EI / Archives

Le Canada va diriger une mission de l’Otan pour former et soutenir l’armée irakienne

Critiqué par le président Trump pour la faiblesse de ses dépenses militaires, dont le niveau est actuellement bien loin de l’objectif des 2% du PIB, le Canada n’en reste pas moins un acteur relativement actif sur la scène mondiale. Cet été, 250 militaires canadiens seront affectés à la Mission des Nations unies au Mali [MINUSMA],

L’État islamique aurait envisagé de s’attaquer à des zones rurales françaises

Originaire de Toulouse, Jonathan Geffroy (alias Abu Ibrahim al Faransi) avait rejoint les rangs de l’État islamique (EI ou Daesh) depuis deux ans quand il fut fait prisonnier par les rebelles syriens soutenus par la Turquie lors de la bataille d’al-Bab, dans le nord de la Syrie, en février 2017. Remis aux autorités françaises, ce

Témoignage d’un chef de tir du 11e RAMa qui a dirigé des missions ayant neutralisé près de 150 jihadistes en Irak

La communication de l’État-major des armées [EMA] au sujet de la Task Force Wagram, c’est à dire le détachement d’artilleurs français déployé en Irak avec quatre CAESAr [Camions équipés d’un système d’artillerie] est relativement succinte. Chaque semaine, le compte-rendu des opérations se borne en effet à indiquer le nombre de missions de tir effectuées contre

Chammal/Irak : Les artilleurs français devront faire avec un canon en moins

Depuis le début de l’opération Roundup, qui vise à réduire les dernières poches de résistance de l’État islamique (EI ou Daesh) à la frontière irako-syrienne, les artilleurs français de la Task Force Wagram, dotés de 4 Camions équipés d’un système d’artillerie (CAESAr), ont été mis fortement à contribution, avec pas moins de 148 missions de

L’Europe exposée à une menace croissante d’attentat chimique, biologique et radiologique?

Selon le dernier rapport d’Europol sur le terrorisme, environ 5.000 ressortissants de l’Union européenne ont rejoint l’Irak et la Syrie pour s’enrôler dans une organisation jihadiste, à commencer par l’État islamique. Et toujours d’après cet office européen de police, 1.500 d’entre eux seraient déjà revenus dans leur pays d’origine et 1.000 auraient été tués. Reste

L’aviation israélienne accusée d’avoir visé les milices chiites pro-Damas dans la province de Deir ez-Zor

Qui a bombardé, dans la nuit du 17 au 18 juin, des milices chiites pro-Damas dans les environs de Boukamal, c’est à dire près de la ligne de « déconfliction » qui sépare les Forces démocratiques syriennes [FDS], soutenue par la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, et les troupes loyales au régime syrien? Pour rappel, une

Des appareils non identifiés auraient à nouveau visé les forces du régime syrien dans la province de Deir ez-Zor

Le 24 mai, la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis avaient été accusée d’avoir bombardé des positions tenues par les forces du régime syrien près des localités de Boukamal et de Hmeimeh, situées dans la province de Deir ez-Zor. Cependant, elle avait rapidement décliné toute responsabilité dans ce raid. « Ces informations sont fausses. La coalition

L’artillerie tient un rôle prépondérant dans l’opération visant à réduire les dernières positions de Daesh en Syrie

Le 3 juin, et avec le soutien de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, les Forces démocratiques syriennes [FDS], constituées par des milices kurdes et des groupes arabes armés, ont lancé la seconde phase de l’opération « Roundup », dont l’objectif est de réduire les dernières poches de résistance de Daesh [État islamique ou EI] à

Un ressortissant tunisien accusé d’avoir voulu fabriquer une « arme biologique » en Allemagne

En mai dernier, le ministre français de l’Intérieur, Gérard Collomb, avait révélé qu’une projet d’attentat avec une substance toxique, en l’occurrence de la ricine, venait d’être déjoué par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), avec l’arrestation, à Paris, d’un ressortissant égyptien âgé de 20 ans, repéré par son activité sur le réseau Telegram.

Des victimes des attentats de Paris portent plainte pour « non-assistance à personne en péril »

L’on pensait que le débat était clos et que toutes les explications avaient été données. Visiblement, il n’en est rien. En effet, ce 8 juin, les avocats de victimes et de familles de personnes tuées lors des attentats de Paris et de Saint-Denis, le 13 novembre 2015, ont déposé une plainte contre X pour « non