Technologie/ Archives

Une PME française spécialiste des systèmes infrarouges va passer sous pavillon américain

Créée en 1982, la PME française HGH Systèmes Infrarouges est une « pépite » technologique dans la mesure où elle développe et commercialise des systèmes optroniques permettant de surveiller des sites sensibles (bases militaires, installations nucléaires, etc) et détecter à distance des intrusions. Ainsi, associé au logiciel CYCLOPE, son système SPYNEL est en mesure d’assurer la surveillance

Le ministère des Armées a signé un accord-cadre avec le constructeur français DRONE VOLT

Créée en 2011, l’entreprise DRONE VOLT, spécialiste du drone professionnel « sur mesure », a connu une croissance de 456% sur la période allant de 2013 à 2016 et a affiché un chiffre d’affaires de de 7,8 millions d’euros en 2017. Et elle ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin après les annonces qu’elle vient de

Thales a lancé la production du SEA FIRE, un radar numérique destiné à équiper les Frégates de taille intermédiaire

Le groupe Thales a annoncé, la semaine passée, avoir lancé la production du premier radar numérique SEA FIRE destiné à équiper les cinq futures Frégates de taille intermédiaire (FTI) de la Marine nationale. Bénéficiant de l’expertise de Thales en matière de Big Data et de cybersécurité, le SEA FIRE est le fruit de trois années

Uber et l’US Army vont coopérer pour mettre au point un nouveau système de rotors pour les aéronefs

L’idée de l’entreprise américaine Uber Technologies Inc, régulièrement critiquée pour la concurrence qu’elle impose aux sociétés de taxi, semble sortir d’un roman de Philip K. Dick, l’un des maîtres de la science fiction. En effet, le 8 mai, la société a donné des détails sur son projet visant à déployer dans trois grandes agglomérations un

Definvest, le fonds du ministère des Armées, mise sur Kalray, pionnier des processeurs pour systèmes « intelligents »

Créée en 2008 grâce à un accompagnement du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), la société Kalray développe des microprocesseurs appelés MMPA [Massively Parallel Processor Array] dont l’architecture permet d’accroître significativement la puissance de calcul tout en maintenant une consommation d’énergie très basse. Par ailleurs, Kaltray, qui détient pas moins d’une quarantaine de brevets, a crée,

Un avion F-35B des Marines a volé avec une pièce de rechange fabriquée par impression 3D

Immobiliser un avion F-35B le temps qu’une pièce usée servant d’amortisseur sur une trappe de son train d’atterrissage soit commandée et livrée n’est pas une option. Surtout en cas de crise. C’est pourtant ce qui a failli arriver à l’un des appareils du Marine Fighter Attack Squadron 121, déployé au Japon au sein du 31st

Un drone Camcopter S-100 a été mis en oeuvre depuis un hélicoptère H145

Faire voler ensemble un appareil avec un équipage à bord et un drone n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Et c’est pourtant ce qu’ont fait les équipes d’Airbus Helicopters et du groupe Schiebel, lors d’une campagne d’essais menée pour le compte de Agence autrichienne d’armement et de défense. Et c’est une première en Europe.

Une entreprise turque a présenté un concept de « mine navale télécommandée » ayant l’allure d’une raie

S’inspirer de la nature pour développer une arme susceptible d’être redoutable : tel est le pari que tente depuis deux ans l’entreprise turque Albayrak Savunma, en collaboration avec l’Université technique de Karadeniz, avec le programme « Wattozz ». L’idée est de développer une sorte drone sous-marin reproduisant le comportement d’un hypotrème (c’est à dire d’une raie). Ainsi,

Lockheed-Martin va développer un prototype d’arme hypersonique

Lancé par le Pentagone au début des années 2000, le programme Conventional Prompt Global Strike (CPGS, frappe conventionnelle globale rapide), visant à doter les forces américaines de la capacité de frapper une cible n’importe où dans le monde en un heure. C’est ainsi que plusieurs projets ont vu le jour, comme l’Advanced Hypersonic Weapono (AHW),

Des engins pilotés à distance ont remplacé des sapeurs pour ouvrir un itinéraire à des véhicules blindés

L’aide à l’engagement est une des missions assignées aux régiments de l’arme du Génie. Cela consiste à ouvrir une brèche dans une défense adverse (déminage par exemple) ou bien à permettre à des véhicules blindés de franchir un obstacle, comme un fossé antichar. Et cela, comme l’on peut s’en douter, est un travail très exposé