Forces spéciales / Archives

Un membre présumé du Special Air Service a permis de sauver de nombreuses vies lors d’une attaque terroriste au Kenya

En septembre 2013, un commando des milices Shebab somaliennes, liées à al-Qaïda, lança une attaque contre un centre commercial Westgate, à Nairobi [Kenya], tuant une soixantaine de personnes. Plus de cinq ans après, la même organisation jihadiste s’en est pris à un complexe hôtelier [DusitD2], selon un mode opératoire identique. Ainsi, au moins quatre hommes

Deux militaires britanniques auraient été gravement blessés lors d’une attaque de Daesh en Syrie

Selon plusieurs sources, deux militaires des forces spéciales britanniques auraient été gravement blessés lors d’une attaque de l’État islamique [EI ou Daesh] dans la province syrienne de Deir ez-Zor, où les Forces démocratiques syriennes [FDS, alliance arabo-kurde] mènent une offensive contre les dernières positions encore tenues par les jihadistes. « Deux soldats britanniques de la coalition

Si Paris persiste à protéger les milices kurdes syriennes, alors ce « ne sera bénéfique pour personne », prévient Ankara

Si le ministère des Armées rechigne à le reconnaître officiellement en raison de la confidentialité qui entoure leurs missions [*], les forces spéciales françaises sont présentes aux côtés des milices kurdes syriennes, qui sont à la pointe du combat contre l’État islamique [EI ou Daesh]. Cette présence a été attestée par un certain nombre de

La Turquie a envoyé des renforts dans le nord de la Syrie, près des zones tenues par les milices kurdes

Les soldats américains présents aux côtés des milices kurdes syriennes qu’ils conseillent dans le cadre des opérations menées contre l’État islamique [EI ou Daesh] ne sont pas encore partis que les forces turques se mettent en mouvement. En effet, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme [OSDH], qui dispose d’un vaste réseau d’informateurs dans le

Après la décision de M. Trump, la France reste « pour le moment » militairement engagée contre l’EI en Syrie

Pour Paris, le combat contre l’État islamique [EI ou Daesh], qui a préparé et revendiqué plusieurs attentats en France, n’est pas encore terminé, même si l’organisation jihadiste a perdu le contrôle des territoires sur lesquels elle avait proclamé son « califat » en juillet 2014. Et il reste « l’absolue priorité », en encore répété Jean-Yves Le Drian, le

Les forces spéciales françaises intéressées par le « Flyboard Air », la planche de surf volante de Zapata Industries

En mars 2017, Franky Zapata était convoqué par la Gendarmerie de l’Air, qui lui reprochait plusieurs infractions à la réglementation pouvant donner lieu à de fortes amendes, voire à une peine de prison. En cause? Son Flyboard Air, une sorte de planche de surf volante, pouvant voler à 10.000 pieds d’altitude à la vitesse maximale

Otan : En 2019, les forces spéciales belges devraient être déployées en Afghanistan

Le dernier rapport de l’Inspecteur général spécial pour la reconstruction de l’Afghanistan [SIGAR], qui dépend du Cogrès des États-Unis, s’est inscrit dans la lignée des précédents, à savoir que la situation afghane est loin de s’améliorer. Ainsi, a-t-il avancé, les autorités de Kaboul ne contrôleraient plus que 55% du territoire, le reste étant contesté, sinon

Un commando des Navy SEALs accusé d’avoir tué un combattant de Daesh blessé

En 2010, un officier canadien avait été radié de l’armée pour avoir « achevé » un combattant taleb dont les blessures qui venaient de lui être infligées lors d’un accrochage sérieux ne lui laissaient pourtant aucune chance de survie. Seulement, il avait été considéré qu’il n’avait pas respecté les conventions de Genève qui « qui demandent à ce

Les États-Unis vont réduire leurs effectifs militaires de 10% en Afrique

Le principe avait été adopté. Restait à en connaître l’ampleur. Ce qui est désormais chose faite. Ainsi, le 15 novembre, les États-Unis ont annoncé leur intention de réduire leurs effectifs militaires déployés dans différents pays africains d’environ 10% « au cours des prochaines années ». Actuellement, 7.200 soldats américains sont présents en Afrique, en particulier au Niger,

La Force maritime des fusiliers-marins et des commandos est au bord du « burn-out »

Le temps passe, les auditions parlementaires se succèdent et les rapports s’empilent. Mais le constat est toujours le même : la Force maritime des fusiliers-marins et des commandos [FORFUSCO] est en surchauffe. Pour rappel, la FORFUSCO compte environ 2.600 personnels militaires et civils et s’aticule selon deux composantes : les unités de fusiliers-marins, spécialisées dans