Etats-Unis / Archives

Le Pentagone prend des mesures pour remotiver ses forces stratégiques

En général, les forces stratégiques des pays dotés de l’arme nucléaire jouissent d’un certain prestige. Et pour cause, notamment en France, elles représentent « l’assurance-vie » de la Nation. En Russie et en Chine, elles bénéficient d’investissements importants : Moscou est en train de renouveler ses missiles tandis que Pékin disposera, sans tarder, d’une composante océanique crédible.

Des marins américains agressés par des nationalistes turcs à Istanbul

Trois marins américains ont été agressés, le 12 novembre, par une vingtaine de militants de l’Association de la jeunesse turque (TGB), un groupuscule nationaliste, alors qu’ils étaient en escale à Istanbul après avoir participé, à bord du destroyer USS Ross, à des manoeuvres en Mer noire. Les assaillants, qui brandissaient un portrait de Mustafa Kemal

Les États-Unis vont envoyer 1.500 « conseillers » militaires de plus en Irak

Les effectifs militaires américains en Irak vont pratiquement doubler ces prochains jours. En effet, le président Obama a autorisé, le 7 novembre, le déploiement de 1.500 « conseillers » supplémentaires auprès des forces irakiennes et des troupes kurde (Peshmergas), aux prises avec les jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh). La semaine passée, le général Martin Dempsey,

Le F-35C a réussi son premier appontage

Le F-35C, la version navale de l’appareil développé par Lockheed-Martin, revient de loin. Fin 2011, l’on apprenait que cet avion « furtif » était incapable de se poser sur un porte-avions en raison d’un mauvaise position de sa crosse d’appontage, laquelle était alors placée trop près du train d’atterrissage. Aucune des 8 simulations tentées à l’époque n’avaient

Le Pentagone revoit les ambitions du « Defense Clandestine Service » à la baisse

Suite aux conclusions d’un rapport qui lui recommandait, d’élargir ses missions en ne se concentrant plus uniquement aux théâtres d’opérations dans lesquels les forces américaines sont engagées, la Defense Intelligence Agency (DIA), l’agence de renseignement du Pentagone, avait annoncé, en 2012, la création d’un nouveau service, à savoir le Defense Clandestine Service (DCS), dédié au

L’épave d’un sous-marin allemand coulé en 1942 retrouvée au large de la Caroline du Nord

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, les sous-marins allemands, les fameux et funestes U-Boot, s’employèrent à attaquer les convois empruntant les routes maritimes reliant l’Amérique du Nord au Royaume-Uni. Pour l’Allemagne nazie, il s’agissait alors d’imposer un blocus afin de paralyser l’économie britannique et surtout d’empêcher – ou du moins d’entraver – l’acheminement du

Des armes chimiques ont bien été retrouvées lors de l’opération américaine Iraqi Freedom

Après les attentats du 11 septembre 2001, l’administration américaine avait justifié une opération militaire contre le régime de Saddam Hussein en avançant que ce dernier disposait d’armes de destruction massive et qu’il comptait en produire davantage. Et le risque mis en avant était de voir tomber cet arsenal aux mains de terroristes liés à al-Qaïda.

Bien que retiré du service en 2008, l’avion furtif F-117 vole encore

Développé dans le plus grand secret à partir de la fin des années 1970, le F-117A Nighthawk, un avion furtif aux lignes pour le moins inhabituelles, ne fut présenté au public qu’en novembre 1988, soit 7 ans après son premier vol et 2 ans après sa mise en service au sein du 37th Tactical Fighter,

Les États-Unis lèvent partiellement leur embargo sur la vente d’armes au Vietnam

Près de 40 ans après la chute de Saïgon et la victoire du Viet Cong (soutenu par la Chine et le bloc de l’Est) sur le Sud, appuyé par les États-Unis, la Thaïlande, les Philippines et l’Australie, Washington a décidé, le 2 octobre, de lever partiellement son embargo sur les ventes d’armes au Vietnam. Il

Les opérations militaires américaines contre l’EI pourraient coûter jusqu’à un milliard de dollars par mois

Le 26 septembre, le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, a indiqué que les opérations menées par les États-Unis contre l’État islamique (EI, ou Daesh) en Irak et en Syrie depuis le 8 août coûtaient entre 7 et 10 millions de dollars par jour. Ces missions sont financées par le budget dit « Overseas Contingency