Bundeswehr / Archives

Char de combat, doctrines… : La coopération avec l’Allemagne « ne va pas être forcément simple », affirme le général Bosser

Dans le domaine militaire, la France et l’Allemagne ont entamé une coopération depuis maintenant longtemps. Coopération qui se traduit, par exemple, par la Brigade franco-allemande [BFA]. Et il est question d’aller encore plus loin, notamment au niveau industriel, avec le développement conjoint d’un Système de combat aérien futur [SCAF] et un nouveau char de combat,

Le Parlement allemand débloque les fonds pour acquérir 6 avions de transport C-130J Hercules

En mai, alors qu’elle avait engagé un bras de fer avec Olaf Scholz, son homologue des Finances, pour obtenir un effort budgétaire plus important en faveur de la Bundeswehr, la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, avait mis dans la balance deux projets de coopération européenne, dont celui consistant à créer un

L’Allemagne cherche à revendre un drone HALE « Euro Hawk » au Canada

L’affaire fit grand bruit en Allemagne, il y a cinq ans. En 2007, Berlin attribua un premier contrat de 508 millions d’euros à Airbus Defence & Space [Cassidian à l’époque] et à l’américain Northrop Grumman pour développer l' »Euro Hawk », une version allemande du drone HALE [Haute Altitude Longue Endurance] RQ-4 Global Hawk, dotées de différents

Mme von der Leyen plaide pour le maintien d’une présence militaire allemande en Irak

En Allemagne, les questions militaires donnent souvent lieu à des désaccords entre les chrétiens-démocrates de la CDU/CSU et les sociaux-démocrates du SPD, lesquels font partie de la coalition gouvernementale dirigée par la chancelière Angela Merkel. Et le maintien d’un contingent de la Bundeswehr en Irak pourrait être une nouvelle pomme de discorde. Ainsi, le 16

Mme Merkel dénonce la « guerre hybride » de la Russie contre les soldats allemands déployés en Lituanie

En février 2017, le parquet lituanien annonça avoir ouvert une enquête sur la propagation de fausses allégations mettant en cause des soldats allemands déployés en Lituanie au titre des mesures de réassurance prises par l’Otan dans une affaire de viol présumé. Ainsi, un courriel, a priori envoyé hors de l’Union européenne, affirmait à l’époque que

Pour améliorer son image et son recrutement, la Bundeswehr se tourne vers les jeunes de moins de 18 ans

L’an passé, la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen a annoncé que les effectifs de la Bundeswehr passeraient de 179.000 à 198.000 militaires d’ici 2024. En terme de recrutement, le défi est immense, sachant que, outre-Rhin, le métier de soldat n’a pas forcément bonne presse. Ainsi, en 2017, 21.000 postes étaient vacants

Otan : L’Allemagne va finalement augmenter son budget militaire de 4 milliards d’euros en 2019

En mai, lors de sa première participation à la conférence de la Bundeswehr depuis 2012, la chancelière allemande, Angela Merkel, avait assuré que les dépenses militaires de son pays seraient équivalentes à 1,5% de son PIB d’ici 2025. Et le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, s’en était félicité, même si cet objectif ne correspondait

Selon son chef d’état-major, la force aérienne allemande est aux abois

Il n’y a pas que l’équipe nationale allemande de football qui est aux abonnés absents : la Luftwaffe n’est pas en meilleur état, à en croire son nouvel « inspecteur » [équivalent de chef d’état-major outre-Rhin], le général Ingo Gerhartz. Cela étant, ce n’est guère une surprise : plus tôt, cette année, le rapport rendu par le

Un peloton allemand remporte l’édition 2018 du Strong Europe Tank Challenge avec ses chars Leopard 2A6 [MàJ]

Au regard des résultats obtenus lors des premières épreuves de l’édition 2018 du « Strong Europe Tank Challenge », une compétition « amicale » organisée depuis deux ans à Grafenwoehr [Allemagne], l’on pouvait espérer que le peloton (4 chars Leclerc) engagé par le 1er Régiment de Chasseurs (RCh) allait au moins décrocher une place sur le podium. Finalement, le

L’Otan salue la volonté de l’Allemagne de porter ses dépenses militaires à 1,5% du PIB d’ici 2025

Mécontente du plan triennal budgétaire concocté par le social-démocrate Olaf Scholz, son homologue aux Finances, la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen a engagé un bras de fer afin d’obtenir la hausse des crédits qu’elle exigeait pour financer les énormes besoins de la Bundeswehr, dont l’état de préparation est jugé préoccupant. Et,