commande / Archives

L’Irak envisage de commander des chars T-90 à la Russie

Visiblement, les forces irakiennes ont l’intention de se passer des chars américains M1A1M Abrams, alors que leur objectif était d’en acquérir jusqu’à 700 exemplaires. En effet, depuis quelques jours, il est prêté à Bagdad l’intention d’acquérir, auprès de Moscou, un nombre important de chars T-90. Cette information a récemment été donnée au journal russe Izvestia

Washington autorise la vente de 2.747 véhicules blindés JLTV aux forces terrestres britanniques

Le feu vert était attendu depuis maintenant quelques mois et il vient d’être donné par la Defense Security Cooperation Agency (DSCA), l’agence chargée des exportations d’équipements militaires américains. Cette dernière vient en effet de recommander au Congrès d’accepter la vente de 2.747 véhicules de type JLTV (Joint Light Tactical Vehicles) au Royaume-Uni pour un peu

Les 3 premières des 8 frégates Type 26 attendues par la Royal Navy ont fini par être commandées

Alors que le premier des deux porte-avions attendus par la Royal Navy – le HMS Queen Elizabeth – vient de prendre la mer pour sa première campagne d’essais, le ministère britannique de la Défense (MoD) a annoncé, le 2 juillet, une commande portant sur trois frégates de type 26, dans le cadre du programme « Global

La Belgique veut commander 477 véhicules blindés auprès de la France pour 1,1 milliard d’euros

Le ministère belge de la Défense a annoncé, ce 22 juin, son intention d’acquérir, auprès de la France, 417 Véhicule blindé multi-rôles (VBMR) « Griffon » et 60 Engins blindés de reconnaissance et de combat (EBRC) « Jaguar », dans le cadre de son programme « Camo » [capacité motorisée, ndlr]. Le montant de cette opération, qui passera par un accord

Les premiers véhicules blindés Griffon et Jaguar ont été commandés par la DGA

Comme la commande des 5 Frégates de taille intermédiaire (FTI), celle portant sur la première tranche des véhicules blindés du programme SCORPION (Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation), crucial pour l’avenir de l’armée de Terre, était attendue avant la fin du quinquennat. Et elle vient d’être notifée par la Direction générale de

M. Trump envisage une « grosse commande » d’avions F/A-18 XT

Pendant la période de transition ayant précédé son entrée à la Maison Blanche, Donald Trump s’en était pris au programme d’avion de combat dit de 5e génération F-35 Lightning II en critiquant ses coûts beaucoup trop élevés, allant jusqu’à les estimer « hors de contrôle ». Et il avait demandé à Boeing de soumettre une alternative, basée

La commande d’un quatrième Bâtiment multi-missions a été confirmée

Conformément à ce que prévoyait la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 actualisée, la Direction générale de l’armement (DGA) a confirmé, ce 18 janvier, la commande d’un quatrième Bâtiment multi-missions (B2M) auprès de la société Kership, codétenue par DCNS et le chantier naval Piriou. Ce dernier B2M, qui sera baptisé « Dumont d’Urville », devrait être livré

L’Indonésie va acquérir 5 avions de transport A400M Atlas

Malgré les problèmes rencontrés lors de son développement (le dernier en date ayant été constaté au niveau des boîtes relais des réducteurs d’hélices des turbopropulseurs TP-400) qui mettent son constructeur, Airbus, sous pression, l’avion de transport A400M « Atlas » ne manque pas d’atouts à faire valoir. Ainsi, après une première commande portant sur 4 exemplaires obtenue

Un deuxième système de 3 drones MQ-9 Reaper a été livré à l’armée de l’Air

En décembre dernier, les trois drones MQ-9 Reaper engagés par l’armée de l’Air dans l’opération Barkhane, au Sahel, ont franchi le seuil symbolique des 12.000 heures de vol depuis leur entrée en service, en 2014. Autant dire que, grâce à leur excellent taux de disponibilité (86,5%), leur activité est intense. Pour rappel, un sytème de

La Direction générale de l’armement a commandé de nouveaux kits AASM Block 4

Pendant un temps, et faute de nouvelles commandes, la production de kits AASM (Armement Air-Sol Modulaire), destinés à être montés sur des corps de bombes afin de rendre ces dernières plus précises, était menacée. Mais l’activité opérationnelle soutenue de l’aviation française (armée de l’Air et aéronavale) et les commandes d’avions Rafale par l’Égypte, le Qatar