attaque / Archives

Barkhane : Deux Mirage 2000 ont frappé une colonne jihadiste au Burkina Faso repérée par un drone MQ-9 Reaper

Dans la soirée du 3 octobre, le poste de gendarmerie d’Inata, localité minière située dans le nord du Burkina Faso, a été attaqué par des hommes armés venus à bord de pickups et de motos. « Le bilan définitif fait état d’un mort [parmi les gendarmes, ndlr] et de dégâts matériels importants. […] Selon nos informations,

Mali : Au moins 12 civils tués lors d’une attaque dans la région de Menaka

Le 25 septembre, au moins 12 civils appartenant essentiellement à la fraction Ibogolitane des Touaregs, ont été tués par un groupe armé non identifié, près de la localité d’Inekar, à environ 45 km à l’ouest de Menaka (Mali). « Des hommes armés circulant à moto ont tué aujourd’hui (25/09) au moins douze civils » a indiqué un

Un attentat revendiqué par l’EI fait au moins 24 tués en Iran, lors d’une parade militaire

Ce 22 septembre, une parade militaire organisée à Ahvaz, dans le sud-ouest de l’Iran, à l’occasion de la « Journée nationale des forces armées », a été la cible d’un attentat qui a fait au moins 24 tués et plus d’une cinquantaine de blessés. Selon les éléments disponibles, quatre hommes en treillis ont ouvert le feu sur

Des jihadistes probablement affiliés à l’État islamique ont pris le contrôle d’une ville dans le nord du Nigéria

Depuis 2015, l’action de la Force multinationale mixte (FMM), composée de troupes fournies par le Nigéria, le Tchad, le Niger et le Cameroun, a permis de faire reculer le groupe jihadiste Boko Haram, lequel s’est scindé en deux factions, l’une étant toujours dirigée par son chef historique, Abubakar Shekau, l’autre étant commandée par Abou Mosab

L’armée nigériane ne cesse de subir de lourdes pertes face aux jihadistes de Boko Haram

Non, contrairement à ce qu’a affirmé son président, Muhammadu Buhari, lors de ses voeux pour 2018, le Nigeria n’en a pas fini avec le groupe jihadiste Boko Haram. Ou du moins avec l’une de ses deux factions. Depuis 2015, et grâce à l’action d’une Force multinationale mixte (FMM) dont les effectifs étaient fournis par le

Une localité tchadienne attaquée par un groupe armé rebelle venu de Libye

Lors du soulèvement qui entraîna sa chute, le colonel Kadhafi avait enrôlé des combattants appartenant à des groupes rebelles soudanais et tchadiens. Depuis, ces derniers sont restés en Libye, plus précisément dans le sud. Et ils sont impliqués dans les combats qui opposent les deux gouvernement rivaux libyens, à savoir celui de Tripoli (GNA, reconnu

Une patrouille mauritanienne attaquée par un groupe armé près de la frontière avec le Mali

Depuis la période 2005-2011, la Mauritanie a été épargnée par les attaques terroristes alors que, à partir de 2012, les groupes jihadistes étendaient leur influence dans le nord du Mali. Efficacité des mesures sécuritaires et militaires prises par Nouakchott? Ou est-ce l’un des effet d’un pacte de « non-agression » passé par le pouvoir mauritanien avec al-Qaïda

Les talibans lancent une attaque contre la ville de Ghazni, à deux heures de route de Kaboul

Bien que leurs émissaires « discuteraient » discrètement au Qatar avec une délégation américaine emmenée par Alice Wells, sous-secrétaire d’État adjointe, chargée de l’Asie du Sud, les talibans continuent à mettre la pression sur les forces de sécurité afghanes. Ainsi, après Kunduz et Farah, deux capitales provinciales, le mouvement taleb afghan a lancé une offensive de grande

L’Union européenne s’engage à reconstruire le quartier général de la Force conjointe du G5 Sahel à Sévaré

En février dernier, l’Union européenne fit part de son intention de doubler l’aide de 50 millions d’euros qu’elle avait accordée à la Force conjointe du G5 Sahel [FC-G5S], dont les besoins de financement s’élevaient alors à un peu plus de 420 millions d’euros pour être opérationnelle. Pour rappel, la FC-G5S doit compter 5.000 soldats répartis

Terrorisme : Des gendarmes du GIGN vont patrouiller incognito dans les trains

Le 21 août 2015, une carnage fut évité in extremis grâce à l’intervention de quatre voyageurs pour maîtriser Ayoub El Khazzani qui s’apprêtait à commettre, au nom de l’État islamique (EI ou Daesh), une attaque dans un train Thalys assurant la liaison Amsterdam-Paris. Un an plus tard, à Wurtzbourg, un jeune jihadiste de nationalité afghane