Etats-Unis / Archives

Washington acccuse Damas de préparer une nouvelle attaque chimique

Le régime syrien est-il sur le point de lancer une nouvelle attaque chimiques, notamment après celles qui lui ont été attribuées à la Goutha (août 2013) et à Khan Cheikhoun (avril 2017), cette dernière ayant conduit au tir de 59 missiles de croisière Tomahawk américains contre la base aérienne d’Al-Shayrat? En tout cas, Washington le

La Russie met la pression sur la Norvège en raison de la présence militaire américaine sur son sol

Le 15 juin, le président russe, Vladimir Poutine, a évoqué la présence de sous-marins nucléaires américains au nord de la Norvège et appelé à suivre « la situation près des côtes de l’Arctique », avant d’estimer que la Russie devrait y installer un « système d’alerte aux missiles ». De son côté, le Pentagone a refusé de commenté les

L’administration Trump approuve la vente de 22 drones MQ-9B « Guardian » à l’Inde

Alors que le Premier ministre indien, Narendra Modi, effectue actuellement une visite officielle à Washington, où il doit rencontrer le président Trump, le département d’État a approuvé la vente potentielle de 22 drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-9B « Guardian », une version non armée du MQ-9 Reaper conçue pour la surveillance maritime. Le montant total

Les anciens Mirage F1 de l’armée de l’Air pourraient entamer une nouvelle carrière aux États-Unis

En octobre 2016, et alors qu’il était ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian avait confirmé l’existence d’une proposition faite à l’Argentine portant sur la cession d’avions Mirage F1, retirés du service deux ans plus tôt par l’armée de l’Air, pour environ 40 millions d’euros. Quelques plus tôt, le ministre argentin de la Défense, Julio

Lockheed-Martin signe un accord avec Tata pour produire le F-16 block 70 en Inde

Début janvier, Manohar Parrikar, qui a quitté, depuis, ses fonctions de ministre indien de la Défense, avait annoncé l’ouverture prochaine d’un appel d’offres afin d’équiper l’Indian Air Force de 200 à 250 exemplaires d’un avion de combat monoréacteur qui seraient assemblés en Inde dans le cadre de la politique gouvernementale « Make in India ». À cette

Le Qatar signe une commande de 12 milliards de dollars pour une trentaine d’avions F-15EQ

Dans la brouille qui oppose plusieurs pays emmenés par l’Arabie Saoudite et le Qatar, le président américain, Donald Trump, a clairement pris parti, comme le montrent ses propos tenus le 9 juin dernier. En effet, M. Trump a accusé « la nation du Qatar » d’avoir « historiquement financé le terrorisme à un très haut niveau » et appelé

Les forces spéciales américaines appuient les militaires philippins pour reprendre Marawi à l’EI

Le 22 mai dernier, la tentative des forces de sécurité philippines pour arrêter, à Marawi, Isnilon Totoni Hapilon, le chef du groupe Abu Sayyaf, rallié à l’État islamique (EI) tourna court : la ville, située sur l’île de Mindanao (sud) fut submergée par des centaines de jihadistes qui en prirent partiellement le contrôle. Et, depuis,

Le Hezbollah menace de frapper les forces américaines en Syrie

Pour la seconde fois en moins d’un mois, le 6 juin, la coalition anti-jihadiste a bombardé des troupes syriennes au motif qu’elles représentaient une menace pour les forces spéciales américaines, britanniques et norvégiennes présentes à At-Tanf, où elles appuient une faction de l’Armée syrienne libre engagée contre l’État islamique (EI ou Daesh). Située près de

Le chef du Pentagone pointe le « mépris » de Pékin pour ses voisins en mer de Chine méridionale

Malgré un avis de la Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye, pour qui ses prétentions territoriales en mer de Chine méridionale ne reposent sur « aucun fondement juridique », Pékin revendique la quasi-totalité de cette partie du monde, stratégique pour le commerce maritime mondial et susceptible de receler d’importantes réserves d’hydrocarbure. Et cela, au dépens des

Selon Moscou, la branche afghano-pakistanaise de l’EI recevrait des armes livrées par des avions non identifiés

Depuis quelques mois, la Russie est accusée par des responsables américains et afghans d’apporter un soutien au mouvement taleb, notamment via des livraisons d’armes. D’ailleurs, le chef du Pentagone, l’ex-général James Mattis, avait évoqué cet appui lors d’un déplacement à Kaboul, en avril. « Nous engagerons un dialogue diplomatique avec la Russie. Nous le ferons où