Irak / Archives

Les F-16 danois vont quitter la coalition anti-EI

Alors que la bataille de Mossoul bat son plein et que celle de Raqqa, en Syrie, a commencé, le Danemark a annoncé, ce 2 décembre, son intention de mettre fin à la mission des 7 chasseurs-bombardiers F-16 qu’il avait engagé au sein de la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) dirigée par les États-Unis. Si

L’ONU confirme les lourdes pertes subies par les forces irakiennes à Mossoul

Lors de sa dernière audition devant les députés de la commission de la Défense, Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, avait souligné la dureté des combats à Mossoul, cible d’une offensive des forces irakiennes visant à chasser les jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh) de cette ville. « Même si les images de

Selon M. Le Drian, les forces irakiennes subissent des « pertes significatives » à Mossoul

L’opération lancée le 17 octobre pour chasser l’État islamique (EI ou Daesh) de Mossoul se déroule conformément se déroule conformément à ce qui avait été arrêté au moment de sa planification. La ville est quasiment encerclée par les différentes forces qui participent à cette offensive majeure. À l’ouest, les milices chiites du Hachd al-Chaabi (Mobilisation

L’opération Chammal devrait coûter 360 millions d’euros en 2016

Cette année, les surcoûts liées aux interventions extérieures (OPEX) menées par les forces françaises devraient atteindre, à nouveau, 1,2 milliard d’euros. Et, selon le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, l’opération Chammal, conduite en Irak et en Syrie contre l’État islamique (EI ou Daesh), s’élevera à environ 360 millions d’euros. « L’opération au Levant coûtera

L’État islamique utilise des drones dotés de grenades à Mossoul

La diffusion de technologies dites « nivelantes » sont de nature à remettre en cause, du moins partiellement, l’avantage technologique occidental. C’est ce qu’avait expliqué le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, lors d’un discours prononcé à l’occasion de l’inauguration de la chaire « Grands enjeux stratégiques » à La Sorbonne, en janvier. Les engins explosifs improvisés, qu’il

Des frappes américaines ont fait 119 victimes civiles depuis le début des opérations contre l’EI

Depuis maintenant plus de deux ans, la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) dirigée par les États-Unis a effectué plus de 16.000 frappes et largué environ 54.000 bombes et missiles contre les positions tenues par les jihadistes en Irak et en Syrie. Au vu du volume des munitions utilisées et du nombre de missions accomplies,

Les hélicoptères d’attaque AH-64 Apache engagés dans la bataille de Mossoul

  Trois semaines après le début de l’opération visant à chasser l’État islamique (EI ou Daesh) de Mossoul, les forces irakiennes progressent difficilement dans le secteur Est de la ville, où les jihadistes leur opposent une forte résistance. Toutefois, les unités de l’Iraqi Counter Terrorism Service (ICTS) ont réussi à reprendre le contrôle de 7

Le chef de l’État islamique exhorte ses combattants à faire preuve de discipline pour tenir à Mossoul

Le chef de l’État islamique (EI ou Daesh), Abou Bakr al-Baghdadi, se fait très discret, au point que les spéculations sur son état de santé vont bon train. Il est vrai que ses apparitions sont rares, de même que ses interventions « médiatiques ». Mais l’opération des forces de sécurité irakiennes visant à libérer Mossoul l’a contraint

La Turquie renforce sa présence militaire près de la frontière irakienne

Pour la première fois depuis juin 2014, les forces irakiennes ont désormais pris pied à Mossoul, précisément dans des secteurs « sur la rive gauche » de la ville. En outre, des unités de l’Iraqi Counter Terrorism Service (ICTS), dont la formation a été assurée en partie par des militaires français de l’opération Chammal, ont repris le

La question de l’indépendance du Kurdistan irakien sera posée après la bataille de Mossoul

Alors que l’opération visant à chasser l’État islamique (EI ou Daesh)de Mossoul vient de commencer et qu’il faut s’attendre à de durs combats, certains affichent leurs ambitions sans attendre l’issue de la bataille. Comme Nechirvan Barzani, le Premier ministre de la région autonome du Kurdistan irakien. Déjà que les relations entre cette dernière et le