Centrafrique / Archives

La Centrafrique et la Russie renforcent leur coopération militaire

Depuis qu’elle a obtenu une dérogation de la part du Conseil de sécurité des Nations unies à l’embargo sur les armes appliqué à la Centrafrique, la Russie ne cesse de renforcer son influence à Bangui, avec l’envoi de 170 instructeurs « militaires civils », dont la mission est de former les forces armées centrafricaines (FACa). En outre,

Selon l’ONU, les « instructeurs militaires civils » russes font plus que former les forces centrafricaines

Dans la nuit du 30 au 31 juillet, Kirill Radtchenko, Alexandre Rastorgouïev et Orkhan Djemal, trois journalistes russes expérimentés chargé d’enquêter sur la présence de la société militaire privée (SMP) Wagner en Centrafrique par le Centre de gestion des investigations financé par l’opposant Mikhaïl Khodorkovski, ont été assassinés dans les environs de Sibut. Selon Moscou,

EUTM RCA, la mission européenne visant à former les forces centrafricaines, prolongée jusqu’en septembre 2020

Lancée il y a un peu plus de deux ans, la mission militaire de formation de l’Union européenne en République centrafricaine (EUTM RCA) a été prolongée jusqu’au 20 septembre 2020 par le Conseil de l’UE. L’annonce a été faite ce 30 juillet. Dans le même temps, il a été décidé de modifier le mandat de

La France s’oppose à des livraisons d’armes chinoises à la Centrafrique

En décembre 2017, au Conseil de sécurité des Nations unies, la France ne s’était finalement pas opposée à une demande d’exemption sur l’embargo sur les armes appliqué à la Centrafrique formulée par la Russie. Toutefois, à l’instar des États-Unis et du Royaume-Uni, elle avait exprimé quelques réserves. Ces dernères furent levées quand la partie russe

Centrafrique : Deux Mirage 2000D ont survolé Kaga Bandoro pour dissuader des groupes armés

À nouveau, la Centrafrique est au bord de connaître des affrontements intercommunautaires, comme en 2013. Le 1er mai dernier, l’église de Fatima a été attaquée par des hommes armés venus du quartier du musulman PK5 alors qu’une messe y était célébrée. Bilan : un dizaine de tués, dont un abbé respecté par les communautés chrétiennes

La Russie cherche à étendre son influence en Centrafrique

Malgré la présence de près de 13.000 Casques bleus de la MINUSCA [Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation de la Répulique centrafricaine, ndlr], le contexte sécuritaire demeure tendu en Centrafrique. Ainsi, le 10 avril, et pour la première fois depuis 2016, une vingtaine de personnes ont été tuées lors d’affrontements entre une

La Mission des Nations unies en Centrafrique déplore un tué et plusieurs blessés lors d’une attaque à Tagbara

Parce que son contrôle permet de verrouiller la Centrafrique et d’exploiter les mines d’or et de diamant tout en prélevant une dîme sur le commerce, la région de Bambari est stratégique. Et c’est pour cela que plusieurs groupes armés, aux alliances mouvantes, y tentent d’imposer leur loi et que la MINUSCA [Mission multidimensionnelle intégrée des

Centrafrique : Le Haut-Commissariat aux réfugiés dénonce la dérive sectaire d’un groupe armé musulman

Le Mouvement patriotique pour la Centrafrique (MPC), dirigé par Mahamat al-Khatim, est un groupe armé qui fit partie de l’ex-coalition rebelle de la Séléka, avant de rejoindre le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) du chef de guerre Noureddine Adam, qu’il a récemment quitté. Composé essentiellement de combattants musulmans, le MPC affronte

Les États-Unis débloquent près de 13 millions de dollars pour former l’armée centrafricaine

  L’année 2017 s’était terminée par une feu tacitement donné par le Conseil de sécurité des Nations unies à la Russie pour livrer des armes aux Forces armées centrafricaines (FACa), malgré l’embargo appliqué à la Centrafrique. Pour rappel, il était question d’équiper deux bataillons, avec 900 pistolets Makarov, 5.200 fusils d’assaut, 140 armes de précision,

La Russie a été autorisée par l’ONU à livrer des armes à la Centrafrique

Il y a quelques jours, au Conseil de sécurité des Nations unies, la Russie a renouvelé une demande d’exemption à l’embargo sur les armes imposé à la Centrafrique afin de pouvoir équiper deux bataillons des Forces armées centrafricaines (FACa). Cette requête russe avait été mise sous « procédure de silence », laquelle permet d’obtenir un avis favorable