Russie / Archives

Les États-Unis maintiendront une présence militaire en Syrie jusqu’au départ des forces iraniennes

« On va quitter la Syrie très vite » et « laisser les autres s’en occuper », avait lancé le président américain, Donald Trump, en mars dernier, prenant de court le département d’État et le Pentagone. Puis il avait réaffirmé cette position début avril, estimant que l’objectif de se « débarrasser » de l’État islamique [EI ou Daesh] était presque atteint.

La Russie va muscler la défense aérienne syrienne et brouiller les communications de tout avion frappant en Syrie

Près d’une semaine après la perte d’un avion de renseignement Illouchine Il-20 « Coot » en Méditerranée orientale, due à un missile tiré par un système S-200 de la défense aérienne syrienne lors d’un raid israélien à Lattaquié, la Russie a pris des mesures susceptibles de compliquer les opérations d’Israël en Syrie, ainsi que celles de la

Les États-Unis sanctionnent la Chine pour ses achats d’avions Su-35 et de systèmes S-400 auprès de la Russie

Malgré la crainte d’un grignotage de la Sibérie, avec ses énormes ressources et ses 39 millions d’habitants pour 13,1 millions de kilomètres carrés (60 % de la Russie), une influence de plus en contestée en Asie centrale en raison du projet de « nouvelles routes de la soie » ou encore une concurrence plus rude sur le

Des bombardiers russes Tu-160 « Blackjack » surveillés par les forces aériennes britanniques [MàJ]

Le 20 septembre, le centenaire de la Royal Air Force (RAF) a été célébré à Saint-Omer, ville française qui, durant la Première Guerre Mondiale, fut en quelque sort le « berceau » de l’aviation militaire britannique. Mais il a été aussi le jour que les forces aériennes russes ont choisi pour faire une démonstration de force près

Syrie : Israël et la Russie vont renforcer leur coordination militaire

Après avoir pointé la responsabilité de chasseurs-bombardiers F-16 israéliens pour la perte, en Méditerranée orientale, de l’un de ses avions de renseignement Il-20 « Coot », apparemment abattu par un missile tiré par un système S-200 de la défense aérienne syrienne lors d’un raid contre un site militaire à Lattaquié, le ministère russe de la Défense avait

Pour installer une base permanente en Pologne, l’US Army veut de grands espaces et des infrastructures aux normes

Lors d’un déplacement à Washington, le 18 septembre, le président polonais, Andrzej Duda, a dit son souhait de voir les États-Unis implanter une base militaire permanente en Pologne, en plus de la présence d’un bataillon multinational sous commandement américain, déployé dans le cadre de l’Otan. Pour cela, Varsovie propose 2 milliards de dollars pour financer

La Malaisie a des problèmes pour faire voler ses avions de combat Su-30 MKM livrés par la Russie

Au début des années 2000, la Malaisie négocia avec la Russie un contrat portant sur la livraison de 18 avions de combat Sukhoï Su-30 MKM. Et la totalité de la commande fut honorée entre 2007 et 2009. Or, près de dix ans après la réception du dernier appareil par la force aérienne malaisienne, il se

Le président Trump dit étudier de près l’idée d’une présence militaire américaine permanente en Pologne

Le 27 août, lors de la conférence des ambassadeurs, le président Macron avait affirmé que l’Europe ne pouvait « plus remettre sa sécurité aux seuls États-Unis ». Visiblement, ce message n’est pas parvenu à Varsovie. Lors d’une conférence de presse donnée à Washington, à l’issue d’une rencontre avec son homologue américain, Donald Trump, le président polonais, Andrzej

Syrie/FREMM Auvergne : Un diplomate français accuse Moscou d’avoir lancé la « machine à fausses nouvelles »

La réaction du ministère français des Affaires étrangères aux affirmations de Moscou, selon lesquelles la frégate multimissions [FREMM] « Auvergne » aurait été impliquée dans la disparition d’un avion de renseignement russe Iliouchine Il-20 « Coot » au large de la Syrie, aura été pour le moins très légère. Interrogé sur cette affaire, lors du point de presse du

Avion militaire russe présumé abattu : Israël conteste la version de Moscou et accuse le régime syrien

Au regard de la gravité des faits qui lui ont reprochés, l’état-major israélien a bien été obligé de s’expliquer sur les frappes aériennes ayant visé un site militaire syrien, à Lattaquié, dans la nuit du 17 au 18 septembre. Chose qu’il s’abstient généralement de faire. Ainsi, selon Moscou, alors qu’il volait à 35 km du