Opérations/ Archives

MINUSMA : Les hélicoptères d’attaque allemands Tigre ont quitté le Mali sans avoir été remplacés

Régulièrement, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, déplore, comme le fit son prédécesseur, Ban Ki-moon, le déficit en hélicoptères de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali [MINUSMA]. Et cette situation ne va pas s’arranger, alors que le pays va entrer en période électorale et que la saison des

Témoignage d’un chef de tir du 11e RAMa qui a dirigé des missions ayant neutralisé près de 150 jihadistes en Irak

La communication de l’État-major des armées [EMA] au sujet de la Task Force Wagram, c’est à dire le détachement d’artilleurs français déployé en Irak avec quatre CAESAr [Camions équipés d’un système d’artillerie] est relativement succinte. Chaque semaine, le compte-rendu des opérations se borne en effet à indiquer le nombre de missions de tir effectuées contre

Chammal/Irak : Les artilleurs français devront faire avec un canon en moins

Depuis le début de l’opération Roundup, qui vise à réduire les dernières poches de résistance de l’État islamique (EI ou Daesh) à la frontière irako-syrienne, les artilleurs français de la Task Force Wagram, dotés de 4 Camions équipés d’un système d’artillerie (CAESAr), ont été mis fortement à contribution, avec pas moins de 148 missions de

Les forces néerlandaises vont se désengager du Mali pour se concentrer sur les missions de l’Otan

Le rapport annuel 2018 du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) souligne qu le nombre de Casques bleus a diminué de 7,6% l’an passé, ce qui risque de rendre illusoire le renforcement de la sécurité des opérations de maintien de la paix conduites par les Nations unies, comme le préconise le rapport du groupe d’experts

Pour la première fois, un A400M français a acheminé directement un hélicoptère d’attaque Tigre au Mali

Jusqu’à présent, pour acheminer un hélicoptère d’attaque Tigre de l’Aviation légère de l’armée de Terre [ALAT] au Mali, il fallait souvent recourir à un gros porteur de type Antonov AN-124, via le contrat SALIS de l’Otan ou une procédure dite « à bons de commande ». L’appareil prenait ensuite la direction de Niamey [Niger], avant d’être convoyé

L’aviation israélienne accusée d’avoir visé les milices chiites pro-Damas dans la province de Deir ez-Zor

Qui a bombardé, dans la nuit du 17 au 18 juin, des milices chiites pro-Damas dans les environs de Boukamal, c’est à dire près de la ligne de « déconfliction » qui sépare les Forces démocratiques syriennes [FDS], soutenue par la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, et les troupes loyales au régime syrien? Pour rappel, une

Des appareils non identifiés auraient à nouveau visé les forces du régime syrien dans la province de Deir ez-Zor

Le 24 mai, la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis avaient été accusée d’avoir bombardé des positions tenues par les forces du régime syrien près des localités de Boukamal et de Hmeimeh, situées dans la province de Deir ez-Zor. Cependant, elle avait rapidement décliné toute responsabilité dans ce raid. « Ces informations sont fausses. La coalition

Paris envisagerait une opération pour déminer le port d’Hodeïda, au Yémen

Depuis trois jours, les forces gouvernementales yéménites, avec le soutien de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite, ont lancé une offensive pour prendre le contrôle de la ville portuaire d’Hodeïda, actuellement tenue par les rebelles Houthis. Cette ville de près de 600.000 habitants (en compatant ses environs) est stratégique dans la mesure ou 4/5e des

Le chef du mouvement taleb pakistanais visé par une frappe américaine en Afghanistan

Les deux premiers chefs du Tehrik-e-Taliban Pakistan [mouvement taleb pakistanais], à savoir Baïtullah et Hakimullah Mehsud, furent tués par des drones américains en 2009 et en 2013. Leur sucesseur, le mollah Fazlullah, a sans doute connu le même sort, le 13 juin dernier. En tout cas, son décès a été annoncé deux jours plus tard

L’artillerie tient un rôle prépondérant dans l’opération visant à réduire les dernières positions de Daesh en Syrie

Le 3 juin, et avec le soutien de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, les Forces démocratiques syriennes [FDS], constituées par des milices kurdes et des groupes arabes armés, ont lancé la seconde phase de l’opération « Roundup », dont l’objectif est de réduire les dernières poches de résistance de Daesh [État islamique ou EI] à