Irak / Archives

Chammal : Des artilleurs irakiens formés par des instructeurs français

Depuis leur engagement en Irak, en septembre 2016, les CAESAr [Camions équipé d’un système d’artillerie de 155 mm] de la Task Force française Wagram ont effectué 1848 missions de tirs, dont 6 au cours de la semaine allant du 4 au 10 juillet, dans le cadre de l’opération « Roundup » qui vise à réduire les dernières

Le Canada va diriger une mission de l’Otan pour former et soutenir l’armée irakienne

Critiqué par le président Trump pour la faiblesse de ses dépenses militaires, dont le niveau est actuellement bien loin de l’objectif des 2% du PIB, le Canada n’en reste pas moins un acteur relativement actif sur la scène mondiale. Cet été, 250 militaires canadiens seront affectés à la Mission des Nations unies au Mali [MINUSMA],

Témoignage d’un chef de tir du 11e RAMa qui a dirigé des missions ayant neutralisé près de 150 jihadistes en Irak

La communication de l’État-major des armées [EMA] au sujet de la Task Force Wagram, c’est à dire le détachement d’artilleurs français déployé en Irak avec quatre CAESAr [Camions équipés d’un système d’artillerie] est relativement succinte. Chaque semaine, le compte-rendu des opérations se borne en effet à indiquer le nombre de missions de tir effectuées contre

Chammal/Irak : Les artilleurs français devront faire avec un canon en moins

Depuis le début de l’opération Roundup, qui vise à réduire les dernières poches de résistance de l’État islamique (EI ou Daesh) à la frontière irako-syrienne, les artilleurs français de la Task Force Wagram, dotés de 4 Camions équipés d’un système d’artillerie (CAESAr), ont été mis fortement à contribution, avec pas moins de 148 missions de

L’artillerie tient un rôle prépondérant dans l’opération visant à réduire les dernières positions de Daesh en Syrie

Le 3 juin, et avec le soutien de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, les Forces démocratiques syriennes [FDS], constituées par des milices kurdes et des groupes arabes armés, ont lancé la seconde phase de l’opération « Roundup », dont l’objectif est de réduire les dernières poches de résistance de Daesh [État islamique ou EI] à

Un Irakien ayant le statut de réfugié en France soupçonné d’être un cadre de l’État islamique

Un ressortissant irakien d’une trentaine d’année, ayant obtenu le statut de réfugié en France avant de s’installer à Lisieux, a été interpellé par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et mis en examen par le parquet de Paris. Arrivé à Calais au cours de l’été 2016 au milieu d’autres migrants, après être passé

Des artilleurs français très impliqués dans l’offensive contre les dernières positions de l’EI dans l’est de la Syrie

Depuis le 1er mai, et avec l’appui de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis [Inherent Resolve, ndlr], les Forces démocratiques syriennes [FDS], une alliance formée par les milices kurdes syriennes et des groupes arabes armés, mène l’opération « Roundup » qui vise à réduire les dernière position tenues par l’État islamique [EI ou Daesh] dans l’est

Le Danemark retire ses forces spéciales de la coalition anti-État islamique

Ce 17 mai, les ministres danois de la Défense et des Affaires étrangères, MM. Claus Hjort Frederiksen et Anders Samuelsen, ont annoncé le retrait des forces spéciales danoises de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis. « Nous en sommes à un point où nous pouvons commencer le rapatriement de nos forces spéciales, l’EI ne contrôlant

Le chef de l’État islamique se déplacerait dans l’est de la Syrie, avec une garde rapprochée

La capture ou la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l’État islamique (EI ou Daesh), porterait évidemment un rude coup à l’organisation jihadiste. Or, depuis la série de revers militaires que cette dernière a connue, il reste introuvable. En février, Abou Ali al-Basri, le directeur général du département irakien Renseignement et du Contre-terrorisme, avait

Guerre contre l’EI : Le seuil des 8.000 sorties aériennes a été franchi par l’aviation française

Le porte-parole de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, le colonel Ryan Dillon, a fait état d’une hausse du nombre de frappes aériennes contre des positions occupées par l’État islamique (EI ou Daesh) en Syrie au cours quinze derniers jours. Ainsi, lors de la dernière semaine, 14 raids ont été effectués, a priori par