de l’aéroport de Donetsk

Depuis mai 2014, l’aéroport de Donetsk, un site autant stratégique que symbolique, est l’objet de combats entre les forces ukrainiennes et les séparatistes pro-russes, soutenus par Moscou. La situation s’était figée jusqu’au 15 janvier dernier. Ce jour-là, les séparatistes, qui tiennent Donetsk, lancèrent une offensive sur les positions tenues par les soldats de la 93e

Selon un sondage, les Français sont favorables à la livraison des BPC Mistral à la Russie

Compte tenu du soutien apporté par la Russie aux séparatistes ukrainiens actifs dans le sud-est de l’Ukraine (Donbass), le président Hollande a décidé, en novembre dernier, de surseoir, jusqu’à nouvel ordre, à la livraison du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Vladivostok à la marine russe. Ce navire sera-t-il livré un jour? Pour le

La Russie va fournir des armes au Cameroun pour lutter contre Boko Haram

Après le Tchad, qui vient d’annoncer un soutien militaire, c’est au tour de la Russie de promettre au Cameroun des armes « modernes » pour équiper les forces armées camerounaises face au groupe jihadiste nigérian Boko Haram, lequel multiplie les incursions meurtrières dans l’extrême-nord du pays. Ainsi, selon les propos de Nikolay Ratsiborinskiy, l’ambassadeur de Russie au

Des bombardiers Su-24 « Fencer » pour l’Argentine?

Faute de moyens, l’aviation militaire argentine peine à se moderniser et doit faire avec ses quelques anciens Mirage III EA/DA et 5P Mara ainsi que ses A4 Skyhawk et autres Super Étendard. Récemment, Buenos Aires a annoncé son intention d’acquérir 24 avions Gripen E/F construits sous licence au Brésil. Sauf que, étant donné que cet

Pour la Russie, l’Otan reste la première des menaces

En 2010, les relations entre la Russie et l’Otan, après quelques turbulences liées à l’intervention militaire russe en Géorgie, semblaient s’améliorer progressivement. À l’époque, plusieurs sujets étaient de nature à rapprocher les points de vue, comme par exemple la situation en Afghanistan. En outre, le président américain, Barack Obama, venait de lancer une politique de

La Russie sera satisfaite si les deux BPC sont livrés ou remboursés

Les 400 marins russes arrivés l’été dernier à Saint-Nazaire pour se former à la manoeuvre du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Vladivostok sont repartis vers leur pays sans le navire qui devait leur être livré le 14 novembre, tandis que la construction du second porte-hélicoptères commandé par Moscou à la France en 2011

Face aux ambitions russes, la Suède veut renforcer ses capacités militaires

Effondrement du rouble (ce qui a dû faire les affaires de quelques spéculateurs avisés), baisse du prix du pétrole, sanctions occidentales… L’horizon de l’économie russe est plutôt sombre, même si Moscou a passé des accords avec la Chine et l’Inde récemment, notamment dans le domaine de l’énergie… De quoi contrarier les ambitions affichées par Vladimir