Dassault Aviation / Archives

Première mondiale : Le drone de combat nEUROn a volé en patrouille avec un Rafale et un Falcon 7X

Le constructeur français Dassault Aviation vient de réaliser une première mondiale : faire évoluer un drone de combat, en l’occurrence le démonstrateur nEUROn, avec un Rafale et un avion d’affaires de type Falcon 7X. « C’est la première fois au monde qu’un drone de combat effectue un vol en formation avec d’autres appareils », a-t-il fait valoir,

Dassault Aviation prêt à faire beaucoup de concessions pour imposer le Rafale au Canada

Initialement, le Canada avait annoncé, en 2010, l’achat de 65 exemplaires du  F-35 Ligthning II de Lockheed-Martin, en cours de développement, pour rempacer ses CF-18 Hornet. Et cela, sans appel d’offres. Cette décision pouvait se comprendre dans la mesure où l’industrie aéronautique canadienne est impliquée dans ce programme américain, par ailleurs financé à hauteur de

L’activité défense a représenté 31% du chiffre d’affaires de Dassault Aviation en 2013

Celles et ceux, et il y en a chez les responsables politiques, qui affirment que Dassault Aviation a besoin des commandes de l’Etat pour vivre n’ont jamais mis le nez dans les comptes du constructeur, ne connaissent rien à l’aéronautique ou sont de mauvaise foi (rayez la mention qui vous fait plaisir). Certes, l’on peut objecter que

Rafale/Inde : Les négociations sur les transferts de technologie seraient terminées

C’est une étape cruciale qui a été franchie en toute discrétion dans le cadre des négociations portant sur la vente de 126 avions Rafale de Dassault Aviation à l’Inde. Le 3 mars dernier, la presse indienne a en effet affirmé que le constructeur français et New Delhi avaient trouvé un accord sur les transferts de

Dassault Aviation et la DGA récompensés aux Etats-Unis pour le démonstrateur de drone nEUROn

Le constructeur aéronautique Dassault Aviation et la Direction générale de l’armement (DGA) ont été distingués, le 6 mars, aux Etats-Unis en se voyant décerner, par le magazine spécialisé Aviation Week, le premier prix des « Laureate Awards » dans la catégorie « Défense » pour la gestion du programme européen de drone de combat nEUROn. Pourtant, dans ce domaine,

L’Inde ne signera pas le contrat « Rafale » avant ses prochaines élections législatives

Il y a déjà deux ans, l’Inde sélectionnait l’avion de combat Rafale au détriment du Typhoon du consortium Eurofigher, à l’issue d’un appel d’offres portant sur l’acquisition de 126 appareils destinés à remplacer les MiG-21 à bout de souffre de ses forces aériennes (contrat MMRCA, Medium Multi-Role Combat Aircraft). Restait alors à négocier le contrat

Le dernier sommet franco-britannique sur la défense s’inscrit dans la continuité des accords de Lancaster House

La rencontre entre le Premier ministre britannique, David Cameron, et le le président Hollande, ce 31 janvier, sur la base de Brize Norton, n’a pas donné lieu à de nouvelles annonces en matière de coopération militaire entre les deux pays. En fait, il s’est surtout agi de confirmer certaines mesures prises dans la foulée des

Essais réussis pour un Rafale « très lourdement armé »

« Je vous préviens qu’on a la puissance de feu d’un croiseur, et des flingues de concours », lance Raoul Wolfoni dans le film « Les tontons flingueurs ». Si jamais un réalisateur s’aviserait de faire du long-métrage de Georges Lautner un « remake », sans doute pourrait-il changer le mot « croiseur » par celui de « Rafale ». En effet, Dassault Aviation a

Le ministre de la Défense donne le coup d’envoi au standard F3R du Rafale

En déplacement, ce 10 janvier,  sur le site de production de Dassault Aviation à Mérignac, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a remis aux industriels concernés le contrat de développement du standard F3-R du Rafale, lequel avait été notifié par la Direction générale de l’armement (DGA) le 30 décembre dernier. « C’est un signal

Les Emirats arabes unis écartent l’Eurofighter Typhoon

Après été sélectionné en Arabie Saoudite et à Oman, le consortium Eurofighter pouvait espérer faire un grand chelem auprès des monarchies pétrolières du golfe arabo-persique. Son avion de combat, le Typhoon, est en effet bien placé à Bhareïn pour l’emporter et il est en lice au Qatar et au Koweit. En janvier 2012, le ministre