Otan/ Archives

Les Pays-Bas disent préférer l’Otan à une « armée européenne »

En parlant de la nécessité d’une « vraie armée européenne » pour protéger l’Europe de la Russie et de la Chine sans dépendre des États-Unis, le président Macron aurait sans doute dû préciser dans la foulée, ce qu’il avait exactement en tête. Ce qu’il a fait, le 14 novembre, en évoquant la constuction d’une « vraie capacité de

La Russie soupçonnée d’avoir brouillé les signaux GPS lors de l’exercice de l’Otan « Trident Juncture 18 »

Ayant vu d’un mauvais oeil la tenue, entre le 25 octobre et le 7 novembre, en Norvège, de Trident Juncture 18, c’est à dire l’exercice militaire le plus important organisé par l’Otan depuis la fin de la Guerre Froide, la Russie avait promis une « riposte ». Pendant un temps, il fut question d’essais de missiles en

Le secrétaire général de l’Otan critique les missiles chinois de portée intermédiaire

Il est plutôt inhabituel de voir des responsables de l’Otan évoquer les activités militaires de pays comme la Chine, leurs propos se concentrant essentiellement sur la sécurité de la région qui les concerne, c’est à dire l’Atlantique Nord. Et, pourtant, c’est ce qu’a fait l’actuel secrétaire général de l’Alliance, Jens Stoltenberg, lors d’un entretien accordé

Pour M. Macron, « nous devons mieux partager le fardeau au sein de l’Otan »

À peine arrivé en France pour assister à la commémoration du centenaire de l’armistice du 11-Novembre 1918, le président américain, Donald Trump, s’en est pris à son homologue français, Emmanuel Macron, pour les propos tenus cette semaine par ce dernier au sujet d’une « armée européenne ». « Le président Macron vient de suggérer que l’Europe construise sa

La Russie va tester des missiles en mer de Norvège, où un important exercice de l’Otan est en cours

Si, l’an passé, elle a peiné à admettre que quelques membres de l’Alliance atlantique et de l’Union européenne aient pu se dire préoccupés par l’exercice Zapad 17 que ses forces ont conduit en Biélorussie et dans son enclave de Kaliningrad, la Russie voit d’un mauvais oeil les manoeuvres d’une ampleur inédite depuis la fin de

La Défense italienne annule et reporte des programmes d’armement pour trouver au moins 450 millions d’euros

Le 23 octobre, la Commission de Bruxelles a rejeté le projet de budget 2019 présenté par le gouvernement italien, au motif qu’il n’est pas conforme aux règles du pacte de stabilité et de croissance. Du jamais vu. L’exécutif de l’Union européenne [UE] a ainsi pointé les prévisions de déficit (2,4% au lieu des 0,8% promis

Les États-Unis se retirent du traité sur les Forces nucléaires intermédiaires

La décision que vient de prendre Washington n’est pas surprenante étant donné les récentes déclarations faites récemment par Robert Wood, l’ambassadeur américain sur le désarmement, à Genève. Ainsi, le 20 octobre, et alors que son conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, était à Moscou pour « poursuivre » le dialogue avec l’exécutif russe, le président Trump

Un marin du BPC Dixmude gravement blessé par l’accident d’un hélicoptère NH-90 de l’armée de Terre

Via un communiqué publié dans la soirée du 18 octobre, soit près de 24 heures après les faits, l’État-major des armées [EMA] a indiqué qu’un hélicoptère NH-90 TTH « Caïman » de l’Aviation légère de l’armée de Terre [ALAT] a fait un « posé dur » sur le pont du Bâtiment de projection et de commandement [BPC] Dixmude alors

Près de 60% des Polonais sont favorables à l’implantation d’une base américaine permanente dans leur pays

La présence militaire américains est déjà relativement importante en Pologne, avec des unités d’une brigade blindée de l’US Army, dans le cadre d’un bataillon multinational de l’Otan, ainsi que des drones MQ-9 Reaper (sur la base Miroslawiec). Sans oublier les déploiements pontuels d’avions de combat et de troupes supplémentaires à l’occasion d’exercices militaires. En outre,

Florence Parly : « Une Otan forte, c’est une Europe forte »

Lors de la conférence des ambassadeurs, en août, le président Macron avait estimé que « l’Europe ne pouvait plus remettre sa sécurité aux seuls États-Unis ». Et d’ajouter : « Des alliances ont encore aujourd’hui toute leur pertinence, mais les équilibres, parfois les automatismes sur lesquels elles s’étaient bâties sont à revisiter. Cela suppose aussi pour l’Europe d’en