Chine / Archives

Le prochain chef du Pentagone n’est pas exactement sur la même longueur d’onde que M. Trump

Le général James Mattis n’a pas eu de difficulté pour gagner la confiance du Sénat américain qui, dominé par les Républicains, lui a témoigné un large soutien après son audition devant le comité des Forces armées en vue de la confirmation de sa nomination à la tête du Pentagone. Il faut dire que sur plusieurs

La Corée du Nord dotée de l’arme nucléaire? « Cela n’arrivera pas! », assure M. Trump

Il faudra s’y habituer : le futur président des États-Unis, Donald Trump, n’a pas l’intention de se passer de Twitter après son investiture, le 20 janvier prochain. Si ce réseau social est utile pour partager des réactions, des émotions et du contenu qui semble pertinent, en revanche, il apparaît limité quand il s’agit d’évoquer les

La Russie, la Chine et le Pakistan se disent inquiets face à l’émergence de la branche afghane de l’EI

Cela fera bientôt deux ans que l’État islamique (EI) a installé une « franchise » en Afghanistan, sous le nom de « Province de Khorasan », en partie grâce au recrutement de combattants en rupture de ban avec les mouvement taliban afghan et pakistanais. Actuellement, et malgré les opérations menées par les troupes afghanes, appuyées par les forces spéciales

Une version améliorée de l’avion furtif chinois FC-31 Gyrfalcon a effectué son premier vol

Alors que Lockheed-Martin, a été mis sous tension par Donald Trump, le futur 45e président des États-Unis, qui exige une baisse des coûts du programme « Joint Strike Fighter » (ou F-35 Lightning II), la Chine continue de développer deux projets similaires, à savoir le J-20 et le J-31, connu désormais sous l’appellation FC-31 Gyrfalcon. S’agissant du

La Chine envoie un message politique à Washington en déployant son porte-avions près de Taïwan

Récemment déclaré prêt au combat, le premier porte-avions chinois, le Liaoning (ex-Varyag), se contentait jusqu’à présent de participer à des exercices près de ses côtes, comme encore le 15 décembre dernier, dans la baie de Bohai, avec des tirs « réels » de missiles surface-air HQ-10, afin d’évaluer le niveau d’entraînement des équipages ainsi que la performance

La marine chinoise a subtilisé un drone sous-marin américain en mer de Chine méridionale

Le 15 décembre, à 50 nautiques de Subic Bay (Philippines), le navire océanographique américain USNS Bowditch, utilisé par le Military Sealift Command, devait récupérer deux drones sous-marins de type « Ocean Glider« , utilisés pour mesurer la salinité et la température de l’eau, deux facteurs importants dans la propagation du son en milieu marin donc pour les

Pékin a renforcé ses capacités militaires en mer de Chine méridionale

Alors que l’amiral Harry Harris, le chef de l’US PACOM, le commandement militaire américain pour le Pacifique, a dit les États-Unis étaient « prêts à la confrontation » avec Pékin pour défendre la liberté de navigation en mer de Chine méridionale, l’Asia Maritime Transparency Initiative (AMTI), qui dépend du centre de réflexion Center for Strategic and International

La marine américaine est prête à la « confrontation » si nécessaire en mer de Chine méridionale

La mer de Chine méridionale est stratégique à plus d’un titre. Potentiellement riche en réserves d’hydrocarbure ainsi qu’en ressources naturelles (poissons, phosphates, nodules polymétalliques, etc), elle est en effet le carrefour des principales voies du commerce maritime mondial. En outre, cette région fait l’objet de multiples contentieux territoriaux entre les États riverains. Or, Pékin, qui

L’impair diplomatique de M. Trump risque de mettre Taïwan sous pression

En ayant une conversation téléphonique avec la présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen, Donald Trump, qui s’installera dans le bureau ovale le 20 janvier prochain, a, en seulement quelques minutes, réduit en miettes l’un des grands principes des relations entre Washington et Pékin. Pour rappel, quand les États-Unis reconnurent officiellement la République populaire de Chine, ils

Donald Trump prend le risque de fâcher Pékin au sujet de Taïwan

Le dernier coup que vient de faire Donald Trump, le prochain président des États-Unis, donne un aperçu de ce que pourrait être la politique étrangère américaine au cours des quatre – voire des huit – prochaines années. Quand les États-Unis reconnurent officiellement la République populaire de Chine, ils s’engagèrent à ne plus avoir de liens