Airbus / Archives

L’Espagne pourrait échanger 4 à 6 A400M « Atlas » contre 54 avions d’entraînement avec la Corée du Sud

La force aérienne espagnole [Ejército del aire] envisage de remplacer prochainement l’ensemble de ses avions d’entraînement CASA C-101 Aviojet et ENAER T-35 Pillán (de conception chilienne) utilisés jusqu’à présent pour la formation de ses pilotes de combat. Or, dans le même temps, son homologue sud-coréenne cherche à accroître ses capacités en matière de transport aérien,

Où en est le développement des capacités tactiques de l’avion de transport A400M « Atlas »?

En octobre 2017, un avion de transport A400M « Atlas » de l’armée de l’Air effectuait un « atterrissage tactique en conditions opérationnelles » à Madama [Niger], pour le compte de la force Barkhane. Une première pour l’appareil d’Airbus. Pour autant, cela ne voulait pas dire que cet A400M disposait de l’ensemble des capacités tactiques inscrites dans son cahier

Frictions franco-allemandes au sujet du Système de combat aérien futur?

Ayant fait l’objet d’une lettre d’intention signée en juin dernier, la coopération franco-allemande au sujet du programme de Système de combat aérien futur [SCAF] traverserait une zone de turbulences, à en croire l’hebodmadaire Der Spiegel. Pour rappel, le SCAF  vise à développer un « système de systèmes » autour d’un avion de combat de nouvelle génération qui,

La ministre des Armées confirme l’accélération des livraisons d’avions ravitailleurs A330 MRTT « Phénix »

Pour l’armée de l’Air, le remplacement de ses 14 avions ravitailleurs KC/C-135, dont la mise en service de premiers appareils remonte aux années 1960, était devenu, au fil du temps, un dossier très urgent. « Nous prenons un risque excessif avec cette flotte de C-135, car nous ne sommes plus en mesure de prévoir et de

Armée de l’Air : L’A400M « Atlas » franchit le seuil symbolique des 10.000 heures de vol

En août 2013, l’armée de l’Air reçut, après maints retards, son premier avion de transport A400M « Atlas ». Depuis 13 autres unités ont rejoint la base aérienne 123 d’Orléans-Bricy. Mais il aura fallu attendre cinq ans pour que le seuil symbolique des 10.000 heures de vol soit franchi par cette flotte. « L’A400M fêtera le 7 septembre

Le Pdg de Dassault Aviation charrie les Britanniques avec leur projet de nouvel avion de combat

L’avion de combat « Tempest », dévoilé le 16 juillet par Gavin Williamson, le ministre britannique de la Défense, est-il un coup de bluff pour forcer la porte du programme franco-allemand SCAF [Système de combat aérien futur] ou traduit-il la volonté de Londres de porter un projet concurrent en y association l’Italie, voire la Suède et le

Airbus inaugure un site pour la production en série du drone stratosphérique Zephyr

En 2014, un rapport parlementaire incitait le ministère des Armées (ou de la Défense à l’époque) à regarder de près les applications militaires potentielles des drones stratosphériques, comme le Zephyr, un appareil initialement imaginé par le britannique Qinetiq, avant d’être repris à son compte par Airbus. « Une réflexion pourrait être lancée pour évaluer le besoin

Airbus salue l’engagement britannique pour le financement d’un futur avion de combat

Est-ce un coup de bluff pour s’inviter dans le programme « SCAF » [Système de combat aérien futur] franco-allemand, avec Dassault Aviation comme chef de file et Airbus Defence & Space? Ou bien s’agit-il d’une initiative concurrente dont la conséquence sera de reproduire les erreurs du passé? Toujours est-il que, lors du salon de Farnborough, le ministre

Voici à quoi pourrait ressembler le successeur du Rafale

Le 19 juin, le programme d’avion de combat franco-allemand, appelé à succéder au Rafale et à l’Eurofighter Typhoon, a franchi une nouvelle étape avec la signature d’une lettre d’intention concernant son développement. Pour le moment, on ne sait que très peu de choses sur ce futur appareil, qui constituera l’élément central du Système de combat

L’Espagne est intéressée par le futur avion de combat franco-allemand

Le 19 juin, la France et l’Allemagne ont signé une lettre d’intention concernant le développement d’un futur avion de combat. Auparavant, Dassault Aviation et Airbus Defence & Space avait conclu un accord industriel afin de préciser leurs rôles respectifs dans ce programme – d’origine française – appelé SCAF [Système de combat aérien futur]. Cet appareil