Diplomatie/ Archives

Le président russe propose d’ouvrir le traité sur les forces nucléaires intermédiaires à d’autres pays

Signé en 1987 par les États-Unis et l’Union sovétique, le Traité sur les forces nucléaires intermédiaires [FNI] a mis un terme, en Europe, à la crise dite des Euromissiles. Ce texte, qui est une pierre angulaire de la sécurité européenne, interdit le déploiement de tout missile sol-sol ayant une portée comprise entre 500 et 5.500

Les États-Unis poussent la Bosnie-Herzégovine à rejoindre l’Otan

Après avoir soutenu le projet du Kosovo de se doter d’une armée nationale, malgré l’opposition de la Serbie, qui y voit une menace sur la stabilité des Balkans, les États-Unis ont exprimé leur soutien à l’adhésion de la Bosnie-Herzégovine à l’Otan, le 17 décembre. Ainsi, lors d’une visite à Sarajevo, le secrétaire d’État adjoint américain,

Le Premier ministre canadien veut annuler une importante commande saoudienne de véhicules blindés

Suite à l’affaire Khashoggi, du nom de ce journaliste saoudien assassiné dans les locaux du consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul [Turquie], plusieurs pays ont annoncé leur intention de suspendre leurs ventes d’équipements militaires à Riyad. Tel est ainsi le cas de la Finlande, de la Norvège, du Danemark et de l’Allemagne. « Il ne peut y

Pour Paris, le trafic d’armes dans les Balkans est toujours une « menace majeure pour la sécurité européenne »

En mars 2016, Interpol mobilisa 5.000 policiers pour une opération de deux jours visant à lutter contre le trafic d’armes légères dans les Balkans, région où la mouvance jihadiste n’est pas sans influence. Et le bilan des perquisitions, menées en Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Monténégro, Serbie et Slovénie, pouvait sembler maigre : une quarantaine d’armes furent

Mme Parly va réaffirmer le soutien de la France à la Centrafrique, via la livraison de 1.400 fusils d’assaut

Malgré la présence de la Mission des Nations unies [MINUSCA] ou encore de l’implication grandissante de la Russie, la Centrafrique est toujours aux prises avec une violence récurrente, liées aux différents groupes armés qui refusent de déposer les armes. Ainsi, mi-novembre, de nouveaux combats, à Alindao, entre des miliciens antibalaka et les combattants de l’Union

En Belgique, le ministre de la Défense est désormais aussi celui des Affaires étrangères

Le Pacte de Marrakech, qui doit être signé ce 10 décembre, suscite la polémique depuis quelques jours. Et certains « gilets jaunes » accusent même le président Macron de vouloir « vendre la France ». Des responsables politiques en vue ont enchaîné sur le même thème. « Le Rassemblement national exige du président de la République, qui s’apprête à signer

Le retrait de la Turquie du programme F-35 n’aurait pas un « impact dévastateur » selon le Pentagone

Cet été, le Congrès des États-Unis a décidé qu’aucun des avions F-35A Lightning II commandés par Ankara ne quittera le territoire américain tant que les implications liées à l’achat de système défense aérienne russe S-400 par la Turquie ne seront pas clairement définies. En effet, l’on craint que l’acquisition par Ankara de systèmes non interopérables

Pour contrer l’influence jihadiste au Sahel, la France et l’UE débloquent 1,3 milliard d’euros au titre de l’aide au développement

Lors de sa visite faite aux soldats de la force Barkhane, en 2017, à la veille de Noël, le président Macron avait détaillé la stratégie suivie par la France au Sahel, laquelle repose sur la « coordination des opérations militaires » avec la Mission des Nations unies au Mali [MINUSMA], la mission européenne EUTM Mali ainsi que

L’Otan donne 60 jours à la Russie pour se conformer au Traité sur les Forces nucléaires intermédiaires

Depuis maintenant plus de quatre ans, les États-Unis affirment que la Russie a développé et déployé le missile 9M729 « Novator », lequel enfreint le traité sur les Forces nucléaires intermédiaires [FNI] qui, signé en 1987 par Washington et Moscou afin de mettre un terme à la crise des Euromissiles, interdit les missiles balistiques et de croisière

La France exclut de céder son siège de membre permanent au Conseil de sécurité de l’ONU au profit de l’Union européenne

En juin, la chancelière allemande, Angela Merkel, avait émis l’idée que les pays européens ayant l’opportunité de sièger au Conseil de sécurité des Nations unies s’en fissent les porte-paroles de l’Union européenne. Et il n’était pas dans ses intentions de demander à la France de renoncer à son siège de membre permanent. Or, c’est ce