attaque / Archives

Syrie : Washington veut enquêter sur la présence de mercenaires russes lors d’attaques contre les Forces démocratiques syriennes

Le 7 février, la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis a effectué des frappes aériennes près de la localité de Kusham, située dans la province de Deir ez-Zor, afin de défendre les Forces démocratiques syriennes (FDS), alors visées par une attaque des troupes pro-gouvernementales syriennes. Pour rappel, les FDS, dont les milices kurdes syriennes fournissent

Au moins 14 soldats maliens ont été tués lors de l’attaque de leur camp dans la région de Tombouctou

Deux jours après la mort de 26 civils, tués par l’explosion d’une mine près de Boni, entre Mopti et Gao, dans le centre du Mali, camp des forces armées maliennes (FAMa) a été la cible d’une attaque ce 27 janvier. En effet, il était environ 4h00 quand le camp de Soumpi, situé dans la région

Barkhane : Trois militaires français blessés lors d’une attaque commise avec un véhicule piégé

La date de cette attaque ne doit rien au hasard. Le 11 janvier, soit cinq ans après le début de l’opération Serval, au Mali, un véhicule de l’avant blindé (VAB) français a été la cible d’un VBIED (Vehicle Borne Improvised Explosive Devices) alors qu’il faisait partie d’un convoi circulant entre Ménaka et Indélimane, près de

Syrie : La base russe de Hmeimim visée par des drones armés rudimentaires (MàJ)

Alors que, dans la Ghouta orientale, les forces syriennes viennent de briser le siège de l’emprise militaire de Harasta, alors encerclée par des combattants du groupe islamiste Ahrar al Cham, plusieurs sources ont rapporté que des drones armés rudimentaires avaient été utilisés pour attaquer la base aérienne russe de Hmeimim (près de Lattaquié) au cours

Un rapport n’exclut pas une attaque militaire contre la Suède

La semaine passée, et en vue d’élaborer une feuille de route pour les forces armées du pays, le gouvernement suédois s’est vu remettre un rapport d’étape rédigé par le comité de la Défense, c’est à dire un « forum de consultation » réunissant les représentants des partis politique ayant un groupe au Parlement (le Riksdag). Estimant que

Au moins 15 Casques bleus ont été tués en République démocratique du Congo

« C’est la pire attaque contre des soldats de la paix des Nations unies dans l’histoire récente de l’organisation », a réagi Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies, après l’annonce de la mort d’au moins 15 Casques bleus tanzaniens de la MONUSCO [Mission de l’Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo], le 8

Attaque à la grenade contre des militaires français au Burkina Faso

Environ deux heures avant l’arrivée du président Emmanuel Macron à Ouagadougou, le 27 novembre, deux individus circulant à moto ont lancé, vers 20 heures, une grenade sur un véhicule militaire français qui se dirigeait vers Kamboinsé, où est installé la Task Force Sabre, c’est à dire l’unité du Commandement des opérations spéciales (COS) déployée dans

Mali : Un militaire malien et au moins trois casques bleus ont été tués lors d’une attaque terroriste à Ménaka

Chef de l’opération Barkhane, le général Bruno Guibert a indiqué, la semaine passée, que la force française allait changer d’approche dans la bande sahélo-saharienne (BSS) pour gagner en efficacité contre les groupes jihadistes qui y sévissent. Cette adaptation apparaît d’autant plus nécessaire que l’activité terroriste ne faiblit pas. Selon des données compilées par le Long

L’attaque d’une mosquée fait au moins 235 tués en Égypte

Jamais l’Égypte n’avait connu une attaque terroriste aussi meutrière que celle qui vient d’être commise, ce 24 novembre, à Bir al-Abed, un village situé dans le Nord-Sinaï. Le dernier bilan livré par les autorités égyptiennes fait état d’au moins 235 tués et de 125 blessés. Et il n’est que provisoire… Ainsi, au moment de la

Au moins 12 gendarmes ont été tués lors d’une nouvelle attaque au Niger

La région de Tillabéri, située dans le sud-ouest du Niger, a une nouvelle été le théâtre d’une attaque meutrière, le 21 octobre. Cette fois, c’est la gendarmerie d’Ayorou qui a été visée, pour la deuxième fois cette année, par un groupe d’hommes armés arrivés à bord de plusieurs véhicules 4×4, depuis le camp de réfugiés