Rafale / Archives

Deux bombardiers stratégiques russes interceptés par des Rafale

Contrairement aux fois précédentes, la communication du ministère français de la Défense aura été très rapide (est-ce la conséquence d’une question adressée par le député Jean-Français Lamour?). Ainsi, le 22 septembre, quatre Rafale de la permanence opérationnelle (PO) ont décollé pour intercepter et accompagner deux bombardiers stratégiques russes de type Tu-160 Blackjack qui évoluaient à proximité de

Inde/Rafale : Le contrat est (enfin) signé!

« Nos partenaires indiens ont fait le choix d’acquérir 36 Rafale. Une décision historique qui ouvre un nouveau chapitre de nos relations ». C’est par ces mots que le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a commenté le contrat qu’il venait de signer, ce 23 septembre, avec son homologue indien, Manohar Parrikar. C’est en avril

Le gouvernement indien approuve l’accord sur l’achat de 36 avions Rafale

Le dossier du Rafale en Inde aura fait couler beaucoup d’encre et l’on peut avoir une pensée pour tous ceux qui, il y à peine un an, sans maîtriser la complexité de la question, prophétisèrent un échec des négociations entre New Delhi et Paris au sujet de l’achat de 36 exemplaires de l’avion de Dassault

Le contrat portant sur l’achat de 36 Rafale par l’Inde est finalisé

Les discussions concernant l’acquisition de 36 Rafale par l’Inde, annoncées en avril 2015 lors d’une visite officielle du Premier ministre indien, Narendra Modi, à Paris, sont désormais terminées et la signature du contrat serait imminente. Pour rappel, l’Inde a exprimé le souhait d’acquérir « sur étagère » [c'est à dire fabriqués en France] 36 avions Rafale pour

En juillet et août, l’aviation française a détruit 102 positions de l’EI en Irak et en Syrie

Début juillet, l’État-major des armées (EMA) assurait que les Mirage 2000 et les Rafale engagés dans l’opération Chammal avait effectué 378 frappes contre l’État islamique (EI ou Daesh) et détruits 636 objectifs de l’organisation jihadiste depuis le 1er janvier 2016. Soit une moyenne de 63 raids par mois. Ces chiffres, relativement élevés à l’échelle française

Chammal : 6 Rafale sont arrivés en Jordanie

En juin, l’État-major des armées avait annoncé que des Rafale allaient relever les Mirage 2000D/N déployés sur la base aérienne projetée (BAP) en Jordanie, dans le cadre de l’opération Chammal. Et cela afin de « rationaliser » le soutien logistique et économiser le potentiel des avions de combat de l’armée de l’Air. Depuis cette annonce, les Rafale

L’aviation française a tiré une dizaine de missiles SCALP lors d’un raid contre l’EI en Syrie

Les avions de l’armée de l’Air engagés dans l’opération Chammal effectuent relativement peu de raids contre l’État islamique (EI ou Daesh) en Syrie, leur action se concentrant davantage dans le nord de l’Irak. Mais quand ils vont frapper les jihadistes dans leur bastion syrien de Raqqah, ils y mettent le paquet. En effet, le 21

Les Rafale basés aux Émirats ont repris les traditions de l’escadron 1/7 « Provence »

Jusqu’à présent, les 6 Rafale de la base aérienne 104 d’al-Dhafra, aux Émirats arabes unis, portaient l’insigne de l’Escadron de Chasse 3/30 « Lorraine ». Mais ce n’est désormais plus le cas. En effet, le 28 juillet, lors d’une cérémonie présidée par le contre-amiral Antoine Beaussant, commandant la zone maritime de l’océan Indien et commandant les forces

Mirage 2000D, Rafale et Atlantique 2 ont bombardé ensemble des positions de Daesh

Généralement, l’avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL 2), basé tantôt aux Émirats arabes unis, tantôt en Jordanie, effectue des missions d’évaluation des frappes aériennes contre l’État islamique (Battle Damage Assesment), de renseignement et de coordination de l’action des appareils de la coalition (SCAR-C pour Strike coordination and reconnaissance – coordinator). Il est plus rare

Rafale/Inde : Safran serait prêt à investir 1 milliard d’euros pour le réacteur de l’avion HAL Tejas

Le 1er juillet, le No. 45 Squadron de l’Indian Air Force (les « Flying Daggers ») a reçu ses deux premiers exemplaires du HAL Tejas, un avion issu d’un programme lancé en 1983 par New Dehli pour remplacer, à terme, les MiG-21 d’origine soviétique. Selon les plans de l’état-major indien, 18 appareils supplémentaires seront livrés à cet