Asie-Pacifique/ Archives

Le président Trump annule sa rencontre avec Kim Jong-Un, le chef du régime nord-coréen

Le sommet promettait d’être d’autant plus « historique » qu’il était totalement inespéré après des mois de tensions. Prévu le 12 juin prochain, à Singapour, il n’aura finalement pas lieu. En effet, ce 24 mai, le président Trump a annoncé qu’il ne rencontrerait finalement pas Kim Jong-Un, le chef du régime nord-coréen. Pourtant, le 27 avril, le

La marine chinoise n’est plus invitée à l’édition 2018 de l’exercice aéronaval américain Rim of the Pacific

En 2014, la marine chinoise avait été invitée par les États-Unis, à participer pour la première fois à l’exercice aéronaval Rim of the Pacific [RIMPAC], malgré les différends en mer de Chine méridionale et les incidents liés aux revendications de Pékin au sujet de l’archipel japonais Senkaku. À l’époque, cette invitation avait été justifiée par

Un général des forces spéciales américaines pressenti pour être le futur chef de la mission de l’Otan en Afghanistan

Quand le général Stanley McChrystal, qui était alors le chef du Joint Special Operations Command, fut nommé pour commander la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), déployée en Afghanistan sous l’autorité de l’Otan, beaucoup d’observateurs y virent un changement d’approche pour contrer le mouvement taleb afghan. Ce qui était vrai. En effet, fort de

Un rapport du Pentagone ne voit pas d’amélioration en Afghanistan

Le rôle de l’Inspection générale spéciale du Congrès américain pour la reconstruction de l’Afghanistan (SIGAR) et de l’Inspection générale du Pentagone concernant l’opération Freedom’s Sentinel, n’est pas de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein mais de dire dans quel état où il se trouve. Aussi, les conclusions de ces deux organismes

Des bombardiers H-6K chinois déployés pour la première fois sur un îlot de la mer de Chine méridionale

Estimant que la mer de Chine méridionale lui appartient dans sa quasi-totalité et malgré les conclusions de la Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye selon lesquelles ses prétentions dans cette région ne reposent sur « aucun fondement juridique », Pékin poursuit l’aménagement, à des fins militaires, de plusieurs îlots et récifs des archipels Spratleys et Paracel.

Le Royaume-Uni envisage d’envoyer 400 militaires de plus en Afghanistan

Après l’Allemagne, qui, en mars, a annoncé une hausse de sa contribution à la mission Resolute Support, dirigée par l’Otan, le Royaume-Uni envisage de renforcer ses effectifs actuellement déployés en Afghanistan. D’après le quotidien The Times, l’un des options envisagées consisterait à envoyer 400 militaires supplémentaires dans le cadre de Resolute Support. En novembre 2017,

Les forces afghanes ont perdu 18.000 combattants en un an

Ce 16 mai, selon Kaboul, l’armée nationale afghane [ANA] et les forces américaines ont repoussé l’offensive lancée la veille par les talibans contre Farah, la capitale de la province du même nom. « Les talibans ont été forcés de quitter la ville autour de minuit, après l’arrivée de renforts de Herat et de Kandahar. Nous avons

La Corée du Nord pourrait annuler le sommet avec les États-Unis si elle doit renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire

En diplomatie, chaque phrase doit être pesée, mesurée et prononcée avec prudence. Et encore, cela ne réduit pas le risque de se faire mal comprendre… Le 27 avril, lors du sommet « historique » intercoréen de Panmunjom, le nord-coréen Kim Jong-Un et le sud-coréen Moon Jae-in ont pris l’engagement d’oeuvrer à la « dénucléarisation totale » de la péninsule

Les talibans tentent de s’emparer de la capitale de la province de Farah, dans l’ouest de l’Afghanistan

L’an passé, le mouvement taleb afghans n’a pas cherché à prendre le contrôle d’une capitale provinciale, même provisoirement, comme il le fit à Kunduz [nord] et à Lashkar Gah [sud], l’objectif de son offensive de printemps, appelée « Mansouri », étant de consolider ses gains territoriaux tout en continuant à s’en prendre aux forces étrangères et locales.

Le second porte-avions chinois entame ses essais en mer

La première sortie en mer du second porte-avions chinois, appelé, pour le moment, CV-17, était espérée pour la journée de la marine chinoise, le 23 avril. D’ailleurs, à cette époque, les autorités chinoises avaient interdit la navigation maritime dans certaines partie de la mer de Bohai et de la mer Jaune en prévision de cette