La Grèce a lancé les discussions pour se procurer jusqu’à 10 Rafale F4 supplémentaires

L’accord établissant un partenariat stratégique de coopération en matière de défense et de sécurité entre la France et la Grèce, signé en septembre 2021, tient-il toutes ses promesses ? Pour rappel, ce texte, qui devra être renouvelé en 2026, contient une clause d’assistance mutuelle dans le cas d’une « agression armée » contre l’une ou l’autre des parties. Il vise également à favoriser une « culture stratégique » commune ainsi que l’interopérabilité entre les forces françaises et grecques et la coopération industrielle dans le domaine de l’armement.

Depuis qu’il a été ratifié, cet accord a donné lieu à la participation des forces françaises à plusieurs exercices interalliés organisés en Grèce, comme Iniochos, Notos ou encore Olyco. Mais il s’est surtout traduit dans le domaine capacitaire, avec les commandes passées par Athènes en 2022 en vue de se procurer six chasseurs-bombardiers Rafale supplémentaires et trois Frégates de défense et d’intervention [FDI].

Pour le magazine spécialisé grec « Ptisi » [« Vol » en français], le bilan de cet accord, à deux ans de son échéance, est plutôt décevant. « Plus que la signature, c’est la mise en œuvre qui compte. […] Combien d’officiers avons-nous envoyé en France pour des formations et acquérir de l’expérience ? Et combien de Français avons-nous accueilli ? Et combien d’exercices bilatéraux majeurs avons-nous organisés ? Et combien de scénarios de guerre avons-nous exécutés ensemble ? Plus généralement, comment avons-nous renforcé notre coopération de défense ? », se demande-t-il, dans un commentaire publié le 10 mai.

Notant, au passage, que le contexte géopolitique a évolué depuis septembre 2021, Ptisi souligne que, finalement, le plus important est que la France a ouvertement pris l’engagement qu’elle « défendra la Grèce par les armes » si nécessaire, « sans notes de bas de page ».

Quoi qu’il en soit, cet accord sert de cadre aux discussions lancée par Athènes en vue d’une nouvelle commande de Rafale. En effet, la force aérienne grecque a l’intention de rationaliser son aviation de chasse en retirant du service plusieurs modèles d’avions de combat, comme le F-4 Phantom, le Mirage 2000-5, voire le F-16 Block 30. Par conséquent, elle ne conserverait que ses Rafale et ses F-16 portés au standard Block 70 « Viper », auxquels viendront s’ajouter au moins 20 chasseurs-bombardiers F-35A.

Les Mirage 2000-5 ayant encore du potentiel, l’état-major grec envisage de les revendre [l’Inde serait sur les rangs]… Mais à la condition d’obtenir en retour jusqu’à 10 Rafale de plus, portés au standard F4. En tout cas, c’est ce qu’avance le site spécialisé grec Defence Review. Selon ses informations, les discussions avec Dassault Aviation seraient à un « niveau avancé ». Un délégation de l’industriel français devrait se rendre prochainement à Athènes pour un « nouveau cycle » de discussions.

« L’état-major de la force aérienne hellénique a exprimé le besoin d’acquérir 8 à 10 nouveaux appareils supplémentaires afin de former un autre escadron de chasse. En outre, il a déclaré explicitement et catégoriquement aux dirigeants du ministère de la Défense que c’est une condition fondamentale pour le retrait des Mirage 2000-5 afin de couvrir les besoins opérationnels », explique Defence Review.

Pour rappel, la Grèce a commandé un total de 24 Rafale depuis 2020, dont 12 au standard F3R prélevés dans la dotation de l’armée de l’Air & de l’Espace.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

97 contributions

  1. john dit :

    À l’attention de Dassault, s’ils envisageaient un jour de produire un mauvais avion:

    -Une dindes de 3 kg à 4 kg
    -2 clémentines
    -Beurre
    -Fines herbes
    -Une branche de romarin
    -2 carottes
    -2 oignons
    -1 branche de céleri

    1. Utiliser une cuillère pour décoller la peau de la chair, en commençant par un côté, juste au-dessus de la cuisse, et monter tranquillement vers la poitrine et vers le dos pour créer une grande cavité.
    2. Mettre du beurre dans cette cavité. Avec les mains, faire une pression de l’avant vers l’arrière afin d’étendre uniformément le beurre sous la peau. Faire la même chose de l’autre côté.
    3. Badigeonner ensuite l’extérieure de la dinde de beurre. On peut aussi ajouter des fines herbes à l’intérieur des cavités de la dinde pour ajouter de la saveur.
    4. Sortir la dinde du réfrigérateur quelques heure avant de la cuire afin qu’elle soit à la température de la pièce.
    5. Couper de 2 à 4 clémentines en deux et presser le jus à l’intérieur des cavités de la dinde. Ajouter des fines herbes telles que du romarin, du thym ou du laurier. Le jus de clémentine créera de la vapeur lors de la cuisson et ajoutera de la fraîcheur à la volaille.
    6. Enlever toutes les feuilles d’une branche de romarin, puis piquer cette branche dans la peau en extra à l’ouverture des cavités. Attacher les deux extrémités des cavités ensemble à l’aide de la branche afin d’éviter que la peau ne rétrécisse durant le cuisson.
    7. Ouvrir la cavité du cou et remplir au maximum de farce, puis refermer soigneusement la cavité en tirant la peau et en la pliant sous l’oiseau. Mettre ensuite dans une rôtissoire.
    8. Préchauffer le four au plus chaud possible. Peler et couper les carottes, les oignons et les céleris et les ajouter avec la dinde. Couvrir de papier d’aluminium et mettre au four, puis baisser immédiatement le feu à 350 °F (180 °C).
    9. Cuire la dinde de 35 à 40 min par kg, soit de 4 h à 4 h 30 pour une dinde de 7 kg, en regardant la cuisson tous les 30 min et en l’aspergeant régulièrement du jus de cuisson.
    10. Après 3 h 10 de cuisson, enlever le papier d’aluminium afin que la peau devienne dorée et croustillante. On peut utiliser un thermomètre pour s’assurer de la cuisson. Il suffit de l’insérer au niveau de la poitrine et d’avoir une température de 150 °F (65 °C).
    11. Insérer délicatement une broche de métal à l’intérieur de la cavité et l’utiliser pour soulever la volaille en angle au-dessus de la rôtissoire afin de faire sortir le jus des cavités.
    12. Transférer la dinde dans une assiette de service et couvrir de deux feuilles d’aluminium et de deux linges afin de la garder au chaud. Laisser reposer 30 min avant de servir. http://www.jamieoliver.com © Jamie Oliver 2009

    • Manger dehors dit :

      Bonne idée, les clémentines. Il faudrait que j’essaye dans ma marinade pour les prochaines brochettes de poulet
      au barbecue.

      • AirTattoo dit :

        Je me permets de conseiller un Chili con carne à l’orange (à base de zestes d’oranges). Un délice.

        • Manger dehors dit :

          Ca m’intéresse. Vous les préparez comment, les zests, avant de les incorporer dans le chili ? Et ils se substituent à un ingrédient particulier ou ils sont juste en plus de la préparation habituelle ?

          Euh… Pardon à qui de droit pour le HS !

          • Arnaud dit :

            Le plus important c’est d’ôter le ziste !
            l’outil idéal c’est la microplane
            sinon, celui que tous le monde a : l’économe.

            bisous

    • LEONARD dit :

      @john
      Vous avez trouvé votre voie…
      Continuez !!

    • Sempre en Davant dit :

      Pour bien cuire une volaille sans qu’elle sèche le mieux c’est le petit suisse.

      si vous tenez à votre jus de clémentine : brassé le avec.

      Enfin il faut contester l’emploi de fines herbes.
      Cette expression désignait d’abord le cerfeuil et s’est étendue aux herbes fraîches… Qu’importe faites une béarnaise et même deux.
      En tartine sur du pain grillé ça occupera vos convives !

      • john dit :

        Je remercie la France, nation savante de la gastronomie, et ses habitants pour leur conseils avisés. Il ne nous reste plus, à nous helvètes, qu’à assaisonner les 36 dindes commandées. Je crois que nous allons avoir une indigestion…

        • Sempre en Davant dit :

          Vous ne pouvez être entièrement blâmé ni pour la dinde ni pour le britannique et la traduction.
          Ce volatile est souvent furtif sur les tables car cru en maints endroits et brûlé ailleurs : l’écrasante majorité des fours est trop petite pour cuire convenablement ce volatile.
          Ce qu’il faut c’est un de ces gigantesque plat à four en aluminium avec des poignées.
          Ceci dit J Oliver a raison de suggérer une mirepoix. C’est une excellente garniture aromatique qui donerat de l’arôme tout en conservant l’humidité. Et c’est une excellente façon de séparer la volaille du fond de la gamelle et des bouteilles de vin blanc que vous rajouterez deux à trois fois en 6 heures de cuisson avec un généreux arrosage toute les demies heures…
          Bref un thermomètre de cuisson (a piquer) c’est indispensable pour ces grosses bêtes… Ce sont des belles recettes pour les occasions ou vous louez une sale des fêtes communale avec une cuisine pro donc un four à la taille.
          Selon la taille des volatiles commencer à four chaud pour griller la bête (patte écartées) puis redescendre de 190° à 120° pendant 6 bonnes heures…. Passons.

          Mais si vous voulez un casus belli voyez du coté du prix de la Willamine! Le tarif vole au dessus du F35…

          Des clowneries comme ça pourraient donner lieux à un affrontement entre Jaguar !
          Ceux qui savent envahiront le Luxembourg, petit pays qui respecte les fruits distillés et même les petits fruits qui, a mesurent, remplissent les jarres de confiture de vieux garçon ou ils sont préservés dans l’alcool.
          Vous serez coupable de l’invasion du grand duché. Moins bien protégés et pour plus cher : Bravo!

          https://youtu.be/rGgOpmgkRok

        • SimLabeng dit :

          Si vous manger a l`exterieur, c`est bien de couvrir votre dinde. Une bonne rafale pourrait la refroidir assez vite merci…

        • Olivier 15 dit :

          En attendant, l’indigestion, mon cher John, est surtout provoquée par la longueur et le contenu de vos commentaires, dont l’ intérêt est proche de la température de l’univers.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        Rien ne vaut et de loin cette recette!
        https://lecoincoindesnoes.fr/2020/12/11/recette-de-la-dinde-au-whisky/

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        Jolie l’utilisation du petit Suisse.
        Pour mon goût je ne suis pas certain du mariage clémentine béarnaise.

        • Sempre en Davant dit :

          Pour un beau poulet rôti 3 petits suisses faites l’essai, voir si vous avez de la volaille traditionnelle avec le cœur et le foie un peu ‘d’oignon et de persil hachez le tout mélangez à deux petits suisses.

          C’était à cause de « fine herbes » qui désigne le cerfeuil. Les herbes sèches n’entre pas dans cette catégorie.
          Ma formulation est maladroite. Mieux vaut une tartine de béarnaise qu’une promesse de dinde…

          Enfin pour rendre justice à cette sauce il est rationnel de passer au chinois le vin réduit parfumé par l’échalote, l’estragon et les tiges de cerfeuil. Ces ingrédients ont tout donnés ils sont mous et termes.
          Une fois la sauce faite rajoutez un peu d’échalote finement concassée pour la mâche, d’estragon ciselée et de cerfeuil haché très fin pour la fraîcheur. C’est épatant!
          Sur de bonnes tartines de pain de campagne grillés c’est une souveraine préparation à un repas frugal façon Maïté.

          Et bien sur pas de clémentine… sauf pour les consultants.

      • Goose dit :

        « Pour bien cuire une volaille sans qu’elle sèche le mieux c’est le petit suisse. »
        Et on le met où le petit suisse ? Quelle est sa place ? 🙂

    • Harrick dit :

      j’espère qu’ils vous entendent…. Un successeur dans la logique du rafale, simple et efficace mais pas certain que ce soit ce qui est convenu dans le cahier des charges qu’on lui impose avec cette Europe stupide.

      • Bazdriver dit :

        @Harrick. Le cahier des charges du NGF est imposé pa
        rles militaires français en particulier. Tous reconnaissent les qualités du Rafale. Mais tous parlent également de la nécessité même d’un appareil nouveau, qui puisse sérieusement concurrencer le F-35…. Ne vous en déplaisent. C’est le chef d’Etat-Major de l’AAE lui-même qui a déclaré que sans le NGF , elle deviendrait une force de seconde zone….

        • Jack dit :

          @Bazdriver : Wow ! Nous n’avons pas la même compréhension du sujet 🙂 :
          .
          « Mais tous parlent également de la nécessité même d’un appareil nouveau, qui puisse sérieusement concurrencer le F-35 »
          => Système de système Européen, supériorité aérienne, coût d’achat élevé, bi-moteurs… Le NGF et le Tempest ne sont aucunement des concurrents du F-35. Dans le cas contraire, pourquoi l’Allemagne, l’Italie, la Belgique, le Japon et le RU développeraient un appareil concurrent à celui qu’ils possèdent déjà ?
          .
          « C’est le chef d’Etat-Major de l’AAE lui-même qui a déclaré que sans le NGF , elle deviendrait une force de seconde zone…. »
          => Non. C’est la prédominance que les USA donnent aux pays équipés de F-35 qui relèguerait la France au second plan et non les performances des appareils. En clair, ceux qui possèdent le F-35 sont capables d’interagir avec les forces US. Ceux qui ne possèdent pas le F-35 : Mettez-vous au standard ou tant pis pour vous.
          .
          Cette adoption de force d’un standard ne date pas d’hier. De fait, l’adoption de la Liaison 16 par la France a été « compliquée » (si mes souvenirs sont bons). Il en est de même avec le F-35 qui discute nativement avec les autres F-35. Les possesseurs de Gripen, EF et autre Rafale sont de-facto relégués sur le banc de touche.

          • Momo dit :

            « Les possesseurs de Gripen, EF et autre Rafale sont de-facto relégués sur le banc de touche. »
            Ah bon?
            C’est bizarre mais le F35 n’est encore proven de rien du tout contrairement au Rafale ou au Typhoon.
            Le F35 n’est même pas sur le banc de touche, il est planqué au fond du vestiaire, et on lui met un imper dés qu’il pleut dehors. C’est plus sûr.

          • Bazdriver dit :

            @Jack. Pour les Brits, le F-35B ne vient que remplacer le Harrier dans leur doctrine. Le Tempest c’est pour remplacer le Typhoon. Pour le Japon, le F-35A remplace le F-2, Le Tempest le F-15. Mais même bi-moteurs ces deux appareils Tempest et NGF seront avant tout des concurrents du F-35.

    • Sanglier dit :

      Peut-être que Laurent Lagneau devrait créer une rubrique culinaire. Quel enthousiasme dans les commentaires ! Et plutôt de bon esprit. Ca nous change agréablement des engueulades à n’en plus finir dès qu’on parle du F-35.
      Comme quoi, en France, comme du temps des Gaulois, on se réconcilie autour d’une table.

      • Sempre en Davant dit :

        Vous avez raison.
        Hélas un article récent à obtenu 120 contributions dont 42 n’ont pas pu être mises ou laissés en ligne.

        C’est fort indélicat de la part des contributeurs qui devraient avoir une rubrique actes de contrition pour présenter leurs excuses convenablement.

        L’autre solution est la cuisson en crapaudine qui consiste à ouvrir le volatile comme un livre, à supprimer la colonne vertébrale et à aplatir le volatile qui cuit de façon plus homogène.
        C’est un classique de l’Asie et d’une partie du sous continent indien.
        Donc poulet à la citronnelle ou poulet aux épices tandoori (sans le four nommé tandoor) dans une barquette et au barbecue. Marinade la veille.

        Alors mes excuses pour ces hors sujet à M. Lagneau et une demande aux camarades : ne mettez pas un Laurent sur la braise on leur a déjà fait le coup…

        H.S. 2 très drôle votre recette Pascal (l’autre).

    • Rester groupir dit :

      La Grèce fait pousser des clémentines ?

    • Green dit :

      ou la chambre d’écho pour vieux schnocks

    • Sorensen dit :

      Ach zo. Bour une vois que du as quelque choz d’indéressant à tire!

  2. Rakam dit :

    Bonne nouvelle..
    Pour les Mirages 2000 ,pourquoi ne pas les reprendre, un avion comme ça est un plus …certes nos Rafales font le job, mais acquérir des 2000-5 à moindre coût est tentant, et nous avons encore des mécanos ( je crois) qui le connaissent bien…

    • Soad dit :

      Nos 2000-5 sont presque à bout de souffle… Nous n’avons aucun intérêt à récupérer ceux-ci.
      à la rigueur pour les filer à l’Ukraine…

    • Carin dit :

      @Rakam……
      Le problème du Mirage-5, c’est que c’est un pur intercepteur…
      Ce boulot étant aujourd’hui dévolu au Rafale, qui certes vole moins vite, mais grimpe nettement plus vite…
      Vu la différence des missiles emportés, et des capacités de traitement des différents senseurs du Rafale, il n’y a pas photo.
      De plus, si nous avons mis ces avions à la retraite, c’est parce que ça n’est pas d’intercepteurs dont nous avons besoin, mais de bombardiers pour combler le manque de Rafale, et pour ce faire, il y a le Mirage 2000 D, dont nous portons actuellement quelques dizaines au bon standard.

      • Rakam dit :

        Merci pour l’info…

      • Marine dit :

        Le Mirage 2000-5 n’est plus rapide que le Rafale uniquement en configuration lisse, c’est à dire sans armement ni réservoirs supplémentaires. C’est parfaitement inutile… Avec des missiles air-air et des réservoirs supplémentaires, les deux avions volent à la même vitesse.

      • PK dit :

        « des capacités de traitement des différents senseurs du Rafale, »

        Il est insensé d’appeler des capteurs qui captent des senseurs qui n’ont aucun sens de la mesure…

    • Annie C.be dit :

      Et le ci-devant actuellement codé @ R…… rate sa cible avec sa seule fléchette. Pour comprendre voir ci-dessous la réception de sa « com ». Il voudrait bien, faire sérieux, mieux : « Important ». Mais « y peut-point ».

  3. Goose dit :

    L’ami Alpha nous avait déjà annoncé ces intentions grecques. Il y a vraiment un moment Rafale en cette période troublée. Bien pour notre industrie.

  4. Eric dit :

    D’après ce qu’on lit chez les grecs, les indiens ne seraient pas si intéressés, préférant eux aussi accroître leur flotte de Rafale.

    • Alain d dit :

      L’intérêt pour l’Inde ne serait-il pas les pièces de Mirage, pour maintenir leur flotte actuelle le plus longtemps possible, et non pas d’acquérir de nouveaux M2000 qu’ils devraient indianiser?

    • Mécano Mirage dit :

      La flotte Mirage 2000 grecque est scindée en deux :

      – des 2000-5 Mk2 ( radar RDY-2 )

      – des 2000 EGM/BGM d’ancienne génération ( radar RDM ) : ce sont eux qui ont été retirés du service et remplacés par les Rafale ( pour le moment … )

      Ce sont également ces derniers qui avaient été proposés aux Indiens pour pièces ( ou plus trivialement, au poids de la ferraille, histoire de faire de la place pour les Rafale sur la base de Tanagra ! )

    • aegir dit :

      Ben faut quand même admettre que tant qu’à avoi du mono-moteur, autant prendre du F-35.

  5. Stavros dit :

    Là bas, petit à petit, il est maintenant clair que l’oiseau « Rafale » a fait son nid. Reste aussi à lever l’option sur une quatrième FDI et à trancher le dossier VBCI philoctetes avant de poursuivre vers autre chose. Conclusion partielle. Il y a quelques années et pour le dossier Rafale, déjà accepter dans l’urgence d’amorcer la pompe en plaçant 12 toujours frais « Rafale » de seconde main sur 18 plus des missiles « Météor » ( doublement biens nommés) fut une bonne idée.

  6. Europe-Unie dit :

    Pourquoi ne pas envoyer les mirages 2000-5 en Ukraine.
    ils sauront en faire bon usage.

    • NRJ dit :

      Faut les acheter aux grecs. On préfère filer aux ukrainiens du matériel de seconde main. Par ailleurs, qui dit avion dit également mécanos.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      Combien de fois faudra t’ il dire qu’envoyer des avions c’est une chose mais il faut prévoir la « log » la maintenance (pièces détachées, rechanges diverses), la formation des pilotes pour appréhender le système d’arme qui ne se fait pas en un claquement de doigt et aussi celle du « Royal Cambouis » que l’on oublie souvent! Un avion en panne s’il n’y a pas de « mécanos » pour le dépannage, la remise en ligne he bien le pilote trouvera le temps long, très………………long!

    • Mafalda dit :

      L’Ukraine manque aussi de soldats, rendez-vous utile.

      • Mikaschistera dit :

        Poutler a aussi besoin de chair à canon Mafalda, décérébrée en général, on ne te retient pas!

        • Mafalda dit :

          Ma décérébration m’empêche de prendre parti pour l’un des 2 camps ;
          J’ai du mal à comprendre pourquoi des russes vont mourir en Ukraine et pourquoi les Ukrainiens ne restent-ils pas dans leur pays ou ne cherchent ils pas a le défendre.
          Pouvez vous aussi m’aidez a choisir en m’expliquant, quelle différence y a t’il entre ceux qui utilisent les Ukrainiens(en se contentant de leur fournir des armes en petites quantités, obsolètes) pour taper sur les russes et Poutler qui utilisent les russes pour taper sur Ukrainiens ?
          Pensez vous réellement qu’envoyer des canons sans obus, des armes sans soldats, les avions sans pilotes ou mécanos va changer le cours de la guerre.

          En 1994, sans l’intervention des alliés, les Français auraient il pu repousser les Allemands, juste en leur fournissant des frondes et des mousquets?

          Dans Rambo 2, la tournure des évènements aurait été bien différente si le colonel Trautman avait fait appel à Mr Bean en se contentant de lui donner le couteau de John Rambo.

          Je vous imagine comme ces petits chiens qui aboient en sautant derrière un portail et qui deviennent plus calme ou qui fuient lorsque le portail s’ouvre.

          • E-Faystos dit :

            ce n’est qu’un espace commentaire… personne ne force -physiquement- qui que ce soit.
            pour la chair à canon Russe, le malaise est profond. Il s’explique que la gestion d’une démocratie, c’est pas à la portée du premier venu. Et pour les Russes, sortir du communisme n’a été qu’une parenthèse avant le retour d’un état policier. le genre d’état qui peut menacer physiquement et torturer moralement en menaçant de s’en prendre aux familles des réfractaires.
            ne pas oublier non plus le matraquage médiatique local de M. Soloviev.
            si pour vous, on aide l’Ukraine qu’à minima, pour les Russes et leurs émanations, l’OTAN est déjà aux frontières du Dombass, arc boutées mais dépassés par la puissance Russe. chaque km carré.conquis est donc une victoire sur l’Occident honni rassemblé contre la Sainte Russie.
            Les Ukrainiens ? ils ont eu une sale période et en plus: il suffit de passer la frontière, aller à l’Ouest, accepter un travail de bas niveau et la guerre ne devient qu’un truc lointain, sans importance.
            personnellement, je comprends l’hémorragie.

          • Ouaf ouaf ouaf dit :

            Vos propos sont une insulte à tous les Ukrainiens qui défendent leur pays au prix de leur sang.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « L’Ukraine manque aussi de soldats, rendez-vous utile. » Savez vous que pour la Russie c’est une question de vie où de mort selon la dramatique déclaration de Vladimir Vladimirovitch? Pourquoi n’allez vous pas aider, pour les Russes ce serait un apport indéniable pour gagner cette « opération spéciale » et pour pas mal d’entre nous cela nous ferait des……………………..vacances! Merci!

  7. TheLB39 dit :

    Quand t’es satisfait d’un produit, t’en redemandes.
    C’est la meilleure pub.

    • albert dit :

      Pour le moment aucun client n’a émis le moindre reproche au Rafale, tout le monde en est pleinement satisfait et certains en redemandent. C’est pas comme le Typhoon que certains pays cherchent déja à revendre, ou du F35 que la Navy veut déja remplacer rapidement.

      • Bruno d'Agen dit :

        albert : je rectifie vos propos, il faudrait dire plutôt : jusqu’à présent , les français n’ont pas été mis au courant du moindre reproche …etc , ce qui est totalement différent.. on pourrait dire aussi : jusqu’à présent, les français n’ont pas pu avoir accès au moindre reproche etc …

        • E-Faystos dit :

          Ce qui est faux.
          sur le net, un ex pilote fait des amorces de regrets qui, pour le commun, deviennent des tares rédhibitoires.
          ‘faut croire que ses vidéos qui font la -discrète- promotion du F35 ont touché le public.
          mais comme aurai dit un homme politique français au retour de Munich  » les c#ns, si ils savaient »
          .
          vous en voulez juste à Dassault ou à la France en général ?

        • Vert-de-gris dit :

          Oui, on sait, le Rafale n’est pas tout en cuivre, c’est embêtant pour vous.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « les français n’ont pas été mis au courant du moindre reproche  » Parce que vous croyez qu’un client du Rafale ne communiquerait pas en cas de problèmes? Et à n’en pas douter les Anglo Saxons si friands de « french bashing »en feraient une large publicité! Etonnant venant d’un « contributeur »si soucieux de la France, de ses réalisations qui se met à émettre des doutes quant à la qualité, la fiabilité de sa production! Encore les effets d’un problème de transit?

        • Noupat dit :

          Lorsque le F-35 est critiqué, il y a des sources notamment le coût $/h de vol.
          Merci d’approfondir : lorsque « les français n’ont pas pu avoir accès au moindre reproche etc … »
          Sauf si cela provient d’une certaine digestion à base de pruneaux.

        • Goose dit :

          Allez sur le net. Des pilotes de Rafale s’expriment. Et vous contredisent.
          Étonnant non ?

          • Bench dit :

            @tous ceux qui répondent au Guitou d’Agen : le jour où ce triste personnage donnera des sources fiables étayées de chiffres, statistiques et faits avérés sur la dispo et les « très nombreuses pannes » du Rafale (notamment les marins!), les poules auront des dents!

      • Qui ça ? dit :

        Pourriez-vous citer un pays qui souhaiteraient revendre ses F35 ? Car je n’en connais aucun pour le moment. L’avion est encore tout récent, et plusieurs pays sont en attente de recevoir les premiers exemplaires commandés …
        Le programme F/A-XX de l’US Navy, ce n’est pas pour remplacer le F35C mais les F/A-18E/F Super Hornet qui arrivent clairement en fin de carrière (la production est arrêtée chez Boeing).

      • Bazdriver dit :

        @Albert. La Navy n’a absolument aucune intention de remplacer le F-35C…Aucune.

  8. speedbird101A dit :

    Je sens qu’un jour on aura droit à une potée de Rafales Grecs contre une salade de F 35 Turcs dans le ciel de Rhodes….

    • Sempre en Davant dit :

      Gyros contre donner… « salade, tomate, oignon??? »

      La baguette vaincra.

      • Sanglier dit :

        Nous sommes décidément très branchés boustifaille depuis hier.

    • SimLabeng dit :

      Les turcs n`auront pas de F-35. Mais une salade de F-16 garnir d`une vinaigrette de drones, alors oui…

    • E-Faystos dit :

      le jour où les Turcs auront du F35, ils auront aussi leurs Kaan.
      Erdo-gro-ego nous a insulté, s’est déployé de partout mais s’est rapidement vu couper l’herbe sous les pieds par le manque d’intérêt de la Chine, le ban des USA, et la concurrence de l’Iran.
      C’est que même minoritaires, les Chiites sont sacrément énervés et occultent les autres factions.
      Tant que la Turquie ne se sera pas fortement rapproché d’un allié US local, elle n’aura d’eux que des bouts de pains.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      assaisonnée à la Sitia Lassithi, à la Kalamata?

    • Bazdriver dit :

      @speedbird101A. Les Turcs n’auront pas de F-35, les Grecs eux oui.

  9. KOUDLANSKI Romain dit :

    En voila une bonne nouvelle .

  10. rafale dit :

    le maroc cherche des m 2000 alros…………..why not

  11. PNL dit :

    les Mirage 2000 grecs peuvent servir d’amorce pour de futurs contrats Rafale. par exemple, pour la Colombie, ou pour la Serbie. De son côté, l’ Inde peut sans difficultés, commander de nouveaux Rafale.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « par exemple, pour la Colombie, ou pour la Serbie.  » Si on pouvait se passer de ces « client » ce serait bien!

  12. Félix GARCIA dit :

    « Apparemment les Rafale se vendent par paquets de douze. Des boîtes de six, comme les œufs. »
    https://www.youtube.com/shorts/x7dFiAz0RXE
    ^^

  13. Sylvain dit :

    beau coup pour Dassault. Si cela se concrétise effectivement, il faudra probablement muscler les chaînes de production de DAv et ses sous traitants

  14. Vins dit :

    La Grèce était en faillite il y a peu… mystère de la finance.

    • Santé sobriété dit :

      Consommez moins de votre pseudo, vous aurez les idées plus claires.

      • Arnaud dit :

        Cela doit faire 5 ans peut être plus que je suis ce super « blog » d’actualité et je crois bien aimer de plus en plus l’espace commentaire vous me régalez .

        • Sanglier dit :

          C’est la recette de la dinde aux clémentines qui vous a éveillé vos papilles !

    • perry57 dit :

      la Grèce ainsi que le Portugal et l’Espagne qui étaient les « vilains canards » de l’Europe font partis des meilleurs élèves de celle-ci questions finances/budgets actuellement. Comme quoi…En revanche, nous avec nos 3100 milliards de dettes, le jour où nos créanciers vont dire stop à la « bamboche » cela risque de faire mal..très…

      • Surprise-party dit :

        L’élitisme n’étant guère à la mode, les « partis des meilleurs élèves » vont avoir du mal à recruter des adhérents et surtout à obtenir des voix aux élections.
        Et encore faudrait-il pouvoir attirer vers la politique ceux des citoyens qui font partie des meilleurs élèves.

    • E-Faystos dit :

      absolument aucun mystère.
      La Grèce à pris l’argent Européen pour envoyer ses travailleurs en préretraite et faire des routes.
      dans le même temps, personne là-bas ne payait d’impôt ou de TVA.
      vous la voyez, l’équation de la défaite ?
      donc quand l’administration fiscale s’est mobilisée, elle s’est mise en chasse des contributions et maintenant, la Grèce remplit ses caisses et grâce à quelques contrats d’armement, pactes d’assistance avec l’occident, elle tient sa défense à bout de bras.
      et vu sa place stratégique, seuls.des financiers Allemands pouvaient lui vouloir du mal.
      pourquoi ? parce que le gaz Russe et la main d’oeuvre Turque.
      et pour attirer le.tout et satisfaire les retraités avides de destinations lointaines, rien de tel qu’un Euros fort.
      Mais un tel paradigmes génère des problématiques de pertes de compétitivité des produits locaux.
      pour un pays industrialisé, c’est au moins stupide.
      mais Mme Merkel nous a habitué à de tels paradoxes.

  15. Nexterience dit :

    Bonne nouvelle. C’était assez bien joué, ce pacte stratégique en 2021.
    Je me pose tout de même la question de la signature de la France servant à accroître notre influence … et à augmenter le cours de l’action Dassault. Pour Naval Group, la question n’est pas si sensible.
    J’espère que Trappier fera une ristourne à notre AAE lors de notre prochaine commande.

    • VinceToto dit :

      D’après ce que j’ai cru comprendre c’était les USA, pas le groupe Dassault, qui avaient demandé à la France de jouer ce rôle avec la Grèce.

      • Croyance et compréhension dit :

        Si c’est ce que vous avez cru comprendre, ça doit être hyper-méga-fiable, alors.

  16. Pierre dit :

    On peut dire merci à Erdogan qui nous a permis de vendre pour quelques milliards d’euros des Rafales à un pays européen (alors que c’est très compliqué sur notre continent).
    Au moins, le fait que la France fût le seul pays à s’être bougé pour la Grèce a eu finalement des retombées positives pour le pays.
    Macron n’est un pas un grand géopoliticien, mais pour la Grèce et l’Inde il a vu juste.

  17. VinceToto dit :

    « le plus important est que la France a ouvertement pris l’engagement qu’elle « défendra la Grèce par les armes » si nécessaire, « sans notes de bas de page » »
    Et en cas de non respect de ce contrat c’est quoi la punition?

    • Leo dit :

      @Vince: en fait la Grèce n à pas le choix; en cas de conflit avec la Turquie, les USA arbitreront pour les Turcs, ils feront pression sur les Grecs pour qu ils soient raisonnables et lâchent cette île qui ne représente que qques km2; on a vu ce qui s est passé à Chypre, a Imia, on voit ce qui se passe en Ukraine ou les américains recommandent aux ukrainiens de négocier avec les russes.
      Bref il est certain qu en cas de conflit les grecs feraient l objet d un chantage aux pièces détachées. Donc il ne faut pas conclure trop vite à une supériorité technique éclatante du Rafale.
      Même chose pour les émirats. Même prudence de la Pologne qui a bcp commandé à la Corée du Sud (et meme un peu a la France)et pas aux USA comme on le pense en France. Si l Allemagne commande bcp aux USA, c est qu elle n envisage pas elle même de se défendre, elle met sa défense entièrement entre les mains des américains, d ou la difficulté, le vertige, d envisager un désengagement américain

    • SJ dit :

      C’est un peu étonnant comme commentaire des Grecs. La France a pris cet engagement comme membre de l’OTAN et comme membre de l’Union européenne (article 42(7) TUE : « Au cas où un État membre serait l’objet d’une agression armée sur son territoire, les autres États membres lui doivent aide et assistance par tous les moyens en leur pouvoir »)

    • Courmaceul dit :

      « fils de Poutine » ?

    • Trent dit :

      C’est ce que les Grecs cherchent. On vous achète votre matériel, mais c’est vous qui allez l’utilisez pour vous battre avec.
      Ils ont une confiance moyenne vis à vis des Etats-Unis, très versatiles. Trump est une incertitude intolérable pour eux.

    • Peine afflictive dit :

      La punition c’est de faire un voyage en avion long courrier assis entre vous et Guillotin.

  18. Tommy dit :

    allez bingo 10 de plus. il faudrait que la Marine achete 6 en contre partie

  19. JILI dit :

    Le Rafale est un avion exceptionnel car en plus contrairement à d’autres, et déjà avec toutes ses différentes possibilités d’intervention , il a ainsi un minimum de défauts donc lorsqu’on l’améliore son niveau de performance devient très élevé. Il n’y a pas à dire les grecs ont parfaitement raison d’en prendre d’autres, et surtout s’ils considèrent l’agressivité latente de leur voisin turc.