Bundeswehr / Archives

Otan : L’Allemagne va finalement augmenter son budget militaire de 4 milliards d’euros en 2019

En mai, lors de sa première participation à la conférence de la Bundeswehr depuis 2012, la chancelière allemande, Angela Merkel, avait assuré que les dépenses militaires de son pays seraient équivalentes à 1,5% de son PIB d’ici 2025. Et le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, s’en était félicité, même si cet objectif ne correspondait

Selon son chef d’état-major, la force aérienne allemande est aux abois

Il n’y a pas que l’équipe nationale allemande de football qui est aux abonnés absents : la Luftwaffe n’est pas en meilleur état, à en croire son nouvel « inspecteur » [équivalent de chef d’état-major outre-Rhin], le général Ingo Gerhartz. Cela étant, ce n’est guère une surprise : plus tôt, cette année, le rapport rendu par le

Un peloton allemand remporte l’édition 2018 du Strong Europe Tank Challenge avec ses chars Leopard 2A6 [MàJ]

Au regard des résultats obtenus lors des premières épreuves de l’édition 2018 du « Strong Europe Tank Challenge », une compétition « amicale » organisée depuis deux ans à Grafenwoehr [Allemagne], l’on pouvait espérer que le peloton (4 chars Leclerc) engagé par le 1er Régiment de Chasseurs (RCh) allait au moins décrocher une place sur le podium. Finalement, le

L’Otan salue la volonté de l’Allemagne de porter ses dépenses militaires à 1,5% du PIB d’ici 2025

Mécontente du plan triennal budgétaire concocté par le social-démocrate Olaf Scholz, son homologue aux Finances, la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen a engagé un bras de fer afin d’obtenir la hausse des crédits qu’elle exigeait pour financer les énormes besoins de la Bundeswehr, dont l’état de préparation est jugé préoccupant. Et,

Les projets franco-allemands en matière de défense menacés par un budget militaire insuffisant en Allemagne?

La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, réclamait 12 milliards d’euros supplémentaires pour les trois prochaines année afin de pouvoir remédier aux graves lacunes de la Bundeswehr, régulièrement dénoncées par des rapports parlementaires. Finalement, elle devra se contenter d’un budget qui passera de 38,5 à 42,2 milliards d’euros en 2021. C’est en

Washington autorise la vente de 4 drones MQ-4C Triton à l’Allemagne pour 2,5 milliards de dollars

En mai 2013, le gouvernement allemand annula l’achat de cinq drones EuroHawk auprès du constructeur américain Northrop Grumman et de Cassidian [Airbus Defence & Space], après avoir dépensé 508 millions d’euros pour financer un prototype. Ce programme consistait à développer un drone HALE (Haute Altitude Longue Endurance) sur la base du RQ-4 Global Hawk, avec

L’armée allemande lance la révision de ses traditions militaires en rebaptisant la caserne d’Emmich-Cambrai

Du passé, la Bundeswehr [forces armées allemandes, ndlr] veut faire table rase. Après la polémique née de la découverte, l’an passé, de reliques de la Wehrmacht [nom de l’armée allemande sous le régime nazi] dans la caserne occupée par le Jägerbatallion 291 à Illkirch-Graffenstaden, près de Strasbourg, Ursula von der Leyen, la ministre allemande de

Otan : L’Allemagne renforce sa présence militaire en Afghanistan

Il y a quatre mois à peine, l’Allemagne avait exclu de revoir à la hausse ses effectifs militaires déployés en Afghanistan au titre de la mission Resolute Support, conduite par l’Otan. « Les engagements pris jusqu’ici suffisent » fit même valoir Ursulan von der Leyen, la ministre allemande de la Défense, à l’issue d’une réunion avec ses

Seulement 30% des avions de combat Eurofighter Typhoon allemands ont été disponibles en 2017

La semaine passée, le commissaire parlementaire à la Bundeswehr, le social-démocrate Hans-Peter Bartels a rendu public son rapport annuel [.pdf] dont il avait évoqué certaines parties lors de différentes interventions dans les médias. Aussi, personne n’a été surpris du tableau accablant de l’état de préparation des forces armées allemandes. Sous-marins indisponibles, navires de surface en

Actuellement, l’armée allemande ne peut pas tenir sa place à la tête de la force de réaction très rapide de l’Otan

Ces derniers temps, il ne se passe pratiquement pas une semaine sans que le mauvais état de préparation opérationnelle et les problèmes de disponibilité des forces armées allemandes (Bundeswehr) ne fassent les choux gras de la presse d’outre-Rhin. Il faut cependant dire que, alors que la situation politique reste compliquée à Berlin, le commissaire parlementaire