Embraer se met en ordre de marche pour proposer son avion de transport C-390 à la force aérienne indienne

Si elle dispose de quelques C-130J Hercules et C-17 Globemaster III, la force aérienne indienne [IAF – Indian Air Force] mise surtout sur une importance flotte d’Iliouchine Il-76 [17 unités] et d’Antonov An-32 [103 exemplaires] pour assurer ses missions de transport. Or, ces avions ont fait leur temps… Aussi a-t-elle lancé le programme MTA [Medium Transport Aircraft – Avion de transport moyen] pour les remplacer.

Une demande d’informations [RFI – Request for Informations] a donc été adressée à cette fin à plusieurs industriels. Selon cette dernière, il s’agit pour l’IAF de trouver un avion de transport pouvant transporter entre 18 et 30 tonnes de fret. En outre, cette procédure pourrait aboutir à la commande de 80 appareils.

En juillet, Airbus a dit avoir répondu à cette RFI et proposé l’A400M. Cet avion « peut livrer des équipements critiques directement là où ils sont le plus nécessaires, sur des pistes d’atterrissage courtes sommaires, où les IL-76 et C-17 ne peuvent pas atterrir », avait ainsi confié l’un de ses responsables au journal The Hindu.

Or, ce point est crucial dans la mesure où l’un des objectifs du projet MTA est de renforcer les capacités des forces indiennes à transporter rapidement des blindés de 25 tonnes dans la région du Ladakh, où les tensions avec l’Armée populaire de libération [APL] sont récurrentes.

Seulement, Airbus n’est pas le seul constructeur en piste. Ainsi, Lockheed-Martin a également répondu à cette RFI, en proposant des C-130J Hercules supplémentaires. De même que le brésilien Embraer, qui a par ailleurs obtenu plusieurs succès remarquables à l’exportation avec son C-390 Millenium. Pour rappel, cet appareil a déjà été choisi par le Portugal, la Hongrie, la République tchèque, les Pays-Bas, l’Autriche et, récemment, par la Corée du Sud. Et il ne s’agit pas d’en rester là.

En effet, comptant déjà l’IAF parmi ses clients [il lui a fourni trois avions d’alerte avancée ainsi que quatre Heritage 600 pour le transport VIP], Embraer s’est mis en ordre de marche pour le programme MTA en signant un protocole d’accord avec le groupe indien Mahindra, le 9 février.

« L’Inde possède une industrie de défense et aérospatiale diversifiée et solide et nous avons choisi Mahindra comme partenaire pour poursuivre conjointement le programme MTA », a annoncé Bosco da Costa Junior, le PDG d’Embraer Defence & Security. Et d’ajouter : « L’Inde est un marché clé pour Embraer et nous soutenons pleinement ses ambitions pour ‘Atmanirbhar Bharat’ [Inde autonome, ndlr]. Nous considérons ce partenariat comme un symbole du renforcement des relations entre le Brésil et l’Inde et un moyen de favoriser la coopération dans les pays du Sud ».

De son côté, le directeur de la division « aérospatiale et défense » de Mahindra, Vinod Sahay, a estimé que ce « parteneriat allait permettre de renforcer les capacités opérationnelles de l’IAF et de fournir également une solution d’industrialisation efficace et parfaitement en ligne avec les objectifs de la politique ‘Make in India' ».

Pour rappel, propulsé par deux turbofans IAE V2500, le C-390 a la capacité de transporter 20 à 25 tonnes de fret sur une distance de 2815 km, à la vitesse de croisière maximale de 850 km/h. Le ministère néerlandais de la Défense avait justifié son choix en affirmant qu’il permettrait de « répondre à l’exigence minimale de 2400 heures de vol avec quatre avions » alors qu’il faudrait cinq C-130J pour cela.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

74 contributions

  1. john dit :

    A noter le GROS changement depuis l’appel d’offre !
    Le TATA Kestrel était sensé être le 8×8 avec 24 tonnes.
    Depuis, le Stryker semble avoir été choisi ! Et il est dans l’ensemble en dessous des 20 tonnes, et dans les 20 tonnes pour la version la plus lourde. Résultat?
    – le C-130 devient une option
    – le C-390 a de la marge
    – l’A400M n’est plus nécessaire.

    Quels sont les autres équipements à transporter?
    – canons tractés (sans problème pour chacun de ces avions)
    – char léger Zorawar LT de 25 tonnes, le C-390 est capable de transporter 26 tonnes !

    Si l’Inde est intéressée par le transport du char léger, la question sera la portée voulue, mais aussi le coût de l’avion en question !

    • Jojo dit :

      Remarque intéressante.

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        Non c’est une remarque stupide.
        Un A400 est capable d’emmener le char léger Zorawar LT de 25 tonnes avec 5 tonnes supplémentaires, il pourra même faire deux rotations sans ravitailler en carburant au sol, ce qui est un gain de temps appréciable.
        Qui plus est le C390 sera en limite de puissance moteur ce qui n’est jamais confortable en environnement montagneux.
        De plus aucune source ne donne 26 t de charge marchande pour une C390, ce serait plutôt entre 23 et 24t.
        nul doute qu’un C390 puisse voler en surcharge à 25 voir 26t, mais cela se fera au détriment de sont autonomie et de la sécurité des vols.
        le coût est certes un paramètre a prendre en compte, mais ce qui compte avant tout c’est ce que l’on veut faire.
        Pour faire du cabotage entre aéroport le C390 est un choix possible, mais pour transporter et livrer du matériel lourd au plus près d’un front l’A400 ou le C17 sont des choix plus judicieux.

        • MF dit :

          C’est vous qui faites un constat stupide, qui faites des déclarations sans vous appuyer sur des données concrètes. Embraer lui-même rapporte que la charge utile concentrée maximale est de 26 tonnes.
          En outre, il est inexact d’affirmer que si le C-390 vole avec sa capacité de charge maximale, cela se fera au détriment de la sécurité des vols, car l’avion a été certifié militairement pour ses pleines capacités opérationnelles.

          • et v'lan passe moi l'éponge dit :

            Embraer indique un Maximum Payload (concentrated) de 26 metric ton et un Maximum Payload (distribuited) de 23 metric ton.
            https://embraer.bynder.com/m/7dafc13b2342260a/original/C390_Millennium_Brochure_Ingles_ONLINE_12aug22.pdf
            Donc Embraer a inclus dans sa communication un Maximun Payload en surcharge (concentrated) avec une contrainte de centrage.
            Alors que le Maximum Payload (distribuited) représente la charge normale utilisable sans contrainte.
            Je maintient mes propos voler en surcharge est possible mais n’est pas une panacée.
            D’ailleurs si Embraer indique la distance de décollage à 23 t, la distance de décollage a 26 t n’est pas indiqué
            Les certifications militaires se font par pays, et je doute que vous ayez accès a ces informations.

        • Jojo dit :

          Vous savez je suis ouvert aux propos… force de constater des fois qu’il faut regarder la réalité des commandes et que ces commandes suivent les intérêts des pays.

          https://www.avianews.ch/post/vol-inaugural-pour-le-c-390-hongrois
          Le C-390 peut transporter plus de charge utile (26 tonnes)

          https://air-cosmos.com/article/embraer-presente-le-c-390-millennium-64232
          L’avion peut transporter plus de fret (26 tonnes) par rapport aux autres avions cargo militaires de taille moyenne et vole plus vite (470kts) et plus loin lors d’une journée de travail standard de l’équipage.

          https://embraer.bynder.com/m/7dafc13b2342260a/original/C390_Millennium_Brochure_Ingles_ONLINE_12aug22.pdf

          Pourquoi vous donnez 23-24 tonnes et vous dites qu’aucunes sources ne donne 26 tonnes ?

          Mais je ne suis pas contre vos arguments.

          • et v'lan passe moi l'éponge dit :

            Je ne remet pas en cause les qualité de l’avion. Le choix qui a été fait par la Hongrie et le Portugal est même pour moi cohérent, a noter qu’au Brésil l’avion ne semble pas avoir une très bonne image auprès de la FAB.
            Maintenant l’Inde cherche avant tout a se défaire de ses Iliouchine Il-76 qui doit être capable d’emmener 45t sur 4 /5000 Km.
            Les remplacer par des C390 peut paraitre curieux, surtout quand connait l’étendu du pays. Pour tout dire l’avion idéal serait plutôt le C17 si il était encore produit.

          • Tu abuses un peu... dit :

            @ et v’lan passe moi l’éponge. à raison… le constructeur indique la charge maximum pour mieux se valoriser… mais c’est dans des conditions de vol idéal… en conditions dégradées… houllla oups…. = H.S. une petite vidéo prémonitoire… youtube.com/watch?v=6Ue1Ci6gen0&pp=ygUVZGViYXQgZGFybWFuaW4gbGUgcGVu

      • Pascal, (l'autre) dit :

        @Jojo H.S. mais en réponse à votre commentaire de ce jour dans le fil de discussion sur « l’intérêt » de l’Espagne pour le F35
        « On peut le voir comme une plaquettes publicitaires ou a titre informatif si vous enlevez les fioritures qui vous dérange. L’important c’est d’apprendre. » Apprendre oui mais en évitant de colporter des « vérités » qui n’en sont pas à savoir de faire passer pour une avancée technologique un système sur le F 35 qui existe en fait depuis plusieurs dizaines d’années sur d’autres avions maintenant! Informer, expliquer, préciser mais pas en racontant n’importe quoi!

        • Jojo dit :

          @Pascal, voici la phrase en question :
          Le F-35 dispose pour la première fois des actionneurs électro-hydrostatiques (EHA) agissant en tant que commandes de vol principale, ce qui inclut le gouvernail, les empennages horizontaux et la surface de contrôle du flaperon. Les actionneurs des commandes de vol, bien qu’ils possèdent des systèmes hydrauliques internes à boucle fermée, sont contrôlés et alimentés par électricité et non de manière hydraulique, ce qui permet une capacité de survie accrue et un risque réduit.

          Quel est le problème ?
          EHA c’est le terme qu’il faut retenir et ¨agissant en tant que commande de vol principale¨
          Vous avez évoqué les CDVE mais dans ce contexte il s’agit d’autre chose.

          La seule chose à retenir de ce passage c’est que le F35 est équipé de EHA comme commande de vol principale et non secondaire. Après cet article est un copié/collé d’information qui commence aussi à dater.

    • Qui ça ? dit :

      « Le TATA Kestrel était sensé être le 8×8 avec 24 tonnes. » Censé avec un « c » pour être sensé !

      • S&C dit :

        C’est ça.
        Sensé : doué de bon sens, qui a toute sa raison.
        Censé : supposé.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Bien sur! L’Inde va choisir un avion avec une capacité maximum de 26tonnes à altitude 0 alors que son char léger fait 25tonnes et a été conçu pour combattre en altitude, au dessus des 5000, dans l’Himalaya. Brillant!
      Comme ça à supposer que l’avion puisse le faire, ça sera sans aucune marge, à condition que le chef n’oublie pas son stylo bille dans son char…
      Pour les indiens, toutes les confrontations potentielles tant avec l’Inde qu’avec la Chine, impliquent du combat en altitude. Le conflit de Khargil leur a montré qu’il y a des matériels sur lesquels on peut compter dans ces conditions très rudes, et d’autres pas.
      Le C-390 est très bien pour des pays qui veulent limiter au maximum les couts de MCO de leurs avions de transport. Cela se fait au détriment de la robustesse. Le C-390 vole avec deux IAE V2500 conçus pour motoriser l’A320. Ce moteur est conçu pour des aéroports civils, pour emmener des touristes aux Baléares, pas pour poser par -30 à Leh à 3500 mètres d’altitude avec un char de 25tonnes.
      Je doute que les indiens fassent des économies sur le poste transport.

  2. Lecoq dit :

    Dommage de ne pas avoir inclu des données comparatives, source wiki :
    C-130j : vitesse croisiere 640km/h / charge utile 14t a 3300km / cout heure de vol
    C-390 : vitesse croisiere 985km/h / charge utile 20/34t a 3000km environ
    A400M : vitesse croisiere 830km/h / charge utile 20t a 4500km ou 30t a 6400km

    Reste le coût et les autres capacités
    Et la politique

    • Castel dit :

      Pour le KC 390, sa charge utile maxi est d’environ 24t, je suppose que c’est ce que vous vouliez écrire….

    • mich dit :

      Bonsoir , il faut mieux lire le « wiki » !

      • Tu abuses un peu... dit :

        il vaut mieux… serait mieux…
        @Lecoq. 20t a 4500km ou 30t a 6400km… une petite inversion..!.?

        • mich dit :

          Bonjour  » Tu abuses un peu.. » , il faudrait changer votre pseudo en  » j ‘avais pas compris » ,car en fait c ‘est tout le post de @lecoq qui est à revoir , mon commentaire était volontairement simpliste car je ne veut pas juger des intentions de son post .

    • Van Dyck dit :

      il semblerait qu’il y ait une inversion sur les
      autonomies de l’ A400.

    • PK dit :

      « A400M : vitesse croisiere 830km/h / charge utile 20t a 4500km ou 30t a 6400km »

      L’Atlas est un avion quantique (ou cocaïné) : plus on le charge et plus il va loin 🙂

  3. MF dit :

    D’un certain point de vue, ce partenariat entre Embraer et Mahindra permettrait à l’Inde d’acquérir encore plus d’expérience dans le développement et la fabrication d’avions, car ce serait une autre entreprise locale qui entrerait dans le segment, aux côtés de HAL et Tata.

  4. Patrico dit :

    En plus d être un bel avion, shape Aérodynamique ! et fiable , ce type de MTA C 390 qui se vend trés bien partout, manque maintenant à nos chers Militaires ! depuis la mise à la casse de mon adoré Transall ! fallait il y penser ? Stratèges et décideurs! Merci Thank you merci a vous Tous!

  5. Un Sapeur dit :

    et oui les BRICS messieurs….

    la fin le l’empire américain….

    • alexandre dit :

      la force aérienne indienne [IAF – Indian Air Force] mise surtout sur une importance flotte d’Iliouchine Il-76 [17 unités] et d’Antonov An-32 [103 exemplaires] pour assurer ses missions de transport.
      C’est surtout la fin de l’exportation aéronautique Russe….

    • Bazdriver dit :

      C’est vrai que les empires européens ( et là je parle de territoires occupés) se portent beaucoup mieux depuis plus de 70-80 ans…

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « la fin le l’empire américain…. » Depuis le temps où on l’annonce comme la « conclusion » de l’opération spéciale il faut être très…………………..patient et motivé!

  6. Ventoux du 40 dit :

    Il aurait pu être le remplaçant du Transall pour nos territoires d’outre-mer…

    • Qui ça ? dit :

      Il était prévu que la France en commande lors des négociations de ventes de Rafale au Brésil. Mais comme le Brésil a annulé sa commande de Rafale, la France fit de même …

      • mich dit :

        Là dessus tant mieux , on aurait du aussi évité le gâchis pour nos forces de la « donation » de 2000 C .

      • M. H. dit :

        Bien que le Rafale ait été déclaré vainqueur du programme FX-2, on a découvert à l’époque que le choix du chasseur français avait été uniquement personnel de la part du président Lula de l’époque et non technique, de sorte que l’accord final n’a pas été confirmé. Selon les rapports de l’armée de l’air brésilienne, le Gripen a toujours été préféré, car il s’adapte à la réalité budgétaire, notamment en termes de coûts opérationnels.
        Même si le Rafale n’a pas été retenu par le Brésil, les accords militaires avec la France se sont poursuivis dans le secteur maritime, avec le choix du Scorpène pour équiper la marine brésilienne.

        • Houllla c'est chaud... dit :

          De tt les façons… le Rafale est invendable en Amérique du Sud… un accord diplomatique ( et peu connu, avec Kissinger je crois ) datant des années 60 partage l’Amérique pour les US et l’Afrique pour la France…
          Les conseillers de Sarko l’ont zappé à l’époque… grossière erreur… qq temps après… 2 Rafales se sont mystérieusement percuté ( version officielle ) et la vente est tombé à l’eau…

          • alexandre dit :

            La vente de Rafale au Brésil c’était en 2013 tandis que l’accrochage que vous mentionnez a eu lieu en 2022 .https://www.sudouest.fr/charente/cognac/deux-rafale-se-heurtent-en-vol-lors-du-meeting-de-l-air-de-cognac-11029225.php
            Qu’est ce que vous essayez de raconter comme bêtise ?

          • Pascal, (l'autre) dit :

            Et Lula qui n’a guère gouté l’attitude « triomphante » de Sarkozy qui claironnait ç qui voulait l’entendre que c’était fait, c’était signé, le Brésil achetait le Rafale! Lula a eu l’impression (et pas que) qu’on lui forçait la main!

          • Contrôle antidopage dit :

            Qu’est-ce que vous avez pris ?

          • alexandre dit :

            @Pascal. C’est Dilma Roussef qui était la présidente du Brésil à l’époque et c’est elle qui a tranché en faveur du Gripen face au Rafale et au Super Hornet , et c’est le prix qui a fait pencher la balance en faveur de l’avion Suédois. Je ne crois pas que les humeurs de telle ou telle personnalité entre en ligne de compte pour ce genre d’affaire.

          • Quand on sait pas... on ferme sa gueule dit :

            @ alexandre.
            bizarre moi j’ai trouvé en 1 min…
            https://www.leparisien.fr/faits-divers/crash-des-deux-rafale-le-corps-du-pilote-repere-par-700-m-de-fond-01-10-2009-658804.php
            Rafales M-22 et M-25
            je suis apparemment le seul qui ne prend rien…

          • Nike dit :

            Les US et nous, nous sommes battus comme des chiffonniers à coup de vieux dossiers peu glorieux. Les Brésiliens nous ont disqualifiés tout les 2.

          • Goose dit :

            Votre soit disant « partage » des années 60 ne tient pas :
            Car alors, quid des Mirage III/5/50 dans plusieurs pays d’Am.Sud dans les années 70 ?
            Mirage F1 à l’Équateur en 1977 ?
            Les Mirage 2000 au Pérou, au Brésil en 1982 et 2005 ?
            « Les conseillers de Sarko l’ont zappé à l’époque… grossière erreur… qq temps après… 2 Rafales se sont mystérieusement percuté ( version officielle ) et la vente est tombé à l’eau… »
            Vous pouvez développer s’il vous plait, histoire d’enrichir notre culture personnelle. Au pire, vous nous ferez rire ! 😉

        • Goose dit :

          Le fils Lula n’a pas été inculpé pour corruption, dans le cadre du dossier des Gripen vendus au Brésil ?……………………………………………….

    • mich dit :

      Bonjour, même question que plus haut en quoi un C390 peut remplacer un transall dans ses missions ?

    • mich dit :

      Bonjour ,pour quels missions du transall ?

  7. Félix GARCIA dit :

    V’là un avion qui va nous tailler des croupières … faut dire qu’il a l’air vachement bien fait et que son créneau fut bien choisi.
    Vivement l’A200M.

    • mich dit :

      Bonjour , c ‘est quoi son créneau ? un avion qui mixe vitesse de liaison et empreinte faible pour de petits aérodromes ,mais quid de toutes les capacités ? à mon avis rien de bien comparable à ce que voudrait certains avec un A200M qui rêve d’un super transall .

      • Félix GARCIA dit :

        Bonjour,
        « Quid de toutes les capacités ? »
        Il me semble que ça correspond déjà parfaitement aux besoins de l’immense majorité des armées dans le monde.

        • mich dit :

          Bonjour , dans votre phrase  » aux besoins de l’immense majorité des armées dans le monde. » il y a donc  » immense majorité » , donc tant pis si vous avez besoin des autres ou pas les différents types d’avions nécessaires ,pas vraiment comme ça que l’ on se prépare .Perso je n ‘ai rien contre cet avion mais pas chez nous , quand à l’ A200M j’ ai déjà exprimé mon point de vue , à coté de l’ A400M c ‘est la famille casa ou C27

          • Cantatrice dit :

            S’il vous plaît. Quant à. Avec un t. Pas un d.
            Quant à = En ce qui concerne. Quand à = Lorsque à.
            Quant à l’A200M, j’ai déjà exprimé mon point de vue.

    • MF dit :

      Reste à savoir si l’hypothétique projet A200M deviendra un jour réalité! Il est clair que l’A400M n’a pas répondu et ne répondra apparemment pas aux attentes en matière d’exportation vers des pays hors d’Europe et même de ventes vers les pays européens qui ont financé le programme Airbus, car certains ont réduit leurs commandes.
      Si l’idée de créer un avion plus petit que l’A400M se concrétise, cela prendra encore de nombreuses années et, pendant ce temps, le modèle Embraer gagnera peut-être encore plus de parts de marché dans le monde, y compris en Europe, rendant ainsi la probabilité d’un Déclin de l’émergence d’un concurrent européen en raison de la non-viabilité financière.
      Il faut également souligner qu’Embraer a apparemment commencé à adopter une position plus agressive dans ses tentatives de commercialisation du C-390, y compris certaines industries des pays qui achètent ses modèles dans la chaîne de développement et de production.

  8. speedbird101A dit :

    Embraer ne construit que de très bons avions agréables à voler …du Bandeirante au 195 en passant par le Phénom et le Brasilia sans oublier le légendaire Xingu pour apprendre l’IFR en version mili…le C 390 est déjà une petite merveille..

    • Robert Collins dit :

      En anglais, il existe deux verbes différents pour dire voler dans le sens de dérober (« to steal ») et voler dans le sens de se déplacer dans les airs (« to fly »).
      En français, les deux sens sont exprimés par des verbes qui se prononcent identiquement mais qui sont distingués par le fait que le premier est transitif (voler quelque chose : soustraire cette chose à son propriétaire) alors que le second est intransitif (voler à bord de quelque chose).

      Dire que les Embraer sont des avions « agréables à voler » c’est soit dire qu’ils font la joie des voleurs d’avions, soit commettre un anglicisme et surtout un barbarisme (alors qu’il faudrait dire que les Embraer sont des avions agréables à faire voler ou qu’ils sont des avions à bord desquels il est agréable de voler).

      L’emploi omniprésent de l’anglais dans l’aéronautique ne doit pas faire perdre de vue que « to fly a plane » ne se traduit pas par « voler un avion » mais plutôt par « piloter un avion ».

      • speedbird101A dit :

        Robert Collins n’est pas pilote !! et ensuite je n’ai encore jamais vu un dictionnaire voler ….

        • Robert Collins dit :

          Il suffisait pour cela d’en emporter un avec vous à bord de l’avion. Ce dont vous n’auriez peut-être pas dû vous abstenir.

  9. MAS 36 dit :

    Comme le disait Marcel DASSAUT :  » un bel avion est un bon avions ». Et il s’y connaissait.

    • mich dit :

      La beauté est affaire de gout , l’ efficacité d ‘un système d’arme se cache souvent dans des détails qui ne se voient pas .

      • PK dit :

        « La beauté est affaire de gout »

        Non : c’est ce qu’essaient de faire croire les relativistes, pour introduire la laideur dans le monde. La beauté est universelle et intemporelle. Aucune personne normale ne peut dire que le David n’est pas beau, que la Chapelle Sixtine n’est pas une œuvre d’art monumentale, etc.

        Introduire la laideur dans le monde sous prétexte de relativisme permet à des « artistes » sans talent de vendre des merdes à des prix astronomiques sous prétexte qu’il s’agit d’œuvres d’art, à l’égal de véritables œuvres d’art. Il faut donc convaincre l’acheteur que le prix qu’il va payer vaut le coup. Pour cela, il faut mettre sur un pied d’égalité une valeur universelle – le beau – avec leur horreur, en introduisant le relativisme. Si la beauté est relative (une affaire de goût), alors si je trouve cette œuvre infecte, c’est que je me trompe puisque « tout le monde » (= les relais du mauvais goût = de la laideur) dit le contraire.

        Quel est le rapport avec Opex360 ? Tout simplement que ce mouvement est une des bases de la déconstruction de la civilisation occidentale, un des germes du wokisme. En niant des vérités criantes, cela permet d’instiller le doute sur tout. On perd donc ce qui fit la valeur de l’occident, à savoir la supériorité de ses artistes (entre autre), en raison de sa brillante civilisation chrétienne.

  10. Roland Desparte dit :

    un C-390 c’est environ 50 millions de dollars. Un A400-M c’est une centaine de millions d’euros. Le choix est vite fait ! D’autant plus que le C-390 a une excellente réputation…

    • Jack dit :

      Les deux avions ne jouant pas dans la même catégorie, votre comparaison de prix n’est pas très pertinente.

    • mich dit :

      Bonjour , un peu réducteur pour le C390 , perso je penses qu’ il est surtout sur un créneau largement suffisant pour beaucoup d’armée comme le dit plus haut @Félix GARCIA , assurer un transport plus rapide et plus rentable sur un grand nombre de plateforme avec une empreinte logistique réduite et pouvant accessoirement assurer des missions militaires en milieu plus moins hostile , mais à mon avis moins bien que des avions dont c ‘est la vocation comme l’ A400M , au passage vous comparez les couts avec un systèmes de combat complet ?

  11. Félix GARCIA dit :

    Une illustration du dispositif « Foudre » de Turgis & Gaillard pour transformer les avions de transport en bombardiers :
    https://www.turgisetgaillard.fr/wp-content/uploads/2020/11/image_accueil.jpg
    Avec des AASM ici.
    Par contre, ce n’est pas avec ce système qu’on pourra larguer des SCALP.
    Un « conteneur-palette » relié à un « rail-toboggan » avec traction du missile par voile/parachute ?
    Ou un équivalent du « Rapid Dragon » (« conteneur-palette » tracté par parachute) peut-être ?
    Ma préférence irait à la première des deux options (plus polyvalente et à l’architecture plus ouverte, n’empêchant pas la seconde).
    Bref …
    Quoi qu’il en soit, ce sera peut-être le même système pour larguer des SCALP/FMC/FMAN, ou des effecteurs déportés, du fait des dimensions probablement équivalentes.

    • Sempre en Davant dit :

      Il suffirait d’une « chenille extensible » pour maintenir le centrage lorsqu’on sort l’arrière de la rampe.
      Le système de noria permettrai de faire tourner les munitions jusqu’à placer en position de largage celle que l’on souhaite.

      Il existe déjà des distributeurs automatique sur ce principe. Le chariot maintient le produit dans le bon sens en évitant un renversement.

      Convaincre l’équipage que c’est une idée de génie de rétablir le centrage en déplaçant des bombes vers le poste de pilotage tout en en engagent d’autre sur la rampe… et qu’ils n’auront qu’a se pousser… Faudrait un cabinet conseil!

  12. Achille-64 dit :

    « fournir également une solution d’industrialisation efficace et parfaitement en ligne avec les objectifs de la politique ‘Make in India’  »
    Je suis curieux de voir comment les 2 pays coopéreraient pour faire du ‘Make in India’ sur le C-390 ; ça ne peut pas être du simple assemblage.
    L’industrie aéronautique indienne est déjà très sollicitée pour fabriquer des composants de Falcon et de Rafale, sans compter la ‘construction sous licence’ des Sukhoi.

    Techniquement, je n’ai pas trouvé si l’Embraer est équipé d’inverseurs de poussée : si ce n’est pas le cas, l’atterrissage à pleine charge à 3000 m d’altitude doit nécessiter pas mal de piste …
    https://en.wikipedia.org/wiki/Embraer_C-390_Millennium

    • MF dit :

      Je pense que dans le cas du C-390, la coopération serait similaire à celle qui s’est produite lors de la commercialisation de l’Embraer EMB-145 AEW&C NETRA en Inde.
      En plus d’ouvrir une chaîne d’assemblage final en Inde, Embraer proposera probablement l’introduction de fournisseurs indiens dans la chaîne d’approvisionnement mondiale du modèle, ainsi que le développement d’une version personnalisée du C-390, avec l’introduction d’équipements militaires indiens.