Opérations/ Archives

Selon M. Le Drian, il n’est pour l’instant pas possible de chasser l’EI de son bastion syrien de Raqqa

Même si elle a pris du retard, l’opération visant à chasser l’État islamique (EI ou Daesh) de Mossoul est en bonne voie. La partie orientale de la ville a été libérée par les forces irakiennes et ces dernières ont repris le contrôle de l’aéroport, quelques jours après avoir lancé une offensive en direction des quartiers

Pour la première fois, l’aviation irakienne a frappé des positions de Daesh en Syrie

Le Premier ministre Haider al-Abadi, a indiqué, ce 24 février, que l’aviation irakienne avait bombardé des positions tenues par l’État islamique (EI ou Daesh) en Syrie. Une première depuis l’émergence de l’organisation jihadiste.[/caption] « Nous avons ordonné au commandement de la force aérienne de frapper les positions des terroristes de Daesh (dans les secteurs) de Housseibeh

Mali : La force Barkhane a neutralisé un groupe armé près de la frontière algérienne

Dans la nuit du 19 au 20 février, des militaires français de la Force Barkhane ont été pris à partie par un groupe armé, lors d’une « opération d’interception », dans le nord du Mali, non loin de la frontière algérienne. La Force Barkhane « Barkhane a neutralisé un groupe armé terroriste (GAT) dans la région de Boughessa »,

Des militaires américains ont riposté après avoir été attaqués à Mossoul

Actuellement, environ 450 militaires américains, appartenant principalement aux forces spéciales, conseillent les troupes irakiennes engagées dans la reconquête de Mossoul. Normalement, ils ne sont pas censés combattre. Cependant, ils ont été pris pour cible à plusieurs reprises par les jihadistes de l’État islamique, ce qui les a obligés à riposter. Ces militaires « se sont suffisamment

Yémen : Les rebelles chiites utiliseraient des bateaux chargés d’explosifs et commandés à distance

Le 30 janvier dernier, une frégate saoudienne appartenant à la classe « Al-Madinah » était endommagée par une explosion alors qu’elle naviguait près du port de Hodeidah, situé à 150 kilomètres au sud-est de Sanaa, la capitale du Yémen, pays où une coalition arabie dirigée par Riyad intervient au profit du président Abd Rabbo Mansour Hadi, dont

La coalition anti-jihadiste a salué le rôle des milices chiites dans la bataille de Mossoul. Une erreur?

Le 19 février, les forces irakiennes ont lancé une nouvelle phase de leur offensive visant à chasser l’État islamique (EI ou Daesh) de Mossoul en donnant l’assaut vers la partie occidentale de la ville. Dans un premier temps, l’objectif est de s’emparer de l’aéroport, situé au sud-ouest de la ville, afin d’en faire une base

Un jihadiste français fait prisonnier par les rebelles syriens à Al Bab

Il est difficile d’avoir une idée précise de la situation de la localité d’Al-Bab qui, située au nord de la Syrie, est la cible d’une offensive de groupes rebelles syriens appuyés par la Turquie afin d’en chasser les jihadistes de l’État islamique. La semaine passée, le Premier ministre turc, Binali Yildirim a assuré que la

Migrants : Les autorités italiennes s’interrogent sur la « prolifération anormale » d’ONG en Méditerranée

Si elle a permis d’avoir une connaissance plus fine des réseaux de passeurs de migrants opérant depuis le littoral libyen, l’opération navale européenne Sophia n’a en revanche pas atteint l’objectif pour lequel elle a été lancée, c’est à dire le « démantelement du modèle économique des réseaux de trafics de clandestins et de traite des êtres

Selon le Pentagone, les chefs de l’EI quittent leur fief de Raqqa

Après Mossoul, théâtre d’une offensive des forces irakiennes, appuyées par la coalition antijihadiste dirigée par les États-Unis, les chef de l’État islamique (EI ou Daesh) seraient en train de quitter leur bastion de Raqqa, en Syrie. C’est ce qu’a affirmé le Pentagone, le 17 février. « Nous commençons à voir que beaucoup de hauts dirigeants de

Derrière le bilan des opérations, il y a la bravoure des soldats

Les comptes rendus des opérations publiés chaque semaine par l’État-major des armées (EMA) sont généralement laconiques et ne donnent ainsi pas trop de détails. Ce n’est que bien plus tard que l’on apprend les dessous de telle ou telle mission, grâce à la lecture d’un RETEX (retour d’expérience) publié par le Centre de doctrine et