Irak / Archives

Chammal : Le nombre de frappes françaises contre l’État islamique a presque doublé en 2016

  Après les attentats de Paris et de Saint-Denis du 13 novembre 2015, la force Chammal – nom de la participation française à l’opération anti-jihadiste Inherent Resolve, dirigée par les États-Unis – a vu son activité significativement augmenter. Ainsi, en 2016, l’aviation française (armée de l’Air et aéronavale) a effectué 684 frappes contre les positions

Pour M. Hollande, l’EI pourrait être chassé de Mossoul d’ici l’été prochain

On sait toujours quand commence une guerre. Jamais quand elle se termine. Et il en va de même pour les opérations. Par exemple, la dernière intervention militaire française en République centrafricaine [Sangaris, ndlr] devait être rapide et n’avait pas vocation à durer, comme l’avait indiqué le président Hollande. Finalement, elle aura pris fin près de

Le dernier pont de Mossoul mis hors service par un raid aérien

Le 21 décembre, le général Matthew Isler, le commandant adjoint des forces aériennes de la coalition ant-jihadiste dirigée par les États-Unis, avait indiqué que l’offensive visant à chasser l’État islamique (EI ou Daesh) était entrée dans une phase de « programmée d’ajustement opérationnel ». Et cela, alors que les forces irakiennes, en particulier les unités de l »ICTS

La guerre électronique, un autre aspect important de la lutte contre l’État islamique

Les opérations aériennes effectuées contre l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak et en Syrie sont de plusieurs types : outre les reconnaissances armées, elles visent aussi à collecter du renseignement (image et électronique) et à dégrader les capacités militaires des jihadistes, via de l’appui aérien fourni aux forces terrestres locales ou des raids planifiés

Chammal : L’artillerie française a déjà effectué plus de 200 missions au profit des forces irakiennes

Les artilleurs français de la Task Force Wagram déployés, avec 4 CAESAR (Camions équipés d’un système d’artillerie), sur la base de Qayyarah-West (Q-West) depuis le 20 septembre, ont vu leur activité augmenter significativement au moment du lancement de l’opération visant à chasser l’État islamique (EI ou Daesh) de Mossoul, avec, en moyenne, une trentaine de

Mossoul : Forte hausse de l’activité des artilleurs français de la TF Wagram depuis quelques jours

« Daesh préfère un bain de sang plutôt que d’abandonner sa capitale irakienne », expliquait aux députés, le 16 novembre dernier, Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, au sujet de la bataille de Mossoul, alors lancée un mois plus tôt. Effectivement, les combats entre les jihadistes de l’Etat islamique (EI ou Daesh) et les forces

Les F-16 danois vont quitter la coalition anti-EI

Alors que la bataille de Mossoul bat son plein et que celle de Raqqa, en Syrie, a commencé, le Danemark a annoncé, ce 2 décembre, son intention de mettre fin à la mission des 7 chasseurs-bombardiers F-16 qu’il avait engagé au sein de la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) dirigée par les États-Unis. Si

L’ONU confirme les lourdes pertes subies par les forces irakiennes à Mossoul

Lors de sa dernière audition devant les députés de la commission de la Défense, Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, avait souligné la dureté des combats à Mossoul, cible d’une offensive des forces irakiennes visant à chasser les jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh) de cette ville. « Même si les images de

Selon M. Le Drian, les forces irakiennes subissent des « pertes significatives » à Mossoul

L’opération lancée le 17 octobre pour chasser l’État islamique (EI ou Daesh) de Mossoul se déroule conformément se déroule conformément à ce qui avait été arrêté au moment de sa planification. La ville est quasiment encerclée par les différentes forces qui participent à cette offensive majeure. À l’ouest, les milices chiites du Hachd al-Chaabi (Mobilisation

L’opération Chammal devrait coûter 360 millions d’euros en 2016

Cette année, les surcoûts liées aux interventions extérieures (OPEX) menées par les forces françaises devraient atteindre, à nouveau, 1,2 milliard d’euros. Et, selon le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, l’opération Chammal, conduite en Irak et en Syrie contre l’État islamique (EI ou Daesh), s’élevera à environ 360 millions d’euros. « L’opération au Levant coûtera