Russie / Archives

Otan : Quatre pays d’Europe de l’Est s’engagent pour la sécurité des États baltes

En raison du rôle prêté à Moscou dans la déstabilisation de l’est de l’Ukraine et après l’annexion de la Crimée, les pays baltes – à savoir l’Estonie, la Lituanie et la Lettonie – sont inquiets de l’attitude de la Russie dans la mesure où leur population compte une minorité russophone relativement importante et que leurs

La Russie n’a retiré que très peu de forces en Syrie et frappe Daesh plus souvent

Le président russe, Vladimir Poutine, a surpris tout le monde quand, le 14 mars, il a annoncé le retrait de la majeure partie de ses troupes jusqu’alors engagées en Syrie, aux côtés de celles du régime de Bachar el-Assad. Et, dès le lendemain, les bombardiers tactiques Su-34 « Fullback », ont pris le chemin du retour. Peu

Le ministère russe de la Défense invite à plancher sur les guerres de demain

« Ne pas se préparer aux guerres d’hier mais être prêt aux combats de demain »… Cette idée, réaffirmée encore récemment, par le député Pierre Lellouche lors d’une audition de Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères, à l’Assemblée nationale, oublie pourtant l’essentiel : avant de penser à demain, sans doute faudrait-il songer à aujourd’hui sans pour

Pour Moscou, la mise en service d’un site de la défense antimissile de l’Otan en Roumanie est une « menace »

En 2009, l’administration américaine décida de revoir ses plans au sujet de la défense antimissile, qui doit aussi être celle de l’Otan. Alors qu’il était initialement prévu d’installer un radar d’alerte avancée en République tchèque et des missiles intercepteurs en Pologne, il fut alors envisager d’installer ces éléments en Roumanie et en Bulgarie. Et ce

Syrie : Les forces russes ont installé une base opérationnelle avancée à Palmyre

D’après des documents transmis par des déserteurs de l’État islamique (EI ou Daesh) à la chaîne de télévision britannique SkyNews, le régime de Bachar el-Assad et l’organisation jihadiste auraient passé des accords de « coopération » ainsi que des échanges commerciaux au cours de ces dernières années. Et l’un de ces accords concerne Palmyre, où il aurait été

Les séparatistes ukrainiens ont défilé à Donetsk avec des armes non autorisées par les accords de Minsk

À Moscou, comme chaque 9 mai, une grande parade militaire a été organisée pour célébrer la capitulation de l’Allemagne nazie. Pas moins de 10.000 soldats, 135 véhicules et 71 avions ont donc défilé sous les yeux de Vladimir Poutine, le président russe. D’autres parades ont eu lieu dans le même temps dans d’autres villes russes…

Moscou officialise la création de trois nouvelles divisions militaires

Fin mars, le Pentagone a annoncé le déploiement permanent – et par rotation – d’une brigade blindée en Europe de l’Est à partir de février 2017. Cette mesure s’ajoute à celles prises par l’Otan au lendemain de l’annexion de la Crimée au titre de la « réassurance » de ses membres ayant appartenu au bloc soviétique à

Le chef du Pentagone se veut ouvert mais ferme à l’égard de la Russie

Nul ne sait si, en novembre prochain, Donald Trump sera élu à la Maison Blanche. Si tel est le cas, au vu des positions qu’il a exprimées au cours de ces dernières semaines, il faudrait alors s’attendre à quelques bouleversements dans la politique étrangère des États-Unis. Du moins s’il réussit déjà à faire payer au

L’Estonie fait état de violations répétées de son espace aérien par des avions russes

De passage à Paris, où il a rencontré, le 3 mai, son homologue français, Jean-Yves Le Drian, le ministre estonien de la Défense, Hannes Hanso, a dénoncé les « provocations inacceptables » de l’aviation militaire russe, accusée de violer régulièrement l’espace aérien de son pays. Des avions militaires russes « violent notre espace aérien de façon régulière, ils

Baltique : La marine américaine souhaite une normalisation avec la Russie

En avril, dans la région de la Baltique, des navires et des avions américains ont été impliqués dans plusieurs incidents avec l’aviation russe, laquelle a été accusée, à Washington, d’avoir effectué des manoeuvres « dangereuses » et « non professionnelles ». Ces dernières semaines, le destroyer USS Donald Cook, qui naviguait à 70 milles de l’enclave russe de Kaliningrad,