A330 MRTT / Archives

La ministre des Armées confirme l’accélération des livraisons d’avions ravitailleurs A330 MRTT « Phénix »

Pour l’armée de l’Air, le remplacement de ses 14 avions ravitailleurs KC/C-135, dont la mise en service de premiers appareils remonte aux années 1960, était devenu, au fil du temps, un dossier très urgent. « Nous prenons un risque excessif avec cette flotte de C-135, car nous ne sommes plus en mesure de prévoir et de

Le premier avion ravitailleur A330 MRTT Phénix destiné à l’armée de l’Air a pris son envol

Le renouvellement de la flotte des avions ravitailleurs des Forces aériennes stratégiques (FAS), ne devrait pas souffrir d’un retard qui pourrait être extrêmement préjudiciable, comme l’avait souligné le général André Lanata, le chef d’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA), lors de son dernier passage devant la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale. « J’estime que

Vers une accélération de l’acquisition d’avions ravitailleurs destinés à l’armée de l’Air?

La Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 prévoit l’acquisition de 12 avions ravitailleurs A330 MRTT « Phénix » afin de remplacer non seulement les C-135 FR (et KC-135RG) mais aussi les 3 A310 et les 2 A340 actuellement en service au sein de l’armée de l’Air. Ce programme est d’une importance capitale. Les avions ravitailleurs sont en

L’Allemagne envisage d’investir 1 milliard d’euros en faveur de la flotte européenne d’avions ravitailleur

En juillet, les Pays-Bas et le Luxembourg ont annoncé la commande commune de deux avions ravitailleurs de type A-330 MRTT dans le cadre du programme européen appelé « Initiative Multinational MRTT Fleet » (MMF). Concrètement, les deux appareils en question appartiendront à l’Otan et les deux pays partenaires bénéficieront de droits exclusifs d’utilisation. Ils seront basés à

Les Pays-Bas et le Luxembourg commandent deux avions ravitailleurs A330 MRTT

La ministre néerlandaise de la Défense, Jeanine Hennis-Plasschaert, a annoncé, le 28 juillet, l’achat de deux avions ravitailleurs A330 MRTT en collaboration avec le Luxembourg. Un memorandum d’entente (MoU) a d’ores et déjà été signé par les deux pays, de même qu’un contrat entre Airbus Defence and Space (ADS) et l’Organisation conjointe de Coopération en

Commande de 8 avions ravitailleurs A-330 MRTT confirmée pour l’armée de l’Air

À force de reporter à « meilleure fortune » les grands programmes d’armement, arrive le moment où tous deviennent prioritaires. Mais celui portant sur le remplacement des avions ravitailleurs C-135 FR, qui dépassent les 50 ans de service, par des Airbus A-330 MRTT, l’est sans doute plus que les autres. Et cela pour au moins deux raisons.

Airbus se retire de la compétition concernant les futurs avions ravitailleurs japonais

Jusqu’à présent, et hormis le cas particulier des États-Unis, l’avion ravitailleur A330 MRTT d’Airbus s’est quasiment toujours imposé dans les appels d’offres auxquels il a été soumis. Cela s’est vérifié encore récemment en Corée du Sud, avec un contrat portant sur 4 exemplaires (1,2 milliards d’euros) et l’Australie, qui en a commandé deux de plus.

La Corée du Sud commande 4 avions ravitailleurs A330 MRTT auprès d’Airbus

Le prochain avion ravitailleur des forces aériennes sud-coréennes ne sera pas américain… mais européen. En effet, Séoul vient de passer une commande portant sur 4 A330 MRTT -Muti-Role Tanker Transport) auprès d’Airbus Defence and Space, ce 30 juin. Cet appareil était en concurrence avec le KC-46A de Boeing, qui, toujours en cours de développement, est

Les futurs avions ravitailleurs de l’armée de l’Air seront des A330 Phénix

Le 1er octobre dernier, lors d’une audition devant la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait annoncé la signature « dans les semaines qui viennent » d’un contrat portant sur l’achat de « 12 appareils MRTT [ndlr, Multi Role Tanker Transport], dont 2 à livrer pendant la Loi de

Un arrangement « technique » entre la France et l’Australie pour le ravitaillement en vol des Rafale au-dessus de l’Irak

Les relations franco-australiennes ont connu quelques turbulences par le passé, notamment avec l’annonce de la reprise des essais nucléaires français dans le Pacifique faite par le président Chirac. Depuis, le climat s’est nettement apaisé. Et, en 2006, un accord entre Paris et Canberra concernant la coopération en matière de défense et le statut des forces