Irak / Archives

Plusieurs chefs de l’État islamique ont été éliminés par la coalition internationale

Le Pentagone a confirmé, le 18 décembre, des informations publiées par le Wall Street Journal selon lesquelles plusieurs chefs importants de l’État islamique (EI ou Daesh) ont été éliminés au cours de ces dernières semaines, lors de raids aériens menés par la coalition internationale dans le nord de l’Irak. « Je peux confirmer que, depuis mi-novembre,

Irak : Les peshmergas disent avoir brisé le siège du Mont Sinjar

Le siège du Mont Sinjar, où des milliers de personnes appartenant à la minorité religieuse Yazidie (une religion considérée hérétique par les jihadistes de l’État islamique) avait motivé, le 8 août dernier, le début de la campagne aérienne américaine. Ces derniers jours, la coalition internationale, emmenée par les États-Unis, a effectué au moins 45 raids

Irak/Chammal : Les trois derniers Mirage 2000D sont arrivés en Jordanie

Le détachement chasse envoyé en Jordanie dans le cadre de l’opération Chammal est désormais au complet. En effet, le 17 décembre, les 3 derniers Mirage 2000D ont rejoint les 3 premiers qui étaient arrivés près d’Amman fin novembre. L’annonce a été faite par l’État-major des armées. Désormais, et outre ces 6 Mirage 2000D, le dispositif

La Chine aurait proposé une aide militaire à l’Irak pour combattre l’EI

L’information peut surprendre tant la Chine est plutôt réticente à intervenir militairement loin de son environnement immédiat… Mais li l’on en croit le ministre irakien des Affaires étrangères, Ibrahim Jafari, Pékin aurait proposé à Bagdad de se joindre à la campagne de frappes aériennes contre les jihadistes de l’État islamique. Toutefois, le chef de la

La France envisagerait d’envoyer des conseillers militaires en Irak

Après les livraisons d’armes aux combattants kurdes irakiens (peshmergas) accompagnées d’opérateurs des forces spéciales, le lancement de l’opération Chammal depuis la base aérienne d’al-Dhafra (Émirats arabes unis) et le renforcement du dispositif de cette dernière avec l’envoi de 6 Mirage 2000D en Jordanie, la France va-t-elle aller plus loin en envoyant des conseillers militaires en

Les combats contre l’État islamique ont fait plus de 700 tués dans les rangs des combattants kurdes irakiens

Après avoir conquis Falloujah et une partie de Ramadi, dans la province d’al-Anbar, l’État islamique (EI ou Daeh) a lancé une offensive, en juin, afin de s’emparer de la ville de Mossoul. Ce qui leur a permis de proclamer un califat à cheval sur la Syrie et l’Irak. Les forces irakiennes, gangrenées par la corruption

L’avion d’attaque au sol A-10 Thunderbolt II à l’oeuvre en Irak

S’il y a un avion, en ce moment, dont le retrait est vivement contesté, c’est bien l’A-10 Thunderbolt II (ou Warthog)… Pour des raisons d’économies, et compte tenu de l’arrivée prochaine du F-35 Lightning II qu’il faut bien financer et le remplacement de ses avions ravitailleurs, l’US Air Force a annoncé son intention de se

La coalition anti-Daesh enverra 1.500 soldats en Irak

Dans le cadre de leur opération Inherent Resolve, les États-Unis comptent plus de 3.000 soldats en Irak, dont 800 assurent la sécurité des emprises diplomatiques américaines, notamment à Bagdad. Les autres ont pour mission de conseiller les forces armées irakiennes ainsi que les combattants kurdes (peshmergas) afin de leur permettre de regagner le terrain perdu

Pour la coalition anti-EI, la campagne de raids aériens donne des résultats

À l’issue d’une réunion ministérielle, organisée à Bruxelles, ce 3 décembre, les pays membres de la coalition formée sous l’égide des États-Unis pour contrer l’État islamique (EI ou Daesh) en Syrie et en Irak, ont assuré que la campagne de frappes aériennes contre les positions jihadistes donne ses premiers résultats. « L’avancée de l’EI à travers

Une preuve de l’implication de l’aviation iranienne contre Daesh en Irak

Officiellement, l’Iran (chiite) n’intervient pas dans le nord de l’Irak pour contrer les jihadistes (sunnites) de l’État islamique (EI ou Daesh). Tout au plus, Téhéran a seulement admis avoir envoyé des « conseillers militaires » chez son voisin irakien. Pour autant, il semblerait que l’Iran ait envoyé en Irak quelques avions d’attaque au sol Su-25 « Frogfoot » :