Chine / Archives

Pour Washington, le traité sur la militarisation de l’espace proposé par Moscou et Pékin est « hypocrite »

À l’heure où il est question de créer une « force spatiale » américaine, les États-Unis ont vivement critiqué, le 14 août, le projet de « Traité sur la Prévention du placement d’armes dans l’espace et de la menace ou de l’usage de la force contre des objets dans l’espace » [PPWT pour Treaty on the Prevention of the

La « guerre électronique » prend de plus en plus d’importance dans les opérations navales

La Syrie est devenue « l’environnement de guerre électronique le plus agressif de la planète », confiait, en avril dernier, le général Raymond Thomas, le chef de l’US Special Operations Command [USSOCOM], lors d’un colloque sur le renseignement géospatial [GEOINT]. Et d’évoquer des cas de brouillage de communications entre des avions de la coalition anti-jihadiste, dirigée par

Pour l’US Navy, l’activité navale chinoise dans l’Atlantique Nord crée une « nouvelle dynamique »

Pendant longtemps, la mission de la composante navale de l’Armée populaire de libération [APL] se limitait à la défense des côtes de la République populaire de Chine, voire ses environs proches. Mais, avec la mondialisation des échanges et l’essor économique chinois, Pékin a d’abord adopté un concept de « défense active des mers proches », puis une

Face à la pression de Pékin, Taïwan envisage d’augmenter ses dépenses militaires de 5,6%

Depuis maintenant plusieurs mois, la République populaire de Chine accentue sa pression sur Taïwan, qu’elle considère comme étant une province rebelle. Cette attitude peut s’expliquer en partie par celle, plus conciliante que par le passé, que témoigne l’administration américaine à l’égard de Taipeh. Le 12 juin, et alors que les regards étaient tous tournés vers

Les hélicoptères AH-64E Apache Guardian taïwanais sont prêts à contrer une opération amphibie chinoise

Le 17 juillet, désormais dotée de 29 hélicoptères d’attaque AH-64E Apache Guardian, la 601e Brigade de cavalerie aérienne [Air Cavalry Brigade] de la force terrestre taïwanaise a officiellement été déclarée opérationnelle lors d’une cérémonie organisée à Taoyuan, dans le nord-ouest de Taiwan. À cette occasion, la présidente taïwanaise, Tsai Ing-wen, a déclaré que la mise

La Chine développe un nouvel avion de combat embarqué

Actuellement, l’aviation embarquée chinoise repose sur l’avion de combat J-15 « Flying Shark », c’est à dire une copie du Su-33 Flanker russe. Maintenant que, avec le Liaoning, la Chine dispose d’un porte-avions, ce qui était prévisible s’est confirmé : cet appareil n’est pas aussi performant qu’espéré. En 2013, un article publié par Sina Military Network avait

Les arsenaux nucléaires se maintiennent ou se réduisent… sauf en Asie

Le 7 juillet 2017, l’Assemblée générale des Nations unies a voté le Traité sur l’intediction des armes nucléaires [122 pays sur 192 l’ont approuvé, ndlr]. Et, étant donné que plus de 50 États l’ont ratifié (dont le Vatican), ce texte, qui préconise une interdiction totale du développement, du stockage et de la menace d’utilisation d’armes

La France s’oppose à des livraisons d’armes chinoises à la Centrafrique

En décembre 2017, au Conseil de sécurité des Nations unies, la France ne s’était finalement pas opposée à une demande d’exemption sur l’embargo sur les armes appliqué à la Centrafrique formulée par la Russie. Toutefois, à l’instar des États-Unis et du Royaume-Uni, elle avait exprimé quelques réserves. Ces dernères furent levées quand la partie russe

L’espionnage chinois s’intéresserait-il aux technologies des avions à décollage court et à atterrissage vertical?

Drones, avions furtifs, canon électro-magnétique, armes hypersoniques, nouveaux missiles, etc… Les progrès de la Chine en matière d’armement n’auraient très probablement pas été aussi rapide sans un sérieux coup de pouce de ses services de renseignement, lesquels arrivent à obtenir des secrets industriels en pratiquant le cyberespionnage ou en ayant recours aux anciennes méthodes –

L’annonce de M. Trump sur la fin des exercices en Corée du Sud prend les alliés des États-Unis au dépourvu

L’exercice militaire multinational « Ulchi Freedom Guardian », organisé chaque année par les forces américaines et sud-coréennes, aura-t-il lieu à la fin du mois d’août, comme prévu? La question se pose après les propos tenus par le président américain, Donald Trump, alors qu’il venait de rencontrer Kinm Jong-un, le chef du régime nord-coréen, le 12 juin, à