L’Australie confirme l’achat d’hélicoptères MH-60 Black Hawk et le retrait de ses 47 NH-90

Dans les années 2000, l’Australie fit l’acquisition de 69 hélicoptères auprès d’Airbus Helicopters, dont 22 EC-655 Tigre ARH [attaque et reconnaissance] et 47 NH-90 « Caïman » [ou MRH-90 Taipan dans la nomenclature australienne]. Seulement, peu après leur mise en service, ces appareils accumulèrent les critiques, en raison notamment de leur taux de disponibilité, jugé beaucoup trop faibles, et d’un coût de possession trop élevé.

Aussi, l’état-major australien fit campagne pour les retirer du service, afin de pouvoir ensuite se procurer des modèles américains, en l’occurrence des AH-64 Apache et des MH-60 Black Hawk. Et il arriva à ses fins, étant bien aidé par différents rapports de l’Australian National Audit Office.

« La flotte d’hélicoptères Tigre n’a pas encore atteint la capacité initiale prévue par le gouvernement australien et continue de générer des coûts de maintenance élevés pour une disponibilité inférieure à ce qui était attendu », avait déploré cet organisme de contrôle, en 2015. Ce qui motiva, en 2019, le lancement d’un appel d’offres afin de les remplacer.

Deux ans plus tard, le couperet tomba : Canberra fit part de son intention de commander 29 AH-64E Guardian auprès de l’américain Boeing, malgré un baroud d’honneur d’Airbus Helicopters, qui avait proposé de porter les Tigre australien au standard Mk3. Restait alors à régler le cas des MRH-90 Taipan.

Peu après l’annonce du pacte AUKUS [Australie – Royaume-Uni – États-Unis] et l’annulation du contrat relatifs aux 12 sous-marins Shortfin Barracuda qui avait été notifié au français Naval Group, la Royal Australian Navy [RAN] fit savoir qu’elle envisageait de remplacer ses six MRH-90 Taipan [navalisés] par des MH-60 Sea Hawk américains…

Puis, en décembre 2021, l’armée australienne annonça son intention de se séparer de ses 41 MRH-90 pour les remplacer par des UH-60 Black Hawk. Cela étant, rien n’était encore inscrit dans le marbre, d’autant plus que l’arrivée au pouvoir d’un nouveau gouvernement soucieux de rétablir de bonnes relations avec la France aurait pu mettre un terme à ce projet.

Mais il n’en sera rien. Lors d’un entretien télévisée, ce 18 janvier, le ministre australien de la Défense, Richard Marles, a confirmé la décision de son prédécesseur en affirmant que les MRH-90 Taipan seraient remplacés par des hélicoptères américains. Et, selon lui, cela n’affectera pas les relations avec Paris. « La chose la plus importante ici est de traiter les Français de manière honnête », a-t-il dit.

« Le Taipans nous posent des problèmes depuis de nombreuses années en termes de maintenance et d’approvisionnement en pièces de rechange », a encore fait valoir M. Marles.

Le coût de l’heure de vol avec un MRH-90 justifie également cette décision. En novembre, lors d’une audition parlementaire, le général Simon Stuart, le chef d’état-major de l’armée australienne, avait ainsi précisé qu’il était de 48’000 dollars [plus de 30’000 euros]. Cela rend la « flotte [de Taipan] trop coûteuse à exploiter », avait-il soutenu.

Pour Canberra, il reste maintenant à signer la commande de 40 MH-60 Black Hawk, sachant que celle-ci ayant déjà été autorisée en août dernier par l’administration américaine, et à trouver un éventuel repreneur pour les MRH-90 Taipan, qui devraient ainsi être retirés du service 16 ans avant l’échéance prévue.

En tout cas, suite au propos de M. Marles, le ministère australien de la Défense a publié un communiqué pour justifier l’achat des MH-60. Cet appareil est une « plate-forme fiable, éprouvée et mature soutenue par une chaîne d’approvisionnement mondiale robuste », a fait valoir le général Jeremy King, de l’Australian Army. Il sera « pour nous un élément crucial pour protéger la souveraineté de l’Australie et atteindre nos objectifs de politique étrangère, y compris la fourniture d’aide humanitaire et de secours en cas de catastrophe », a-t-il ajouté.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

78 contributions

  1. hadrien dit :

    pas convaincue par les explication de l’armée australienne les commerciaux américains sont les meilleurs , aucun doute , ce qui est marquant dans ce dossier c’est que on entende jamais Airbus se défendre de quoi que ce soit je serai curieux d’avoir une comparaison de cout entre les dernieres versions du black hawk et celle du taipan… pour le Taipan la suède parle de 18000 $ l’heure de vol, l’australie 48000$, le différentiel est déjà énorme pour une machine équivalente et de même marque (en sachant que les suedois ont déja due charger la mule, pour le black hawk on parle de 3700$ , ce qui semble dérisoir pour un hélico moderne dans ses dernières versions

    • HMX dit :

      Tout à fait d’accord. Il est frappant d’observer le silence pesant d’Airbus dans cette affaire, alors que leur image est traînée dans la boue. Personne chez Airbus pour rappeler timidement que les appareils en question ont été produits en Australie, sur la base d’un standard australien spécifique ? Airbus a sûrement des torts dans cette affaire, mais il serait étonnant que les torts ne soient pas partagés…

      Pour des questions d’image, Airbus aurait justement tout intérêt à proposer publiquement une reprise de ces 47 appareils. Et le gouvernement australien aurait également tout intérêt à consentir à cette reprise : après avoir communiqué aussi abondamment sur la nullité absolue et les multiples problèmes de ces appareils, il sera en effet compliqué de les « refourguer » à quelqu’un d’autre qu’au constructeur… Airbus pourrait donc très probablement racheter ces appareils et le stock de pièces détachées à prix cassés. Une fois modifiés et fiabilisés à Marignane par Airbus pour les rapprocher des standards européens, en les faisant notamment bénéficier du programme de mise à niveau opérationnel actuellement en cours pour l’ensemble du parc (permettant notamment de régler les problèmes de corrosion et de maintenance), ils pourraient être proposés sur le marché de l’occasion, avec de bonnes probabilités de vente étant donné le contexte actuel. Les utilisateurs actuels du NH90, France comprise, pourraient d’ailleurs être très intéressés par un lot d’appareils d’occasion « quasi neufs » et fiabilisés par Airbus, avec un potentiel d’utilisation encore important.

  2. EBM dit :

    Encore une bien belle dédicace à @NRJ. Même l’alternance politique n’y a rien changé. Mais bien evidement tous les problèmes sont la preuve qu’il n’y en a pas! Puisque NRJ nous le dit!

    • NRJ dit :

      Tiens revoilà le chienchien macroniste. Alors la bêtête, vous n’avez toujours pas répondu clairement : considérez vous qu’il y a suffisamment de Rafales dans l’armée française ? Si non, estimez vous que c’était une bonne idée de brader ce qu’on avait à la Croatie histoire que nos pilotes ne puissent plus s’entraîner ?
      Et je vous rappelle une minuscule petite chose: Ecrire une phrase quelconque n’est pas une réponse à ces questions, même si vous mentionnez le Rafale dedans. Typiquement si vous écrivez « le Rafale est un bon avion », ce n’est PAS une réponse à la question.

      Pour les autres, je sais que ce type d’affirmation peut sembler naturelle, mais @EBM a une logique qui lui est propre et proche du niveau gros débile. Donc il faut lui précise.

      • EBM dit :

        Ah NRJ toujours au comble du ridicule : »Tiens revoilà le chienchien macroniste. » Comment être débile au point de croire qu’un anti Macron comme moi puisse être pro Mc Kinsey, heu pardon Macron, m’enfin c’est pareil.

        « Alors la bêtête, vous n’avez toujours pas répondu clairement : » Du NRJ toujours plus bête, toujours plus ridicule!!

        Alors que la réponse est ici:https://www.opex360.com/2022/12/31/pour-laviation-de-chasse-francaise-2023-sera-une-annee-tres-compliquee-selon-le-chef-detat-major-de-larmee-de-lair/. N’importe qui ayant au moins deux neurones et lisant la réponse donnée le 1er janvier 2023 à 18:55 le constatera. Ce qui fait qu’NRJ prouvera encore sa plus profonde débilité en niant l’évidence.

        Pour les autres, je sais que ce type d’affirmation peut sembler naturelle, mais @NRJ ne comprend rien à rien. Donc il faut lui préciser régulièrement que s’il ne comprend pas quoi que ce soit c’est normal, c’est qu’il est un gros nrj.

        • NRJ dit :

          @EBM
          « croire qu’un anti Macron comme moi puisse être pro Mc Kinsey, heu pardon Macron, m’enfin c’est pareil. ». Vos affichages ne remettent pas en cause vos opinions (ou vos manques d’opinion dans certains cas).

          « Alors que la réponse est ici:https://www.opex360.com/2022/12/31/pour-laviation-de-chasse-francaise-2023-sera-une-annee-tres-compliquee-selon-le-chef-detat-major-de-larmee-de-lair/. N’importe qui ayant au moins deux neurones et lisant la réponse donnée le 1er janvier 2023 à 18:55 le constatera ».
          Ah ben regardons de plus près. N’oublions pas les questions sont: 1)considérez vous qu’il y a suffisamment de Rafales dans l’armée française ?
          2) Si non, estimez vous que c’était une bonne idée de brader ce qu’on avait à la Croatie histoire que nos pilotes ne puissent plus s’entraîner ?
          Le premier commentaire est « @Alpha bien dit! ». Ce n’est pas exactement en rapport avec la question.
          Le deuxième commentaire est un long commentaire qu’on va examiner phrase par phrase:
          « Encore une nouvelle preuve de la plus profonde absurdité d’NRJ! Il a dû se faire amputer le cerveau pour atteindre un QI aussi loin en négatif!! »là on a de l’agressivité pour cacher vos manques intellectuels.
          Ensuite: « J’ai toujours dit que dans la m… où nous étions il n’y avait que deux mauvaises solutions: vendre pour accroitre le nombre de radar AESA mais perdre des avions, ne pas vendre mais avoir des avions avec des radars dépassés. Mais NRJ n’a jamais réussi à comprendre, c’est trop complexe pour lui. » ça ne répond pas à la question de savoir si selon vous on a suffisamment d’avions ou non. Peut-être faites vous un sous-entendu, mais je vous connais suffisamment pour savoir que vous vous empresserez de contredire les sous-entendus que vous faisiez.

          « Pour éviter cette situation il faudrait commander et livrer rapidement des F4.2 pour pouvoir placer les F3 et F3R en stock. » Là encore, ça ne dit pas si vous considérez qu’on en avait suffisamment. Ca dit qu’il en faudrait plus, ce qui pourrait sous-entendre (mais cen’est qu’un sous-entendu que vous vous empresserez de contredire dès qu’on creusera un peu dans votre bêtise).

          « C’est une critique franche contre Macron qui fait ce qu’NRJ souhaite: augmenter le moins possible notre budget. Nous payons les absurdités qu’ils défendent. ». Je ne sais pas ce que « le moins possible » signifie. Comme tous vos commentaires, c’est vaseux et c’est du sous-entendu stupide, et ce n’est pas en rapport avec la question.
          « Quand on rétorque à NRJ que pour remédier à ce qu’il dénonce il faudrait augmenter le budget au delà de ce qu’il préconise il est le premier à s’y opposer. » qui vous dit que pour rémédier à ce que je dénonce il suffirait d’augmenter au-delà de ce qu eje préconise ? Est-ce que vous savez même ce que je préconise ?

          • EBM dit :

            « Vos affichages ne remettent pas en cause vos opinions (ou vos manques d’opinion dans certains cas). » Mais oui c’est évident trouver Macron nul c’est le soutenir… NRJ au comble du ridicule!

            « Ah ben regardons de plus près. » NRJ confirme une ennième fois qu’il est un énorme crétin! Même pas capable d’identifier puis de comprendre un commentaire dont on lui donne la date et l’heure plus le lien! Bravo à lui!

            NRJ est juste un énorme nrj!!

          • NRJ dit :

            @EBM
            « Mais oui c’est évident trouver Macron nul c’est le soutenir ». Vous ne savez pas lire. Si vous saviez vous auriez trouvé l’explication suivante: « afficher qu’on est contre Macron mais être d’accord avec ses décisions et notamment les plus mauvaises, c’est le soutenir ».

            Sinon vous n’avez toujours pas répondu aux questions, car vous êtes un être profondément stupide et lâche. J’espère que vous arrivez à vivre avec ces handicaps. Sans rancune.

          • EBM dit :

            @NRJ « afficher qu’on est contre Macron mais être d’accord avec ses décisions et notamment les plus mauvaises, c’est le soutenir » m’attribuer ça c’est bien la preuve que vous êtes un gros nrj!

            « Sinon vous n’avez toujours pas répondu aux questions » Et là encore nouvelle preuve, vous êtes bien un énorme nrj!! Même pas capable d’identifier puis de comprendre un commentaire dont on lui donne la date et l’heure plus le lien!

            Pitoyable ce pauvre NRJ tellement il est nrjesque.

          • NRJ dit :

            @EBM
            Ah non toujours pas de réponse. La trouille d’assumer ses opinions je suppose. Pitoyable

  3. GUEPRATTE dit :

    Alors là , chapeau bas ya pas à tortiller ils sont vraiment bons avec notre pognon au Quai d’Orsay…..on peut meme dire maintenant que c’est le Quai des Orfaies vu les cris qu’ils vont pousser….AUKUS DEI toi qui enléve les péchés du monde prend pitié de nous…..

    • Eurafale dit :

      Que vient faire notre pognon là dedans ? C’est celui des contribuables australiens dont on parle ici.

      • Cicéron c'est Poincaré dit :

        Vous n’avez pas encore remarqué que ce contributeur ne s’embarrasse pas de cohérence logique quand il fait ses démonstrations antisystèmes ?

      • GUEPRATTE dit :

        @ Eurafale…c’est pas le contribuable Australien qui paie les hauts fonctionnaires du Quai D’Orsay que je sache….

  4. charly10 dit :

    On ne peut que regretter la décision du gvt australien, mais, celle-ci prouve bien encore une fois qu’il est logique pour un état acheteur, de favoriser la fiabilité et la disponibilité d’un appareil de conception plus ancienne mais bien rétrofité, au détriment de l’hyper techno de dernier cri. Tout en étant conscient quand même, des tractations US, en sous-main.
    Chez nous il en est de même, on aurait pu faire aussi bien avec une flotte d’EC725 CARACAL dont les possibilités de mission sont identiques à celles attribuées à la flotte NH90.En soi le NH90 n’est pas un mauvais appareil ; Mais sa conception souffre d’une multitude de détails de constructions qui n’ont pas été suffisamment étudiées, d’où des mises a niveaux couteuses, particulièrement sur les versions Navales. Voir ce document assez révélateur, destiné aux initiés de la maintenance Hélico. https://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/la-faible-disponibilite-des-243783

  5. Hélyx dit :

    D’où viennent les déboires sur le NH-90 ? Je n’ai pas souvenir qu’il y ait de telles galères sur la famille des Puma/Cougar.

    • Eurafale dit :

      Puma / Cougar c’était anciennement Sud-Aviation puis Aérospatial en coopération avec Westland (pour le Puma). Cougar c’est la version améliorée du Puma, puis avec Eurocopter est arrivé le Caracal (qui marche fort aussi). Toute cette famille a été développé par un maître d’œuvre et des sous-traitants. C’est un peu l’équivalent de notre « Blackhawk » à nous mais en plus « rustique ».
      Le NH90 c’est une conception multi-nationale, avec Leonardo, Fokker et Airbus Helicopters au sein du consortium NH (Nato Helicopters) Industries. Du coup, plus (+) d’intervenant, plus de missions et de polyvalence requise, plus, plus, plus. Comme on dit, le mieux est l’ennemi du bien. Esthétiquement il est superbe mais il va mettre du temps à être pleinement au top car trop de nouvelles technologies d’un coup ont apporté plein de soucis à régler. Tandis que les Caracal sont basés sur une plateforme éprouvée qui a montré sa robustesse et qui est évolutive (jusqu’à un certain point).

      Si des commentateurs / contributeurs veulent apporter des précisions 😉

      • PK dit :

        « Cougar c’est la version améliorée du Puma »

        Du Super Puma…

        Puma, Super Puma, Cougar, Caracal.

        Après, il y a la daube européenne 🙂

        Il semble d’ailleurs que ce soit un Super Puma qui se soit crashé en Ukraine avec le ministre de l’intérieur à bord.

        • Castel dit :

          UH225 M plus plus exactement, mais rien ne prouve que cet accident soit lié aux caractéristiques techniques de cet appareil, qui a plutôt bonne réputation en la matière. Il semble que le pilote ait voulut profiter du brouillard pour se déplacer le plus discrètement possible.
          Il est possible que dans ces conditions, il ait été victime d’une « désorientation spatiale » , vu qu’il ne pouvait se rendre compte précisément de la position de l’hélicoptère par rapport au sol….
          Bien sûr, d’autres causes son possible, comme un ennui technique suite à un mauvais entretien, voire un sabotage, l’enquête en cours nous le dira, mais il me semble peu probable que la conception de cet appareil est la moindre cause dans cet accident !!

          • PK dit :

            Je n’évoque aucune cause sur l’origine de l’accident, juste le type d’appareil.

            La série Puma est une excellente série, qui a eu comme tous les aéronefs quelques accidents. Le dernier nous a coûté une section complète de FS avec un Caracal perdu.

  6. Jason Bourne dit :

    N’ayons pas peur des mots .
    Le NH90 est bel et bien l’une des plus grandes catastrophes industrielle de l’europe de la défense sauf que aucun des protagonistes ne souhaite en porter la responsabilité !
    Mais qui a pu laisser passer un tel laisser aller ? Qui a pu bacler les différents controle qualités ? les différents tests de fiabilités? d’usure ? Etc…
    Ou sont les responsable á Marignane ? En allemagne ? en Italie ? Aux pays bas ?
    Pourquoi est ce au’il n y a aucune comission pour enqueter sur un tel ratage indsutriel ?
    tout les grands clients souhaitent se débarasser de leur NH90 Caiman ! Et cette fois-ci, ce n’est pas la faute des ricains ! C’est á cause de l’incompétence de NH industries !

    • Alex Delalibre dit :

      En Allemagne. Comme toujours. Comme sur le A400M, les mtu, les problèmes de sofware. Les Allemands ne savent pas faire d’avions, ni de blindés d’ailleurs, sauf de grosses trapanelles trop lourdes et en panne, ni de navires non plus, en passant, mais on leur rêve cette capacité car tout le monde roule en béhème.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « mais on leur rêve cette capacité car tout le monde roule en béhème. » Même là l’hélice n’est plus ce qu’elle était tout comme l’étoile et les quatre cercles!

    • Patatra dit :

      dilution des acteurs, dilution des responsabilités.

  7. PHILIPPE dit :

    Décidément tout cela est profondément regrettable pour tout le monde.
    Tous les enseignements de ce qu’il faut bien appeler un échec ont-ils été tirés ?
    Un nouveau projet est-il en cours ? Si oui avec la même équipe ?

  8. themistocles dit :

    Après la Suède, la Norvège, la Belgique…. On a pas finit de payer les avanies de ce fantastique echec industriel et militaire. Ensuite, soyons justes, venant des australiens, il n`y a pas non plus grand chose à attendre. La seule question à se poser avec eux c`est : » A quel moment ils vont nous trahir ? »

  9. AirTatto dit :

    On aurait pas besoin d’hélicoptères en France? Il y a peut être un coup à jouer? Tout ça c’est de la politique et très certainement pour nous une bonne leçon concernant les alliances industrielles et les coentreprises. Le rachat de Eurocopter par Airbus est déjà une super connerie, évitons de reproduire. C’est marrant d’ailleurs, Eurocopter a toujours bien fonctionné et c’est une fusion entre une entreprise Allemande et Française comme quoi, la théorie du Best athlète du PDG de Dassault n’est pas que des conneries et que les allemands ne sont pas si mauvais que ça.

    • Aramis dit :

      C’est surtout que quand deux entreprises fusionnent mais que l’une est beaucoup plus grosse que l’autre et à le savoir faire ça ne change rien au final. Airbus hélicoptère est en France et est surtout la filière française d’hélicoptère avec un peu de vernis Airbus. Aucune preuve à en tirer sur les allemands.

  10. Hervé BRUN dit :

    @Laurent Lagneau
    Est-ce que ces NH-90 sont rachetable par exemple par la France ou un groupe de pays ?

    • YM dit :

      Pour commencer les australiens n’ont pas annoncé ce qu’ils comptaient en faire.

      Mais c’est un standard australien assemblé en local (Airbus Australia), donc pas pleinement compatible avec les autres flottes (ça explique une partie des problèmes qu’ils ont eu d’ailleurs, alors qu’en achetant du Black Hawk ils se contentent de prendre du standard américain construit aux EUA, forcément c’est moins cher et plus fiable…).

  11. Paddybus dit :

    Ha ben alors, pour une nouvelle totalement inattendue … c’est une nouvelle inattendue…!!!! ;0))))

  12. Titeuf dit :

    Et bien !!!
    Se séparer de 47 hélicos ( aussi coûteux soit il…) n’est pas donner à tous le monde…
    Airbus et le milieu militaire c’est pas le top !!!
    Par contre pour les éventuels repreneur, à 30.000 € l’heure de vol… c’est risqué…

  13. Gaulois78 dit :

    Il y aurait-il le moyen de reprendre pour une bouchée de pain ses hélicos aux Australiens sans qu’ A.D intervienne ?

    Quelles transformations possibles ?
    Avantage ?
    Inconvénients ?

    • Sorensen dit :

      Il y aurait-il qu’un seul avantage?

    • robin darbin dit :

      Les français récupéreraient des machines qu’ils connaissent et dont les systèmes ne sont pas très différents des leurs. Les hélicoptères ont encore un bon potentiel. Les Australiens se débarrasseraient de machines qu’ils auront du mal à revendre dans un autre cas. Les américains seront satisfait de pouvoir vendre rapidement leurs hélicos démodés. Une ristourne sera bien sur accordée sur le 4 ème Scorpène. Boris Johnson sera invité pour le thé : Il en connait de bonnes sur ses ploucs d’Australiens et sur les Frogs !

  14. forêt10 dit :

    TOUT EST DIT dans cette phrase:
    « Mais il n’en sera rien. Lors d’un entretien télévisée, ce 18 janvier, le ministre australien de la Défense, Richard Marles, a confirmé la décision de son prédécesseur en affirmant que les MRH-90 Taipan seraient remplacés par des hélicoptères américains. Et, selon lui, cela n’affectera pas les relations avec Paris. « La chose la plus importante ici est de traiter les Français de manière honnête », a-t-il dit. »

    Bravo à nos politiques: Le dédain marqué par ce pays envers la France est incommensurable, et l’on continue de « discutailler » avec ce genre d’amis…
    On marche vraiment sur la tête!

  15. Titi dit :

    C’est moi ou entre l’arrêt du tigre côté allemand et des nh90 côté autralien il y a un désaveu des hélicoptères militaires envers les projets ou la France est parti prenante?

  16. Ektorp dit :

    Ha ben parfait, ça augmentera le stock de pièces détachées. On verra peut être la disponibilité des NH-90 des autres pays utilisateurs augmenter ! 😉

  17. Bertrand Gosseaume dit :

    Qu’en est-il des mêmes models en France et en Europe ?

  18. Nicolas dit :

    La France serait bien inspirée d’en faire l’acquisition, à prix discount bien entendu!

  19. Nico80100 dit :

    Pourquoi pas racheter tous ces hélicoptères et les revendre. Pour les NH 90 est ce un problème de corrosion ? Pour les Tigres c’est quoi le problème
    Problème de pièces détachées ?
    Pourquoi les norvégiens se séparent de leurs NH 90 ? Et chez nous quel est le taux de disponibilité
    Faudrait t’il pas avoir un seul cahier des charges ?
    De telle façon que se soit nous ou X qui utilise cet hélicoptère qu’il soit optimale

  20. penandreff dit :

    30000 euros en Australie , 15000 euros en Belgique, en France entre 10000 et 15000 euros.
    Mais en 2010 les caracals étaient déjà à 10000 euros
    le Puma était donné pour moins de 4000 euros et la gazelle a 1600 euros.
    pour le SAMU c’est 3200 Euros
    qui va valoir racheter tous ces hélicoptères?? (Australie , Norvège, Belgique?)

    • themistocles dit :

      Pour les nôtres, c`est 22 000 euros de l`heure. A condition de grouper, au même endroit et en meme temps, un NH90 disposé à fonctionner, un equipage à peu près entrainé, un kit combat et un sonar (l`ASM étant la mission prioritaire de cet hélico). Après il faudra traiter la corrosion puisque l`eau de mer s`infiltrera partout, au prix du demontage de la moitié de la machine. Je ne considère pas le pliage automatique , le secours et la rentrée automatique dans le hangar des FREMM, vu que cela n`a jamais fonctionné convenablement. Par contre on a payé ces delires d`ingenieur le prix fort… ( le fameux sydrome c`est joli, c`est compliqué à faire, c`est donc indispensable)

  21. blavan dit :

    Une bonne opportunité pour la France, acheter le lot à prix cassé et remplacer tous les Puma encore en service !!!

  22. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Je pense qu’il est réaliste de considérer que les membres à part entière du Five Eyes ( FVEY) comme les POM US américain. Cela épargne aux fabricants non-américains des démarches coûteuses pour offres d’armement qui n’ont pas de chance.

    Airbus pourrait en fait le savoir … depuis qu’ils ont remporté l’appel d’offres pour les avions ravitailleurs pour les US…. et la commande est naturellement allée à Boeing. Ne vous méprenez pas, je trouve cela généralement positif lorsqu’une nation donne la priorité à ses propres emplois dans les accords d’armement. Si l’Europe avait des politiciens compétents, les armées européennes utiliseraient des systèmes d’armes européens…… SI seulement….

    • Harambe dit :

      Le problème justement, c’est que les hélicos ont été produits localement…

  23. Breizh31 dit :

    Parfois je me demande si nous n’aurions pas du prendre la même décision, on traine Airbus depuis trop d’années, avec des dispo souvent intolérables ….

  24. T632 dit :

    Je ne sais pas si les Australiens auront de meilleurs résultats avec le MH60. Ce qui est sûr c’est que la disponibilité des NH90 et Tigre n’est pas terrible. Les spécifications de base du Tigre prévoyaient un entretien « on condition » depuis les Visites périodiques ont été introduites, de plus le coût des rechanges est prohibitif. Un exemple qui peut paraître mineur, les produits colles, graisses, huiles etc.. sont très nombreux, chaque pays a introduit ses produits qui ont souvent la même fonction mais qui sont quasiment impossible à harmoniser après qualification des équipements. Le stockage s’effectue pour beaucoup à des températures spécifiques, et avec des dates de péremptions très courtes .
    Les industriels ont cherché aussi à récupérer un maximum de tâches afin de s’assurer des retours juteux. Paradoxalement la base de ces hélicoptères est certainement aussi bonne que celle des hélicoptères américains. Pour assurer le soutien de ces hélicoptères les Australiens auraient dû reprendre complètement la base données 1388 qui prévoit les concepts de soutien et les adapter à l’éloignement et en tenant compte de leurs compétences , et renégocier le prix des rechanges avant de commander ces appareils. Cette affaire est une publicité catastrophique pour les appareils d’Airbus/Eurocopter

  25. NRJ dit :

    Ça sent le genre de décisions parfaitement politique.
    Le Tigre donnait satisfaction à partir de 2018 et il aurait coûté beaucoup moins cher que l’achat d’Apache.

    Pour le Barracuda, l’histoire est similaire sauf que ce matériel n’a jamais équipé l’armée australienne. Le programme se passait normalement (de petits retards à déplorer, ce qui n’était pas illogique, mais pas problématique), et les Australiens étaient même satisfaits de son avancée. Et puis à la première occasion, ils ont tout balancé.

    Pour le Taipan, on connaît tous les problèmes de l’hélicoptère. Cela dit là aussi cce n’est pas un problème de coût vu que ça coûtera une blinde de les remplacer par des Blackhawks. Et les forces australiennes détestaient tellement l’hélicoptère… qu’elles ont acquis 12 hélicoptères Taipan adaptés à leurs besoins.
    Bref c’est des décisions politiques qui guident ces différents cas.

    • Patatra dit :

      Il est toujours plus simple de faire bouger quelque chose déjà en mouvement… petite leçon martiale.
      Il est donc plus facile d’accabler un hélicoptère qui a des soucis avérés, mais pas insurmontables non plus.
      Le reste, effectivement, n’est que politique, je dirai même plus géopolotique.

      • Aramis dit :

        Patatra bien vu. Il n’y a pas de fumé sans feux, que ce dernier soit attisé politiquement n’y change rien.

  26. jferet dit :

    Bonjour,

    que deviendront les Tigre et les Caïman australiens?

    vendus ou détruits?

  27. philbeau dit :

    Racheter ces hélicoptères comme on commence à l’entendre ? Il y aurait , outre l’intérêt de disposer rapidement d’un volume conséquent de machines , dont un certain nombre pourrait servir d’approvisionnement en pièces en urgence , la possibilité de lier un tel marché à d’autres à venir possiblement en matière navale ou à des accords militaires , bref à reprendre langue avec les australiens . A condition d’y trouver une acquisition à un coût décisif .

  28. Jean Le Bon dit :

    et nous, nous sommes abonné pour perpette avec ce mauvais appareil mal né qu’est le NH90… Un boulet…

  29. zaza24 dit :

    Bon OK, comparer un hélicoptère avec un avion furtif n’est pas très sérieux mais il faudra bien voir l’honnêteté intellectuelle du ministre de la défense Australien lorsqu’ils recevront leur F35…et des autres clients comme les Belges, Anglais, ou Suisse…
    https://air-cosmos.com/article/42-000-l-heure-de-vol-pour-le-f-35-le-cout-d-exploitation-ne-s-ameliore-pas-63814

  30. Foupoudave dit :

    le f35 leur coûte pas cher?????

  31. Catoneo dit :

    NH-90, un éléphant blanc qu’on voulait faire voler sur le dos ?
    Faut redevenir sérieux. On nous observe.

  32. benoit dit :

    on ne peut pas dire que les Australiens fassent les choses à moitié.

    une belle opportunité que le rachat de ces hélicoptères ? mon avis oui… par exemples en France. ça ferait un beau parc de pièces pour peu.

  33. Guepratte dit :

    a eurafale on paye une fortune les
    fonctionnaires du quai d’Orsay pour que la défense de nos intérêts militaro industriels fonctionne et la visiblement,
    ça ne fonctionne pas depuis un bon moment.

  34. Harambe dit :

    Qu’ils les donnent à l’Ukraine ces hélicos..

  35. Lotharingie dit :

    Bonjour,

    A propos du retrait des NH90 :

    « …La Défense belge veut de nouveaux hélicoptères et elle les veut vite.

    L’un des deux appareils devant succéder aux quatre NH90 TTH de la Composante Air sera sélectionné en 2023, annonçait la ministre de la Défense, la socialiste Ludivine Dedonder, hier en audition parlementaire.

    C’est l’un des investissements majeurs inscrits dans le plan STAR : l’achat à court terme de 15 hélicoptères utilitaires légers (LUH) pour 250 M€ et de quatre hélicoptères de recherche et de sauvetage (SAR) pour 181 M€…. »

    https://www.forcesoperations.com/belgique-un-helicoptere-leger-en-2023-un-helicoptere-sar-en-2024/

    Bien à vous.

    • robin darbin dit :

      « Je sais rien mais je dirai tout » Monaco ? Embargo ! avec Bernard Blier !

  36. isse qi ti vi ine outre introudoui chez serguei missiou ducon arnaud belltrame sodomite

  37. jean dit :

    Le problème initial est l’absorption d’aérospatiale par airbus.
    Depuis, c’est problèmes à répétitions.
    La France y perd ses plumes dans Airbus. Il faut faire quelque chose.

  38. LEONARD dit :

    Les suèdois quittent leurs NH90 pour passer sur UH60M, les australiens aussi, les norvégiens rendent leurs exemplaires à NH Industries.
    Ce ne seront pas les jérémiades habituelles sur le rôle des US qui explique ces déceptions. En France, même, les critiques sont en sourdine, mais réelles.
    Et à chaque fois, c’est la disponibilité qui est en cause. Or, la dispo, c’est la conception (Australie ?) + la maintenance (Suède?) + la dispo des pièces (Norvège ?)

    Ce qui étonne, c’est qu’il y a des pays apparemment satisfaits. La France ( encore que la dispo…), la Finlande, (après une période de flottement).
    https://corporalfrisk.com/2021/12/29/enter-seahawk-exit-whitefox/

    Ce qui est clair, c’est dans tous les programmes en coopération, si chaque pays a ses propres spécifications techniques, c’est le souk, sauf un jour, peut-être, à fiabiliser du plug and play.

    • Aramis dit :

      La France se plaint elle aussi au point que Parly avait publiquement tancé Airbus.

      « Ce qui est clair, c’est dans tous les programmes en coopération, si chaque pays a ses propres spécifications techniques, c’est le souk, sauf un jour, peut-être, à fiabiliser du plug and play » Eh oui. Donner à un monopole un projet sans aucune mise en concurence c’est un gros risque de payer très cher de la mauvaise qualité. On le voit avec le NH90, l’A400M et le Tigre. On a eu beaucoup de chance avec le Rafale (quoiqu’un duo Mirage 2000-5 et F/A 18 pour la MN était en embuscade en cas d’échec) ce qui est une forme de concurence.

  39. Nexterience dit :

    Pour rappel, le constructeur est le groupement NHi, et non directement Airbus!
    Ce qui semble un détail change tout dans la performance d’un projet.
    Un projet mal dirigé peut mener n’importe quel industriel compétent à la catastrophe.
    Je reste persuadé que le nh90 est le F-35 des hélicoptères.

    • forêt10 dit :

      @ Nexterience:
      A l’instar de la plupart des programmes européens, A-400, SCAF, (MGCS hors Airbus, mais les Allemands sont derrière), MAWS, Eurodrome etc.
      Le NH90 dirigé à 68% par Airbus montre à quel point un programme initié ou dirigé par Airbus Defense, donc l’Allemagne, peut tourner à la catastrophe.
      Il faudra une fois pour toute admettre qu’une coopération entre des pays comme l’Allemagne, l’Italie et les Pays-Bas et la France, rejoint plus tard par le Portugal, la Finlande, la Norvège, la Suède et enfin la Belgique, le tout saupoudré par une pincée d’Angleterre ( AgustaWestland et Rolls Royce) est voué à l’échec.
      Arrêtons ce cirque et ce désastre financier, sans compter la perte de crédit!
      Si vraiment la France ne peut financier seule, un projet d’envergure, il reste 2 solutions:
      1. Chercher le ou les partenaires hors des 3 premiers pays cités et la GB.
      2. Abandonner le projet, la France pourra utiliser ce genre d’investissement pour son propre usage.

  40. Le Chouan dit :

    Résultat des courses, pour qu’il y ai autant de pays qui veulent se séparer de ces récents et couteux NH 90, c’est donc, que c’est que bien un projet et une construction de mer.., qui a été piloté par un consortium de mer.. européen !!

  41. Lester dit :

    C’est une humiliation nationale,une de plus . Mais il est vrai qu’à partir d’un certain chiffre, on arrête de compter ..

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « C’est une humiliation nationale,une de plus  » Pourriez vous développer parce que ce n’est pas vos pulsions d’autoflagellation qui vont nous éclairer!