Rafale / Archives

Rafale : Dassault Aviation ne veut pas jouer les « lièvres » au Canada

Quand, fin janvier, la France et l’Inde ont signé un accord gouvernemental portant sur l’acquisition de 36 avions Rafale pour les besoins de l’Indian Air Force, Dassault Aviation avait estimé que le contrat définitif allait être signé « dans les quatre semaines ». Or, les négociations sont toujours en cours. Pourtant, il y a deux semaines, la

Quatre F-22 Raptor pour commémorer le centenaire de la création de l’escadrille La Fayette

Entrée dans l’ordre de bataille de l’armée française le 21 mars 1916, l’escadrille La Fayette sera déployée à Luxeuil, avec ses pilotes américains (placés sous le commandement du capitaine Georges Thenault) ses Nieuport XI un mois plus tard, avec la mission de protéger les bombardiers français. Pour rappel, les États-Unis entreront officiellement en guerre un

Des Rafale M bientôt embarqués à bord d’un porte-avions américain?

À peine est-il revenu à Toulon après quatre mois d’opérations contre l’État islamique (EI ou Daesh) qu’il est déjà question de l’envoyer à nouveau en mission… Le contre-amiral René-Jean Crignola, qui a commandé le groupe aéronaval (GAN) français lors des ces derniers mois, a en effet indiqué que le porte-avions Charles de Gaulle sera de

Des moteurs plus puissants pour le Rafale?

Pendant longtemps, dans le cadre des négociations pour acquérir 60 Rafale (négociations qui durent encore), les Émirates arabes unis avaient demandé une motorisation plus puissante de l’avion de combat développé par Dassault Aviation. Afin de répondre à ce souhait, la Snecma, filiale du groupe Safran, avait lancé le programme M-88-X (puis M-88-9) pour porter la

Le remplacement des avions F-16 belges coûtera près de 15 milliards d’euros

Le 22 décembre dernier, le gouvernement belge a adopté un « plan stratégique » dont l’ambition est de porter les dépenses militaires du pays à 1,3% du PIB (contre 0,9% actuellement) d’ici 2030. Il prévoit, contre une nouvelle déflation des effectifs, l’acquisition de capacités nouvelles et le remplacement des 54 avions F-16 par 34 nouveaux appareils. Pour

Un drone en perdition a mis en alerte deux F-16 belges et un Rafale français

Dans l’après-midi du 29 février, un drone de 3,8 mètres d’envergure pour 3,4 mètres de long appartenant au VITO, un institut de recherche belge, a échappé au contrôle de ses opérateurs après avoir décollé de Weelde, dans la province d’Anvers. La Défense belge a alors activé la procédure « Renegade », qui vise à identifier tout aéronef

En catimini, l’armée de l’Air a enfin communiqué sur l’interception de deux bombardiers russes Tu-160 « Blackjack »

L’interception, le 17 février, de deux bombardiers stratégiques Tu-160 « Blackjack » par la Royal Air Force et l’armée de l’Air, a été abondamment commentée, outre-Manche, quelques heures seulement après les faits. Et cela, grâce à la communication du ministère britannique de la Défense (MoD) sur les réseaux sociaux, avec en prime une photographie montrant les deux

Rafale/Inde : Un accord intergouvernemental conclu, les détails financiers réglés dans « quelques jours »

Pour vendre en Inde, il faut s’armer de patience. Surtout dans le domaine militaire. En avril 2015, lors d’une visite à Paris, le Premier ministr indien, Narendra Modi, a annoncé l’intention de New Delhi d’acquérir « sur étagère » 36 avions de combat Rafale afin de remédier au plus vite aux insuffisances de l’Indian Air Force (IAF).

La cession d’une dizaine de Mirage 2000-9 à l’Irak par les Émirats arabes unis se précise

Avant de signer un contrat portant sur l’achat de 60 avions Rafale, les Émirats arabes unis souhaitent d’abord se séparer des Mirage 2000-9 acquis auprès de la France à la fin des années 1990. Depuis que les négociations – souvent mouvementées -  ont commencé entre Abou Dhabi et Paris, une piste revient régulièrement sur le

En 2015, le montant des exportations françaises d’armements a atteint 16 milliards d’euros

Non, l’annulation de la vente des deux Bâtiment de projection et de commandement (BPC) destinés à la Russie n’a aucunement porté atteinte à la signature de la France sur le marché international de l’armement. Certains responsables politiques, qu’ils soient de droite ou de gauche, l’avaient pourtant assuré… Mais la seule crédibilité qui a été affectée