Opérations/ Archives

Avec l’appui de la coalition, les Forces démocratiques syriennes ont chassé l’EI de son dernier bastion important en Syrie

Au cours de ces dernières 24 heures, l’opération Roundup, menée par les Forces démocratiques syriennes [FDS, alliance de groupes armés arabo-kurdes, nldr] avec le soutien de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, a connu une avancée majeure. Une semaine après avoir brisé les lignes de défense mises en place par l’État islamique [EI ou

Yémen : Le Pentagone réclame 331 millions de dollars à la coalition arabe pour des missions de ravitaillement en vol

Le 13 décembre, à Stockholm, et sous l’égide des Nations unies, le gouvernement yéménite, soutenu militairement par une coalition dirigée par l’Arabie Saoudite, et les rebelles Houthis, aidés par l’Iran, ont trouvé un accord portant sur un cessez-le-feu dans la région de Hodeida, dont le port a une importance crucial pour l’acheminement de l’aide alimentaire

Barkhane : Le général Lecointre annonce la reprise prochaine des opérations de la Force conjointe du G5 Sahel

L’attentat commis le 29 juin dernier contre son quartier général à Sévaré [Mali] a mis un coup d’arrêt aux efforts de la Force conjointe du G5 Sahel [FC-G5S] pour être pleinement opérationnelle, alors qu’elle aurait dû l’être quelques mois plus tôt. Cette attaque, revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans [GSIM

Pour Washington, une nouvelle offensive turque contre les milices kurdes syriennes serait « inacceptable »

Peu importe, pour le président turc, Recep Tayyip Erdogan, que les milices kudes syriennes [YPG] soient impliquées dans l’offensive visant à réduire les dernières positions tenues par l’État islamique [EI ou Daesh] à l’est de l’Euphrate, dans la province de Deir ez-Zor… Les considérant comme « terroristes » à cause de leurs liens avec le Parti des

Le Pentagone a ouvert une enquête sur l’accident qui a coûté la vie à un soldat français au Niger

Dans le communiqué annonçant le décès, au Niger, du brigadier-chef Karim El-Arabi [2e Régiment de Hussards], le ministère des Armées a seulement précisé que le militaire avait été victime d’un accident sur la base d’Aguelal, alors qu’il n’était « pas engagé dans une activité opérationnelle ». Plus tard, le New York Times et l’Army Times ont donné

Attaque de Strasbourg/Sentinelle : M. Philippe annonce la mobilisation de 1.800 militaires supplémentaires

Près de 24 heures après les faits, l’auteur de la fusillade de Strasbourg [2 tués, une personne en état de « mort cérébrale » et 13 blessés], Cherif Chekatt reste introuvable, malgré la mobilisation de plus de 500 policiers et gendarmes lancés à ses trousses. La Police nationale vient de lancer un « appel à témoins » afin de

Ankara annonce une nouvelle opération militaire contre les milices kurdes syriennes « dans les prochains jours »

Alors que, la semaine passée, les Forces démocratiques syriennes [FDS], dont les milices kurdes syriennes [YPG] constituent l’épine dorsale, ont annoncé des « progrès » dans l’offensive qu’elles mènent à Hajine, le dernier bastion de l’État islamique [EI ou Daesh], le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé, ce 12 décembre, qu’une nouvelle opération militaire dans le

Barkhane : De nouveaux kits sanitaires ont été mis au point pour les VBCI et les VAB Ultima

Au Sahel, les groupes jihadistes cherchent généralement à viser les véhicules de commandement [comme en février dernier, avec la mort de deux militaires du 1er Régiment de Spahis] et ceux utilisés à des fins sanitaires. D’où la nécessité d’accroître leur protection contre les engins explosifs improvisés et les attaques suicides. Depuis le 31 octobre, annonce

Une erreur de techniciens d’Airbus serait à l’origine de la perte d’un hélicoptère allemand Tigre au Mali

Le 26 juillet 2017, dans la région de Gao, le capitaine Thomas Müller et le commandant Jan Färber perdaient la vie alors qu’ils assuraient un vol au profit de la Mission des Nations unies au Mali [MINUSMA] à bord de leur hélicoptère d’attaque Tigre UHT. Un rapport d’enquête préliminaire de la Bundeswehr avait établi que

Attaque de Strasbourg : L’intervention des militaires de Sentinelle a sans doute évité un bilan plus lourd

Il était environ 19h50, à Strasbourg, quand Chérif Chekatt, un individu âgé de 29 ans, fiché S pour radicalisation religieuse et connu de la justice pour des faits de droit commun, est rentré dans le périmètre du marché de Noël par le pont du Corbeau [qui mène au centre historique de la ville, ndlr] en