Belgique / Archives

Un sous-marin allemand de la Grande Guerre retrouvé presque intact en mer du Nord

Lors de la Première Guerre Mondiale, le port de Zeebruges était un objectif prioritaire des Alliés étant donné qu’il abritait une escadrille de sous-marins de la marine impériale allemande. En avril 1918, la Royal Navy lança l’opération « ZO » (pour Zeebruges – Ostende) afin d’en bloquer l’accès en y sabordant des navires chargés de béton à

Bruxelles dit examiner le « statut juridique » de l’offre française sur la livraison de 34 avions Rafale

Ils ne sont finalement que deux à avoir remis, en temps et en heure, leur offre pour tenter de remporter le contrat portant sur l’acquisition de 34 nouveaux avions de combat par la Belgique. Boeing et Saab s’étant retirés de la course il y a quelques semaines, Lockheed-Martin (F-35A) et le consortium Eurofighter (Typhoon) se

La France propose à la Belgique de lui livrer des avions Rafale via un accord intergouvernemental

Pour remplacer ses avions de combat F-16, la Belgique a lancé le programme Air Combat Capability (ACCap), dans le cadre duquel un appel d’offres a été ouvert à cinq industriels, dont Lockheed-Martin (F-35), Dassault Aviation (Rafale F3R), le consortium Eurofighter (Typhoon), Saab (Gripen E/F) et Boeing (F/A-18 Super Hornet). Le contrat porte sur l’acquisition de

La Belgique va renforcer sa participation à la Mission des Nations unies au Mali

Au moment de prendre, en avril, ses fonctions de « Force Commander » de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA), le général belge Jean-Paul Deconnick avait indiqué qu’il fallait attendre 2018 pour voir si son gouvernement allait engager d’autres moyens au Sahel. Et ce devrait être effectivement le cas. Actuellement,

Bruxelles : Deux militaires belges attaqués à l’arme blanche

Comme en France, avec l’opération Sentinelle, les militaires belges sont sollicités pour une mission de sécurité intérieure qui, appelée Vigilant Guardian, est régulièrement prolongée en fonction de l’état de la menace terroriste. Et c’est dans le cadre de cette dernière que le 25 août, vers 20H15, dans le centre de Bruxelles, deux soldats ont été

Le Gripen E/F du constructeur suédois Saab ne sera pas le prochain avion de combat belge

Après le forfait de Boeing, qui a renoncé à présenter son F/A-18 Super Hornet à l’appel d’offres lancé par la Belgique pour trouver un successeur au F-16 de sa force aérienne, c’est au tour du constructeur suédois Saab, qui soumettait son JAS-39 Gripen E/F de jeter l’éponge. L’annonce a été faite le 10 juillet par

Cloués au sol pendant plusieurs semaines, les C-130H Hercules belges sont de nouveau opérationnels

Début juin, l’on apprenait que la Défense belge avait été décidé de clouer au sol ses avions de transport C-130H Hercules après une série d’incidents dus à un « fonctionnement anormal des commandes de vol. » Et qu’une enquête pour en déterminer la cause était en cours, avec l’aide du constructeur, Lockheed-Martin, et de Sabena Aerospace. Á

La Belgique veut commander 477 véhicules blindés auprès de la France pour 1,1 milliard d’euros

Le ministère belge de la Défense a annoncé, ce 22 juin, son intention d’acquérir, auprès de la France, 417 Véhicule blindé multi-rôles (VBMR) « Griffon » et 60 Engins blindés de reconnaissance et de combat (EBRC) « Jaguar », dans le cadre de son programme « Camo » [capacité motorisée, ndlr]. Le montant de cette opération, qui passera par un accord

La Belgique prolonge la mission de ses avions F-16 au sein de la coalition anti-jihadiste

Normalement, les 6 chasseurs-bombardiers F-16 belges déployés sur la base aérienne d’Azraq, en Jordanie, dans le cadre de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, auraient dû terminer leur mission à la fin du mois de juin et être relevés par des appareils néerlandais du même type, conformément à un accord passé avec les Pays-Bas

Belgique : Le chef du Service général du renseignement et de la Sécurité contesté en interne

Si l’on en croit les informations du quotidien De Standaard, il y a du rififi au sein de la communauté du renseignement belge. Ou plutôt dans les rangs du Service Général du Renseignement et de la Sécurité (SGRS), lequel dépend du ministère de la Défense. Dans une lettre adressée à leur ministre de tutelle, Steven