Dassault Aviation / Archives

La France et l’Allemagne vont développer un avion de combat commun

C’est la surprise du jour : ce 13 juillet, à l’issue d’un Conseil des ministres franco-allemand, l’Élysée a annoncé que Paris et Berlin ont convenu de « développer un système de combat aérien européen » en commun afin de « remplacer leurs flottes actuelles d’avions de combat à long terme. » Et d’ajouter : « Les deux partenaires souhaitent mettre

Les anciens Mirage F1 de l’armée de l’Air pourraient entamer une nouvelle carrière aux États-Unis

En octobre 2016, et alors qu’il était ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian avait confirmé l’existence d’une proposition faite à l’Argentine portant sur la cession d’avions Mirage F1, retirés du service deux ans plus tôt par l’armée de l’Air, pour environ 40 millions d’euros. Quelques plus tôt, le ministre argentin de la Défense, Julio

La mise au point du standard F3-R de l’avion Rafale tient les délais

Conformément à la feuille de route qui avait été donnée à Dassault Aviation, Thales et MBDA ainsi qu’aux équipes de la Direction générale de l’armement (DGA), le standard F3-R du Rafale devrait être qualifié en 2018 et entrer en service quelques mois plus tard. En effet, dans un communiqué diffusé ce 19 juin, la DGA

Dassault Aviation se dit ouvert à des coopérations en Europe, mais pas à n’importe quelle condition

La semaine passée, la ministre des Armées, Sylvie Goulard, a expliqué que, pour « faire l’Europe de la Défense », il serait souhaitable d’acquérir du « matériel en concertation les uns avec les autres », ce qui « obligera à casser certaines routines et certaines facilités industrielles. » Et Mme Goulard d’ajouter qu’il y aurait ainsi des « restructurations à opérer, des

Un rapport du Sénat s’inquiète du risque de « sur-spécification » du futur drone MALE européen

Le 28 septembre 2016, l’Organisation Conjointe de Coopération en matière d’ARmement (OCCAR) notifiait à à Airbus, Dassault Aviation et Leonardo (ex-Finmeccanica) un contrat portant sur l’étude de définition du futur drone MALE européen, appelé MALE RPAS (Medium Altitude Long Endurance Remotely Piloted Aircraft System). Il s’agissait là d’une étape importante franchie par ce programme qui,

Pour le moment, la Malaisie n’a pas les moyens d’acquérir 18 Rafale

En déplacement en Malaisie dans le cadre d’une tournée en Asie du Sud-Est, le président Hollande a visité, ce 28 mars, la base aérienne de Subang, où il devait visiter, en compagnie du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, les installations dédiées à l’avion de transport A-400M et assister à une démonstration en vol

Feu vert pour le développement du standard F4 du Rafale

Parmi ses dernières décisions du quinquennat, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a donné son feu vert au développement du standard F4 du Rafale, lors d’un comité ministériel des investissements tenu le 20 mars. D’après le communiqué diffusé par le ministère de la Défense, il est précisé que ce nouveau standard doit « permettre

Pour illustrer une offre TGV pour Bordeaux, la SNCF préfère le F-16 au Rafale

À compter du 2 juillet prochain, les clients de la SNCF pourront se rendre de Paris à Bordeaux en 2h04 grâce aux TGV « L’Océane ». Pour faire la promotion de ses nouvelles offres, l’entreprise publique a sollicité les services de l’agence TBWA qui, pour évoquer la rapidité promise aux voyageurs, a choisi d’illustrer un visuel avec

Dassault Aviation a bon espoir de vendre 57 Rafale Marine à l’Inde

Le choix du Rafale en Belgique et en Finlande paraît incertain, dans la mesure où le F-35A Lightning II de Lockheed-Martin et le F/A-18 Super Hornet de Boeing font figure de favoris pour moderniser l’aviation de combat de ces deux pays. Pour le cas belge, il s’agirait éventuellement de mutualiser le maintien en condition opérationnelle

Dassault Aviation : L’exportation du Rafale compense la morosité du marché de l’aviation d’affaires

Contrairement aux idées reçues, le chiffre d’affaires de Dassault Aviation a été en grande partie dû, ces dernières années, à l’aviation d’affaires, grâce à sa gamme d’avions Falcon. Ce secteur représente, en moyenne, environ 70% de ses ventes. Seulement, ce marché de l’aviation d’affaires se trouve dans une zone de turbulence depuis la crise de