hélicoptères / Archives

La disponibilité des hélicoptères militaires français peine à décoller alors que le coût de la maintenance s’envole

La trop faible disponibilité des 467 hélicoptères des forces françaises est devenu un sujet récurrent ces dernières années. Et, après les chiffres dévoilés par le député François Cornut-Gentille, c’est au tour du sénateur Dominique de Legge de sonner le clairon sur cette situation qui a des conséquences non seulement sur l’entraînement des équipages et sur

La disponibilité des hélicoptères militaires français peine à s’améliorer

Le plan de modernisation du Maintien en condition opérationnelle [MCO] Aéronautique qui, présenté en décembre 2017 par Florence Parly, la ministre des Armées, vise notamment à mettre en place une « Direction de la Maintenance aéronautique », n’a pas le droit à l’échec. En effet, l’an passé, les chiffres relatifs à la disponibilité des 13 types d’hélicoptères

MINUSMA : Les hélicoptères d’attaque allemands Tigre ont quitté le Mali sans avoir été remplacés

Régulièrement, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, déplore, comme le fit son prédécesseur, Ban Ki-moon, le déficit en hélicoptères de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali [MINUSMA]. Et cette situation ne va pas s’arranger, alors que le pays va entrer en période électorale et que la saison des

Les essais de ravitaillement en vol du Rafale par un A400M Atlas sont « concluants »

En décembre dernier, Airbus a annoncé qu’un avion A400M « Atlas » avait été en mesure de ravitailler en vol six F/A-18 Hornet de l’Ejército del aire au cours d’une seule mission. Au total, 11,6 tonnes de carburant furent délivrées, via une perche centrale [HDU – Hose Drum Unit] et deux nacelles fixées sous voilure. Six mois

Le Canada va envoyer des Casques bleus et des hélicoptères au Mali

En août 2016, et avec l’intention d’obtenir un siège au Conseil de sécurité en 2021, Ottawa annonça la mise en place d’un « Programme pour la stabilisation et les opérations de paix » (PSOP) devant être conduit dans le cadre de l’ONU, avec une dotation de 450 millions de dollars canadiens sur trois ans. L’on s’attendait alors

L’Aviation légère de l’armée de Terre voudrait des avions légers pour suppléer ses hélicoptères

Alors que leur taux de disponibilité étaient encore récemment très bas, notamment en raison de leur intense activité opérationnelle, en particulier dans la bande sahélo-saharienne, est-il toujours pertinent d’avoir recours aux hélicoptères de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) pour certaines missions? Le général Michel Grintchenko, le commandant de l’ALAT (COMALAT), a posé cette

Le commandant des opérations spéciales déplore le manque d’hélicoptères de transport lourd

Au début des années 2000, la France et l’Allemagne envisagèrent de développer conjointement un hélicoptère de transport lourd afin de remplacer les CH-53G Stallion de la Bundeswehr et de doter les forces françaises d’une capacité qui leur faisait alors défaut. Le principe de ce programme, appelé Heavy Transport Helicopter, fut ensuite confié à l’Agence européenne

Un rapport déplore l’usure avancée de certains équipements de la Gendarmerie nationale

Pour 2018, la Gendarmerie nationale devrait disposer d’une enveloppe de 8,913 milliards d’euros, soit 101 millions de plus (+1,1%) par rapport à l’exercice budgétaire en cours. Mais comme l’on pouvait s’y attendre, cette progression des crédits sera insuffisante pour moderniser certains équipements usés jusqu’à la corde. La situation la moins alarmante concerne le renouvellement des

La disponibilité des hélicoptères de l’aviation légère de l’armée de Terre s’améliore progressivement

Il y a un an, la faible disponibilité des hélicoptères de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) était au centre des débats. Alors ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian ne cachait pas sa colère face à cette situation, laquelle qui fit l’objet d’un rapport bien documenté, rédigé par l’ex-député François Lamy. Devant la

Le taux de disponibilité des hélicoptères de la Gendarmerie se maintient aux environs de 75%

Contrairement à l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT), à la Marine nationale et à l’armée de l’Air, la Gendarmerie, force militaire qui dépend du ministère de l’Intérieur, n’a apparemment pas de souci à se faire au sujet de la disponibilité de ses 55 hélicoptères. Selon les chiffres obtenus par le député François Cornut-Gentille (LR),