Chine / Archives

Face à la Corée du Nord, le Japon songe à se doter d’une capacité de frappe à longue distance

En raison de sa Constitution pacifiste, le Japon ne dispose actuellement pas de capacité de frappe à longue distance, la portée des missiles en dotation au sein de ses Forces d’autodéfense n’excédant pas 300 km. Jusqu’à présent, la question sur ce sujet ne se posait pas vraiment, Tokyo se reposant sur le Traité de défense

La Chine dénonce l’intrusion d’un drone indien dans son espace aérien

Plusieurs raisons peuvent expliquer la rivalité entre la Chine et l’Inde. Et l’une d’elles tient aux disputes territoriales entre ces deux pays, notamment le long de la ligne « McMahon », encore appelée « Ligne de contrôle actuelle » (LAC), dont le tracé n’est pas figé, ou encore dans la zone du plateau de Doklam, où a récemment eu

Le fabricant de drones DJI accusé de livrer des données sur des sites gouvernementaux américains à Pékin

Au fil du temps, l’entreprise chinoise DJI s’est imposée sur le marché des drones de loisir et professionnels, avec des appareils comme le Phantom, le Mavic ou encore l’Inspire. Ces engins utilisent des logiciels et des applications qui permettent de stocker les données des utilisateurs (plans de vol, par exemple). Or, cela ne plaît pas

Hanoï et Pékin ont trouvé un « consensus » pour apaiser leur rivalité en mer de Chine méridionale

En 2014, Hanoï avait vigoureusement protesté contre l’installation, par Pékin, d’une plateforme de forage pétrolier dans les eaux de l’archipel des Paracels qui, situé en mer de Chine méridionale et supposé receler de vastes ressources en hydrocarbures, est revendiqué par les autorités vietnamiennes et chinoises. Du coup, le Vietnam envoya ses garde-côtes y patrouiller, ce

Les Mirage 2000 taiwanais cloués au sol

Qu’est-il arrivé au Mirage 2000-5 n°2040, piloté par le capitaine Ho Tzu-yu, du 499e Escadron de chasse de la force aérienne taïwanaise? Cet appareil a décollé de la base de Hsinchu, vers 18h09, le 7 novembre, pour une mission de routine. Puis, environ 35 minutes plus tard, alors qu’il volait à 111 km au nort

Pour le plus haut gradé américain, la Chine sera la principale menace pour les États-Unis en 2025

Lors de son audition visant à confirmer, par le Congrès, sa nomination au poste de chef d’état-major interarmées, le général Joseph Dunford avait affirmé que, pour lui, les « menaces les plus importantes » restaient « celles qui n’étaient pas encore apparues ». Cela étant, lors d’un nouveau passage devant le comité des Forces armées du Sénat, le 26

La Chine a mené ses premières manoeuvres militaires à Djibouti

En août, la Chine a inauguré, à Djibouti, sa première base militaire permanente à l’étranger. Officiellement, cette emprise doit servir à assurer le soutien logistique des opérations navales dans l’océan Indien et au Moyen-Orient ainsi que celui des contingents de l’Armée populaire de Libération (APL) engagés dans les opérations de maintien de la paix des

Un missile balistique nord-coréen a encore survolé le Japon

Que va bien pouvoir dire Shinzo Abe, le Premier ministre japonais? Après le survol, en août, de l’île nippone d’Hokkaïdo par un missile balistique nord-coréen, il avait parlé d’un tir « inacceptable », qualifié de « menace grave et sans précédent ». Dans la foulée, M. Abe a défendu la nécessité, pour son pays, d’augmenter les dépenses militaires et

Le chef d’état-major de l’armée de terre indienne met en garde contre un conflit avec la Chine

Peu de monde connaît le plateau montagneux du Doklam. Et pourtant, il pourrait bien être la cause d’un conflit entre la Chine et l’Inde etant donné que ces deux pays, avec le Bouthan, en revendiquent la souveraineté. Pour New Delhi, le plateau du Doklam est stratégique dans la mesure où il est situé qu’à seulement

Afghanistan : La Chine prend la défense du Pakistan après les propos de M. Trump

Pour s’assurer d’une profondeur stratégique face à l’Inde, le Pakistan a soutenu le mouvement taleb afghan dans les années 1990. Et leur puissante service de renseignement, l’Inter Service Intelligence (ISI) entretient des liens avec le réseau Haqqani, une composante des taliban installée dans les régions tribales pakistanaises. Mieux encore : les milliards de dollars versés