Rafale / Archives

Rafale/Inde : Un accord intergouvernemental conclu, les détails financiers réglés dans « quelques jours »

Pour vendre en Inde, il faut s’armer de patience. Surtout dans le domaine militaire. En avril 2015, lors d’une visite à Paris, le Premier ministr indien, Narendra Modi, a annoncé l’intention de New Delhi d’acquérir « sur étagère » 36 avions de combat Rafale afin de remédier au plus vite aux insuffisances de l’Indian Air Force (IAF).

La cession d’une dizaine de Mirage 2000-9 à l’Irak par les Émirats arabes unis se précise

Avant de signer un contrat portant sur l’achat de 60 avions Rafale, les Émirats arabes unis souhaitent d’abord se séparer des Mirage 2000-9 acquis auprès de la France à la fin des années 1990. Depuis que les négociations – souvent mouvementées -  ont commencé entre Abou Dhabi et Paris, une piste revient régulièrement sur le

En 2015, le montant des exportations françaises d’armements a atteint 16 milliards d’euros

Non, l’annulation de la vente des deux Bâtiment de projection et de commandement (BPC) destinés à la Russie n’a aucunement porté atteinte à la signature de la France sur le marché international de l’armement. Certains responsables politiques, qu’ils soient de droite ou de gauche, l’avaient pourtant assuré… Mais la seule crédibilité qui a été affectée

Pour Daesh, les Français sont « plus dangereux » que les Américains

Dans le récent hors-série publié par Le Monde et France Infos sur le jihadisme, l’on peut lire un entretien très intéressant donné par l’anthropologue franco-américain Scott Atran. Ce directeur de recherches au CNRS et à l’École normale supérieure s’est en effet intéressé à la façon de penser des combattants de l’État islamique (EI ou Daesh)

Les négociations entre Paris et New Delhi sur l’achat de 36 avions Rafale sont terminées

Si tout va bien, le contrat portant sur l’achat par l’Inde de 36 avions de combat Rafale devrait être signé le 26 janvier prochain, à l’occasion d’un déplacement du président Hollande à New Delhi. En effet, selon la presse indienne, les documents relatifs à l’accord de gouvernement à gouvernement concernant ce contrat ont été envoyés

Des Rafale dotés de 2 missiles SCALP chacun ont détruit un site industriel de Daesh vers Alep

Dans la nuit du 2 au 3 janvier, l’aviation française a de nouveau eu recours à des missiles de croisière SCALP (Système de croisière conventionnel autonome à longue portée) pour détruire une position tenue par Daesh (État islamique ou EI) située à plusieurs dizaines de kilomètres de la ville syrienne d’Alep. Cette mission, effectuée conjointement

Pour la première fois, l’aviation française a tiré des missiles de croisière Scalp contre Daesh

Selon un communiqué du ministère de la Défense, un raid planifié contre des positions tenues par Daesh (État islamique ou EI) a été mené par des avions de l’armée de l’Air, lesquels ont eu recours, pour la première fois depuis le lancement de l’opération Chammal, à des missiles de croisière de type Scalp (Système de

Six Rafale envoyés aux États-Unis pour un exercice avec des Typhoon britanniques et des F-22 Raptor

Au terme d’un vol de 6H40 au départ des Açores, six Rafale des escadrons de chasse 2/30 Normandie Niemen et 1/7 Provence sont arrivés le 1er décembre sur la base aérienne de Langley (Virginie, États-Unis) pour prendre part des manoeuvres aériennes. Ces appareils sont accompagnés par 2 avions ravitailleurs C-135 FR et seront mis en

Capacités accrues pour les Rafale et Mirage 2000N de l’opération Chammal

« Nous conservons notre éthique militaire : nos frappes sont ciblées pour réduire au maximum les risques de dégâts collatéraux. C’est d’abord une question d’éthique, mais aussi d’efficacité. Nous avons donc une fine connaissance des cibles avant de frapper, car le doute n’est pas tolérable en la matière », a récemment expliqué le général de Pierre de

Raid franco-américain contre Daesh dans la région de Mossoul, en Irak

Alors que, le 24 novembre, le président Hollande venait de rencontrer, à Washington, Barack Obama, son homologue américain, 4 Rafale M du porte-Avions Charles de Gaulle ont réalisé un raid dans les environs de Mossoul, l’un des fiefs de l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak, conjointement avec des avions de l’US Air Force. Les