A400M / Archives

A400M : M. Le Drian croit « en la totale bonne foi » du patron d’Airbus

Au début du mois, à l’occasion de l’examen du projet de loi de finances initiale 2017 en commission élargie, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait fait part de son exaspération face aux difficultés du programme d’avion de transport A-400M « Atlas », mené par Airbus. Pour rappel, la disponibilité des 10 premiers appareils livrés

Essais de ravitaillement en vol entre deux A400M « Atlas »

Petit à petit, les choses avancent. Airbus Defence & Space a indiqué, via un communiqué diffusé ce 14 novembre, avoir récemment procédé avec succès à des essais de ravitaillement en vol entre deux avions de transport A400M « Atlas ». Ainsi, au cours de deux vols depuis Séville (Espagne), 50 « contacts » entre les deux Atlas ont été

Les problèmes de l’avion de transport A400M exaspèrent M. Le Drian

Lors de son passage devant les députés de la commission de la Défense, le général André Lanata, le chef d’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA) a fait part de ses deux préoccupations au sujet des 10 avions de transport A400M « Atlas » livrés par Airbus. La première est le faible taux de disponibilité de ces appareils

Essais sur pistes sommaires pour un A400M de l’armée de l’Air (MàJ)

En août, à Woodbridge [Royaume-Uni], Airbus Defence & Space a mené une campagne d’essais visant démontrer les capacités de l’avion de transport A400M Atlas à opérer depuis des terrains sommaires. Pendant 4 semaines, l’appareil MSN-2 a ainsi multiplié les décollages et les atterrissages sur une piste en sable de 1.600 m de long. De son

Des essais en soufflerie concluants pour le ravitaillement en vol des hélicoptères par l’A400M

Ravitailler en vol des hélicoptères est désormais une capacité essentielle au point qu’elle figurait dans le cahier des charges de l’avion de transport A400M, développé par Airbus. Or, il est vite apparu que cet appareil n’en était pas capable, ce qui a conduit le ministère français de la Défense a recherché une solution alternative, en

Les derniers déboires de l’A400M ont déjà coûté 1 milliard d’euros de plus à Airbus

Avec un chiffre d’affaire stable, à 28,8 milliards d’euros et un carnet de commandes toujours bien garni (et « diversifié »), tout pourrait aller bien pour Airbus, d’autant plus qu’il a bénéficié de deux opérations exceptionnelles qui lui ont rapporté près de 2 milliards d’euros, dont 868 millions obtenus grâce à son désengagement du capital de Dassault

Deux des trois A400M allemands cloués au sol pour des problèmes de moteur

Les deux premiers avions de transport A400M livrés à l’Allemagne par Airbus ont été provisoirement immobilisés au sol à cause de problèmes de moteur. L’information, révélée par la presse d’outre-Rhin, a été confirmée le 30 juin par le porte-parole du ministère allemand de la Défense. « Nous confirmons qu’il a été récemment découvert que deux des

Peut-être une solution en vue pour que l’A400M puisse ravitailler les hélicoptères en vol

La semaine passée, la Direction générale de l’armement (DGA) a réceptionné le premier avion de transport A400M « Atlas » dotés de capacités tactiques, dont l’aérolargage, l’autoprotection, l’utilisation de terrain sommaires et le ravitaillement en vol des avions de combat et de transport… mais pas encore celui des hélicoptères, un point pourtant crucial qui a justifié la

Un premier avion A400M doté de capacités tactiques sera bientôt livré à l’armée de l’Air

À l’automne dernier, Laurent Collet-Billon, le Délégué général pour l’armement (DGA), avait fait état de rapports tendus avec Airbus au sujet des capacités tactiques de l’avion de transport A400M Atlas, dont l’armée de l’Air dispose actuellement de 8 exemplaires. La question « du standard des avions (…) a été posée avec rudesse par le ministère de

Berlin va réclamer des dédommagements à Airbus pour les avions A400M livrés en retard

Officiellement, il n’est pas question pour l’Allemagne de se retirer du programme d’avion de transport A400M « Atlas », même si cela a pu être évoqué par la presse d’outre-Rhin. Sans doute que de telles rumeurs visent avant tout à mettre un coup de pression sur Airbus… En effet, Berlin n’a reçu, à ce jour, que trois