MCO / Archives

Problème d’approvisionnement en pièces détachées pour les Gripen thaïlandais

En février 2008, les forces aériennes thaïlandaises annonçaient la signature d’un contrat portant sur la livraison de 2 avions de détection avancée Saab 340 Erieye AEWet de 2 lots de 6 appareils de combat JAS-39 Gripen C/D. Cinq ans plus tard, les trois derniers exemplaires de cette commande furent livrés sur la base aérienne de

Un nouveau marché de soutien en service du VBCI notifié à Nexter

Sans surprise, le Marché de soutien en service (MSS) du Véhicule blindé de combat d’infanterie (VBCI) a été notifié le 2e décembre dernier à Nexter Systems par la Structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres (SIMMT). Il concerne à la fois les prestations de Maintien en condition opérationnelle (MCO) confiées à cette dernière

Le coût d’entretien des drones tactiques Sperwer a explosé

Comme souvent en France, ce qui doit être provisoire est appelé à durer. Tel le cas du drone tactique Sperwer, lancé par Sagem en 2001 et acquis par l’armée de Terre dans l’attente du drone multi-capteurs multi-missions (MCMM) et pour remplacer les appareils CL-289 Crécerelle. D’où son nom de SDTI (système de drone tactique intérimaire).

Le niveau insuffisant de l’activité aérienne préoccupe le chef d’état-major de l’armée de l’Air

Il y a deux façons d’aborder une situation difficile : la subir ou prendre son destin en main pour chercher à en sortir, en faisant de chaque problème une opportunité pour améliorer les choses. Le général Denis Mercier, le chef d’état-major de l’armée de l’Air, s’inscrit dans la seconde approche, laquelle est d’ailleurs au coeur

La disponibilité des matériels baisse alors que les moyens alloués à leur entretien ont augmenté

Dans le budget de la Défense, deux lignes concernent le Maintien en condition opérationnelle (MCO) : l’une est financée par le programme 146 « Equipements des forces » et l’autre concerne les crédits d’Entretien programmé du matériel (EPM) et figure dans le programme 178 « Préparation et emploi des forces ». L’entretien des équipements est l’un des points faibles

Défense : La Cour des comptes insiste sur les économies concernant les achats de maintenance

Le dernier rapport annuel sur la situation et les perspectives des finances publiques (RSPFP).de la Cour des comptes n’est guère encourageant. « Au total, (…) le nouvel objectif de déficit de 3,7% retenu par le programme de stabilité risque d’être dépassé en raison de prévisions de recettes qui demeurent trop optimistes. Il ne faut pas exclure

Le contrat de soutien pour les A400M de l’armée de l’Air a été signé

La signature d’un contrat de soutien pour les premiers exemplaires de l’A400M « Atlas » destinés à l’armée de l’Air était un point de friction entre la Direction générale de l’armement (DGA) et le constructeur aéronautique Airbus Military. « Nous n’avons toujours pas de proposition satisfaisante de la part d’Airbus, notamment pour le moteur. J’ai fait savoir aux

Le Dupuy de Lôme en cale sèche

Le porte-avions Charles de Gaulle est entré une nouvelle fois au bassin Vauban, à Toulon, pour son dernier arrêt technique prévu avant sa prochaine indisponibilité périodique pour entretien et réparations (IPER),une opération lourde qui immobilisera le bâtiment pendant plusieurs mois. Pendant ce temps, la France sera privée de capacités aéronavales. Les porte-avions, pour être efficaces,

L’entraînement des pilotes de l’armée de l’Air approche un « seuil critique »

Invité à s’exprimer devant la commission de la Défense et des Forces armées de l’Assemblée nationale, le général Denis Mercier, le chef d’état-major de l’armée de l’Air, n’a évidemment pas manqué d’évoquer ses attentes en matière d’équipements ainsi que ses préoccupations concernant les moyens futurs au vu du contexte économique actuel. « Les trajectoires financières actuellement

Contrat MCO du porte-avions Charles de Gaulle prolongé pour DCNS

Le Service de Soutien de la Flotte (SSF) de la Marine nationale a confié, le 20 septembre, et sans surprise, le Maintien en condition opérationnelle (MCO) du porte-avions Charles de Gaulle au groupe de construction navale DCNS pour quatre ans de plus. Selon l’industriel, le « contrat regroupe l’ensemble des activités concourant à la disponibilité technique