Dassault Aviation / Archives

La rénovation de 55 Mirage 2000D a été confiée à Dassault Aviation et à MBDA

Prévue par la Loi de programmation militaire 2009-2014, puis reportée à des jours meilleurs en raison des contraintes budgétaires, la rénovation des Mirage 2000D, actuellement très sollicités au Levant, où ils frappent Daesh quotidiennement, ou presque, vient enfin d’être lancée. En effet, dans un communiqué, la Direction générale de l’armement (DGA) a annoncé la notification

Le drone de combat nEUROn a effectué ses premiers essais avec le porte-avions Charles de Gaulle

Le démonstrateur de drone de combat nEUROn a effectué, le 6 juillet, des essais avec le porte-avions Charles de Gaulle, dont c’était la première sortie en mer depuis son arrêt technique consécutif à son déploiement dans le golfe arabo-persique (GAP). Le démonstrateur a ainsi enchaîné plusieurs passes à basse altitude (1000 ft), à la verticale

Une première mondiale pour le démonstrateur de drone de combat nEUROn

Les milliers de spectateurs qui ont assisté au meeting aérien organisé le 4 juin sur la base aérienne d’Istres ont eu la chance d’assister à une première mondiale. En effet, pour la première fois dans l’histoire de l’aéronautique, un aéronef contrôlé depuis le sol, à savoir le démonstrateur de drone de combat nEUROn, a évolué

Le successeur du Rafale ne sera pas « forcément » le fruit d’une coopération européenne

Parler de l’après-Rafale, c’est se projeter à long-terme. Mais, il n’est pas interdit d’y réfléchir et d’imaginer des concepts futurs, comme c’est d’ailleurs le cas aux États-Unis, où plusieurs constructeurs ont présenté des concepts. Quelles seront les technologies arrivées à maturité dans 20 ou 30 ans? Et pour quelles capacités? Pour quels emplois? Une chose

Rafale : Pour le Pdg de Dassault Aviation, la balle est dans le camp de l’Inde

Fin janvier, à l’occasion d’une visite officielle du président Hollande à New Delhi, un accord intergouvernemental portant sur la commande de 36 avions Rafale pour les besoins de l’Indian Air Force avait été conclu. Ne restait alors plus qu’à régler les détails financiers. Une affaire de 4 semaines d’après Dassault Aviation… Seulement, quatre mois plus

Le démonstrateur de drone de combat nEUROn effectuera des essais avec le porte-avions Charles de Gaulle

Alors que la France et le Royaume-Uni ont convenu d’investir 2 milliards d’euros pour le développement d’un « Système de combat aérien futur » (SCAF), les essais du démonstrateur de drone de combat nEUROn, dont Dassault Aviation assure la maîtrise d’oeuvre, se poursuivent. Ainsi, une nouvelle campagne d’essais vient de débuter, ce 16 mai, à Istres, sous

Rafale : Dassault Aviation ne veut pas jouer les « lièvres » au Canada

Quand, fin janvier, la France et l’Inde ont signé un accord gouvernemental portant sur l’acquisition de 36 avions Rafale pour les besoins de l’Indian Air Force, Dassault Aviation avait estimé que le contrat définitif allait être signé « dans les quatre semaines ». Or, les négociations sont toujours en cours. Pourtant, il y a deux semaines, la

L’Hélice Éclair, une innovation à l’origine de Dassault Aviation

Cette année, Dassault Aviation a commémoré les trente ans de la disparition de son fondateur, Marcel Dassault (né Bloch), décédé le 17 avril 1986 et célébré… son centenaire avec un spectacle récemment donné au Grand Palais, à Paris. Et cela a pu paraître surprenant à beaucoup étant donné que la « Société des avions Marcel Dassault »

Un Mirage IIIE mis aux enchères

C’est en février 1960 que 4 Mirage IIIC furent prélevés sur les chaînes d’assemblage de Dassault Aviation pour être transformés en Mirage IIIE. Le premier vol de cette version du fleuron de l’armée de l’Air, à l’époque, eut lieu un an plus tard. L’idée était alors d’en faire un avion multi-rôles. En effet, plus puissant

Les Émirats arabes unis ont perdu un Mirage 2000-9D au Yémen

Engagée dans la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite au Yémen, la force aérienne des Émirats arabes unis a annoncé, ce 14 mars, avoir perdu un avion de combat, sans autre précision. Plus tard, le commandement de la coalition a fait savoir, via un communiqué diffusé depuis Riyad, que « deux pilotes émiratis »  sont tombés en martyrs